Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Montan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Montan

Message  Roque le Mar 21 Oct - 21:28

Ce sujet est développé en réponse à la question
-Ren a écrit:...Le montanisme semble aller quand même un peu plus loi que la "doctrine la plus ordinaire"...  
...Comment le formulerais-tu ?
:arrow:   http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t2389p15-e-book-paraclet#51782


Quelques réserves d'usage, quand même …

D’une part, les écrits ou les déclarations de Montan, de Priscilla et de Maximilia ont complètement disparu. D’autre part, il est imprudent de ne se fier qu'aux déclarations de ses détracteurs chrétiens qui ont eu naturellement tendance à le caricaturer pour le disqualifier aux yeux des chrétiens.


Son excommunication

Je ne crois pas trop ses opposants chrétiens quand ils prétendent que Montan se serait dit un Paraclet « autre » que l’Esprit Saint, voire qu’il serait le Paraclet, Lui-même.

Pourquoi ? Simplement parce que cette grossière déformation de la règle de foi du 2ème siècle aurait immanquablement entraîné son excommunication pour hérésie. Or, s’il a bien été excommunié par un concile local de quelques Evêques orientaux c'est pour avoir refusé de se soumettre à l’exorcisme, mais non pour hétérodoxie.

Montan se réclame de la foi orthodoxe, il fait appel de cette excommunication en 177 – devant Irénée de Lyon et devant le pape Éleuthère, évêque de Rome (représentant l’Eglise occidentale). Il fut à deux doigts d'être réhabilité si le successeur de ce pape n'avait été conseillé par un malin : un certain Praxéas. Ironiquement ce Praxéas sera ensuite combattu par Tertullien. Praxéas est un ennemi de la promotion du " Saint Esprit Paraclet " comme de la " Trinité ", alors que Montan un fervent partisan et du Paraclet et de la Trinité :
L’évêque Zéphyrin avait déjà presque reconnu les prophéties de Montan, de Priscille et de Maximille, quand un ardent Asiate, confesseur de la foi, Epigone, dit Praxéas, qui connaissait les sectaires mieux que les anciens de Rome, dévoila les faiblesses des prétendus prophètes et montra au pape qu’il ne pouvait approuver ces rêveries sans démentir ses prédécesseurs, qui les avaient condamnées.
:arrow:   http://fr.wikisource.org/wiki/Les_Crises_du_catholicisme_naissant_-_Le_Montanisme  

Peut-être Montan mourut-il au début du 3ème siècle - certainement avant Priscilla, alors que les conciles de l’Eglise orientale s’ingéniaient encore à justifier l’excommunication de cette secte charismatique. Au fil des siècle la secte qui changera sensiblement de caractère en s'ouvrant à un recrutement plus large que le petit groupe de " purs " du début.


Montan « instrument » ou « organe » du Paraclet ?

Si on revient un peu plus tôt vers 160, lorsque Montan commence à être connu, il est dans la stricte orthodoxie de l’Eglise d’Irénée de Lyon - dont on connaît très bien le crédo trinitaire en cette fin du 2ème siècle.
Montanus se présenta donc comme l'organe du Paraclet. Il ne prétendait pas être le Paraclet lui-même, mais un médium humain en extase prophétique. Les paroles qu'il proférait étaient non les siennes, mais celles du Paraclet. Ainsi, dans un fragment conservé par Épiphane (au IVème siècle), et qui lui a été attribué, il déclare : « Je suis venu non comme un ange ou un ambassadeur, mais comme Dieu le Père. »

Si Montanus est le premier à avoir pris en considération le « Paraclet » de « Jean », c'est peut-être en raison d'une proximité fondamentale. En fait, le montanisme, par sa promotion du « Saint Esprit », en plus du « Père » et du « Fils », semble avoir été le propagateur de ce thème johannique, sinon l'inventeur de la « Trinité ». La toute première mention littérale de la « Trinité » est celle du Traité De la Pudeur du montaniste Tertullien (vers 208). Et Hippolyte, à Rome, dix ou vingt ans plus tard, reproche à ses adversaires dans l'Église de refuser de reconnaître « la Sainte Trinité ».
:arrow:   http://fr.wikipedia.org/wiki/Montanisme

Un article d'Ernest Renan présente une citation attribuée à Montan et donne une idée des dérives qui ont pu lui être attribuées (cependant, cet article n'indique pas les références) :
« L’homme, disait le Paraclet dans un oracle de Montanus, est la lyre, et moi, je vole comme l’archet ; l’homme dort, et moi je veille. »

On alla jusqu’à dire : « Le Paraclet a révélé de plus grandes choses par Montanus que le Christ par l’Évangile. » La Loi et les prophètes furent considérés comme l’enfance de la religion ; l’Évangile en fut la jeunesse ; la venue du Paraclet fut censée être le signe de sa maturité.
:arrow:   http://fr.wikisource.org/wiki/Les_Crises_du_catholicisme_naissant_-_Le_Montanisme  

Plusieurs commentaires :
- On aurait bien compris que Montan soit excommunié pour cette déclaration : « « Je suis venu non comme un ange ou un ambassadeur, mais comme Dieu le Père. » Mais – curieusement – tel n’est pas le cas ;
- Si effectivement un oracle Montan fait dire au Paraclet : " L’homme est la lyre, et moi [Paraclet], je vole comme l’archet ", il est plus juste de dire que Montan se considérait comme " l'instrument " passif du Paraclet et non comme un organe - éventuellement actif, voire organique (!) - du Paraclet ;
- Par contre lorsque ceux qui suivent en arrivent à dire que : « Le Paraclet a révélé de plus grandes choses par Montanus que le Christ par l’Évangile » on est dans un dérive qui peut justifier l'excommunication. Cependant on ne peut dire si cette évolution sectaire a eu lieu du vivant de Montan ou après lui avec deux prophétesses qui lui ont succédé ;
- Ce qui me frappe enfin, c'est que l'idée de " résidence " de l'Esprit Saint dans les disciples du Christ - même si elle pouvait paraître nouvelle - n'est pas doctrinalement hérétique. On retrouve en effet ce genre d'expérience de l'Esprit Saint dans les écrits de Saint Paul - même si elle n'est pas systématisée.


Son rapport à l’orthodoxie de la fin du 2ème siècle

Bien plus, Montan a été un de promoteurs de la « Trinité » dans sa forme du 2ème siècle. En effet, il a utilisé de terme de « Trinité » et il a nettement affirmé l’unité du Père et du Fils. Aussi étonnant que cela soit, c’est au montanisme que l’Eglise orthodoxe de la fin du 2ème siècle doit certaines représentations primitives de la Trinité, reprises dans les écrits de Tertullien (150-220). Et cette vision, quoique non philosophique (non conceptuelle) et incomplète, est - pour l'époque - orthodoxe :
«
La véritable « émission » (probolè), gardienne de l’unité, nous la tenons en disant que le Fils a été proféré hors du Père, mais non séparé. Car Dieu a proféré le Verbe (Sermo), ainsi que le Paraclet l’enseigne lui-même, comme la racine (promeut) la branche, et la source le fleuve, et le soleil le rayon ; car ces espèces sont, elles aussi, les émissions (probolai) de ces substances d’où elles sortent … Mais ni la branche n’est séparée de la racine, ni le fleuve de la source, ni le rayon du soleil, pas davantage de Dieu ne l’est le Verbe (Sermo). » (Tertullien. Contre Praxéas, 8, 6.)
[…]
Les trois images montanistes du fleuve, de la branche et du rayon de soleil illustrent une autre constante de la pensée de Tertullien, le rapport entre la « caché » et le « révélé ». Avant leur manifestation, le fleuve, la branche le rayon de soleil existaient déjà, mais cachés dans la source, la racine ou le soleil. De même le nombre existait depuis toujours en Dieu, mais il n’est apparu qu’avec les « économies ».
Le Dieu du Salut. B. Sesboüé et J. Wolinski. Desclée. pages 189-190. 1994
Il faut réaliser - pour juger de son orthodoxie ou de son hétérodoxie - que Montan vit pratiquement 50 à 100 ans avant l’intégration de la terminologie philosophique (« ousia / hypostasis ») dans la réflexion théologique chrétienne d'Origène (185-253) et près de 160 ans avant la conclusion de cette réflexion philosophico-théologique (« homoousios ») au Concile de Nicée (325).


Sa conception du Paraclet

Dans le spoiler on voit à nouveau l'affirmation par Montan de l'unité du Père et du Fils. Cependant l'Esprit Saint Paraclet est plutôt vu comme développant et parachevant Sa révélation dans le temps, n'arrivant à Sa pleine manifestation qu'avec en Montan, Priscilla et Maximilia. Le texte dans le spoiler montre un point commun avec le Culte de Cybèle dont Montan fut d'abord un prêtre : c'est la croyance aux oracles et à la révélation perpétuelle - c'est à dire sans cesse renouvelée par ces oracles.

En ce 2ème siècle, il y a une confusion entre deux plans : celui de la conception de Dieu " en soi " - dans l'éternité et celui de " l'économie " c'est à dire de l'histoire du salut. On voit que Montan maîtrise déjà la vision conceptuelle de la relation du Père et du Fils, alors qu'il conçoit encore le Saint Esprit dans " l'économie " - et non au plan conceptuel. C'est un véritable obstacle dogmatique d'où vont découler plusieurs conséquences.

LA CONCEPTION DE MONTAN D'APRES TERTULLIEN:

Si on en croit Tertullien, la conception de Montan était façon suivante :

« La règle de notre foi est toujours la même; elle n'est pas sujette au changement, ni susceptible de réformation : croire en un seul Dieu tout-puissant, créateur du monde; croire que Jésus-Christ, son fils, est né de la Vierge Marie, qu'il a été crucifié sous Ponce Pilate, que le troisième jour il est ressuscité des morts, qu'il a été reçu dans le ciel, qu'il est maintenant à la droite de son Père, qu'il viendra juger les vivants et les morts, et qu'alors nos corps doivent ressusciter. Mais cette règle de notre foi demeurant entière, les autres choses qui regardent la discipline et les rapports des fidèles entre eux peuvent recevoir innovation et correction par l'opération continuelle de la grâce, dont nous devons profiter, jusqu'à la fin.  

Le démon travaillant sans cesse à fortifier l'esprit d'iniquité, il n'est point probable que la grâce, qui est œuvre de Dieu, cesse de travailler à notre perfection. Au contraire, c'est principalement pour cette œuvre que Jésus-Christ a envoyé le Paraclet, afin que l'humain qui, à cause de sa faiblesse, ne pouvait comprendre immédiatement toutes les maximes de la perfection chrétienne, y fut conduit peu à peu par une sainte discipline que le Saint-Esprit, son vicaire, devait perfectionner [...] Quel est donc le ministère du Paraclet, sinon de régler la discipline, de nous faire entendre les saintes Écritures, de réformer notre esprit et de nous faire toujours avancer vers la perfection ?  

Il faut que tout ait son âge; il n'y a rien qui n'attende sa perfection du temps. L'Ecclésiaste nous apprend qu'il faut du temps à toutes choses [...] Les plus grands arbres ne sont d'abord qu'un grain fort petit; ce grain ne forme au commencement qu'une herbe très faible, qui se change insensiblement en un arbrisseau. Lorsque les branches de cet arbrisseau se sont fortifiées et étendues, nous voyons enfin un arbre parfait, dont les boutons, quand ils sont éclos, font apparaître une fleur, qui laisse du fruit après elle. En sa naissance, ce fruit ne semble qu'ébauché, mais il se forme à mesure qu'il croît. Après le temps nécessaire, il s'adoucit et parvient à une agréable maturité.

C'est à peu près de la même manière que Dieu, source première de la justice, comme il est la cause première de toutes les créatures, a fait faire à cette vertu plusieurs progrès parmi les humains. D'abord, elle n'a été appuyée que sur la crainte naturelle de Dieu; au temps de la Loi et des Prophètes, elle s'est vue dans une espèce d'enfance; l'Évangile lui a donné, pour ainsi dire, la force d'une vigoureuse jeunesse; enfin, l'Esprit de Dieu travaille sans cesse à la perfectionner. C'est ce divin Esprit que nous devons reconnaître et adorer comme notre maître depuis Jésus-Christ; car, comme c'est Jésus-Christ qui nous l'a envoyé pour nous conduire, il ne nous enseignera jamais d'autres maximes que les siennes. Lui seul doit être notre guide, parce qu'il est le seul qui nous ait été donné depuis Jésus-Christ (De Virginibus velandis, I)
[...].
Aux derniers temps, Dieu tout-puissant a répandu son esprit sur toute chair [...] Il a dissipé toutes les ténèbres des temps passés et toutes les ombres de l'hérésie [...] par l'explication claire qu'il a donnée de tous les mystères, de toutes les paraboles et figures, par la voix de la nouvelle prophétie, qui a tout inondé des eaux divines du Paraclet. » (De Resurrectione carnis, 63).
:arrow: http://www.cosmovisions.com/%24Montanisme.htm

Le refus du pardon des péchés les plus graves, le rôle des femmes dans la communauté (bien qu'il soit en partie conforme - encore une  fois - à Saint Paul, le millénarisme, le rigorisme moral et la haine virulente du monde païen vont définitivement séparer la secte montaniste de l'Eglise catholique.  


Conclusion

La conclusion qui me semble la plus équilibrée sur le " problème " du montanisme par rapport à l'Eglise catholique me semble la suivante :
Quoique en principe ils n'attaquassent ni l'autorité des Écritures, ni la hiérarchie ecclésiastique, en fait leur doctrine induisait à les subordonner aux manifestations récentes du Paraclet et aux décisions des prophètes qu'il choisissait comme organes de ses oracles.
:arrow:  http://www.cosmovisions.com/%24Montanisme.htm  

Finalement, c'est une secte charismatique, millénarisme de " purs " attendant une fin du monde imminente. Il est possible que des vues hétérodoxes sur la Trinité aient été développées dans les siècles suivants, mais je n'en ai pas trouvé de trace.


Dernière édition par Roque le Mer 22 Oct - 15:32, édité 1 fois (Raison : Ajout d'un lien manquant)

Roque

Messages : 4361
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montan

Message  -Ren- le Mer 22 Oct - 13:00

Roque a écrit:Je ne crois pas trop ses opposants chrétiens quand ils prétendent que Montan se serait dit un Paraclet « autre » que l’Esprit Saint, voire qu’il serait le Paraclet, Lui-même.

Pourquoi ? Simplement parce que cette grossière déformation de la règle de foi du 2ème siècle aurait immanquablement entraîné son excommunication pour hérésie. Or, s’il a bien été excommunié par un concile local de quelques Evêques orientaux c'est pour avoir refusé de se soumettre à l’exorcisme, mais non pour hétérodoxie
C'est un argument, en effet :jap:

Roque a écrit:Finalement, c'est une secte charismatique, millénarisme de " purs " attendant une fin du monde imminente. Il est possible que des vues hétérodoxes sur la Trinité aient été développée dans les siècles suivants, mais je n'en ai pas trouvé de trace.
Merci pour tes réflexions !

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montan

Message  Idriss le Mer 22 Oct - 19:00

Un petit résumé en introduction du sujet pour ceux qui n'ont pas suivi ou qui ont décroché à un moment comme moi sur le sujet du paraclet ( j'ai cru comprendre qu'il y avait un lien!?)
avatar
Idriss

Messages : 3583
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montan

Message  -Ren- le Mer 22 Oct - 19:29

Idriss a écrit:Un petit résumé en introduction du sujet  pour ceux qui n'ont pas suivi ou qui ont décroché à un moment comme moi sur le sujet du paraclet ( j'ai cru comprendre qu'il y avait un lien!?)
Le montanisme est souvent présenté comme un argument prouvant que les premiers chrétiens attendaient un homme/paraclet (ex pris sur un site musulman : "Rahmatullah al-Hindi dit : Qu'avant la venue de notre Prophète plusieurs imposteurs avaient prétendu être le Paraclet annoncé dans l'Evangile. Montanus, Chrétien du 2ème siècle, d'une grande austérité de moeurs, et l'homme le plus pieux de son temps, annonça vers l'an 177 qu'il était le Paraclet dont le Christ avait parlé, et réunit autour de lui un parti considérable" > http://blog.decouvrirlislam.net/Home/christianisme/la-bible-prophetise-l-islam/sur-la-question-du-paraclet/le-paraclet-a-t-il-toujours-ete-considere-comme-etant-le-saint-esprit-chez-les-chretiens )

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montan

Message  Idriss le Jeu 23 Oct - 18:13

Merci -Ren-
Je me coucherai mon bête comme on dit ^^
avatar
Idriss

Messages : 3583
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Montan

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum