Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Néo-nazisme ukrainien

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Mer 13 Jan - 19:07

Tout au long des années 2014 et 2015, nos journaux s'ingénièrent à minimiser le national-socialisme des groupes d'avant-garde kiéviens et de leurs bataillons de volontaires, formés pour :
1. agresser les russophones du Donbass afin d'attirer une invasion russe motivant une intervention de l'OTAN ;
2. faire régner « l'ordre nouveau » dans les rues des villes d'Ukraine...

La presse parisienne alla très loin dans cette désinformation ; le sommet fut atteint en novembre 2014, quand une journaliste du magazine Elle consacra un reportage à célébrer notamment la milicienne Zaverukha... sans dire ce qu'elle était (ni ses appels aux pogroms) (...)

Cynique ou stupide, cet aveuglement parisien durait encore la semaine dernière. Pas un mot sur le rallye aux flambeaux de vingt mille personnes qui ont défilé dans Kiev, le 1er janvier, en l'honneur des milices ukrainiennes pro-nazies de 1941, avec le drapeau [3] et le chant de l'époque : « Gloire à l'Ukraine – gloire aux héros – mort aux ennemis ! ». Sans compter (bonus) un slogan modernisé : « mort au juif Poutine ! » (...)

Or voici que nos officiels ne peuvent plus le cacher. Pourquoi ? Parce que ces réalités font surface dans l'extrême droite française. Là, l'Elysée-Matignon fronce le sourcil. Les épouvantails sont politiquement utiles. Il est bon (de temps en temps) de pouvoir dire qu'il existe – ailleurs que chez les djihadistes – des gens aussi sombrement antipathiques que ceux-ci.

Presse-Océan donnait donc l'alarme avant-hier (...)
L'annonce se répand sur le web depuis Noël. «  À Nantes, samedi 16 janvier, conférence en présence d'un ancien volontaire du régiment Azov. Uniquement sur réservation ». Suivent une adresse mail et l'insigne de cette unité paramilitaire ukrainienne qui reprend celui de la tristement célèbre division SS Das Reich, responsable des pendaisons de Tulle et du massacre d'Oradour-sur-Glane en juin 1944.

De nombreuses voix s'élèvent pour dénoncer la tenue de cette réunion à Nantes, égratignant au passage la ville pour son inaction. Interrogés, les services municipaux se défendent : « La ville n'a rien à voir et n'a loué aucune salle pour accueillir ce type de manifestation ». La maire de Nantes, Johanna Rolland (PS) a également reçu une lettre de Shimon Samuels, directeur des relations internationales du Centre Simon-Wiesenthal, lui intimant : «  Interdisez la réunion de sympathisants du bataillon Azov, suspecté d'être d'obédience néonazie et de recruter de jeunes Français. Ce danger pour la jeunesse de France n'a d'égal que celui du recrutement à l'EI. »

Derrière la rencontre du 16 janvier se cache le groupuscule White Rebels Crew (« Equipage des rebelles blancs »). Très actif sur les réseaux sociaux (...)
L'alarme est répercutée par 20 minutes.fr. Mais à ce jour, rien dans Le Monde ni dans Libération, assidus pendant deux ans à estomper les vrais contours idéologiques du Maïdan (...)
http://plunkett.hautetfort.com/archive/2016/01/13/ukraine-brune -l-affaire-de-nantes-5744131.html

-Ren-

Messages : 14927
Date d'inscription : 10/02/2011

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Dim 31 Jan - 9:39

Lundi 1er février à 22h35, sur Canal+ dans Spécial Investigation, sera diffusé un documentaire, "Ukraine : les masques de la révolution"
Son réalisateur se fait déjà attaquer...
Sa réponse :
Quand j’ai commencé cette enquête sur l’Ukraine, j’ai découvert avec sidération à quel point le massacre d’Odessa en mai 2014 avait disparu des mémoires… 45 personnes tuées dans un incendie au coeur d’une grande ville européenne en plein milieu du XXIème siècle. Tout avait été filmé par des dizaines de caméras et de téléphones portables. Autour de moi, personne ne s’en souvenait.

45 Ukrainiens d’origine russe sont morts dans l’incendie d’un bâtiment provoqué par les cocktails Molotov de milices nationalistes ukrainiennes (...)

Qu’est ce qui s’est passé ce 2 mai 2014, à Odessa ? Je l’ai découvert après avoir visionnés des heures d’images, interviewé des dizaines de témoins, retrouvé des victimes et des agresseurs, croisé les récits jusqu’à obtenir une relation des faits qui fasse sens de cette furie. Précision importante : je n’ai interviewé et diffusé que les témoins directs des faits, les gens que je voyais à l’image, cela me permettait de filtrer un peu les exagérations et les mensonges qui naissent toujours, du côté des attaquants comme des victimes. Le résultat de ce travail minutieux est au coeur du film qui est diffusé lundi soir par Canal+.

Lors de mon enquête sur ce massacre à bas bruit, j’ai vu l’importance des milices nationalistes. Elles étaient en première ligne dans les combats de rue à Maïdan, puis s’étaient formées en bataillons pour aller combattre à l’Est les troupes russes. Mais ces bataillons ne s’étaient pas dissous dans l’armée. Ils ne s’imposaient pas la même discipline. Ils pouvaient servir de supplétifs au gouvernement. Ou bien s’ériger en police parallèle. Et, oui, dans leurs rangs, les signes d’une idéologie néo-nazie étaient patents.

Mon enquête allait à l’encontre de la narration communément admise. Je savais que j’allais rencontrer une opposition virulente, qu’on allait m’accuser de faire le jeu de Poutine, de reprendre des éléments de sa propagande. Je ne m’attendais pas à tomber sur autant de déni, frisant parfois l’hystérie. Sur un site ukrainien, je suis qualifié de « terroriste » à la solde des services secrets russes. On demande l’interdiction du film. Et même l’ambassadeur d’Ukraine fait pression sur Canal+ (...)

En France, les accusations sont venues principalement de deux blogs militants et d’un papier inhabituellement violent du journaliste chargé de l’Ukraine au Monde, Benoit Vitkine. Dans les trois publications, les arguments se ressemblent. Je n’ai pas assez nuancé ma perception de l’extrême-droite, elle va du néo-nazi brun-foncé, au beige clair du nationalisme. J’ai exagéré l’importance de ces groupes paramilitaires armés de kalachnikovs et parfois de tanks. Je n’ai pas assez souligné leur rôle héroïque dans leur combat contre les Russes. J’ai exagéré l’influence des Américains dans le changement de régime (...)

Pour mettre en cause la rigueur de mon documentaire Benoit Vitkine ne cite qu’un seul exemple. Il m’accuse d’avoir sorti de mon imagination la fabrication d’une nouvelle génération de chars par le bataillon nationaliste Azov (pour lequel il semble nourrir une indulgence attendrie). C’est pourtant le cas. Et André Biletsky, le chef du bataillon, m’en a fait l’éloge avec beaucoup de fierté. 1,20 m de blindage à l’avant et des caméras vidéo en guise pilotage (...)

Ensuite, Benoit Vitkine insinue, sans rien citer à l’appui, que mon propos serait de mettre en lumière « l’installation d’un nouveau fascisme en Ukraine. » Vitkine doit être sacrément en colère pour écrire des choses pareilles. Je n’ai jamais dit que le fascisme s’était installé en Ukraine. La phrase clé de mon doc est : « La révolution ukrainienne a engendré un monstre qui va bientôt se retourner contre son créateur. » Puis je raconte comment des groupes d’extrême droite ont attaqué le parlement et tué trois policiers en aout 2015. Jamais je n’ai laissé entendre qu’ils étaient au pouvoir. Même si le pouvoir a pu se servir d’eux.

Le seul « bon point » que veut bien me décerner Benoit Vitkine, c’est d’avoir travaillé sur le massacre d’Odessa, un « épisode souvent négligé ». Je ne vous le fais pas dire, cher confrère…

Anna Colin-Lebedev tient un blog sur le site Mediapart. Elle, en revanche, me reproche justement mon traitement du « drame » d’Odessa. Elle prend un soin précautionneux à ne jamais écrire le mot « massacre », « tuerie », à ne jamais nommer précisément la sauvagerie de ces meurtres. Anna Colin-Lebedev affirme que ce « drame » donc n’est pas passé sous silence du tout. Et comme unique preuve, elle pose en référence des papiers publiés… un an après les faits. Ceux du Monde (de Benoit Vitkine) et de The Economist (...)

Anna Colin-Lebedev me reproche un récit « centré sur les larmes des victimes ». C’est vrai, j’ai donné la parole à une mère de famille qui avait perdu son fils de 17 ans, Vadim Papura. Elle m’a parlé avec réticence, elle était certaine que je ne garderais pas ses déclarations, que l’Occident ne se souciait pas de leur sort.

Je donne la parole aussi à des nationalistes ukrainiens dont certains avouent même un remord. J’ai interviewé les témoins directs de tout bord.

D’après Anna, tout est de la faute de la police, pas suffisamment efficace. C’est là dessus que le film aurait du se concentrer, affirme-t-elle. Pas sur les miliciens qui lancent des cocktails Molotov sur le bâtiment ou achèvent les blessés à terre. Pas sur le fait qu’aucun de ces tueurs n’a fait de prison et que le gouvernement ukrainien a saboté toute enquête judiciaire, comme le rappelle le papier de The Economist qu’elle a la bonté de citer en référence mais qu’elle n’a peut-être pas pris le temps de lire (...)

Anna Colin-Lebedev me dit que j’évoque la présence du symbole d’Azov à Maïdan alors que le bataillon n’était pas encore créé. Il sera formé 3 mois plus tard. Certes, mais pour moi, c’est juste un changement de nom : leur symbole est partout à Maïdan, c’est celui du groupe Patriotes d’Ukraine ; c’est le même chef, Biletzky, les mêmes hommes et ils se transformeront en bataillon militaire pour aller combattre à Marioupol. Donc, pour des raisons de clarté, j’ai pris la décision éditoriale de ne pas rentrer dans ce niveau de détail. Et ce fameux symbole, ça n’a pas l’air d’émouvoir mes critiques, est emprunté à une division SS, Das Reich (...) Lors de l’interview et dans des propos que j’ai finalement coupés au montage, Biletsky profère une menace voilée contre le gouvernement qu’il juge trop corrompu. La subtilité de Azov c’est qu’ils sont officiellement dans l’armée mais qu’ils gardent une grande marge d’autonomie (...)

Rebardy m’accuse aussi d’être trop sévère avec Oleg Tiagnibok, le chef de Svoboda. Je dis de lui : « Historiquement, il appartient à la mouvance néo-nazie ». Cet homme a maintes fois déclaré qu’il voulait débarrasser le pays de sa « mafia judéo-moscovite » il utilise assez souvent le terme de « youpin ». Il a par ailleurs été le fondateur du parti social-national (ça vous rappelle quelque chose ?).

Autre critique, venue du blog militant euromaidan : j’ai donné la parole à Alexis Albou, un militant communiste d’Odessa qu’ils accusent d’être homophobe et rouge brun. Pourquoi j’interroge Albou ? Pas sur ses opinions mais parce que j’ai découvert sur les images amateur sa présence dans le bâtiment d’Odessa, ce fameux 2 mai 2014. Et, je le rappelle, mon dispositif est de retrouver les gens qui sont sur les images et les faire commenter ce qu’on voit. J’essaye d’établir les faits. Et ce qui m’intéressait avec Albou, c’est qu’on le voit sortir intact de la maison des syndicats puis, peu après, à terre, très gravement blessé à la tête.

Qu’est ce qui s’était passé entre les deux ? (...)

Ceci étant dit. Si on en reste au niveau de la perception publique globale, oui, il est clair que le grand public ne connait ni l’importance des groupes néo-nazis ukrainiens, ni l’existence du massacre d’Odessa. Et cela, parce que cette question a été sous-traitée (ce qui est différend de : pas traité du tout). On sait, un peu, que du côté russe, des nationalistes d’extrême droite sont allés combattre dans le Dombass. Mais moins de l’autre bord.

Pour conclure, j’invite tout le monde à regarder le film, lundi soir sur Canal+ et de se faire son jugement sur pièces. Car, sur les réseaux sociaux, les gens qui m’insultent et me menacent sont précisément ceux qui n’ont pas vu le documentaire. Ils l’ont imaginé. La foi est une drogue puissante.
http://www.les-crises.fr/paul-moreira-repond-aux-critiques-sur-son-film-sur-la-revolution-ukrainienne/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Sam 6 Fév - 21:34

Pravy Sektor est acculé. Ceux qui se sont montrés suffisamment intelligents l’ont quitté à temps pour se mettre à la tête d’autres formations non liées au nom de Pravy Sektor, dont la junte a résolu de se débarrasser. Yaroch en est le meilleur exemple. En fait, la junte est en train de se débarrasser des preuves de cet outil qui s’imposait dans la phase de préparation et de réalisation du coup d’Etat et a été utile pour la terreur qui a suivi ce coup d’État pour mettre fin aux anciennes institutions de l’État et pour renforcer son pouvoir. Mais Pravy Sektor est désormais superflu, puisque les fonctions précédemment exercées sont désormais couvertes par une version réformée du SBU, du ministère de l’intérieur et de la garde nationale. En outre, l’image de Pravy Sektor est difficilement présentable publiquement et ne contribue pas à conférer à la Commission une apparence respectable aux yeux du public occidental. C’est pourquoi ces « patriotes » disparaissent peu à peu dans la catégorie des « formations armées illégales ». Les plus intelligents se sont intégrés dans les organismes officiels. Ceux qui ne le sont pas, se retrouvent marginalisés (...)
:arrow: à lire sur https://histoireetsociete.wordpress.com/2016/02/04/la-chute-de-praviy-sektor-et-le-fascisme-devenu-etatique/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Sam 6 Fév - 21:36

Le magazine Elle qui avait consacré un article à cette jeune « héroïne » ukrainienne la retrouvant en néo-nazie s’était estimée bernée et s’était excusé, mais voici que l’affaire rebondit…

Paul Moreira, auteur du reportage sur Canal+ n’en finit pas de s’étonner des réactions des médias. C’est effectivement un choc quand on découvre l’omerta pratiquée par d’arrogants et incultes personnages. Mais quand de surcroît il découvre l’affaire de la publicité faite à la néo-nazie dans ELLE dont Histoireetsociete avait parlé et que le même journaliste Stephane Siohan auteur de l’apologie de la néonazie est à l’origine de la violente « Lettre ouverte » de correspondants en Ukraine (...)
https://histoireetsociete.wordpress.com/2016/02/05/ukraine-la-confusion-mediatique-totale/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  Idriss le Dim 7 Fév - 21:36

-Ren- a écrit:Lundi 1er février à 22h35, sur Canal+ dans Spécial Investigation, sera diffusé un documentaire, "Ukraine : les masques de la révolution"


Spoiler:
kraine, les masques de la révolution (Canal+, Spécial investigation, 2016)

Sans eux, la révolution ukrainienne n’aurait jamais triomphé.
En février 2014, des groupes paramilitaires ont affronté la police au coeur de Kiev et ont fait fuir le président Yanoukovitch. Ils ont installé un nouveau gouvernement.
Dans le récit médiatique communément admis, ils ont été présentés comme les héros de la révolution. Ils étaient du bon côté de la barricade. En fait, il s’agissait de corps francs d’extrême droite, désormais lourdement armés.
Ils s’appellent Secteur Droit, Azov ou Svoboda. Ils ont créé de véritables armées parallèles, largement incontrôlées. A Odessa, en mai 2014, ils ont commis un massacre de masse sans être sanctionnés. 45 personnes brûlées vives. Un massacre passé sous le radar.
Comment a-t-il pu nous échapper ? Pourquoi les démocraties occidentales n’ont-elles pas fait entendre leur voix ?
Sans doute parce que les milices nationalistes ukrainiennes jouaient les soldats supplétifs dans une guerre beaucoup plus large. La révolution ukrainienne a été soutenue massivement par la diplomatie américaine.
Dans la nouvelle guerre froide Russie-USA, l’Ukraine est un pion décisif dans une stratégie de contention de Poutine.
« Les masques de la révolution », de Paul Moreira, explore cette zone restée aveugle.
avatar
Idriss

Messages : 3471
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Ven 15 Avr - 8:44

Un Néo-nazi historique (fondateur entre autre du parti qui allait devenir Svoboda avec ses milices paramilitaires, puis chef de la Sécurité et de la Défense au Conseil National en 2014) vient d'être nommé à la tête du Parlement Ukrainien :
http://www.kyivpost.com/article/content/ukraine-politics/groysman-becomes-new-prime-minister-411971.html
(les médias français ne parlent que du changement de premier ministre)
Pour la petite histoire : c'est l'un de ses députés ukrainiens que l'on a pu voir depuis des années cassant la g... de leurs opposants en pleine séance parlementaire ; comme quoi, la méthode est efficace, puisque désormais il préside ce même parlement !

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Lun 25 Avr - 20:11

Le vol MH17 de la Malaysia Airlines n'a pas été abattu par un missile sol-air BUK, comme cela a souvent été présenté, mais bien par un avion de chasse ukrainien, à en croire les conclusions d'un documentaire de la chaîne britannique BBC, qui sera diffusé la semaine prochaine (...)

Des témoins oculaires avaient à l'époque affirmé avoir aperçu plus d'un avion dans les airs le jour du crash. L'une des cent personnes interrogées dans le documentaire assure avoir vu comment le Boeing avait été abattu par deux jets, dont l'un avait visé le cockpit afin d'éliminer l'équipage.

L'émission donne également la parole au détective privé Sergey Sokolov, qui, avec son équipe de plus de cent hommes, a examiné le site de la catastrophe et n'y a pas trouvé la moindre trace d'un missile BUK (...)
http://www.lalibre.be/actu/international/le-vol-mh17-abattu-par-un-avion-de-chasse-ukrainien-571de6fb35702a22d6bad3b9

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Sam 7 Mai - 22:34

Scandant des slogans nationalistes, environ cent membres de la branche civile de l’extrême-droite du Bataillon Azov ont mené la procession aux flambeaux pour honorer ceux qui ont combattu pour les nazis contre l’Union soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les activistes marchant sous une grande bannière ont continué à glorifier à pleins poumons ceux qui ont servi dans la 14e division des Waffen Grenadier de la SS, reconnus comme patriotes par le régime ukrainien actuel.

Après la procession, les ecclésiastiques de l’Église uniate, qui reconnaît la suprématie papale, mais conserve sa propre liturgie orthodoxe, ont tenu un service commémoratif où ils ont prié pour les âmes de ceux qui sont coupables du massacre de leur propre population (...)
http://lesakerfrancophone.fr/nuremberg-mon-amour :8x:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Mer 11 Mai - 8:07

En janvier 2015 une délégation des mères d’Odessa est venue en diverses villes de France pour informer en personne. Le 29 janvier elle était à Nice à l'invitation du Comité pour une Nouvelle Résistance. C'est lors de cette occasion que nous avons fait connaissance des membres de cette délégation.

Le 2 mai 2016 était le deuxième anniversaire de cet épisode dramatique auquel sont invités par ces amis ukrainiens : Serge, ancien résistant et Sylvie, sa fille, Claude et Mireille Roddier, fille et petite fille de Gleb Sivirine, commandant du célèbre maquis Vallier, maquis gaulliste qui a opéré dans le Var jusqu'aux combats de la libération. Gleb Sivirine étant né lui même à Odessa, elles profitaient de ce voyage pour retrouver le berceau de leurs origines familiales (...)

Pour éviter tout prétexte à de nouvelles violences, les familles des victimes du massacre du 2 mail ont décidé de remplacer les commémorations publiques qui étaient prévues par des repas privés dans les familles. Seul étaient maintenu et autorisé par la mairie d'Odessa un moment de recueillement au cimetière devant les tombes des victimes.

Nos amis d'Odessa tenaient beaucoup à la présence de témoins étrangers et ont maintenu leur invitation. C'est donc à ces moments de recueillement privés que nous étions conviés. Il semble donc que la présence, le témoignage d'étrangers soient redoutés puisque, visiblement attendus, nous avons été retenus à la frontière, et qu'après un interrogatoire de plus de 2 heures, nous avons été interdits de pénétrer sur le territoire ukrainien, et placés sous surveillance militaire dans l'aéroport d'Odessa. Nous avons dû passer la nuit dans des conditions très rudimentaires, allongés sur des banquettes en fer avec deux oreillers et deux couvertures pour quatre. Toujours « accompagnés » , confinés pendant les 3heures ½ de la correspondance d'Istanbul, nous avons été reconduits jusqu'à Nice – notre point de départ. Nos passeports nous ont été confisqués, remis directement dans les mains de la compagnie aérienne chargée de nous rapatrier. Ce n'est qu'arrivés à Nice que nous avons pu les récupérer des mains de la police française (...)
http://www.dedefensa.org/article/une-non-visite-a-odessa

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  Yahia le Sam 14 Mai - 20:06

Bonsoir,

Sans vouloir minimiser l'ampleur du problèmes de néo-nazis, la focalisation du post sur cet aspect de l'Ukraine ne nous donne pas une vue d'ensemble. Déjà le titre le néo-nazisme en Ukraine ne serait-il pas préférable à le Néo-nazisme ukrainien ? Ou en sont les autres forces politiques ukrainiennes, quels sont les rapports de force ? J'avoue m'y perdre un peu, et si vous qui avez à ce qui semble, de bonnes informations, pourriez)vous faire le point de manière plus globale ?

Merci à ceux qui auront le temps de le faire :jap:
avatar
Yahia

Messages : 933
Réputation : 22
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 63
Localisation : Europe

http://lectures-orients.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Lun 16 Mai - 16:33

Pour faire le point :
- le premier ministre qui vient de démissionner est celui que les Etats-Unis avaient décidé de mettre en place avant d'orchestrer le coup d'Etat à l'origine du drame ukrainien :

- composition actuelle du parlement (chiffres : Wikipédia) :
    Bloc « Solidarité » (146) [Porochenko]
    Front populaire (81) [Iatseniouk]
    Bloc d'opposition (43) [Ianoukovitch]
    Samopomitch (26)
    Parti du renouveau (uk) (23)
    Parti radical (21) [Liachko]
    Volonté du peuple (uk) (19)
    Union panukrainienne « Patrie » (19) [Tymochenko]
    sans parti (43)
    vacants (29)
Sur une autre page, on lit qu'il n'y a que 7 députés officiellement néo-nazis (6 Svoboda et 1 Pravyi Sektor)
...On peut se dire qu'a priori, les députés néo-nazis sont rares, mais...
- ministres de Svoboda dans le gouvernement 2014 (suite à l'élection du parlement actuel) : Oleksandr Sytch (vice-premier ministre), Andri Mokhnyk (ministre des ressources naturelles), Ihor Chvaïka (ministre de l'agriculture), Ihor Tenioukh (ministre de la défense), Serhiy Kvit (ministre de l'Education)...
- actuel chef du parlement : Paroubiy, membre officiellement de « Patrie », qui est aussi l'un des pires néo-nazis de l'Ukraine (co-fondateur du Parti Social-Nationaliste d'Ukraine à l'origine de Svoboda)

Les néo-nazis ont été le fer de lance du coup d'Etat de 2014, puis des massacres dans l'Est de l'Ukraine ; depuis 1 an, on voit Kiev tenter de reprendre le contrôle sur eux, mais difficile de faire rentrer les chiens à la niche après avoir cru pouvoir les lâcher sans risques...

Il est vrai cependant que la question du néo-nazisme (au sens véritable du terme, avec commémoration des combattants SS tombés lors de la 2e Guerre Mondiale, milices, etc.) est cependant une question plus large dans cette région du monde (cf notamment les pays baltes)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  Yahia le Lun 16 Mai - 22:27

Merci :jap:
avatar
Yahia

Messages : 933
Réputation : 22
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 63
Localisation : Europe

http://lectures-orients.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Jeu 19 Mai - 6:45

Dans la série “pépites”, j’ai retrouvé le livre du dispensable André Parouby, cofondateur du parti fasciste ukrainien “Parti social National d’Ukraine” (SNPU) devenu Svoboda, dont il a été membre de 1991 à 2004, et dont il a dirigé la structure paramilitaire : (...)

“En réalité, aujourd’hui seule l’Ukraine peut donner à l’humanité une nouvelle conception du monde, qui arrêtera sa déchéance morale et mènera à un autre niveau. La situation en Ukraine est très compliquée, mais dans tous les cas, l’Europe de l’Ouest se trouve dans une déchéance morale encore plus profonde. […] En Ukraine, plus qu’ailleurs en Europe, la conscience nationale est mieux conservée. Seule l’Ukraine est capable aujourd’hui de proposer au monde entier un véritable nationalisme, qui pourra sortir les gens de la déchéance morale et devenir l’idéologie principale du futur. Je suis convaincu : cette conception du monde sera basée sur le social-nationalisme en tant que maillon final du développement du nationalisme ukrainien traditionnel.” (p. 15-16) (...)

“Rappelons-nous les temps de l’État kievien (...) C’est alors que l’Ukraine a défendu la race blanche contre les hordes asiatiques. Elle s’est dressé pour sa défense (...) L’histoire démontre la mission de l’Ukraine d’une manière spectaculaire. Jadis, c’est la Pré-Ukraine qui était le berceau de la civilisation indo-européenne. Jadis, c’est l’État kievien qui livrait une lutte acharnée contre l’invasion asiatique, défendant la civilisation européenne. À noter : seulement quand l’État kievien commença à perdre son rôle prépondérant dans la vie culturelle et militaire, l’Europe s’est détournée de son chemin, elle a été envahie par des pseudo-idées aventuristes qui prônaient le chaos et le désordre. Il a fallu des siècles avant que la race blanche comprenne le caractère néfaste de ces idées, mais elle n’a plus de force pour s’en sortir (...) Tout comme à l’époque de l’UPA, quand on luttait contre les deux plus grands empires du monde, maintenant l’Ukraine se trouve à la frontière entre les deux mondes, et notre devoir aujourd’hui – faire face aux idées destructrices qui submergent l’Occident et que les ennemis tentent d’exporter en Ukraine ; faire face à l’agressivité des idées pernicieuses du monde asiatique sauvage, dont l’incarnation aujourd’hui est la Russie. Oui, l’Ukraine est capable de sortir le monde de la déchéance morale et économique"
http://www.les-crises.fr/la-pensee-dandry-parouby/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Mer 12 Oct - 6:53

Nouvelles récentes d'Ukraine (10 octobre), où les attaques n'ont jamais cessé, même si les journaux s'en désintéressent :
« De 18 h à minuit, la partie ukrainienne a bombardé les localités de Troudovskoye et Alexandrovka dans le district de Petrovskyi à Donetsk, ainsi que l'aéroport et la zone industrielle. Sur ces sites, 127 obus de mortier de 82 mm et 120 mm ont été tirés, ainsi que huit obus d'artillerie de 122 mm » a déclaré un officiel de la RPD.

La zone de Gorlovka n'a pas non plus été épargnée la nuit dernière, avec pas moins de 15 tirs de mortier sur le village de Zaïtsevo.

L'armée ukrainienne a aussi utilisé des véhicules de combat d'infanterie, des lance-grenades et des armes légères la nuit dernière. Et si dans ces zones les victimes et destructions occasionnées doivent encore être précisées, plus au Sud, à Sakhanka, un civil de 53 ans a été blessé lors du bombardement de cette zone par l'armée ukrainienne avec des mortiers de 82 mm.

La nuit précédente dans cette même zone, deux civils ont été blessés lors des bombardements et 15 maisons ont été endommagées. Et hier, deux soldats de l'armée de la RPD sont morts et un autre a été capturé par l'armée ukrainienne lors d'une attaque menée par un groupe de sabotage ukrainien. Cette attaque a été couverte par des tirs de diversion à l'artillerie et au mortier sur la zone, depuis les positions de l'armée ukrainienne près de la ville de Shirokino, proche de la ligne de front.
 
Des bombardements que l'OSCE a refusé d'enregistrer en violation totale de son mandat (...)

Décidément plus çà va et plus on se demande à quoi sert l'OSCE. Surtout quand on voit son silence face à l'arrivée sur le front de nouveaux équipements militaires et snipers étrangers côté ukrainien.

Les services de renseignement de la République Populaire de Donetsk, ont ainsi détecté la présence de mortiers lourds et de snipers américains, près de Gorlovka (...)

Une reprise des hostilités semble imminente, sur fond de mécontentement populaire croissant en Ukraine et tensions grandissantes entre l'Ukraine et la Pologne (pourtant un de ses plus fervents soutiens), après le lancement du film « Volyn », du réalisateur Wojciech Smarzowski.

Ce dernier a tenu via ce film à exposer le massacre des Polonais de Volhynie par les nationalistes ukrainiens pendant la Seconde Guerre Mondiale. Un épisode que les autorités ukrainiennes actuelles voudraient bien cacher aux yeux du monde, car il montre le véritable visage des « héros de l'Ukraine » que sont Bandera et ses sbires collaborationnistes.

Comme à l'époque de la sortie du documentaire de Paul Moreira, « Ukraine : les masques de la révolution », ce film a déclenché un véritable tollé en Ukraine, les médias ukrainiens se déchaînant littéralement contre lui.

Pourtant ce film parle de faits historiquement prouvés, et rappelle que si des millions d'Ukrainiens ont combattu les nazis au sein de l'armée rouge pendant la Seconde Guerre Mondiale, des centaines de milliers de nationalistes ukrainiens, y compris l'Organisation des Nationalistes Ukrainiens (OUN) et l'Armée Insurrectionnelle Ukrainienne (UPA), ont collaboré avec les forces nazies lors de leur occupation de ce qui étaient les territoires polonais et ukrainiens.

En plus de campagnes de meurtres de masse contre les juifs, les tziganes, les prisonniers de guerre soviétiques et les anti-fascistes ukrainiens, les nationalistes de l'UPA ont mené une vaste campagne de nettoyage ethnique visant la minorité polonaise dans l'Ouest de l'Ukraine. D'après les historiens, ce génocide (reconnu comme tel depuis peu par la Pologne) a fait entre 80 000 et 120 000 morts, majoritairement des femmes et des enfants, entre 1943 et 1945.

Un épisode qui rappelle tristement le génocide en cours dans le Donbass, et sur lequel les gouvernements occidentaux ferment les yeux, pendant qu'ils agitent le chiffon humanitaire devant l'ONU concernant la population civile Syrienne afin de sauver leur « investissement » djihadiste à Alep (...)
http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/escalade-de-la-situation-dans-le-185403

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  rosarum le Jeu 13 Oct - 22:18

j'avoue avoir du mal à comprendre la résurgence des mouvements neo nazis

en Grèce aussi...

En récoltant 6,99 % des voix, Aube dorée reste la troisième force politique du pays. Le parti néonazi compte désormais 18 députés au parlement soit un de plus que lors des dernières élections législatives, en janvier 2015. Malgré ses déboires judiciaires, Aube dorée dispose donc désormais d’un électorat stable. Sensible à la fois à sa rhétorique antimigrants mais aussi à son discours antiaustérité. Aube dorée est désormais la principale force opposée au mémorandum au sein du Parlement.

Aube dorée a été officiellement créée en 1992. Longtemps anecdotique, le parti a fait brutalement son entrée au Parlement dès 2012, avec 6,97 % des voix. Un choc pour la société grecque mais qui révèle, à l’époque, le désarroi des électeurs qui ne savent plus pour qui voter et qui favorisent les partis qu’ils jugent antisystème. Son discours se concentre sur les thématiques xénophobes, souverainistes et nationalistes. Son slogan principal : « La Grèce appartient aux Grecs. »

http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/09/21/en-grece-les-neonazis-d-aube-doree-tirent-profit-de-l-eparpillement-des-voix_4765630_3214.html
avatar
rosarum

Messages : 945
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Ven 14 Oct - 6:34

rosarum a écrit:j'avoue avoir du mal à comprendre la résurgence des mouvements neo nazis
Pas moi.
Le nazisme a toujours été la ceinture de sécurité du système capitaliste : ça canalise les gens dans une haine dirigée contre des innocents pour pouvoir continuer à faire des affaires juteuses sous protection armée.
La corruption généralisée en Ukraine était une raison légitime de se révolter ; ce sentiment de révolte a été canalisé vers une volonté d'épuration ethnique des ukrainiens russophones.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Mar 18 Oct - 12:58

Le commandant Pavlov, de la RPD, vient de mourir ce WE dans un attentat à la bombe : http://www.fort-russ.com/2016/10/breaking-dpr-commander-motorola.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Lun 7 Nov - 20:07

Saakachvili, ex-dictateur géorgien nommé gouverneur d'Odessa pour son "savoir-faire" ( http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2015/02/17/kiev-mise-sur-le-savoir-faire-de-l-ex-president-georgien-saakachvili ), vient de démissionner : http://www.rfi.fr/europe/20161107-ukraine-saakachvili-demissionne-son-poste-gouverneur-odessa

Début de l'article : "Le champion de la lutte anti-corruption démissionne"... :mdr:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Mer 21 Déc - 9:34

(...) L’une des raisons à l’incapacité et au refus de Kiev de maîtriser les bataillons est le fait qu’ils restent les plus féroces, la plupart des unités se sont aguerries dans les forces armées; il est difficile d’envoyer la garde nationale pour rétablir l’ordre quand la Garde nationale se compose de formations ultranationalistes. Une raison tout aussi inquiétante est que l’extrême-droite de l’Ukraine a le bénéficie du soutien de deux hommes politiques extraordinairement puissants: le président du Parlement Andriy Paroubiy et le ministre de l’Intérieur Arsen Avakov.




Les deux hommes ont joué un rôle critique dans l’installation de la force néo-nazie dans la rue pendant l’hiver 2013-14 lors du soulèvement du Maidan qui a abouti à l’éviction du corrompu, bien que démocratiquement élu, président Viktor Ianoukovitch. Les liens de Parubiy avec l’extrême droite datent de plusieurs décennies: il a co-fondé et dirigé le Parti National social de l’Ukraine, qui a utilisé les symboles néo-nazis et dont le nom, selon le Spiegel, est une référence intentionnelle au parti nazi.

Bien que Parubiy n’ait pas été officiellement affilié à des organisations d’extrême-droite depuis le début des années 2000, il a parlé avec émotion de son passé ; lorsque poussé à répudier sa formation dans un interview en 2015, il a insisté sur le fait que ses « valeurs » n’ont pas changé. L’histoire de Parubiy l’a bien servi: Il était responsable de l’organisation des ultranationalistes dans le Maidan, des unités d’ « auto-défense » qui ont rendu le renversement de Ianoukovitch possible, et ont assuré à Parubiy un rôle de premier plan dans le nouveau gouvernement (Les informations que l’homme avait passé plus d’une décennie dans de grandes organisations néo-fascistes étaient tues dans les communiqués de presse lors de ses visites en 2015 et 2016 pour rencontrer des membres du Congrès et Washington)

Avakov, lui aussi, est passé de l’ «auto-défense» dans les formations de Maidan aux unités paramilitaires lourdement équipés qui ont combattu dans le Donbass et ont brutalement réprimé toute velléité de sécession dans les villes russophones qui n’étaient pas encore aux mains des rebelles. Dans le processus, ces unités ont pulvérisé un record horrible de viol, de torture, d’enlèvements, d’assassinats et de crimes de guerre possibles, attestée par des rapports d’Amnisty International et des organismes des Nations Unies.

Après être devenu ministre de l’Intérieur, Avakov a promu des individus comme un vétéran du groupe néo-nazi Patriot de l’Ukraine et du bataillon Azov qui est récemment devenu chef par intérim de la police nationale de l’Ukraine. La police nationale financée, équipée et formée par Washington était autrefois présentée comme un brillant exemple de la manière dont Washington conduisait l’Ukraine vers la démocratie. Le fait qu’elle est maintenant dirigée par un homme qui a des liens avec les néo-nazis est un exemple particulièrement ironique de conséquences imprévues.

Il n’est pas surprenant qu’en ayant des dirigeants influents liés à l’extrême-droite, les poursuites soient annulées par Kiev. Les demandes formulées par le Conseil de l’Europe d’enquêter sur le 2 mai 2014, le massacre où 48 Ukrainiens pro-russes ont été brûlés vifs après avoir été chassés dans un bâtiment d’Odessa par les radicaux n’a abouti à rien. Quand un site ultranationaliste a divulgué des renseignements personnels sur les journalistes qui ont fait des reportages sur la zone de conflit du Donbass, en les qualifiant de « collaborateurs terroristes », cela a déclenché une réaction internationale, depuis The New York Times et The Daily Beast à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe. Le site, cependant, est liée à Avakov, et malgré un tollé véhément des médias occidentaux, il n’a pas été suspendu.

La tolérance de Kiev à l’extrême-droite provoque même la colère de la Pologne, l’un des plus grands partisans de l’Ukraine, et certainement pas un ami du Kremlin. Cet été, l’Ukraine a rebaptisé un grand boulevard en l’honneur de Stepan Bandera, leader des groupes de partisans responsables du massacre de milliers de Juifs et de plus de 100.000 Polonais pendant la Seconde Guerre mondiale. En réponse, le parlement polonais à l’unanimité a adopté la législation désignant les massacres un génocide commis par les nationalistes ukrainiens (...)
https://histoireetsociete.wordpress.com/2016/12/21/the-nation-lukraine-par-la-violence-et-lintimidation-les-neo-nazis-et-dautres-groupes-dextreme-droite-influencent-la-politique-interieure-et-exterieure-du-pays-par-lev-golinkin/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Jeu 22 Déc - 9:18

Un site de pèlerinage juif en Ukraine a été profané, provoquant un choc en Israël. La tombe de Rabbi Nahman de Breslev a été barbouillé à la peinture rouge et avec une tête de porc avec une croix gammée sculptée dans ka chair , tandis que certains pèlerins auraient été attaqués avec des gaz lacrymogènes.

L’acte de malveillance a eu lieu dans la ville ukrainienne de Uman mardi soir, le sacristain de la synagogue, le rabbin Yisrael Elhadad, a déclaré au site de nouvelles Ynet. qu’ Il y avait cinq ou six fidèles dans la synagogue lorsque deux attaquants sont arrivés et les ont pulvérisés avec des gaz lacrymogènes (...)
https://histoireetsociete.wordpress.com/2016/12/22/la-tombe-dun-rabbin-venere-en-ukraine-profane-avec-une-tete-et-du-sang-de-porc/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  Nicolasticot le Jeu 22 Déc - 17:28

Des nazi persécutant des Juifs, j'imagine pas comment les médias en parleraient déjà très fort si ça les auraient arrangé.
Il faut que j'aille dans google actualité pour voir quelque chose sur ce dernier événement,  il y a juste I24news qui en parle ...puis RT-Français et The Time of Israel .

L'actualité Ukrainienne


J'ai découvert il y a quelque jour "Stratpol" , pleins de vidéos assez courtes sur la situations politique de certains pays, ça peut être utile quand on connait pas un sujet.
mais leur spécialité c'est surtout l'Ukraine pour l'un et la Chine pour l'autre apparemment.
avatar
Nicolasticot

Messages : 462
Réputation : 3
Date d'inscription : 06/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Jeu 5 Jan - 14:14

Les nationalistes ukrainiens à Kiev ont scandé « Juifs dehors » en allemand lors de la marche du Jour du Nouvel An pour célébrer l’anniversaire d’un collaborateur nazi dont les troupes ont tué des milliers de Juifs (...)

Il s’agissait de célébrer Stepan Bandera, leader du mouvement nationaliste de l’Ukraine dans les années 1930 et 40. Ils ont porté son portrait tandis qu’une personne non identifiée a crié le slogan antisémite sur un haut-parleur, incitant de nombreux participants à le répéter, dans une vidéo publiée par l’Agence de Nouvelles fédérale (...)

Oleksandr Feldman, un député juif ukrainien et président du Comité juif ukrainien, a appelé les autorités à enquêter sur la marche et à poursuivre les responsables des slogans haineux (...)

Feldman a également accusé le parti Svoboda, un mouvement d’extrême-droite dont les leaders et les militants ont souvent développé dans leur discours la haine antisémite, d’être responsables de ce qu’il a appelé «une provocation» au cours de la marche (...)
https://histoireetsociete.wordpress.com/2017/01/05/times-of-israel-les-manifestants-ukrainiens-a-kiev-chantent-les-juifs-dehors/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Ven 10 Fév - 8:00

...vers une nouvelle course à la Guerre Mondiale de la part des néonazis ukrainien...
(...) Les forces radicales et nationalistes à Kiev sont responsables de la nouvelle escalade dans le Donbass, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, citant le rapport de la mission de suivi de l’OSCE.

Selon Lavrov, à la suite de bombardements par les forces de sécurité ukrainiennes ont été tués des civils, des infrastructures ont été détruites, les gens par des températures inférieures à zéro sont privés d’eau chaude, de chauffage et de lumière, écrivent les «Izvestia» .

« La situation dans le sud-est de l’Ukraine s’est détériorée au cours des derniers jours. La responsabilité de la nouvelle aggravation de la situation appartient aux forces radicales et nationalistes à Kiev. Cela est documenté par les rapports de la mission spéciale de surveillance de l’OSCE » (...)
https://histoireetsociete.wordpress.com/2017/02/10/lavrov-losce-a-confirme-la-responsabilite-de-kiev-pour-la-degradation-de-la-situation-au-donbass/

« Aujourd’hui, à 06.12, heure de Moscou, a été assassiné dans un attentat terroriste le héros de DNR, le commandant du bataillon« Somalie », le colonel Mikhaïl Tolstykh, connu sous le nom de Givi. Ceci est une continuation de la guerre terroriste lancée par les autorités de Kiev contre les résidents du Donbass » (...)

Ce n’est pas la première fois que Kiev, incapable d’obtenir de véritables victoires sur le champ de bataille, a décidé de déclarer la guerre subversive-terroriste à Donetsk et Lougansk pour décapiter l’armée de la République populaire en la privant des dirigeants les plus célèbres et les plus respectés. Rappelons qu’en Octobre l’année dernière à la suite de l’attaque terroriste dans l’ascenseur de sa maison à Donetsk a été tué un autre commandant légendaire de la milice de DNR – Arseni Pavlov (Motorola). Samedi dernier dans l’explosion de sa voiture dans le centre de Lougansk a été tué le chef du département de police populaire de LNR Oleg Anaschenko (...)
https://histoireetsociete.wordpress.com/2017/02/09/le-commandant-du-bataillon-somalie-a-ete-assassine-par-dmitry-rodionov/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Ven 10 Mar - 13:08

Les Juifs ukrainiens protestent contre la participation à un colloque international consacré à l’Holocauste d’un historien d’état qui avait rendu hommage à un collaborateur nazi et chef d’escouade, dont les soldats avaient massacré des Juifs.

Eduard Dolinsky, directeur du comité juif ukrainien, a dénoncé la semaine dernière la présence attendue de Volodymyr Vyatrovych, directeur de l’Institut ukrainien de la mémoire nationale, lors d’une conférence organisée cette semaine à Paris et intitulée : « L’Holocauste en Ukraine : De nouvelles perspectives sur les maux du 20ème siècle »

Vyatrovych, à la tête de cette institution publique depuis 2014, « est un falsificateur et un manipulateur des faits historiques qui a non seulement reproché aux Juifs la Grande Famine, mais qui nie l’idéologie et les pratiques antisémites » de l’Organisation des nationalistes et de l’armée insurrectionnelle ukrainienne, a expliqué Dolinsky dans un communiqué.

Connus respectivement sous les sigles OUN et UPA, les deux groupes avaient combattu durant la première moitié du 20e siècle la domination soviétique et brièvement collaboré avec les forces d’occupation nazies avant de se retourner contre elles. Encouragées par les vitupérations antisémites d’un grand nombre de ses dirigeants, les troupes de l’UPA ont assassiné des milliers de Juifs dans les années 1940, selon le Centre Simon Wiesenthal.

Dans une interview publiée au mois de janvier dans le magazine Novoy Vremya, Vyatrovych avait nommé Roman Shukhevych, ancien chef de l’UPA, comme étant l’une des cinq « personnalités éminentes ayant changé le cours de l’Histoire » (...)

Selon le professeur d’histoire de l’université de Yale Timothy Snyder, les miliciens de l’UPA ont assassiné des milliers de Polonais et de Juifs sous les ordres de Shukhevych.

Aujourd’hui, Shukhevych et d’autres nationalistes de l’époque de l’Holocauste sont considérés en Ukraine comme des héros en raison de leur opposition aux Soviétiques. Ce sentiment s’est encore accru après le renversement, en 2014, de l’ancien président Viktor Yanukovych au cours d’une révolution menée par des nationalistes (...)

La déférence devant les collaborateurs des nazis et les tentatives de placer à égalité nazisme et communisme ont proliféré dans les pays du bloc de l’est ces dernières années. Dans certains de ces pays, les tentatives visant à introduire de telles équivalences ont également servi à passer sous silence le soutien populaire et même l’enthousiasme qu’avait pu susciter le meurtre des Juifs durant l’Holocauste, selon Efraim Zuroff, directeur de la section Israël et Europe de l’est du Centre Simon Wiesenthal .

La semaine dernière, le gouvernement de la Croatie, pays dont le gouvernement avait collaboré avec les nazis, a établi un organisme qui sera responsable de l’émission de « recommandations pour la régulation légale de l’utilisation […] des insignes et des symboles des régimes non-démocratiques », un langage qui partout ailleurs dans la région a été utilisé dans des législations interdisant les symboles nazis et communistes.

En Slovaquie, une institution publique scientifique et culturelle a retiré le mois dernier d’internet une vidéo qu’elle avait produite, affirmant que les Juifs du pays auraient été tués même sans la formation du protectorat slovaque du collaborateur nazi Jozef Tiso. La vidéo, intitulée « sans le 14 mars », en référence à la date à laquelle l’Etat avait été établi en 1939, avait été rapidement dénoncée (...)
http://fr.timesofisrael.com/le-soutien-dun-collaborateur-nazi-represente-lukraine-a-un-colloque-sur-lholocauste/

EDIT: des précisions sur Vyatrovytch sur http://www.les-crises.fr/volodymyr-viatrovich-l-historien-qui-blanchit-le-passe-historique-de-l-ukraine-par-josh-cohen/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Jeu 13 Avr - 20:05

En septembre dernier, j’étais à la commémoration du 75e anniversaire à Babi Yar –fosse commune où plus de 33.000 Juifs de Kiev ont été massacrés en deux jours pendant la Shoah– écouter le président Petro Poroshenko prononcer un discours militant sur les raisons pour lesquelles de telles atrocités ne doivent jamais se répéter. En tant que directeur depuis 10 ans du Comité juif ukrainien, l’une des organisations juives les plus influentes du pays, je suis heureux d’entendre cela.

Mais ma joie a été tempérée par quelque chose que je n’avais vu à Babi Yar avant : une exposition honorant Ivan Rohach. Rohach a été le rédacteur en chef d’un journal nationaliste radical qui, en 1941, la même année que le massacre de Babi Yar, décrit les Juifs comme « le plus grand ennemi du peuple ». Il a également été un militant de l’Organisation des Nationalistes Ukrainiens, dont les membres ont participé activement à l’Holocauste en Ukraine (...) L'OUN et son aile militaire, l’armée insurrectionnelle ukrainienne, ou UPA, sont maintenant glorifiés comme combattants de la liberté. Ce qui n’est pas mentionné est l’idéologie xénophobe, antisémite du OUN, qui décrit les Juifs comme un « corps essentiellement hostile au sein de notre organisme national » ou le fait que la milice OUN-UPA a collaboré à l’Holocauste et également a massacré entre 70.000 et 100.000 civils polonais afin de créer une Ukraine ethniquement pure.

En dépit de ces atrocités, beaucoup d’Ukrainiens, en particulier dans l’ouest de l’Ukraine, voient l’OUN-UPA comme des héros parce qu’ils ont mené une guerre de guérilla contre les Soviétiques dans les années 1950, une lutte dans laquelle certains croient percevoir des échos dans la lutte contre la Russie aujourd’hui.

Les Institutions parrainés par le gouvernement sont derrière ce blanchissement (...) En 2015, l’ Ukraine a adopté une loi qui classe l’OUN-UPA comme des « combattants pour l’Etat ukrainien » et qui dit ceux qui « entretiennent publiquement une attitude irrespectueuse » envers ces groupes seront poursuivis en justice.

Depuis 2015, de nombreuses rues ont été rebaptisées du nom des dirigeants et les membres OUN-UPA. L’institut de la mémoire est en train d’élaborer une loi visant à exonérer rétroactivement les membres de l’OUN-UPA qui avaient été condamné pour le meurtre de Juifs et de Polonais par les Soviétiques après la guerre.

Ce n’est pas seulement un combat pour l’histoire. De Virulent groupes nationalistes de droite ont bénéficié d’ une nouveau pouvoir dans la politique ukrainienne au cours des dernières années. Bien que les partis politiques extrémistes ne représentent qu’une petite minorité du Parlement, des groupes d’extrême droite sont violemment entrés en conflit avec le gouvernement à plusieurs reprises. De nombreux Juifs craignent que le gouvernement ne répudie jamais le culte de l’OUN-UPA de peur de provoquer une réaction de l’extrême droite.

Avec l’intensification du révisionnisme historique , il y a eu la profanation des sites de l’Holocauste et des monuments commémoratifs de l’Ukraine. Le monument commémoratif de Babi Yar a été vandalisée neuf fois en 2015 et 2016 (...) Plus récemment, un mémorial de l’Holocauste dans la ville ukrainienne occidentale de Ternopil a été recouvert de croix gammée et runes SS.

A la grande détresse de la communauté juive de l’Ukraine, ces affaires restent impunies (...) Le 1er janvier, une manifestation aux flambeaux à travers le centre de Kiev a eu lieu en l’honneur du chef de l'OUN, Stepan Bandera, dans laquelle ont été proférées des cris contre les « Juifs ». Sept cents policiers ont été mobilisés pour assurer la sécurité de la manifestation mais le lendemain , quand les journalistes ont demandé à la police de faire des commentaires sur les chants, les agents ont nié avoir entendu des proclamations antisémites.

Le climat d’antisémitisme se trouve ailleurs, aussi. Des Cimetières et des synagogues juives ont été vandalisés. Nadia Savchenko, député devenue héro national comme pilote capturée par la Russie, est apparue récemment à la télévision et a déclaré : « Je n’ai rien contre les Juifs » [mais] « Les Juifs possèdent 80 pour cent de la puissance quand ils ne représentent que 2 pour cent de la population » (...)
https://histoireetsociete.wordpress.com/2017/04/13/the-new-york-times-quest-ce-qui-effraie-les-juifs-de-lukraine-par-edouard-dolinsky/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  -Ren- le Mer 5 Juil - 12:47

La réécriture de l'Histoire au service de l'extrême-droite ukrainienne se poursuit :
(...) Mardi, le Service de sécurité ukrainien (SBU) a déclaré que le chef de l’armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA) Roman Choukhévitch n’a pas coopéré avec les nazis. Sur la page « Facebook » du SBU ont été publiées en guise de témoignage des photos de documents qui, selon les Services ukrainiens appartenaient aux « agences de sécurité totalitaires » soviétiques (...)

On ne sait pas comment cette publication pourrait nier, par exemple, le témoignage du colonel de l’Abwehr Alfred Bizantsa au sujet de la fréquentation par Choukhévitch de cours sur le renseignement et la subversion, ni les documents sur les contacts de chef de l’UPA avec l’Abwerkomando-202, et enfin, la documentation du 201e bataillon SS Schutzmannschaft (« légion ukrainienne »), où l’on voit que le Hauptmann Choukhévitch a servi comme commandant adjoint.

Le but de la déclaration du SBU, cependant, est clair – neutraliser en quelque sorte l’effet de la décision du conseil municipal de renommer l’Avenue Vatoutine en Avenue Choukhévitch et la «ChoukhévitchFesta » à Lvov. Ce festival, organisé par le Département de la culture urbaine, a coïncidé « par hasard » avec la date anniversaire du pogrom de Lvov –auquel ont participé directement les nationalistes de l’OUN de Stepan Bandera. Cette dernière circonstance a eu raison de la patience du Comité juif ukrainien. « Ainsi, à Lvov on a décidé de célébrer la mort horrible de milliers de Juifs parfaitement innocents » (...)
https://histoireetsociete.wordpress.com/2017/07/05/ukraine-donner-a-une-rue-le-nom-de-choukhevitch-offense-la-memoire-de-millions-de-juifs/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Néo-nazisme ukrainien

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum