Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

la légende noire de l'empereur Constantin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la légende noire de l'empereur Constantin

Message  phobos le Lun 4 Aoû - 12:32

petit florilège d'accusations que j'ai trouvé sur Constantin (en parcourant youtube, des forums):
- ce n'était pas un vrai chrétien, il ne s'est converti que sur son lit de mort, il consultait les oracles, les haruspices, il a massacré des membres de sa famille.
- pour sa convocation du Concile de Nicée: Il a inventé l'Eglise en tant qu'institution théocratique et trahit le vrai christianisme.
- sur la bible: au choix, il a falsifiée la Bible/rejeté des évangiles: épîtres/il a écrit la Bible que l'on connait actuellement...
- par son style autoritaire, il est l'inventeur des totalitarismes, cesaropapisme...

qui veut se lançer dans la réhabilitation de l'accusé ou étayer les accusations ??

avatar
phobos

Messages : 77
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/02/2013
Age : 39
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: la légende noire de l'empereur Constantin

Message  -Ren- le Lun 4 Aoû - 13:32

Le sujet vaut d'être étudié, en effet ; merci d'y avoir pensé ! :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la légende noire de l'empereur Constantin

Message  Roque le Mer 3 Sep - 12:06

A propos de Constantin qui aurait fabriqué le dogme de la Trinité, sinon écrit lui-même " l'Evangile " (dont il y aurait au moins 40 versions ...), j'avais trouvé une vidéo assez délirante, mais elle a malheureusement été retirée :

http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1124-bible-retrouvee-en-turquie#22836

Roque

Messages : 4228
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: la légende noire de l'empereur Constantin

Message  Libremax le Mar 9 Sep - 13:04

phobos a écrit:petit florilège d'accusations que j'ai trouvé sur Constantin (en parcourant youtube, des forums):
- ce n'était pas un vrai chrétien, il ne s'est converti que sur son lit de mort, il consultait les oracles, les haruspices, il a massacré des membres de sa famille.
- pour sa convocation du Concile de Nicée: Il a inventé l'Eglise en tant qu'institution théocratique et trahit le vrai christianisme.
- sur la bible: au choix, il a falsifiée la Bible/rejeté des évangiles: épîtres/il a écrit la Bible que l'on connait actuellement...
- par son style autoritaire, il est l'inventeur des totalitarismes, cesaropapisme...

qui veut se lançer dans la réhabilitation de l'accusé ou étayer les accusations ??


Bonjour!
- Dire que Constantin se soit "converti" sur son lit de mort est un peu inexact : il a demandé le baptême, (dit-on) sur son lit de mort. C'est différent. Il faut savoir qu'à son époque, le baptême engageait à une vie sainte, et il n'était pas du tout certain de pouvoir recevoir le sacrement de réconciliation plus d'une fois (c'est une question qui faisait débat dans l'Eglise). On comprend qu'un empereur romain ait de sérieuses hésitations quant à s'engager pleinement. On peut donc affirmer que Constantin n'était pas un saint, loin de là, et que sa foi chrétienne était bancale.
- Constantin n'a pas inventé l'Eglise en convoquant le Concile de Nicée. Il a inauguré les conciles oecuméniques, qui sont, depuis, des manifestations majeures de l'Eglise, mais pas comme institution théocratique. L'institution en question, c'est la religion d'Etat. Et en effet, ce que Constantin a fait, c'est d'imposer le christianisme comme religion d'empire, ce qui a, à terme, inoculé un poison dangereux à l'Eglise, poison dont elle ne s'est pas encore complètement remise. (heureusement, de bons docteurs comme François la soignent)
- Une accusation sur l'intervention de Constantin dans les écrits bibliques et les choix canoniques ne repose sur rien.
- Il y a eu des totalitarismes bien avant Constantin, il n'a rien inventé sur ce plan. Le pouvoir politique des papes se fonde sur une complexité historique qui dépasse celui de l'empereur
constantin.
avatar
Libremax

Messages : 798
Réputation : 14
Date d'inscription : 18/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la légende noire de l'empereur Constantin

Message  cinci le Ven 19 Sep - 19:00

... au sujet de Constantin il faudrait rajouter qu'il n'a pas instituer une religion unique, qu'il n'a pas imposé de force le christianisme aux citoyens de l'empire romain. En fait, la vieille religion ancestrale de Rome demeurait (le paganisme et tout) et Constantin en restait officiellement le pontife en tant que chef de l'État, etc. Bref, il n'a fait que régulariser la situation de l'Église dans l'empire, lui donnant une reconnaissance légale et pour mettre fin aux persécutions. On suppose bien sûr qu'il devait être sympathique aux chrétiens.

Toutefois, sa sympathie n'allait pas jusqu'à en faire un théologien expert (loin de là!) ni non plus celui devant qui les évêques auraient dû s'incliner pour lui baisser le chaton de bague ou les pieds. La preuve c'est que la journée ou Constantin aura cédé lui-même au chant des sirènes de l'arianisme, mais il aura trouvé devant lui un bon môle de résistance, en sorte que finalement ce n'est pas lui qui sera parvenu à enfoncer de force l'arianisme dans la gorge des évêques, plutôt que c'est Constantin (tout empereur qu'il aura pu être) qui aura dû briser devant la résistance des opiniâtres, des entêtés à la Athanase.

Ceux qui s'imaginent trop facilement les évêques du temps comme des chiffes molles, des girouettes ou des évêques de cour comme des ecclésiastes du XVIIIe siècle font montre d'assez peu de considérations pour le portrait réel de nombre de croyants chrétiens de l'époque. A l'époque charnière de Constantin justement, l'Église sortait de décades de persécutions et ou les évêques (surtout eux) étaient justement les premiers ciblés (non pas tellement le croyant lambda). On avait eu le temps de s'accoutumer un peu à une certaine tradition de résistance au pouvoir impérial.  

Tout ça pour dire que Constantin ne contrôlait pas l'Église. Non, l'on ne pourrait pas dire qu'il se la serait annexée, l'Église; non pas comme si ce devait lui être une dépendance personnelle, un objet manipulable entre ses mains, adaptable à souhait et par lequel faire croire n'importe quoi aux gens.  

;)

cinci

Messages : 37
Réputation : 5
Date d'inscription : 09/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: la légende noire de l'empereur Constantin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum