Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Nouvelles du moyen orient

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  -Ren- le Ven 27 Mar - 6:29

Merci pour la présentation, j'ai beaucoup appris :jap:

-Ren-

Messages : 15344
Date d'inscription : 10/02/2011

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Mer 1 Avr - 4:26

Irak, Yemen, Syrie, le moyen orient a feu et a sang :cry:
Requiem pour l’Irak
Spoiler:
Requiem pour l’Irak

Publié par Gilles Munier
31 Mars 2015,

Par Franco Galdini (revue de presse : Al-Arabi al-Jadeed – 23/3/15)*

La politique de « la terre brûlée » appliquée pour combattre le groupe de l’État Islamique risque fort de renforcer les divisions sectaires qui déchirent le pays.

L’actuelle opération militaire du gouvernement irakien pour reprendre Tikrit a fait les titres de la presse dans le monde, et est présentée comme un développement important dans le combat contre l’État Islamique (EI, aussi connu sous les noms d’ISIS et d’ISIL).

La plupart des analyses se sont concentrées sur la nécessité d’éviter des représailles contre la communauté sunnite de Tikrit, une fois l’EI expulsé de la ville, laquelle est le lieu de naissance de défunt dictateur irakien Saddam Hussein.

Si l’on se réfère aux opérations qui ont eu lieu auparavant dans les provinces de Salahuddin et de Diyala, on est alors en plein rêve.

Après la chute de Mossoul en juin 2014 face à l’État Islamique, ce n’est un secret pour personne que les milices chiites ont en grande partie pris la place de l’armée irakienne, jouant le rôle de principale force de combat du côté du gouvernement de Bagdad.

Jusqu’à présent, les traces du passage des milices dans ces provinces – où l’essentiel des combats contre l’EI a eu lieu – n’ont été que de mort et de destruction. Les récentes nouvelles sur l’incendie du village d’Albu Ajil sont tout à fait conformes à ces récits.

Opérant dans une impunité quasi totale, les milices se sont lancées dans les opérations de pillage et d’incendie des maisons et entreprises appartenant à des sunnites, visant la population civile qu’elles assimilent en grande partie à l’EI.

Des corps non identifiés, portant souvent des marques de torture, sont de plus en plus fréquemment retrouvés dans des secteurs isolés, signalant un retour aux scènes trop familières vues pendant les années de guerre civile.

Des dizaines de milliers de citoyens sunnites ont été expulsés ou empêchés de revenir chez eux. Bien que des problèmes de sécurité soient souvent cités comme principale raison – dans certains cas, de tels soucis sont légitimes, étant donné que l’IE a laissé des bombes et des pièges avant de se retirer – des questions subsistent.

Un chef de milice dans Amerli m’a récemment dit qu’on avait permis dans son secteur à la population de trois villages chiites de revenir dans ses foyers et rétabli l’approvisionnement en électricité. Mais il a cité la sécurité comme obstacle principal empêchant le retour des citoyens sunnites, bien qu’il était en pratique question du même secteur.

De nouveaux clous dans le cercueil de l’Irak

La tactique de la terre brûlée utilisée par les milices bouscule la démographie de l’Irak, particulièrement quand les effets s’ajoutent à ceux du déplacement massif déclenché par les victoires impressionnantes de l’EI l’année dernière.

Des millions d’Irakiens ont été également déplacés dans la guerre civile de 2006 à 2008. Mais les milices chiites ne sont pas la seule force tentant d’imposer des faits sur le terrain. Dans le nord, le Gouvernement Régional du Kurdistan (KRG) a exploité l’effondrement de l’armée irakienne face à l’EI pour s’approprier des territoires contestés entre l’entité Kurde et le gouvernement central de Bagdad, spécialement en ce qui concerne Kirkuk.

Cette expansion soudaine a galvanisé à tel point le président du KRG, Masoud Barzani, que des discussions ouvertes sur l’indépendance kurde ont commencé à poindre. Mais le bluff des Kurdes s’est effondré à peine quelques semaines plus tard, quand l’EI est entré en août 2014 dans le Sinjar, le centre historique des Yazidis, rencontrant peu ou pas du tout de résistance de la part des Peshmergas – les forces kurdes – affaiblies par le redéploiement plus récent.

Les Peshmergas combattent maintenant pour revenir dans Sinjar et ses alentours, expulsant à leur tour les populations sunnites suspectées de collaboration avec l’EI et rasant leurs villages – cependant à une moins grande échelle que les milices chiites précitées.

Les citoyens sunnites se plaignent amèrement de la situation actuelle, s’estimant coincés entre le marteau de l’EI et l’enclume des milices.

Il n’est pas rare d’entendre des sunnites – déracinés par l’un mais souvent opprimés par chacun des deux – récriminer que « les Américains ont créé ce désordre, aussi doivent-ils revenir pour le réparer ».

Il est d’une ironie tragique qu’une communauté qui en payant un prix élevé, a combattu l’occupation de l’Irak par les États-Unis – avant de changer de camp face à la montée en puissance meurtrière d’Al-Qaïda – appelle maintenant au retour du même occupant américain.

C’est mais le symptôme d’une malaise plus profond affectant les sunnites irakiens.

Manquant d’une direction qui pourrait les unifier derrière un programme politique partagé par tous, beaucoup ont placé dans l’EI leurs espoirs de retrouver leur dignité bafouée par des années d’abus imposés par le gouvernement de Bagdad.

Avant que Mossoul ne soit tombé, beaucoup de sunnites considéraient du même oeil « l’armée de Maliki » et l’armée américaine d’occupation. Cette situation faustienne s’est avérée mortelle puisqu’elle a fourni la parfaite excuse au saccage des zones sunnites par les milices chiites.

Et ce qui est tout aussi grave, c’est qu’elle a divisé la communauté sunnite entre ceux qui ont soutenu et ceux qui se sont opposés à l’EI.

Un chef de la tribu de Jubour – dont les membres combattent côte à côte avec le gouvernement [de Bagdad] pour reprendre Tikrit – a récemment, m’a-t-on dit, plaisanté avec un ami que « si les milices n’avaient pas brûlé le village d’Albu Ajil, les [combattants] Jubour l’auraient fait [comme punition pour le soutien des villageois à l’EI]. »

Requiem pour l’Irak

Les divisions et les conflits sont nombreux autant à l’extérieur qu’à l’intérieur des communautés en Irak. Tout en s’activant dans un but commun qui est de combattre l’EI, les milices chiites sont divisées dans leur allégeance envers l’Iran, le mouvement sadriste – dont le chef reste l’un des personnages politiques les plus puissants en Irak – s’opposant à l’influence croissante de Téhéran dans le pays.

Les principaux partis kurdes luttent pour leur influence dans Kirkuk, où « un projet politique commun avec les autres communautés n’existe tout simplement pas », comme me l’a confié un membre du Conseil municipal, appartenant à l’Union Patriotique du Kurdistan.

Un ami sunnite de Kirkouk a renchéri : « Il n’y a aucune administration commune dans la ville, car les arabes ne sont pas représentés. Et pourquoi n’y a-t-il pas une force commune pour la défendre, juste au lieu des peshmergas ? »

De façon inquiétante, dans les secteurs où l’EI a été repoussé, l’alliance de circonstance entre les forces kurdes et les milices chiites se fend déjà aux coutures.

Les habitants de Kirkuk parlent de créer leur propre région autonome sur le modèle du KRG, de même que font les gens à Bassora. Les Yazidis expriment clairement leur méfiance à l’égard du gouvernement d’Erbil – et de Bagdad – et ils ont récemment annoncé leur désir de donner à Sinjar un statut d’autonomie.

Ceci participe de la tendance générale à la désintégration de l’autorité centrale en Irak. Mais on perçoit mal comment la création d’une nouvelle strate de gouvernements apportera la stabilité en l’absence d’une large solution négociée qui s’attaquerait au système politique en échec, à l’origine du chaos actuel dans le pays.

La myopie des acteurs régionaux et internationaux ne fait que renforcer le tourbillon. Si la Turquie et l’Arabie Saoudite avaient comme plan d’unifier les sunnites derrière l’EI pour remettre le pied en Irak, leur échec spectaculaire est seulement surpassé par l’ampleur de la déstabilisation ainsi générée dans toute la région. Et si la direction iranienne a comme projet de contrôler l’Irak en marginalisant ou en expulsant la population sunnite, elle se fait des illusions.

Comme Patrick Cockburn l’explique :

« [L’Irak] peut être divisée, mais [elle] ne peut pas être divisée proprement et paisiblement, parce que trop de minorités comme le million ou plus de sunnites à Bagdad, sont du mauvais côté de n’importe quelle ligne de démarcation concevable. Au mieux, [l’Irak] fait face à des années de guerre civile intermittente ; au pire, [sa] division sera comme la séparation de l’Inde en 1947 quand les massacres et les craintes des massacres ont imposé de nouvelles frontières démographiques. »

Les raids aériens de la coalition ont réussi à freiner l’avance de l’EI mais on ne voit à l’horizon aucun substitut pour une stratégie politique homogène pour l’Irak et la région.

Plus d’une décennie après l’invasion et l’occupation de l’Irak lancées en 2003 par les États-Unis – et censées instaurer une administration démocratique, pro-USA à Bagdad après des décennies d’une dictature brutale – les Irakiens en sont réduits à ramasser les morceaux d’un pays qui n’existe plus.

Franco Galdini est un journaliste indépendant spécialisé sur les questions du Moyen-Orient et de l’Asie centrale

Photo: Haïdar al- Abadi, Premier ministre depuis 2014 (gouvernement de Bagdad)

Version originale : http://www.alaraby.co.uk/english/co…
Traduction : Info-Palestine.eu – 30/3/15 – Naguib

Catégorie:informations |

CHUT, l’ARABIE SAOUDITE TUE ! Yemen: au moins 62 enfants ont été tués
Spoiler:
De quel droit l’Arabie saoudite, cet état voyou, peut-t-il former une coalition et aller bombarder un pays souverain ? Pourquoi personne ne s’insurge ? Pourquoi c’est toujours contre les arabes ? Au moins 62 enfants ont été tués et 30 autres blessés dans les combats au Yémen depuis une semaine, a annoncé l’Unicef mardi.
« Les enfants doivent absolument être protégés, et toutes les parties dans ce conflit devraient faire tout ce qui est en leur pouvoir pour protéger les enfants », a déclaré Julien Harneis, représentant de l’Unicef pour le Yémen, qui se trouve actuellement en Jordanie.
« Les combats ont gravement endommagé les services sanitaires les plus rudimentaires ainsi que le système éducatif », souligne encore l’Unicef, le Fonds des Nations unies pour l’enfance, dans ce communiqué. Et l’organisation de citer « l’insécurité alimentaire généralisée et la malnutrition » comme problèmes affectant les plus jeunes.
Le Yémen est en proie à de violents combats et, depuis jeudi dernier, l’Arabie saoudite bombarde les rebelles chiites houthis et leurs alliés qui contrôlent de vastes régions du pays. Preuve de la précarité de la situation: l’ONU a retiré du Yémen la totalité de son personnel étranger et installé son émissaire Jamal Benomar en Jordanie.
Les Nations unies soutiennent le président Abd Rabbo Mansour Hadi, qui s’était réfugié dans son fief d’Aden (sud du Yémen) après avoir fui la capitale Sanaa, avant de s’installer en Arabie saoudite la semaine dernière.

l’Etat islamique s’est renforcé grâce aux raids US
Spoiler:
Le président syrien estime que l’EI s’est renforcé depuis le début de frappes aériennes en Irak et en Syrie.

Le groupe Etat islamique a connu un afflux de nouveaux combattants dans ses rangs depuis le début de l’opération internationale
contre les djihadistes en Irak et en Syrie, a déclaré le président syrien Bachar el-Assad.

« Parfois les frappes de la coalition apportent des avantages locaux, mais globalement l’EI s’est renforcé depuis le début des raids aériens »,
a fait savoir le numéro un syrien dans une interview accordée à la chaîne de télévision américaine CBS.

D’après M.Assad, près d’un millier de nouvelles recrues viennent rejoindre l’Etat islamique chaque mois.

Il a rappelé que l’organisation s’étendait également en Irak et en Libye, où elle contrôle de vastes pans de territoire,
plusieurs organisations islamistes locales lui ayant prêté allégeance.

Bachar el-Assad

L’EI, l’une des organisations terroristes les plus cruelles, a proclamé en juillet 2014 un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens
sous son contrôle. Depuis août dernier, les Etats-Unis et leurs alliés de la coalition effectuent des frappes contre les positions des djihadistes de l’EI en Irak et depuis le 23 septembre, en Syrie.

Le groupe, qui compterait près de 30.000 combattants selon la CIA, continue son agression. En mars 2015, l’EI a revendiqué les attentats qui ont fait des dizaines de morts en Tunisie et au Yémen.
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Idriss le Mer 1 Avr - 19:55

l’Etat islamique s’est renforcé grâce aux raids US

Titre abusif, le lien de cause à effet n'est pas prouvé!
l’Etat islamique s’est renforcé depuis l'intervention de l'Iran fonctionne aussi...Les sunnites arabes se voient pris en étaux par le hezbollah d'un coté , l’Iran de l'autre et les kurdes aussi ...
Si les états unis n'était pas intervenu la mode du tourisme djihadiste des occidentaux aurait-il été moins important? Je ne pense pas ! Si il y avait des soldats au sol peut-être que cela attirerait du monde , mais se faire bombarder c'est pas le kif pour nos amateurs de jeux vidéo!
avatar
Idriss

Messages : 3683
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Jeu 2 Avr - 1:47

Titre abusif, le lien de cause à effet n'est pas prouvé!
l’Etat islamique s’est renforcé depuis l'intervention de l'Iran fonctionne aussi...Les sunnites arabes se voient pris en étaux par le hezbollah d'un coté , l’Iran de l'autre et les kurdes aussi ...
Si les états unis n'était pas intervenu la mode du tourisme djihadiste des occidentaux aurait-il été moins important? Je ne pense pas ! Si il y avait des soldats au sol peut-être que cela attirerait du monde , mais se faire bombarder c'est pas le kif pour nos amateurs de jeux vidéo!
Est ce la source de l'information qui sucite la mefiance ? Je ne sais pas a quel point ces chiffre sont exact ou prouvable, mais ca ne me parait pas irréaliste. Le fait est que depuis le debut de la coalition, alors que les djihadistes perdait du terrain en syrie, cest aujourdhui le contraire qui se produit :(
Jai plutot limpression que les recentes victoire de la coalition en irak ont pour consequence que les djihadiste venu d'iraki retourne vers la syrie (ce qui serait peut etre l'objectif non officiel de la coalition ?).

L’Etat islamique pénètre pour la première fois dans la capitale syrienne
Source : http://www.lesoir.be/840050/article/actualite/monde/2015-04-01/l-etat-islamique-penetre-pour-premiere-fois-dans-capitale-syrienne-video

L’armée syrienne perd une deuxième capitale provinciale
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/20548244-d64e-11e4-9f2b-2a6998eb792a/Larm%C3%A9e_syrienne_perd_une_deuxi%C3%A8me_capitale_provinciale

De plus, si la principale source de propagande chez les djihadiste reste la manipulation "mechant chiite heretique assad" qui massacre les "gentil sunite", l'autre source de propagande reste l'anti americanisme : la torture a guatanamo et l'invasion de l'irak etant le moteur principal de ce type de propagande.  Du coup, meme si il est vrai que ce nest "que" aerien (pour la syrie), la perspective de se battre contre une coalition mener par les americains (comparé au "croisée" dans l'esprit djihadiste) doit surement en motiver plus d'un
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Jeu 2 Avr - 2:22

De tout les articles que j'ai vu passer sur le Yemen, je vous propose celui qui, parmis tous, m'a paru le plus informatif, complet, bien documenté et sans partit prit sur ce conflit (Malheureusement pour les francophones non anglophone, cest, une fois nest pas coutume, en anglais)

Source de l'article:
http://www.nybooks.com/blogs/nyrblog/2015/mar/30/yemen-houthi-enigma/
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Idriss le Jeu 2 Avr - 20:12

Musashi974 a écrit:Est ce la source de l'information qui sucite la mefiance ?

Non , ne doute pas un instant que j'aurais été encore plus sévère et méfiant avec une source wahabo-sioniste!
Le grand absent de ses articles c'est Israël ! Non que je vois la main des sionistes de partout, mais il est claire pour moi que si le conflit israélo-palestinien avait été réglé dans les années 90, nous n'en serions pas là!

Musashi a écrit:Jai plutot limpression que les recentes victoire de la coalition en irak ont pour consequence que les djihadiste venu d'iraki retourne vers la syrie (ce qui serait peut etre l'objectif non officiel de la coalition ?).

Ce qui semble incontournable c'est que pour en finir avec Daesh il faudra créer un Sunnitistan à coté d'un Kurdistan et d'un Chiitistan...Ce qui était les objectifs non officiel de la coalition avant que Daesh émerge.

Musashi a écrit:De plus, si la principale source de propagande chez les djihadiste reste la manipulation "méchant chiite hérétique Assad" qui massacre les "gentil sunnite", l'autre source de propagande reste l'anti americanisme : la torture a guatanamo et l'invasion de l'irak etant le moteur principal de ce type de propagande.  Du coup, même si il est vrai que ce n'est "que" aérien (pour la syrie), la perspective de se battre contre une coalition mener par les americains (comparé au "croisée" dans l'esprit djihadiste) doit surement en motiver plus d'un

Pour les ancien cadre de Saddam reconverti au djihadisme je ne sais pas ! Mais pour les occidentaux ( magrébins compris) fraichement converti l'antiaméricanisme est très superficiel, ils n'ont en général pas beaucoup de bagage pour analyser! Par contre ils vivent en pleine  hallucination, la progression rapide de Daesh au début les faisait se croire 14 siècles en arrière, et l'année prochaine en vacance sur la cote d'azur régnant  sur des cohortes de Dhimmi !
Les bombardement US ont eu au moins le mérite de les ramener un peu dans la réalité. Les vocations vont se tasser d’après moi aussi bien parmi les naïfs que les psychopathes!


PS Musashi:  Les américains (comparé au "croisée" dans l'esprit djihadiste) c'était pas le grand Satan pour les chiites Iranien?
Assad est un méchant que l'on a invité au 14 juillet, demain on invitera le méchant général Sissi qui est sur la bonne voie pour rejoindre le club des  dirigeants arabes boureaux de leurs peuples..Dans 20 ans ne sachant plus quoi faire de lui on le diabolisera..Mais entre temps comme avec Assad , on lui aura fourguer pour des milliards d'armement, en particulier nos invendables Rafales.

Mais les Arabes ont leur part de responsabilité, rien de nouveau sous le soleil de Satan , au moyen orient plus qu’ailleurs! Pour Mémoire au cas où tu n'y aurait pas jeté un œil:
Pour mémoire:
Le sectarisme tue et nous détruira si on ne l'arrête pas : par le docteur Adnan Ibrahim.


avatar
Idriss

Messages : 3683
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Ven 3 Avr - 6:47

il est claire pour moi que si le conflit israélo-palestinien avait été réglé dans les années 90, nous n'en serions pas là!
Oui cest tout a fait juste. Tout tourne autour de ce conflit, au moyen orient. Il est clair que la politique israélienne envers les palestinien et le sentiment d'impuissance face au sort de ces dernier,  est aujourd’hui la principale cause de la montée de l’antisémitisme, et contribue a la montée et au maintien du radicalisme dans le monde musulman.
Mais ce radicalisme est actuellement manipulé pour que les musulmans se battent entre eux plutôt que contre l'entité sioniste. Cest le fameux "diviser pour régner". Pendant que les arabes sont occupé a faire la guerre aux arabes (en réveillant les vieux démon sectariste sunite/chiite), Israel continue tranquillement sa colonisation sans que aucun pays arabe n'aie le temps de ne serait ce que de protester, trop occupé a se battre entre eux. (pour les lien entre le Mossad, l'ei et israel voir http://oumma.com/203017/revelations-de-snowden-usa-aident-israel-recrutent-dj

Ce qui semble incontournable c'est que pour en finir avec Daesh il faudra créer un Sunnitistan à coté d'un Kurdistan et d'un Chiitistan...Ce qui était les objectifs non officiel de la coalition avant que Daesh émerge.
C'est ce qui est d'ailleurs un peu évoquer dans l'article "requiem pour l'irak", mais comme le souligne l'article, cela signifierai un nombre incalculable de deplacer et de mort, comme cela cest passé pour la partition Inde/Pakistan.
Sinon, pour moi, pour en finir avec Daesh, il faudrait :
- Que la Turquie sécurise sa frontière avec la Syrie, pour empercher les djihadiste de transiter (cette zone de non droit et est une véritable passoire de djihadiste)
- Que les cheikh saoudien cesse de les financer, leur apporter du soutiens logistique, et de les former idéologiquement
- Que les americain cesse de leur apporter un soutiens militaire (cf la formation militaire quont recu les "opposant au regime syrien", dont beaucoup appartenaient ou on rejoint les groupes djihadiste)
- Que l'on lutte contre les cause de financement de l'ei (ventre de pétrole au marché noir, ventre d'organe)
- et enfin, que la coalition collabore avec l'armée syrienne (comme cest le cas en irak) pour mettre réellement au pas les djihadiste (après tout si la Lybie de khadafi a été détruite en quelque semaine, l’État islamique pourrait l’être au moins aussi rapidement), et ne pas juste se contenter de bombardement intermittent en syrie, pour la forme plus qu'autre chose.

Pour les ancien cadre de Saddam reconverti au djihadisme je ne sais pas ! Mais pour les occidentaux ( maghrébins compris) fraîchement converti l'antiaméricanisme est très superficiel, ils n'ont en général pas beaucoup de bagage pour analyser! Par contre ils vivent en pleine  hallucination, la progression rapide de Daesh au début les faisait se croire 14 siècles en arrière, et l'année prochaine en vacance sur la cote d'azur régnant  sur des cohortes de Dhimmi !
Cest vrai qu'ils n'ont pas les bagages intellectuel pour comprendre les manipulations dont ils sont victime, et que ce n'est pas forcement le discours antiaméricain que l'on entend le plus de leur bouche. Mais n’empêche, les exécutions des occidentaux, souvent en tenu "orange" similaire a celle des prisonnier de Guantánamo, tende a prouver que il y a un fond de d'anti américanisme chez eux...  
De toute façon pas besoins de se casser la tête avec eux : ils sont anti tout-ceux-qui-ne-sont-pas-avec-eux, que ça soit les chiite, les sunite, les yezidi, les kurde, les chretiens, les americain ou autre...
Cela dit, il est quand même étonnant de constater que Daech est présent dans presque tout les pays arabo musulman du moyen orient, mais est totalement absent d'Israel

PS Musashi:  Les américains (comparé au "croisée" dans l'esprit djihadiste) c'était pas le grand Satan pour les chiites Iranien?
Oui exact, expression inventé par l'ayyatolah Khomeini, si je me rappelle bien. Mais il est le bon de rappeler que le chiisme duodecimain usuli iranien issu de la "Velayat-e faqih", actuellement au pouvoir en iran, n'est pas représentatif de l'ensemble du chiisme iranien (tout comme le wahabisme n'est pas représentatif du sunnisme, même si cette forme de chiisme est beaucoup moins extrême que le wahhabisme), et est une forme de chiisme plutôt anti traditionnel et politisé. Même de son vivant, Komeieni n'etait pas l'ayatollah le plus populaire en Iran (c'etait l' Ayatollah Abu al-Qasim al-Khoei qui avait le plus d'adepte).
Le vrai visage du chiisme iranien traditionnelle (encore vivace jusqu’à récemment, représenté par des gens comme  l'Ayatollah Sayyid Muhammad Tabataba'i) a été admirablement décris dans les œuvres d'Henry Corbin

Pour Mémoire au cas où tu n'y aurait pas jeté un œil:
Merci pour la video. J'en avais écouté quelque minute, lorsque tu l'avais poster la premier fois, mais je compte l'ecouter en entier quand j'aurai plus de temps :poucevert:
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Ven 3 Avr - 16:05

Article sortit hier apres midi, qui confirme la recrudescence du djihadisme ces dernier mois, selon un rapport de l'onu cette fois
Source http://www.journaldemontreal.com/2015/04/02/plus-de-25-000-etrangers-ont-rejoint-les-rangs-des-jihadistes

Spoiler:
Plus de 25 000 étrangers se sont joints aux djihadistes
Un nombre sans précédent d’étrangers provenant de plus d’une centaine de pays se sont joints aux groupes jihadistes, dont l’organisation de l’État islamique et Al-Qaïda, principalement en Syrie, en Irak et de plus en plus en Libye, selon un rapport de l’ONU.
Selon ce rapport réalisé par un panel d’experts, plus de 25 000 combattants étrangers sont engagés dans les conflits armés. Ils viennent de plus d’une centaine de pays.
«Le rythme du flux est le plus élevé que l’on a jamais vu, et est principalement en direction de la Syrie et de l’Irak, avec un problème grandissant qui est également évident en Libye», a relevé ce rapport obtenu jeudi par l’AFP.
Ces chiffres constituent une mauvaise nouvelle pour les Nations unies qui s’efforcent de tarir le flux des extrémistes étrangers, ce que le rapport a qualifié d’«urgent problème de sécurité mondiale».
Le Conseil de sécurité a adopté une résolution en septembre appelant les gouvernements à considérer comme une grave infraction le fait que leurs ressortissants deviennent des combattants.
Selon le rapport, le nombre de combattants étrangers a progressé de 71% dans le monde entre mi-2014 et mars 2015, avec une forte hausse signalée depuis les pays d’Europe et d’Asie.
Un grand nombre de combattants étrangers partent de Tunisie, du Maroc, de France et de Russie, mais le rapport a noté de nouveaux flux de djihadistes en provenance des Maldives, de la Finlande, de Trinité-et-Tobago ainsi que de pays d’Afrique sub-saharienne.
«La menace stratégique est même supérieure en 2015 et pour les prochaines années», ont estimé les experts.
La Syrie et l’Irak sont devenus une «véritable école de formation» pour les djihadistes comme c’était le cas de l’Afghanistan dans les années 1990, selon le rapport.
Bien que ces deux pays attirent de loin le plus grand nombre de combattants étrangers, l’Afghanistan en compte 6 500 tandis que d’autres ont opté pour le Yémen, le Pakistan, la Somalie et la Libye.
Les experts ont plaidé pour la mise en place de politiques efficaces de lutte contre l’extrémisme violent avec des «contre-messages» à destination des jeunes et relevé que le partage des informations entre services de renseignements était crucial pour gérer le retour de ces combattants étrangers dans leur pays d’origine.
Le Conseil de sécurité doit examiner le rôle de la jeunesse dans la lutte contre l’extrémisme violent lors d’un débat prévu le 23 avril.
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Sam 11 Avr - 5:39

BEYROUTH - Les jihadistes du groupe État islamique (EI) retiennent en otages au moins 50 civils capturés lors d’un raid il y a dix jours contre un village dans le centre de la Syrie, rapporte une ONG.
Les civils ont été kidnappés dans le village de Maboujé dans la province centrale de Hama, a précisé l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).
Cet enlèvement n’avait jusqu’à présent pas été divulgué afin de ne pas compromettre les négociations en vue de la libération de otages. Mais elles ont échoué depuis, a indiqué le directeur de l’OSDH Rami Abdel Rahmane.
Dix otages, dont six femmes, sont des ismaéliens, un courant minoritaire de l’islam chiite. Les 40 autres sont des sunnites, dont au moins 15 femmes.
«Il y a des craintes que les femmes aient été traitées en esclaves», a indiqué à l’AFP M. Abdel Rahmane.

Selon lui, l’EI a kidnappé les ismaéliens car il les considère comme des «infidèles», et les sunnites —bien que de la même confession que l’EI— car il les considère comme loyaux aux ismaéliens.
Des sunnites, des ismaéliens et des alaouites, une autre branche du chiisme, secte du clan du président Bachar al-Assad, vivent dans le village de Maboujé, à l’est de la ville de Hama.
Source http://www.journaldemontreal.com/2015/04/10/syrie-50-civils-captures-par-le-groupe-etat-islamique-lors-dun-raid-contre-un-village

Mais quant cette folie s’arrêtera elle ? 5 ans que ca dure, et rien ne s'ameliore, ca va meme de pire en pire. Je suis triste pour le peuple syrien, et j'en veut a tout ces gouvernement qui par leur ingérence sur les affaires intérieurs de la syrie, et leur propagande ehonté a sens unique, qui manipule l'opinion publique,  ont permis l'eclosion de se groupe de malade mentaux qu'est l’État islamique (mais qui n'est islamique que de nom) :(
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Idriss le Lun 13 Avr - 20:16



L'Arabie saoudite est l'une des dernières monarchies absolues encore existantes dans le monde. Le roi Salmane qui vient de succéder à son défunt demi-frère Abdallah est à la fois chef d'État et de gouvernement, il applique la Constitution qui se fonde sur le Coran. Le pays est riche grâce aux exportations de pétrole qui représentent 90% des exportations. Mais l'Arabie saoudite est fragile sur bien des plans. Malgré sa richesse, le royaume est durement frappé par le chômage des jeunes, l'économie peine à se diversifier et le système dynastique semble totalement figé. Sur le plan extérieur, l'Arabie saoudite fait face aux menaces djihadistes issues du Yémen et d'Irak. Enfin, le pays est fréquemment montré du doigt pour de multiples atteintes aux des droits humains. Le royaume d’Arabie saoudite peut-il perdurer en dépit de toutes ces menaces? La récente succession au trône est-elle une occasion pour mettre en oeuvre des réformes? Geopolitis décrypte cette situation complexe dans laquelle se trouve le pays dépositaire des principaux lieux saints de l'islam.
avatar
Idriss

Messages : 3683
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Sam 18 Avr - 15:31

Un article sur la situation douloureuse des alouites en syrie
Spoiler:
Syrie : Les alaouites paient chèrement leur loyauté envers Bachar al-Assad.

Publié par Gilles Munier
16 Avril 2015,

Revue de presse : The Telegraph – article de Ruth Sherlock, traduit de l’anglais par Marcel Charbonnier (7/4/17)*

La communauté confessionnelle des alaouites (à laquelle appartient la famille Assad) a vu près d’un tiers de ses jeunes hommes tués dans le conflit. Aujourd’hui, des mères de famille refusent d’envoyer leurs fils à la guerre.

Au cœur du fief du régime Assad, les corps d’officiers tués sont ramenés chez eux dans des ambulances, tandis que les corps de soldats ordinaires sont rendus aux leurs dans les bennes de pickups.

C’est alors qu’arrivent les gangs de la presse: des recruteurs de l’armée envahissent les maisons afin de trouver par la force de nouveaux hommes pour les rangs de plus en plus clairsemés de l’armée syrienne Ayant en commun avec le Président Bachar al-Assad une même communauté religieuse, les alaouites constituent depuis longtemps le principal fief du régime syrien. Mais vue depuis l’intérieur de cette communauté, la situation est très différente: tandis que leurs enfants meurent par dizaines sur les diverses lignes de front et que les privilèges économiques cessent (financements et piston), les alaouites ont de plus en plus le sentiment d’être instrumentalisés.

Ainsi, dans une série d’interviews exclusives, des alaouites de la province côtière de Lattaquié, berceau de la communauté, ont déclaré au Telegraph se sentir pris au piège désormais entre des djihadistes qui voient en eux des apostats et un régime lointain et corrompu qui leur avait assuré que cette guerre allait bientôt se terminer victorieusement pour eux.

« La plupart des gens (chez nous) n’a plus de salaire et certains n’ont même plus de quoi manger », a ainsi indiqué Ammar, un homme d’affaires de Lattaquié. « Mes amis me demandent : M. Ammar, que devons-nous faire ? Le régime veut nous enrôler comme soldats. Nous mourrons, c’est sûr. Mais nous n’avons pas d’argent pour partir de Syrie ».

L’ampleur des pertes subies par la communauté est affolante : avec une population d’environ deux millions de personnes, soit un dixième de la population syrienne, les alaouites peuvent afficher sans doute environ 250 000 hommes en âge de porter les armes. Aujourd’hui, c’est près d’un tiers de ceux-ci qui a été tué, disent des citoyens syriens et des diplomates occidentaux.

Nombre de villages alaouites blottis entre les collines de leur province de Lattaquié, riche de souvenirs historiques, sont presque exempts d’hommes jeunes. On ne voit partout que des femmes en noir.

« Tous les jours, nous voyons au minimum trente hommes tués que l’on ramène chez nous depuis les lignes de front dans des cercueils », dit Ammar, qui a modifié son prénom afin de se protéger lui-même et de protéger les membres de sa famille.

« Au début de la guerre, leur mort (héroïque) était célébrée lors de funérailles solennelles. Désormais, on les balance sans décorum particulier dans des bennes de camionnettes ».

Le gouvernement syrien n’a jamais publié de chiffres sur ses soldats tués dans le conflit. La télévision syrienne d’Etat ne diffuse généralement aucune information au sujet des soldats alaouites tués, alors qu’elle insiste lourdement sur les morts de leurs camarades de combat qui sont sunnites, histoire de conserver un maigre soutien dans la communauté sunnite.

Un rapport du Réseau pour les Droits de l’Homme de l’Opposition syrienne publié fin 2014 indiquait que les groupes de combattants pro-gouvernementaux avaient essuyé la plus importante proportion de morts, avec plus de 22 000 soldats réguliers et hommes des milices tués au cours de la seule année 2014.

Parmi ces tués, un nombre disproportionné d’alaouites : « Dans les batailles avec des groupes armés sunnites, le gouvernement ne fait pas confiance à ses soldats sunnites, car il n’est jamais sûr que ceux-ci ne feront pas défection », a expliqué un habitant alaouite de la région, ancien soldat, qui a requis l’anonymat. « Résultat : les alaouites sont envoyés au casse-pipe ».

Une habitante de Lattaquié, s’exprimant elle aussi sous le couvert de l’anonymat, nous a dit : « Les mères chérissent plus leurs enfants que Bachar. Aussi elles tentent désormais de les cacher autant que possible…».

Des habitants ont relaté des cas de femmes poussées à bout et inspirées par un instinct de protection ayant érigé des « checkpoints » aux entrées de certains villages de la montagne afin d’empêcher l’armée d’emmener leurs fils au combat par la force.

Elles ont dit aux officiers : « Allez chercher les fils des gros bonnets et envoyez-les au front d’abord ! Après ça, nous vous donnerons nos enfants, mais seulement après ! » nous a dit Ammar à propos d’une de ces manifestations de protestation à laquelle il avait personnellement assisté.

La communauté est de plus prise pour cible par le mouvement de rébellion qui est dominé par des djihadistes sunnites qui considèrent que les alaouites sont des mécréants. Ils se vantent ouvertement de leur désir de « purger » le pays de cette « salissure dangereuse ».

Les alaouites, qui se sont distancés de la branche chiite de la foi islamique au neuvième siècle de l’ère chrétienne, croient que les prières ne sont pas obligatoires, ils ne pratiquent pas le jeûne et ne se rendent pas en pèlerinage (à La Mecque). Beaucoup de leurs préceptes religieux sont secrets, ce qui ajoute du piment à leur aspect mystérieux. Mais cela ne fait qu’alimenter par ailleurs les mythes diffamatoires que leurs détracteurs colportent à leur sujet.

Peuplement rustre de montagnards originellement considérés comme des sortes de parias, les alaouites se sont élevés jusqu’aux commandes du pouvoir après la chute de l’Empire ottoman, lorsque les gouvernants du mandat français sur la Syrie voulurent des soldats déterminés à défendre le régime contre une insurrection sunnite. Ils trouvèrent chez les alaouites des volontaires qui ne demandaient pas mieux que de se battre contre leurs « oppresseurs » sunnites.

Leur puissance croissante au sein de l’armée amena le général Hafez al-Assad à s’emparer du pouvoir (par un coup d’Etat militaire), qu’il transmit héréditairement à son fils Bachar. Depuis lors, le régime Assad a enrichi des membres de la secte alaouite en nommant de manière disproportionnée certains de ses membres à des postes éminents dans les domaines politique, militaire et financier.

Toutefois, la plupart des alaouites vit encore dans une pauvreté extrême. « Depuis qu’il est au pouvoir, Assad n’a pas amélioré nos salaires », indique un résident alaouite. « Dans mon village, il y a seulement quelques villas cossues, parmi des centaines de masures ».

Alors que la guerre se poursuit sans qu’aucune issue ne soit en vue, l’effondrement de l’économie syrienne fait basculer les pauvres dans la déréliction.

Le régime a coupé des subventions qui maintenaient de nombreuses familles à flot. L’électricité est souvent coupée, même à Lattaquié, et dans les villages de la montagne, il n’y a souvent plus de courant du tout. Le fioul, pour le chauffage et pour les véhicules est devenu extrêmement cher et difficilement trouvable.

Dans leurs fiefs respectifs, les seigneurs de la guerre deviennent de plus en plus indépendants. Les chefs de milices sentent qu’ils ont désormais le pouvoir de refuser d’obéir aux ordres venus de Damas, selon Joshua Landis, un professeur d’histoire de l’Université d’Oklahoma, qui reste en contact avec des membres syriens de la communauté alaouite.

Plusieurs membres de la famille Assad, hier tellement pauvres qu’ils étaient considérés comme des intouchables, sont morts dans des circonstances louches à Lattaquié. Des circonstances dans lesquelles d’aucuns ont vu une concurrence avec d’autres pour l’argent et le pouvoir local. Ainsi, des mystères entourent la mort de Muhammad al-Assad, le mois dernier, un cousin germain très connu du président Assad, qui fut naguère un membre redouté des shabiha, une mafia de contrebandiers qui a émergé du sein de la famille Assad.

Néanmoins, la plupart des alaouites continue à penser que toute action risquant d’affaiblir sérieusement le régime risquerait d’aboutir à ce que leurs villages ne se retrouvent un jour contrôlés par une opposition recherchant mordicus une revanche sectaire.

C’est pourquoi ils conservent profil bas, souffrant en silence tandis que leurs fils leur sont rendus dans des linceuls.

Mohammed, notre chauffeur de taxi, nous a confié : « A Lattaquié, plus personne ne sourit : il n’est pas une famille qui n’ait perdu un de ses membres chers », explique-t-il. « L’ange de la mort ne sait plus où donner de la tête ».

Source: In Syria’s war, Alawites pay heavy price for loyalty to Bashar al-Assad, par Ruth Sherlock – The Telegraph – 7/4/15 (+ liens dans l’article)
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  -Ren- le Sam 18 Avr - 16:51

Comme toujours : merci pour le suivi sur ce douloureux sujet :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15344
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Ven 24 Avr - 1:53

Ca va mal en Syrie, ca va tres mal :(

“While the Obama administration says that it is fighting ISIS in Syria, ISIS is actually expanding into Salamiyeh… without [being confronted by] a single U.S. airstrike,” said Omar Hossino, director of public relations for the Syrian American Council, a grassroots organization that helps bolster opposition to the Assad regime. “The people of Salamiyeh are under threat of genocide, especially the Ismaili majority.”
larticle au complet : http://www.thedailybeast.com/articles/2015/04/22/the-pentagon-s-isis-map-is-so-wrong.html
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Idriss le Mar 28 Avr - 20:47


Quel rôle jouent les anciens proches de Saddam Hussein dans l'EI ?

Le Monde.fr avec AFP et Reuters

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/international/article/2015/04/20/des-hommes-de-saddam-hussein-derriere-les-succes-de-l-ei_4618960_3210.html#BFYbFzFCwz68Kh3L.99

Dans un long article intitulé « Des dossiers secrets révèlent la structure de l'Etat islamique », l'hebdomadaire allemand Der Spiegel retrace ainsi, dimanche 19 avril, le parcours de Samir Abd Muhammad Al-Khlifawi, surnommé Haji Bakr. Cet ex-officier de renseignement de l'armée de l'air de Saddam Hussein a été le « plus important stratège » de l'EI lorsque ce dernier a pris le contrôle du nord de la Syrie, affirme l'hebdomadaire.

Selon Der Spiegel, Haji Bakr, qui faisait partie du conseil militaire de l'EI, a été tué par l'Armée syrienne libre (ASL) à Tal Rifaat, dans le nord de la Syrie, en janvier 2014. Il avait eu cependant le temps auparavant d'établir une tête de pont en Syrie, à partir de laquelle les djihadistes de l'EI ont pu envahir, en juin de cette année-là, une bonne partie du nord et de l'ouest de l'Irak.

Les documents montrent un programme précis visant à l'instauration d'un califat dans le nord de la Syrie : implantations de cellules d'espions dans des villes et des villages, assassinats, enlèvements... « comme préalables à la prise de pouvoir », écrit Der Spiegel.
D'Al-Zarkaoui à Al-Baghdadi

L'hebdomadaire explique que Bakr s'est retrouvé sans emploi et « aigri » après la dissolution en 2003 de l'armée irakienne par Paul Bremer, chargé d'administrer le pays après la chute du régime de Saddam Hussein. Haji Bakr a rencontré ensuite Abou Moussab Al-Zarkaoui, un ex-dirigeant d'Al-Qaida, tué en 2006, puis, entre 2006 et 2008, a passé deux années dans les geôles américaines, notamment dans la prison d'Abou Ghraib.

Plus tard, la route de Bakr va croiser celle des islamistes et, en 2010, Der Spiegel affirme que cette « éminence grise » va comploter avec un groupe d'anciens officiers de renseignements irakiens pour placer l'islamiste Abou Bakr Al-Baghdadi à la tête de l'EI, soucieux de donner une dimension religieuse à l'organisation.

Un témoin, cité par Der Spiegel, le décrit comme « absolument pas islamiste », plutôt un nationaliste qui « utilise la religion comme un moyen en vue d'une fin ». « Il était extrêmement intelligent, décidé, un excellent logisticien », se souvient encore ce témoin.

L'EI a proclamé en juin 2014 un « califat » islamique dans les territoires qu'il contrôle en Syrie et en Irak où il multiplie les exactions.

voir l'article du spiegel:
http://www.spiegel.de/international/world/islamic-state-files-show-structure-of-islamist-terror-group-a-1029274.html  
avatar
Idriss

Messages : 3683
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Mer 29 Avr - 4:55

La guerre syrien est la plus tragique que l'on aie connu depuis le génocide du Rawanda. Au dela du drame sur le terrain, la guerre est aussi médiatique. Les partis impliqués, les opinons contradictoires, les manipulations à visée politique, la complexité de ce conflit aux  implications et conséquences internationales, en perde plus d'un.

Finalement, le mieux ne serait il pas, au delà des analyses politiques, de s'informer auprès des syrien eux même, qui après tout, sont ceux qui vivent le conflit au quotidien ? Qu'ont ils a dire sur la situation dans leur pays, quel message veulent ils nous faire passer ?

Témoignage vecu du docteur Nabil Antaki citoyen syrien vivant a Alep :
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  -Ren- le Jeu 30 Avr - 20:34

Musashi974 a écrit:Finalement, le mieux ne serait il pas, au delà des analyses politiques, de s'informer auprès des syrien eux même, qui après tout, sont ceux qui vivent le conflit au quotidien ?
Tout à fait d'accord ; merci pour ce premier témoignage :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15344
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Jeu 14 Mai - 4:53

Triste nouvel aujourdhui  :(  :(  :(  Apres la Syrie, l'Etat islamique nous a encore frappé au Paksitan, cette fois (premiere attaque dans ce pays de leur part), de maniere encore plus meurtriere...

Pakistan : une attaque contre un bus rempli d'Ismaéliens fait 43 morts

Les victimes sont en majorité des Ismaéliens, une minorité chiite pratiquant un islam moderne. L'attaque a été revendiqué par un groupe terroriste ayant prêté allégeance à Daech.

Ils sont monté dans le bus, et ont fait feu, indistinctement, abattant une par une au 9mm des douzaines de personnes. Six hommes armés montés sur des motos ont tué au moins 44 personnes dans une attaque terroriste mercredi à Karachi, la capitale économique du Pakistan. L'attaque a été revendiquée par le groupe jihadiste Etat Islamique.
Des chaînes de télévision ont diffusé des images montrant un bus rose criblé de balles et une longue file d'ambulances. «Il y avait six assaillants. Ils sont montés à bord du bus et ils ont ouvert le feu», a déclaré, à Reuters, le superintendant (commissaire divisionnaire) Najib Khan. Une des victimes a affirmé que les assaillants étaient vêtus d'uniformes de policiers, selon le média pakistanais Dawn.
«Le bus avait une capacité de 52 personnes mais il était surchargé avec des douzaines de personnes à bord. La plupart d'entre eux proviennent de la communauté des Ismaéliens», a indiqué le policier à l'AFP. Selon un autre policier, 13 personnes ont été blessées.

«Nous attaquerons les Ismaéliens, les Chiites et les Chrétiens»

Ahmed Marwat, le porte-parole de Jundullah, un groupe taliban dissident, a déclaré à Reuters qu'il revendiquait l'attaque. «Ces personnes tuées étaient des Ismaéliens, et nous les considérons comme non-musulmans. Nous avions quatre assaillants. Dans les jours prochains, nous attaquerons les Ismaéliens, les Chiites et les Chrétiens», a-t-il menacé. Cette organisation sunnite armée, affiliée au départ à al-Qaïda, s'est fait connaître pour ses attaques répétées contre des cibles iraniennes, ainsi que contre des minorités religieuses. En novembre dernier le groupe terroriste a fait allégeance à l'État islamique.
Le Pakistan a subi dernièrement un regain des violences sectaires envers les minorités notamment chiites, qui constituent près de 20 % de la population pakistanaise.
Le bus attaqué appartenait à la Al-Azhar Garden Colony, un centre communautaire ismaélite de Karachi. Les Ismaéliens sont un courant minoritaire de l'Islam chiite, pratiquée par environ 15 millions de personnes réparties en grande majorité en Inde, Pakistan, Syrie et Yémen. Les ismaélites croient que Ismaël, fils de Djafar es-Sâdiq, est le septième et dernier imam.

La pire attaque depuis janvier

Au Pakistan, cette communauté pacifique et apolitique, travaille principalement dans les secteurs de la santé et de l'éducation. Sous l'égide de leur maître spirituel le prince Karim Aga Khan, magnat philanthrope, les ismaéliens pratiquent un islam moderne et progressiste, ce qui en fait la cible privilégiée des intégristes sunnites.
Cette attaque est la pire attaque contre les chiites depuis le 30 janvier dernier, où une bombe avait tué 61 personnes dans une mosquée du district de Shikarpur. Dans le cadre géopolitique global d'un regain des tensions entre sunnites et chiites (exacerbé par l'État islamique), les attaques anti-chiites ont beaucoup augmenté au Pakistan: ces deux dernières années, elles ont fait près de 1000 victimes.
En mars, des attentats suicides ont tué 14 personnes et blessé 80 autres à proximité de deux églises de Lahore. Quelques jours plus tard, une bombe explosait près d'une mosquée fréquentée par des musulmans du courant chiite Bohra, blessant 12 personnes. Le mois précédent, 20 personnes ont trouvé la mort dans l'attaque d'une mosquée chiite à Peshawar.

http://www.lefigaro.fr/international/2015/05/13/01003-20150513ARTFIG00188-pakistan-une-attaque-contre-un-bus-rempli-d-ismaeliens-fait-43-morts.php
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Lun 18 Mai - 16:40

Toujours dans la perspective de donnée la parole aux personnes qui vivent le conflit syrien, voici le témoignage de Mère Agnès-Mariam (nommé au prix nobel de la paix) qui raconte son vecu de ce conflit et nous livre son opinion.
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Sam 6 Juin - 1:47

Encore une fois, une analyse de haute qualité de la part de bassam tahhan :
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Lun 29 Juin - 4:27

L'association des syrien de France a organisé un voyage de solidarité en Syrie, avec le peuple Syrien, dans les zones sécurisé, évidemment, qui a pour objectif de sillonner la Syrie pour rencontrer les syriens, mieux comprendre ce peuple, et recueillir leur témoignage, leur vécu et leur impression du drame qui les déchire depuis maintenant 5 ans.
Alors oui, ce reportage est quand même long (40 min par video), mais il nous apporte une certaine authenticité du vécu de ce peuple que l'on pourrait qualifier de peuple "martyre" (dalleurs toute la beauté de la culture syrienne transparaît a travers ce reportage, ce qui nous désole encore plus ce ce qui leur arrive aujourd’hui). Bref, même par petit bout, ça vaut le coup de prendre le temps d’écouter ce récit de voyage.




avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Musashi974 le Mar 21 Juil - 14:24

avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Idriss le Jeu 13 Aoû - 22:59

La partition de l’Irak peut être «une solution» dit le chef d’état major sortant de l’Armée américaine
par AFP le 13 août 2015

Le chef d’état major sortant de l’armée de terre américaine a estimé mercredi que la réconciliation entre chiites et sunnites en Irak devient de plus en plus délicate et assuré qu’une partition du pays « pourrait être la seule solution» pour régler le conflit confessionnel.

Le général Raymond Odierno, qui fut le plus haut gradé de l’armée américaine en Irak et qui prendra sa retraite vendredi, a également indiqué que, dans l’immédiat, les États-Unis devraient se concentrer sur la lutte contre le groupe État islamique (EI), qui a proclamé un califat à cheval sur l’Irak et la Syrie.

Mais, à l’occasion d’une conférence de presse d’adieux, il s’est montré pessimiste au sujet du conflit latent entre la majorité chiite et la minorité sunnite, qui a culminé dans les années 2006-2007 faisant des dizaines de milliers de victimes.

https://www.45enord.ca/2015/08/la-partition-de-lirak-peut-etre-une-solution-dit-le-chef-detat-major-sortant-de-larmee-americaine/

Pour mémoire la carte du Moyen-Orient idéal pour l'armée américaine en 2006

avatar
Idriss

Messages : 3683
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Idriss le Dim 13 Sep - 18:30

Violents heurts sur l’esplanade des Mosquées 13 septembre 2015

De violents heurts ont opposé dimanche sur l’esplanade des Mosquées à Jérusalem des musulmans aux forces de l’ordre israéliennes, qui ont expulsé pour la première fois la garde jordanienne positionnée sur le site sacré ultra-sensible, à quelques heures des célébrations du nouvel an juif.

Depuis plusieurs jours, Palestiniens et Arabes Israéliens assuraient redouter des affrontements à l’occasion des fêtes juives.

La tension était montée après l’interdiction cette semaine par la Défense israélienne des «mourabitoune», un groupe de «sentinelles» musulman qui affirme défendre le troisième lieu saint de l’islam, également le site le plus sacré du judaïsme.

A l’occasion de la nouvelle année du calendrier juif, et comme le leur autorise le statu quo --des règles tacites héritées du conflit de 1967 --, des groupes de juifs se sont rendus sur l’esplanade.

De 07H30 à 11H00 tous les matins --à l’exception du vendredi, jour de la grande prière musulmane et du samedi, chômé chez les juifs--, les visiteurs non-musulmans sont autorisés à y entrer.

Une heure avant leur venue, la police israélienne a investi la mosquée al-Aqsa, où se trouvaient des dizaines de musulmans, ont indiqué des témoins. Des policiers postés sur le toit ont brisé les vitres, des pièces d’antiquité, pour y tirer des grenades lacrymogènes et assourdissantes, ont-ils ajouté.

«Les commandos spéciaux sont entrés jusqu’au pied de la chaire où l’imam prononce le sermon», a affirmé à l’AFP Mahmoud Abou Atta, un militant en contact avec les musulmans qui se trouvaient à l’intérieur lorsque la police est intervenue.

Alors que les affrontements se poursuivaient, et sous des colonnes de fumées provoquées par les tirs, plusieurs groupes de visiteurs non-musulmans sont entrés depuis la porte des Maghrébins, la seule réservée aux non-musulmans, tandis que toutes les autres portes étaient fermées par la police israélienne. Parmi eux, se trouvait le ministre de l’Agriculture Uri Ariel, un colon habitué aux coups d’éclat, selon médias israéliens et manifestants.

- Le directeur d’al-Aqsa arrêté -

La police israélienne a accusé «des manifestants masqués» d’avoir lancé depuis la mosquée «des pierres et des pétards vers les policiers».

Aux abords de l’esplanade, des policiers déployés en nombre ont pourchassé les manifestants et plusieurs journalistes ont été molestés, dont un photographe de l’AFP. 20 personnes ont été hospitalisées à l’issue des heurts sur et autour de l’esplanade, a indiqué le Croissant-Rouge palestinien à l’AFP.

A la mi-journée, le calme est revenu et un photographe de l’AFP a vu des dizaines de fidèles déblayer le sol de la mosquée, recouvert de bris de verre, de pierres, et des tapis brûlés. Une porte en bois peint en vert gisait au sol, tandis que des balles en caoutchouc jonchaient l’esplanade.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a condamné une «attaque» et des «agressions de fidèles», réaffirmant qu’al-Aqsa et les lieux saints étaient une «ligne rouge» à ne pas franchir.

L’organisation des Biens religieux (Waqf), qui gère le site, a dénoncé l’expulsion par les forces israéliennes des gardes positionnés sur l’esplanade par la Jordanie, gardienne du lieu saint selon le statu quo de 1967.

«C’est la première fois qu’ils évacuent tous les gardes», a indiqué à l’AFP Firas al-Dibs, porte-parole du Waqf. «Le directeur de la mosquée Al-Aqsa, Omar Kaswani, a été blessé et arrêté», a-t-il ajouté.

- Le statu quo en péril -

En novembre 2014, la Jordanie, seul pays arabe avec l’Egypte à avoir signé un traité de paix avec Israël, avait rappelé son ambassadeur durant trois mois pour protester contre l’incursion de la police dans al-Aqsa et la fermeture d’une journée du lieu saint, un événement exceptionnel.

Dimanche, Amman a appelé le gouvernement israélien à «cesser les provocations» et dénoncé «des tentatives répétées de modifier le statu quo». Le Caire a également condamné une «escalade inacceptable».

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a réaffirmé vouloir «maintenir le statu quo» mais a prévenu: «il est de notre pouvoir et de notre devoir d’agir contre les émeutiers pour permettre la liberté de culte sur ce lieu saint».

Ezzat al-Richq, haut dirigeant du Hamas en exil, a dénoncé «un crime de guerre qui vise à entériner le plan israélien de division d’al-Aqsa», tandis qu’à Gaza, 500 jeunes ont manifesté à l’appel du mouvement islamiste.

Israël cherche à diviser l’esplanade «géographiquement ou via des créneaux horaires séparés», avait déjà accusé vendredi le président palestinien Mahmoud Abbas.

C’est de l’esplanade des Mosquées qu’était partie la deuxième Intifada, en réaction à la venue de l’ex-Premier ministre Ariel Sharon en septembre 2000 sur ce site.
AFP
avatar
Idriss

Messages : 3683
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Idriss le Ven 30 Oct - 20:49

Le prince saoudien envisage d'aider Israël contre une possible Intifada

Mardi 27 octobre, le prince saoudien Al-Walid ben Talal a déclaré son futur soutien à Israël si une Intifada éclate avec les Palestiniens.

« Je me rangerai du côté de la nation juive et de ses aspirations démocratiques, dans le cas du déclenchement d'une Intifada palestinienne et j'userai de toute mon influence pour briser les initiatives arabes sinistres visant à condamner Tel-Aviv, parce que je considère l'entente israélo-arabe et une future amitié comme nécessaire pour empêcher l'extension dangereuse de l'Iran », a-t-il expliqué au quotidien koweïtien Al Qabas.

Il affirme également que l'Arabe saoudite doit revoir ses engagements régionaux et tracer avec Israël une nouvelle stratégie contre l'influence grandissante de l'Iran dans la région du Golfe.

« L'ensemble du conflit au Moyen-Orient équivaut, de mon point de vue, à une question de vie ou de mort pour l'Arabie Saoudite, et je sais que les Iraniens cherchent à renverser le régime saoudien en jouant la carte palestinienne », a-t-il ajouté, lors d'une tournée en soutien aux rebelles saoudiens qui combattent en Syrie.

Il estime qu'Israël et l'Arabie saoudite doivent s'unir pour déjouer les complots de Téhéran.
source: http://oumma.com/221894/prince-saoudien-envisage-d-aider-israel-contre-une-po
avatar
Idriss

Messages : 3683
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Nicolasticot le Ven 20 Nov - 21:52

C'est pas le moyen orient, mais bon si on doit ouvrir un sujet sur chaque mort qu'ils font...

Tunisie: un petit berger de 16 ans, a été égorgé puis décapité par des jihadistes vendredi alors qu'il faisait paître ses moutons sur le mont Mghilla.

http://information.tv5monde.com/en-continu/tunisie-colere-et-detresse-apres-la-decapitation-d-un-jeune-berger-par-des-jihadistes
avatar
Nicolasticot

Messages : 644
Réputation : 6
Date d'inscription : 06/11/2012
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  -Ren- le Mar 24 Nov - 12:38

Des avions turcs ont abattu un avion russe !
...bombarder les kurdes ne leur suffisait pas...
http://www.lemonde.fr/international/article/2015/11/24/un-avion-de-combat-s-ecrase-pres-de-la-frontiere-turque_4816160_3210.html
Et la Turquie est membre de l'OTAN... a y est, c'est pour de bon la 3e guerre mondiale ?
(du point de vue du pape, on y est hélas déjà depuis longtemps...)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15344
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouvelles du moyen orient

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum