Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Le pseudo-évangile de Barnabé

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  -Ren- le Mar 17 Mai - 22:52

Texte abondamment diffusé sur les sites islamistes, voici donc un lien pour le lire : http://www.aimer-jesus.com/evangile_barnabe_texte.php
...Nous pourrons ensuite débattre de son contenu et surtout... de sa datation.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  Roque le Mar 17 Mai - 23:44

Au chapitre 213 : le lavement des pieds qui ressemble à Jean, mais pas d'institution de l'eucharistie malgré un emprunt à Luc : " Et il leur dit: " J'ai tellement désiré manger cette Pâque avec vous avant de souffrir ". (Lc 22, 15) et il ne s'agit plus de la Pâque, mais d'un ordinaire repas d'adieu. L'eucharistie supprimée d'un trait, ça ne fait pas très "chrétien", c'est même tout simplement impossible ! :)

"Puis, tourné vers Judas, il lui dit : "Qu'attends-tu, mon ami? mon temps est proche, va donc et fais ce que tu dois faire!" Les disciples crurent que Jésus l'envoyait acheter quelque chose pour le jour de la Pâque. Cependant Jésus savait que Judas le trahissait, mais comme il désirait quitter ce monde, il parla de cette manière. Judas répondit : "Maître, laisse-moi manger et je m'en irai." -"Mangeons, dit Jésus, parce que j'ai grandement désiré manger cet agneau avant de vous quitter!"
S'étant levé, il prit une serviette et se ceignit les reins. Ayant versé de l'eau dans une cuvette, il se mit à laver les pieds de ses disciples, en commençant par Judas. Quand il arriva à Pierre, celui-ci lui dit : "Maître, c'est toi qui veut me laver les pieds?" Jésus répondit : "Ce que je fais maintenant, tu ne le sais pas, mais tu le seras plus tard." Pierre répondit : "Non, Jamais tu me laveras les pieds!" Jésus se leva alors et dit : "Toi non plus, tu ne m'accompagnera pas au jour du jugement!" Pierre répondit : "Seigneur, lave-moi non seulement les pieds, mais aussi les mains et la tête!"
Quand les disciples furent lavés et se furent mis à table pour manger, Jésus dit : "Je vous ai lavé, mais vous n'êtes pas tous purs, car l'eau de la mer ne lavera pas celui qui ne me croit pas
"

Roque

Messages : 4228
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  -Ren- le Mer 18 Mai - 6:31

Pour ma part, voici tout d'abord mon petit florilège habituel pour dater ce texte...
Chap III : En ce temps-là, Hérode régnait en Judée par décret de César Auguste ; Pilate était gouverneur, étant pontifes Anne et caïphe. C'est alors que par décret d'Auguste, tout le monde se fit recenser
Passons sur Hérode, contentons-nous de rappeler que Ponce Pilate ne fut procurateur de Judée que de 26 à 36... L'auteur n'est donc pas un contemporain.
Chap XLII : Ils envoyèrent donc les lévite et quelques scribes lui demander : «Toi, qui es-tu ?» Jésus confessa et dit la vérité : «Je ne suis pas le messie»
Pourquoi pas... Sauf que voilà, ce texte nous donne également à lire ceci :
Prologue : Très chers, le grand et admirable Dieu nous a visités, ces jours passés, par son Prophète Jésus Christ
Moralité : l'auteur de ce texte ne connait ni l'hébreu, ni le grec... Car "messie" et "christ" sont un même mot, selon qu'on se rattache à l'hébreu ou au grec. Nous sommes donc dans une date de rédaction postérieure à l'usage de la koïnè
Chap XXXIX : Il les fit tous deux maîtres du paradis et leur dit : «Voici, je vous donne tous les fruits à manger, sauf les pommes et le blé»
...La Genèse ne parle pas de "pomme" ; ce fruit est lié à un jeu de mot en latin : l'arbre qui donne la connaissance du bien et du mal ("sciens bonum et malum" > Gn III, 22) ne pouvait être que le pommier ("malus") ! Nous sommes donc avec un texte écrit postérieurement à la traduction latine réalisée par St Jérôme au IVe siècle, la Vulgate.
Chap LXXXII : partout dans le monde, on adorera Dieu et on recevra miséricorde, et l'année du jubilé qui maintenant revient tous les cent ans, reviendra chaque année et en tout lieu, à cause du Messie !
La célébration du Jubilé vient de ce passage biblique : Vous déclarerez sainte la cinquantième année et vous proclamerez dans le pays la libération pour tous les habitants ; ce sera pour vous un jubilé (Lv XXV, 10). Il faudra attendre le Pape Boniface VIII pour voir apparaître l'idée d'un Jubilé offrant l'indulgence pleinière en 1300, puis tous les cent ans. Le pseudo-Barnabé est donc postérieur à cette innovation.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  Roque le Mer 18 Mai - 8:06

Dans les 50 premiers chapitres lus en diagonale :

Par de trace de Jean-Baptiste, pas de baptême de Jean !!! Si le terme Messie apparait, il n'y a pas d'attente messianique ! Pratiquement aucune indication géographique, en dehors de Jérusalem et du mont des Oliviers. L'auteur a une sérieuse méconnaissance de la palestine : pas de connaissance du mont Thabor ou du plateau des Béatitudes (Le Sermon sur la Montagne n'est pas au Mont des Oliviers !!!).

Chapitre 10 l'évangile de barnabé
A trente ans, sur le mont des Oliviers, Jésus reçoit de l'ange Gabriel l'évangile d'une façon merveilleuse.
A trente ans, comme il me l'a dit, Jésus était allé ramasser des olives avec sa mère sur le mont des oliviers. A l'heure de midi, tandis qu'il priait, parvenu aux mots: “Seigneur, avec miséricorde …”, il fut environné d'une immense splendeur et d'une multitude infinie d'anges qui disaient: “Dieu soit béni!”. L'ange Gabriel lui présenta un livre comme un brillant miroir. Ce livre descendit dans le cœur de Jésus' il y apparût ce que Dieu a fait, ce que Dieu a dit, ce que Dieu veut,
Transposition du Coran à presque 100%.

En fait, je cherchais l'institution du baptême, mais elle ne se trouve probablement pas dans ce pseudo-Evangile. Un christianisme sans baptême, ni Repas du Seignuer (eucharistie) c'est tout simplement une imposture ou bien une autre religion, par exemple : l'Islam. :)

Chapitre 17 de l'évangile de barnabé
Dans ce chapitre, on apprend clairement l'infidélité des chrétiens et la vraie foi du croyant.
[...] Dieu est un être sans qui rien n'existe. Dieu est une vie, sans qui rien ne vit. Il est si grand qu'il remplit tout et qu'il est partout. Il est le seul qui soit sans égal. Il n'a pas eu de commencement et il n'aura jamais de fin, mais il a donné commencement à tout et à tout il donnera fin. Il n'a ni père, ni mère, il n'a pas d'enfants, ni de frères, ni de compagnons. Et comme il n'a pas de corps, il ne mange pas, il ne dort pas, il ne meurt pas, il ne marche pas, il ne se meut pas, mais il demeure éternellement, sans ressemblance humaine, car il est incorporel, sans composition, immatériel, d'une substance parfaitement simple. Il est si bon qu'il aime seulement la bonté. Il est si juste que lorsqu'il punit ou pardonne, on ne peut pas le reprendre. Bref, je te le dis, Philippe, ici-bas tu ne peux ni le voir, ni le connaître parfaitement, mais dans son royaume, tu le verras pour toujours. En lui consiste toute notre félicité et notre gloire!» Philippe répondit :«Que dis-tu, Maître? Il est écrit aussi en Isaïe que Dieu est notre Père; comment donc n'a-t-il pas d'enfants?» Jésus dit :«Beaucoup de paraboles sont écrites dans tous les Prophètes; pourtant tu ne dois pas les comprendre selon la lettre mais selon le sens. En effet les cent quarante quatre mille Prophètes que Dieu envoya au monde, ont parlé obscurément, mais après moi viendra la splendeur de tous les Prophètes et saints; il éclairera les ténèbres de tout ce qu'ont dit les Prophètes, car il est le Messager de Dieu »
Les 144.000 prophètes c'est le Coran encore, rien de ça dans la Bible. Donc ce texte a été ecit après le 7ème siècle. Hbile disqualification d'Isaïe, de tous les autres prophètes juifs et en un mot de toute la prophétie biblique. Parole impossibles dans la bouche de chrétiens d'origine juive comme tous les apôtres. Le mot Messager de Dieu n'est jamais employé pour Jésus dans les autres Evangile, c'est tiré du Coran 61.6.

Chapitre 26
Comment on doit aimer Dieu. Ce chapitre contient aussi l'admirable querelle d'Abraham et de son père.
Chapitre 36
Les disciples restaient très frappés de la rébellion des anges.
Surprenante reprise d'Abraham, de la révolte des anges sans aucun équivalent dans les Evangiles.
La révolte des anges est présentée comme une découverte pour les Apôtres. L'auteur ne semble pas savoir que l'angélologie chrétienne (judéo-chrétienne pour être plus précis) provient en fait - non des chrétiens - mais des juifs, c'est à dire de la Bible et des apocryphes juifs souvent avant la naissance du Christ. Il n'y a là rien qui puisse surprendre des auiteurs juifs comme les Apôtres, c'est leur "bain culturel de naissance ! Et certainement pas le message central de Jésus !

Chapitre 37
Seigneur notre Dieu, que ton nom soit sanctifié.
Que ton règne vienne en nous.
Que ta volonté soit toujours faite au ciel.
Donne-nous le pain de ce jour.
Pardonne-nous nos péchés de même que nous pardonnons à ceux qui pèchent contre nous.
Ne nous laisse pas tomber dans les tentations.
Mais délivre-nous du mal.
Car toi seul est notre Dieu à qui appartiennent gloire et honneur à jamais
Contrefaçon du Notre Père, le Dieu des chrétiens n'est pas " le Père, Tout Puissant, Créateur" de tous les Credo chrétiens à partir du 2ème siècle (Irénée), puis à Nicée, Constantinople.

Chapitre 35
Jésus répondit : «Dieu ayant créé une masse de terre et l'ayant laissée pendant 25 000 ans sans rien faire d'autre, Satan, qui était en quelque sorte prêtre et chef des anges, sut, grâce à la grande intelligence qu'il avait, que Dieu devait tirer de cette masse de terre cent quarante quatre mille marqués du caractère de la prophétie ainsi que le Messager de Dieu dont il avait créé l'âme soixante mille ans avant quoi que ce fût .
Les nombres : 25.000 et 60.000 sont inexistants das la Bible, sans doute tirés du Coran. Seul le chiffre 144.000 existe mais pour les élus, pas pour les prohètes ou la prophétie(Apocalypse)

Roque

Messages : 4228
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  -Ren- le Mer 18 Mai - 8:21

Roque a écrit:En fait, je cherchais l'institution du baptême, mais elle ne se trouve probablement pas dans ce pseudo-Evangile. Un christianisme sans baptême, ni Repas du Seignuer (eucharistie) c'est tout simplement une imposture ou bien une autre religion, par exemple : l'Islam. :)
Ma conviction personnelle est que ce texte est l'oeuvre d'un maurisque espagnol : datation du texte aux alentours de la fin de la Reconquista ; accès aux évangiles en latin ; volonté de coller à l'Islam, mais visiblement de (mauvaise) mémoire, puisque certains passages de ce texte contredisent également le Coran...

Mais ma conviction n'est pas un fait ;)

Au passage, aurais-tu plus d'infos sur ceci :
Roque a écrit:La plus ancienne mention de ce texte est vers 1634 en Tunisie par Ibrahim al-Taybili.
:?:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  Roque le Mer 18 Mai - 10:59

Source Wikipédia : La plus ancienne mention d'un texte se référant vraisemblablement à l'un des deux manuscrits connus, se retrouve dans un manuscrit morisque, BNM MME 9653, à Madrid, écrit vers 1634 en Tunisie par Ibrahim al-Taybili.

Puis une autre fois en 1718 par le déiste irlandais John Toland qui dans son œuvre « Nazarenus » mentionne qu'en 1709 il avait été heureux de découvrir un évangile musulman dévoilé par Johann Friedrich Cramer ; et encore en 1734 par George Sale dans The Preliminary Discourse to the Koran :

« Les Musulmans disposent également d'un Évangile en arabe, attribué à saint Barnabé, où l'histoire de Jésus-Christ est racontée d'une manière très différente de ce que nous trouvons dans les Évangiles canoniques. De cet Évangile les Morisques en Afrique ont une traduction en espagnol ; et il existe dans la bibliothèque du prince Eugène de Savoie, un manuscrit assez ancien, contenant une traduction italienne du même Évangile, composé, à ce qu'on suppose, à l'usage des renégats. – Le Discours Préliminaire au Coran », p. 79.

Tout cela semble se rapporter aux versions des deux manuscrits connus : l'italien et l'espagnol.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89vangile_de_Barnab%C3%A9

En un mot, ce pseudo n'a aucun sens, aucune vraisemblance ni pour les chrétiens, ni pour les juifs. Je me dis souvent que ces simulacres sont essentiellement à usage interne : pour combler les éventuelles des musulmans sur Jésus, pour nourrir la théorie de la falsification des Evangiles et de l'Evangile originel de Jésus qui été écarté au profit des Evangiless canonique. Encore un grand absent celui-là : aucune trace historique ou archélogique. Au demeurant, il s'adresse a un public très peu cultivé en matière de christianisme et de judaîsme.

Roque

Messages : 4228
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  Roque le Mer 18 Mai - 11:12

Wikipédia (suite). On ne doit pas confondre cet ouvrage avec l'« Épître de Barnabé », qui a probablement été écrite au deuxième siècle. Il n'y a aucun lien entre les deux livres que ce soit dans le style, le contenu ou l'histoire, sinon leur attribution supposée à l'apôtre Barnabé. En ce qui concerne la circoncision, les deux auteurs adoptent un point de vue totalement différent : alors que l'« épître » rejette les pratiques judaïques, l'« évangile », lui, est en faveur de ces pratiques judaïques et... musulmanes. Ni l'un ni l'autre ne peuvent être confondus avec « les Actes de Barnabé » qui racontent l'histoire des voyages de Barnabé le martyr et son enterrement ; on pense que ce dernier a été écrit à Chypre un peu après 431

Roque

Messages : 4228
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  -Ahouva- le Mer 18 Mai - 11:28

Deux articles de Jan Joosten à lire à propos du pseudo-évangile de Barnabé :
- "The Gospel of Barnabas and the Diatessaron", Harvard Theological Review, 95, (2002), 73-96.
- "The Date and Provenance of the Gospel of Barnabas", Journal of Theological Studies 61 (2010), 200-215.
avatar
-Ahouva-

Messages : 881
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/03/2011
Age : 31
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  Roque le Mer 18 Mai - 12:08

-Ahouva- a écrit:Deux articles de Jan Joosten à lire à propos du pseudo-évangile de Barnabé :
- "The Gospel of Barnabas and the Diatessaron", Harvard Theological Review, 95, (2002), 73-96..
Oui, j'y avais pensé, car cet Evangile de Barnabé se présente comme un récit continu (comme le Diatessaron qui a regroupé les quatres Evangiles en un seul, en araméen, je crois à l'origine) qui évite les répétitions et les développements centrés sur la thématiques (par ex : Matthieu) qui modifient ou déforment la chronologie. C'est un récit "bien ordonné dans le temps" qui n'a rien à voir avec l'accumulation de témoignages oraux qui donnent une note saccadée et parfois décousue au Evangiles. Il y a eu non pas probablement, mais certainement un matériel de transmission orale plus large que les Evangiles (l'araméen distingue la Karouzoutha qui est la récitation litanique et gestuée à plusieurs voix de l'Evangile - un récital d'Evangile oral selon Matthieu, selon Marc, etc ... (texte oral donc, non écrit) de la Souartha : "bonne nouvelle" diffusée hors du cercle des Douze, les quatre Evangiles ne correspondant qu'à la fixation par écrit de quatre Karozoutha, à la base : un recueil probable des résumés faits par Jésus après des discours beaucoup plus longs). Souartha pas écrite non plus, tout par coeur. Mais je le verrai plutôt la collecte de ces fragments de Sourtha dans les écrits plus proches de l'événement, par au XVIème ou XVIIème siècle en milieu musulman. Comment se serait faite la transmission ? Par les monstères chrétiens ? L'Evangile de Thomas (Perrier dit qu'il est un texte qui à la construction et la rythmique d'un texte oral) que je viens de lire récemment, c'est un bon exemple d'apocryphe qui relève de sources proches des Evangiles canoniques. Le contenu en treme de sens est pour l'essentiel d'ailleurs proche des autres Evangiles et il a un découpage en 114 chapitres qui semblent correspondre au découpage liturgique juive de la periode des fêtes sur 8 mois.

Roque

Messages : 4228
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  -Ren- le Mer 18 Mai - 12:59

Roque a écrit:il a un découpage en 114 chapitres qui semblent correspondre au découpage liturgique juive de la periode des fêtes sur 8 mois.
Et qui correspond aussi, bien plus tard, au nombre de sourates qui seront déterminées dans le Coran ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  ASHTAR le Dim 12 Juin - 17:29



L'évangile de Barnabé contredit le coran ! et contredit la bible il discrédite la divinité de JESUS voir même discrédite la Bible, il faut aussi regarder les contradictions qu'il y a entre cet évangile et le coran ce qui prouve l'ignorance de son auteur des verset coraniques:


L'évangile de Barnabé précise que la Vierge Marie a enfanté sans douleur dans une étable :
Chapitre 3:
La vierge (Marie) fut environnée d’une immense splendeur et elle enfante son fils sans douleurs(2). Elle le prit dans ses bras, l’enveloppa de langes et le posa dans l’étable, car il n’y avait pas de place à l’auberge.(1)

(1)Ceci contredit le Coran qui dit que Marie enfanta dans la douleur dans le désert auprès d'un palmier :

Elle (Marie) devient donc enceinte [de l'enfant], et elle se retira avec lui en un lieu éloigné. Puis les douleurs de l'enfantement l'amenèrent au tronc du palmier, et elle dit : "malheur à moi ! que je fusse morte avant cela ! Et que je fusse totalement oubliée !" Sourate 19:22-23

Si nous croyons en cet évangile ,le coran n'est pas une révélation divine .car il ne sais pas comment Jésus fut enfanté !

(2)Il contredit la Bible :en référence à Genèse (3/16), Marie a certainement connu les douleurs de l'enfantement.

(3)Chapitre 115
Que l'homme se contente donc de l'épouse que son créateur lui a donnée et qu'il oublie toute autre!» André demanda : «Comment l'homme oublierait-il les femmes alors qu'il vit en ville où elles se trouvent en grand nombre?» Jésus répondit : «Certes, André, celui qui vit en ville aura du mal, car la ville est une éponge qui absorbe toute iniquité!»

C'est en contradiction avec le Coran, qui permet la polygamie une preuve que cet évangile ignore le coran et l'islam :

Et si vous craignez de n'être pas justes envers les orphelins,...Il est permis d'épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n'être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d'injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille). Sourate 4:3


(4)Chapitre 178
Je te le dis en vérité, il y a NEUF cieux entre lesquels se trouvent les planètes. Ils sont éloignés l'un de l'autre de cinq cents années de marche. La terre aussi est éloignée du premier ciel de cinq cents années de marche. Pourtant, arrêtes-toi à mesurer le premier ciel.


Or le coran nous révèle 7 cieux :
C'est Lui qui a créé pour vous tout ce qui est sur la terre, puis Il a orienté Sa volonté vers le ciel et en fit sept cieux. Et Il est Omniscient. Sourate 2:29

Ce livre ou Évangile de Barnabé ne peut être une œuvre musulmane ni confirmant le coran pour les grave erreurs monumentales qu'il contient .
C'est à ajouter dans le panier des évangiles chrétiens qui ne font tous qu’altérer la parole de Dieu !Cette parole que Dieu a bien voulu nous révéler par son messager Mohamed
:saws:
avatar
ASHTAR

Messages : 881
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  mario-franc_lazur le Dim 12 Juin - 17:54

Et s'il s'agissait d'un Juif espagnol qui aurait voulu oar ce texte montrer la fausseté du dogme de la Divinité de Jésus ???
avatar
mario-franc_lazur

Messages : 144
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/02/2011
Localisation : France

http://www.dialogueislam-chretien.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  ASHTAR le Dim 12 Juin - 18:07

mario-franc_lazur a écrit:Et s'il s'agissait d'un Juif espagnol qui aurait voulu oar ce texte montrer la fausseté du dogme de la Divinité de Jésus ???

Oui c'est une possibilité ...mais pas tellement convaincante ,qu'est ce qu'il va en tirer ?En plus l'histoire parle d'un prêtre du Vatican qui aurait du mettre la main sur cet apocryphe dans la bibliothèque du Vatican même .
Seulement je ne n'admet pas que des chrétien nous rejette leur apocryphe au visage chaque fois que cela ne concorde pas avec les évangiles canoniques !

Qui est Barnabé ?
Il était l’un des apôtres de Jésus (paix sur lui) et l’auteur de l’évangile témoin de la vérité et son martyr. Cet évangile a été supprimé de la bible par décision du pape Gélase 1er en 492, car il contredit la bible quant à la trinité. Jusqu’à ce qu’un prêtre ‘Fra Marino’ qui l’a eu de la bibliothèque du pape et s’est converti après sa lecture ; comme l’a cité Dr. Khalil Saada dans sa préface de la traduction de cet évangile.
Barnabé, quant à lui, et selon la description dans le nouveau testament, est un homme de foi, véridique et l’un des apôtres les plus pieux et le plus connaisseur des enseignements et commandements. Il fut mentionné dans le livre ‘les actes des messagers’, chapitre 11 ; paragraphes 22-24 : « La nouvelle en vint aux oreilles de l'Église de Jérusalem, et l'on députa Barnabé à Antioche. Lorsqu'il arriva et qu'il vit la grâce accordée par Dieu, il s'en réjouit et les encouragea tous à demeurer, d'un cœur ferme, fidèles au Seigneur ; car c'était un homme de bien, rempli de l'Esprit Saint et de foi. Une foule considérable s'adjoignit ainsi au Seigneur. »
Cette foule aurait ainsi joint le seigneur s’il n’appelait pas à un Dieu unique et à croire en la religion d’Abraham et des prophètes venus après lui jusqu’au prophète Mohammed (bpsl) ?
avatar
ASHTAR

Messages : 881
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  -Ahouva- le Dim 12 Juin - 18:08

mario-franc_lazur a écrit:Et s'il s'agissait d'un Juif espagnol qui aurait voulu oar ce texte montrer la fausseté du dogme de la Divinité de Jésus ???
Non : Jacques reprit : « Maître, dis-nous donc au sujet de qui est faite cette promesse? Car les Juifs disent que c'est au sujet d'Isaac et les Ismaélites au sujet d'Ismaël.» Jésus répondit : «David, de qui est-il le fils et de quelle race ? » Jacques dit : « D'Isaac, parce qu'Isaac fut le père de Jacob et que Jacob fut le père de Judas , de la race de qui est David. » Jésus reprit alors : « Et le Messager de Dieu, quand il viendra, de quelle race descendra-t-il? » Les disciples répondirent : « De David.» Alors Jésus dit : « Vous vous trompez, car David en esprit l'appelle « Seigneur» en disant : « Dieu a dit mon Seigneur : assieds-toi à ma droite jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis l'escabeau de tes pieds. Dieu établira ton sceptre qui dominera au milieu de tes ennemis.» Si le Messager de Dieu, que vous appelez Messie était fils de David, comment David l'appellerait-il Seigneur ? » Croyez-moi, c'est en vérité que je vous dis : la promesse fut faite au sujet d'Ismaël, et non pas d'Isaac. » [Chapitre 44]
avatar
-Ahouva-

Messages : 881
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/03/2011
Age : 31
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  ASHTAR le Dim 12 Juin - 18:16

-Ahouva- a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:Et s'il s'agissait d'un Juif espagnol qui aurait voulu oar ce texte montrer la fausseté du dogme de la Divinité de Jésus ???
Non : Jacques reprit : « Maître, dis-nous donc au sujet de qui est faite cette promesse? Car les Juifs disent que c'est au sujet d'Isaac et les Ismaélites au sujet d'Ismaël.» Jésus répondit : «David, de qui est-il le fils et de quelle race ? » Jacques dit : « D'Isaac, parce qu'Isaac fut le père de Jacob et que Jacob fut le père de Judas , de la race de qui est David. » Jésus reprit alors : « Et le Messager de Dieu, quand il viendra, de quelle race descendra-t-il? » Les disciples répondirent : « De David.» Alors Jésus dit : « Vous vous trompez, car David en esprit l'appelle « Seigneur» en disant : « Dieu a dit mon Seigneur : assieds-toi à ma droite jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis l'escabeau de tes pieds. Dieu établira ton sceptre qui dominera au milieu de tes ennemis.» Si le Messager de Dieu, que vous appelez Messie était fils de David, comment David l'appellerait-il Seigneur ? » Croyez-moi, c'est en vérité que je vous dis : la promesse fut faite au sujet d'Ismaël, et non pas d'Isaac. » [Chapitre 44]

Si ce ne pourrait être un écrit d'un juif ni d'un chrétien ni d'un musulman ,alors qui peut on inculper ?
avatar
ASHTAR

Messages : 881
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  mario-franc_lazur le Dim 12 Juin - 18:19

-Ahouva- a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:Et s'il s'agissait d'un Juif espagnol qui aurait voulu oar ce texte montrer la fausseté du dogme de la Divinité de Jésus ???
Non : Jacques reprit : « Maître, dis-nous donc au sujet de qui est faite cette promesse? Car les Juifs disent que c'est au sujet d'Isaac et les Ismaélites au sujet d'Ismaël.» Jésus répondit : «David, de qui est-il le fils et de quelle race ? » Jacques dit : « D'Isaac, parce qu'Isaac fut le père de Jacob et que Jacob fut le père de Judas , de la race de qui est David. » Jésus reprit alors : « Et le Messager de Dieu, quand il viendra, de quelle race descendra-t-il? » Les disciples répondirent : « De David.» Alors Jésus dit : « Vous vous trompez, car David en esprit l'appelle « Seigneur» en disant : « Dieu a dit mon Seigneur : assieds-toi à ma droite jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis l'escabeau de tes pieds. Dieu établira ton sceptre qui dominera au milieu de tes ennemis.» Si le Messager de Dieu, que vous appelez Messie était fils de David, comment David l'appellerait-il Seigneur ? » Croyez-moi, c'est en vérité que je vous dis : la promesse fut faite au sujet d'Ismaël, et non pas d'Isaac. » [Chapitre 44]


En effet, je retire cette hyothèse qui est , cette lecture faite, parfaitement ridicule ....
avatar
mario-franc_lazur

Messages : 144
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/02/2011
Localisation : France

http://www.dialogueislam-chretien.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  ASHTAR le Dim 12 Juin - 19:36


L'Eglise nous dit :
Des hommes choisis , auxquels Dieu a eu recours, qui transmirent, comme vrais auteurs, tout ce que lui-même voulait et rien d'autre. Des auteurs qui écrivent et enseignent fermement, fidèlement et sans erreur la vérité que Dieu a voulu consignée dans ces Textes, qui se révèlent être aussi "des genres littéraires" ! En remontant aux sources grecques, les parties du texte qui ont été ou mal comprises par des interprètes ignorants, ou tronquées, dans de mauvaises intentions, par des correcteurs inhabiles et présomptueux, ou surchargées d'additions et altérées par de paresseux copistes , de ces hommes choisis par Dieu de ces copistes choisis par les saints de l’église on vote sur 4 évangiles canoniques sur lesquels l’église appose sa griffe au I° concile du Vatican qu'ils sont écrits sous l'inspiration du Saint-Esprit.

L'église a oublié momentanément que le saint esprit est Dieu et que Dieu ne peut inspirer Dieu .

Et on fini par comprendre le jeux malhonnête que joue l'église à ses adeptes qui croient en sa sainteté qui acceptent en disant toujours Amen ,au rejet des autres évangiles qui doivent en vérité être traité au même pied d'égalité que les canonique .
Car si l'église affirme que
canon 15 : "Bien que ces Livres contiennent aussi des choses imparfaites et provisoires, ils font cependant preuve d'une véritable pédagogie divine". Et à la page suivante, canon 19, on lit la confirmation suivante : "La sainte Mère Église a tenu et tient fermement et avec la plus grande constance que les quatre Évangiles mentionnés, dont elle affirme sans hésiter l'historicité, transmettent fidèlement ce que Jésus, le Fils de Dieu, du temps de sa vie parmi les hommes, a réellement fait et enseigné"(Concile de Vatican II)
Si les apocryphe tel Barnabé contient aussi des erreurs pourquoi a t il été rejeté ,ils ne contient pas d’enseignement pédagogique divine ?

Il est temps de revoir sérieusement les bêtises de l'église qui après avoir dit un mensonge en fait une chaine ininterrompue à nos jours .
avatar
ASHTAR

Messages : 881
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  Si Mansour le Dim 12 Juin - 21:50

ASHTAR a écrit:Si ce ne pourrait être un écrit d'un juif ni d'un chrétien ni d'un musulman ,alors qui peut on inculper ?

Il est connu que le pieux Barnabé est l'un des premiers à annoncer l'Evangile. Il est originaire de Chypre, Converti très tôt, Il a accompagné Jésus depuis le début de sa mission, avant qu'il choisit ses douzes apôtres. Son nom était Joseph, mais les Apôtres lui donneront celui de Barnabé. Pour la simple raison qu'il comporte l'annonce de la venue d'un autre prophète et que tout de la trinité , de l'incarnation de la rémission est remis en cause, l'évangile de Barnabé n'est pas seulement reconnu apocryphe mais pour plus de sécurité ils disent que ce n'est même pas un évangile de ce grand apôtre de DIEU....

L’église a donc réfuté l'évangile de Barnabé plusieurs siècles avant la venue du Prophète Mohamed que le salut soit sur lui..Sous couvert d'objectivité et d'esprit critique en étudiant l'évangile de Barnabé pour y trouver les failles et creusant l'histoire pour démontrer qu'il n'existe aucune tradition authentique entre jésus et la date du dernier manuscrit de cet évangile nous nous posons la question "Ou est passée cette objectivité lorsqu'il s'agit d'étudier les 4 évangiles sélectionnés par l'église"...

« Barnabé était un homme de bien, plein d’Esprit Saint et de foi » (Actes 11:24).
Son évangile comporte en fait des versets très gênants pour le Christianisme..« C’est pourquoi beaucoup, trompés par Satan, sous couvert de pitié, prêchent une doctrine fort impie : ils appellent Jésus fils de Dieu, rejettent la circoncision, alliance de Dieu à jamais, et autorisent toute sorte d’aliments impurs. Parmi eux, Paul lui-même est dans l’erreur ».

Aussi, peut-on lire dans le dernier chapitre : « d’autres, et parmi eux se trouve Paul, trompé lui aussi, prêchaient et prêchent encore maintenant que Jésus est le fils de Dieu. Quant à nous, nous prêchons à ceux qui craignent Dieu tout ce qu’il a écrit pour qu’ils soient sauvés au dernier jour du jugement de Dieu.
Amen ! »



Si Mansour
Membre banni
Membre banni

Messages : 1067
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  mario-franc_lazur le Lun 13 Juin - 8:44

Si Mansour a écrit:
ASHTAR a écrit:Si ce ne pourrait être un écrit d'un juif ni d'un chrétien ni d'un musulman ,alors qui peut on inculper ?

Il est connu que le pieux Barnabé est l'un des premiers à annoncer l'Evangile. Il est originaire de Chypre, Converti très tôt, Il a accompagné Jésus depuis le début de sa mission, avant qu'il choisit ses douzes apôtres. Son nom était Joseph, mais les Apôtres lui donneront celui de Barnabé. Pour la simple raison qu'il comporte l'annonce de la venue d'un autre prophète et que tout de la trinité , de l'incarnation de la rémission est remis en cause, l'évangile de Barnabé n'est pas seulement reconnu apocryphe mais pour plus de sécurité ils disent que ce n'est même pas un évangile de ce grand apôtre de DIEU....

L’église a donc réfuté l'évangile de Barnabé plusieurs siècles avant la venue du Prophète Mohamed que le salut soit sur lui..Sous couvert d'objectivité et d'esprit critique en étudiant l'évangile de Barnabé pour y trouver les failles et creusant l'histoire pour démontrer qu'il n'existe aucune tradition authentique entre jésus et la date du dernier manuscrit de cet évangile nous nous posons la question "Ou est passée cette objectivité lorsqu'il s'agit d'étudier les 4 évangiles sélectionnés par l'église"...

« Barnabé était un homme de bien, plein d’Esprit Saint et de foi » (Actes 11:24).
Son évangile comporte en fait des versets très gênants pour le Christianisme..« C’est pourquoi beaucoup, trompés par Satan, sous couvert de pitié, prêchent une doctrine fort impie : ils appellent Jésus fils de Dieu, rejettent la circoncision, alliance de Dieu à jamais, et autorisent toute sorte d’aliments impurs. Parmi eux, Paul lui-même est dans l’erreur ».

Aussi, peut-on lire dans le dernier chapitre : « d’autres, et parmi eux se trouve Paul, trompé lui aussi, prêchaient et prêchent encore maintenant que Jésus est le fils de Dieu. Quant à nous, nous prêchons à ceux qui craignent Dieu tout ce qu’il a écrit pour qu’ils soient sauvés au dernier jour du jugement de Dieu.
Amen ! »




Mon cher Mansour, je pense que tu te trompes sur l'origine de ce pseudo-évangile :

Extrait tiré du site aimer jésus :

Chapitre 42

A ce discours, les disciples pleurèrent. Jésus aussi pleurait. Alors ils virent beaucoup de gens qui venaient le trouver parce que les princes des prêtres s'étaient concertés pour le surprendre en paroles.
Ils envoyèrent donc les lévite et quelques scribes lui demander : « toi, qui es-tu? » Jésus confessa et dit la vérité : « Je ne suis pas le messie. » Ils dirent : « Es-tu Elie, ou Jérémie, ou quelqu'un des anciens Prophètes? » Jésus répondit : « Non.» Ils reprirent alors : « Qui es-tu, dis-le nous, afin que nous en témoignions à ceux qui nous ont envoyés. » Jésus dit alors : « Je suis une voix qui crie par toute la Judée. Elle crie : préparez la voie au Messager de Dieu, comme il est écrit dans Isaïe ». Ils reprirent : « Si tu n'es ni le Messie, ni Elie, ni l'un des Prophètes, pourquoi prêches-tu une nouvelle doctrine et te fais-tu passer pour plus grand que le Messie?» Jésus répondit : « Les miracles que Dieu fait par mes mains montrent que je dis ce que Dieu veut et donc que je ne me fais pas passer pour ce que vous dites. Car je ne suis pas digne de dénouer les courroies de chausses ni les lacets des sandales du Messager de Dieu que vous appelez Messie. Celui-là est fait avant moi et viendra après moi. Il apportera les paroles de vérité et sa foi n'aura pas de fin.
Les lévites et les scribes s'en allèrent confus, et ils rapportèrent tout cela aux princes des prêtres qui dirent : « Il a le diable sur le dos qui lui raconte tout ».

Chapitre calqué sur les évangiles mais Jésus prend la place de Jean le Baptiste et annonce Muhammad


Chapitre 97

Le pontife dit alors : «Comment s'appellera le Messie ? Et quel signe prouvera sa venue ?». Jésus répondit : «Le nom du Messie est Admirable, car Dieu lui-même le lui donna quand il eut créé son âme et qu'il l'eut placé dans une splendeur céleste. Il dit : «Attends, Muhammad par amour pour toi je veux créer le paradis, le monde et une grande multitude de créatures dont je te fais présent. Aussi celui qui te bénira sera béni et celui qui te maudira sera maudit ! Quand je t'enverrai dans le monde, je t'enverrai comme mon messager de salut. Ta parole sera si vraie que le ciel et la terre passeront mais que ta foi ne manquera jamais !» Muhammad est son nom béni ». Alors les gens élevèrent la voix et dirent :
"O Dieu, envoie-nous ton messager ! O Muhammad, viens vite pour le salut du monde !"


http://www.****************/evangile_barnabe_texte.php

Tout le monde peut voir que c'est gros comme une montagne et que c'est surtout en contradiction avec le Coran.

D'autres contradictions existent avec le Coran, par exemple "les neuf cieux" et non les "sept cieux" , dont parlait notre frère ASHTAR à la page précédente, qui nous pousse a croire que ce livre est postérieur au Coran, probablement même postérieur de Omar Khayam puisque Omar Khayam est le premier auteur musulman a avoir parlé des neuf cieux (en ajoutant les deux planètes non visible a l'œil nu). Omar khayam était Directeur de l'observatoire d'Ispahan en 1074 . Je le cite :

Quatrain

"Ô homme insouciant ! Ce corps de chair n'est rien, cette voûte composée de neuf cieux brillants n'est rien. Livre-toi donc à la joie dans ce lieu où règne le désordre (le monde) car notre vie n'y est attachée que pour un instant et cet instant n'est également rien. Lève-toi, viens, viens, et, pour la satisfaction de mon coeur, donne-moi l'explication d'un problème : apporte moi vite une cruche de vin, et buvons avant que l'on fasse des cruches de notre propre poussière."

Extrait du barnabé :

Chapitre 178

"Que cela vous suffise pour connaître le paradis ", dit Jésus. Barthélémy reprit : "Maître, souffre que je te demande encore quelque chose! " - " Dis-moi ce que tu désires ", répondit Jésus. " - " Le paradis doit être certainement très grand, dit Barthélémy, pour contenir d'aussi grands biens! " Jésus répondit :" Le paradis est si grand qu'aucun homme ne peut le mesurer. Je te le dis en vérité, il y a neuf cieux entre lesquels se trouvent les planètes.


Conclusion :. Les musulmans éclairés qui ont étudié ce livre savent qu'il est impossible de l'utiliser


Fraternellement.
avatar
mario-franc_lazur

Messages : 144
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/02/2011
Localisation : France

http://www.dialogueislam-chretien.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  ASHTAR le Lun 13 Juin - 9:52



Et si nous lançons l'hypothèse que c'est la Bible de Barnabé qui a devancé celle canonique ?
nous pourrons alors formuler que c'est la canonique qui a copié sur Barnabé.

Vraiment nous sommes sur de rien ...

Amicalement
avatar
ASHTAR

Messages : 881
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  Si Mansour le Lun 13 Juin - 11:36

mario-franc_lazur a écrit:Conclusion :. Les musulmans éclairés qui ont étudié ce livre savent qu'il est impossible de l'utiliser

Nous savons tous que les Évangiles et même la plupart des épîtres n’ont été choisis et validés qu’au quatrième siècle de l’ère chrétienne et suite à la décision non de la majorité, mais de la minorité des présents, au Conseil Œcuménique de Nicée, tenu l’an 325 apr. J.C. Donc avec un peu d'attention on saisira facilement qu'avant cette cette date, aucun écrit n'avait d’autorité canonique....

C'est pour cela que j'ai souligné à tout ceux qui font passer l'évangile de Barnabé par des test très poussés pour prouver son invalidité que s'ils appliquaient le minimum de ces règles sur les 4 évangiles ils se rendront vite compte que leurs évangiles sont beaucoup plus contradictoires avec eux mêmes et avec le coran que le livre de Barnabé.

En conclusion de plusieurs études en ce sens, les musulmans éclairés disent que de tous les textes existants aujourd'hui sur le prophète Jésus ( sur lui la Paix !) la confiance se place davantage sur le récit de Barnabé, plutôt que sur les quatre officiels et canoniques, sans bien sur pour cela renier leur part de lumière. Néanmoins, la vérité appartenant à Dieu seul, nous implorons ses faveurs et son pardon, s'il a pu se glisser des erreurs, indubitables aux hommes qui durent le conserver. Nous remercions donc le divin seigneur de nous avoir révélé le Coran vénéré et aussi de protéger son authenticité...

Les musulmans ne considèrent aucunement cet évangile comme référence musulmane mais reconnaissent toutefois qu'il est quand même moins erroné que les autres. C'est seulement lorsqu'ils citent l'aspect théologique de la religion chrétienne ils informent les présents de l'existence de cet évangile qui précise la non divinité de Jésus et de beaucoup d'autres théories mais a aucun moment ils n'en font un Coran.....


Si Mansour
Membre banni
Membre banni

Messages : 1067
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  mario-franc_lazur le Lun 13 Juin - 16:52

Si Mansour a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:Conclusion :. Les musulmans éclairés qui ont étudié ce livre savent qu'il est impossible de l'utiliser

Nous savons tous que les Évangiles et même la plupart des épîtres n’ont été choisis et validés qu’au quatrième siècle de l’ère chrétienne et suite à la décision non de la majorité, mais de la minorité des présents, au Conseil Œcuménique de Nicée, tenu l’an 325 apr. J.C. Donc avec un peu d'attention on saisira facilement qu'avant cette cette date, aucun écrit n'avait d’autorité canonique....

C'est pour cela que j'ai souligné à tout ceux qui font passer l'évangile de Barnabé par des test très poussés pour prouver son invalidité que s'ils appliquaient le minimum de ces règles sur les 4 évangiles ils se rendront vite compte que leurs évangiles sont beaucoup plus contradictoires avec eux mêmes et avec le coran que le livre de Barnabé.

En conclusion de plusieurs études en ce sens, les musulmans éclairés disent que de tous les textes existants aujourd'hui sur le prophète Jésus ( sur lui la Paix !) la confiance se place davantage sur le récit de Barnabé, plutôt que sur les quatre officiels et canoniques, sans bien sur pour cela renier leur part de lumière. Néanmoins, la vérité appartenant à Dieu seul, nous implorons ses faveurs et son pardon, s'il a pu se glisser des erreurs, indubitables aux hommes qui durent le conserver. Nous remercions donc le divin seigneur de nous avoir révélé le Coran vénéré et aussi de protéger son authenticité...

Les musulmans ne considèrent aucunement cet évangile comme référence musulmane mais reconnaissent toutefois qu'il est quand même moins erroné que les autres. C'est seulement lorsqu'ils citent l'aspect théologique de la religion chrétienne ils informent les présents de l'existence de cet évangile qui précise la non divinité de Jésus et de beaucoup d'autres théories mais a aucun moment ils n'en font un Coran.....


Permets-moi de te citer Emmanuel BOZZI , qui dans ces quelques lignes contredit tes affirmations ci-dessus :

" Le canon du N.T. n'a pas été établi par des conciles mais formé naturellement par la reconnaissance des chrétiens. Dès le IIe siècle, 7029 versets (sur 7959) étaient admis dans le canon du N.T. comme inspirés de Dieu : le fragment de Muratori (daté de 170 après J.C.) bien qu'incomplet, contient tous les livres du N.T. sauf 5. Des hésitations demeurèrent sur l'Epître aux Hébreux et sur l'Apocalypse de Jean, mais furent levées au IVe siècle.

Des savants ont passé des années à comparer des centaines de manuscrits différents du N.T.. Ces travaux nous permettent d'avoir aujourd'hui un texte totalement digne de foi. Leurs conclusions sont unanimes : "Si nous comparons l'état présent du texte du N.T. avec celui de n'importe quel ouvrage ancien, nous devons le déclarer merveilleusement exact" (Dr. Warfield) "Sur les quelques 150.000 variantes, 400 seulement concernet le sens; sur ces 400, 50 seulement ont une réelle importance. Ces 50 ne touchent aucun article de foi ou aucune prescription morale" (P. Schaff, éditeur de l'Encyclopédie des sciences religieuses).

"Les paroles de l'Eternel sont des paroles pures, Un argent éprouvé sur terre au creuset, Et sept fois épuré. Toi, Eternel ! tu les garderas, Tu les préserveras de cette race à jamais." (Psaumes 12:6-7). "

Emmanuel Bozzi.
(fin de citation).

Fraternellement.
avatar
mario-franc_lazur

Messages : 144
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/02/2011
Localisation : France

http://www.dialogueislam-chretien.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  -Ren- le Lun 13 Juin - 17:33

ASHTAR a écrit:Qui est Barnabé ?
Il était l’un des apôtres de Jésus (paix sur lui) et l’auteur de l’évangile témoin de la vérité et son martyr. Cet évangile a été supprimé de la bible par décision du pape Gélase 1er en 492, car il contredit la bible quant à la trinité. Jusqu’à ce qu’un prêtre ‘Fra Marino’ qui l’a eu de la bibliothèque du pape et s’est converti après sa lecture
Gélase n'a pu enlever le texte actuel de la Bible, puisque des éléments de datations précis permettent de voir qu'il a été écrit à la fin du Moyen-Âge : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t229-le-pseudo-evangile-de-barnabe#4441

ASHTAR a écrit:Et on fini par comprendre le jeux malhonnête que joue l'église à ses adeptes qui croient en sa sainteté qui acceptent en disant toujours Amen ,au rejet des autres évangiles qui doivent en vérité être traité au même pied d'égalité que les canonique
Un évangile écrit 1500 ans après Jésus (c'est le cas du pseudo-Branabé) ne peut être mis "au même pied d'égalité" que les autres !

Si Mansour a écrit:L’église a donc réfuté l'évangile de Barnabé plusieurs siècles avant la venue du Prophète Mohamed que le salut soit sur lui
L'Eglise n'a pas réfuté avant l'Islam le texte actuellement connu sous le nom d'Evangile de Barnabé pour la bonne raison qu'il n'existait pas encore...

ASHTAR a écrit:Et si nous lançons l'hypothèse que c'est la Bible de Barnabé qui a devancé celle canonique ?
nous pourrons alors formuler que c'est la canonique qui a copié sur Barnabé.

Vraiment nous sommes sur de rien ...
Si, nous sommes sur les éléments de datation que j'ai donné dans mon lien ci-dessus. Eléments que personne n'a contesté.


_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14927
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  ASHTAR le Lun 13 Juin - 20:53

-Ren- a écrit:
ASHTAR a écrit:Qui est Barnabé ?
Il était l’un des apôtres de Jésus (paix sur lui) et l’auteur de l’évangile témoin de la vérité et son martyr. Cet évangile a été supprimé de la bible par décision du pape Gélase 1er en 492, car il contredit la bible quant à la trinité. Jusqu’à ce qu’un prêtre ‘Fra Marino’ qui l’a eu de la bibliothèque du pape et s’est converti après sa lecture
Gélase n'a pu enlever le texte actuel de la Bible, puisque des éléments de datations précis permettent de voir qu'il a été écrit à la fin du Moyen-Âge : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t229-le-pseudo-evangile-de-barnabe#4441

ASHTAR a écrit:Et on fini par comprendre le jeux malhonnête que joue l'église à ses adeptes qui croient en sa sainteté qui acceptent en disant toujours Amen ,au rejet des autres évangiles qui doivent en vérité être traité au même pied d'égalité que les canonique
Un évangile écrit 1500 ans après Jésus (c'est le cas du pseudo-Branabé) ne peut être mis "au même pied d'égalité" que les autres !

Si Mansour a écrit:L’église a donc réfuté l'évangile de Barnabé plusieurs siècles avant la venue du Prophète Mohamed que le salut soit sur lui
L'Eglise n'a pas réfuté avant l'Islam le texte actuellement connu sous le nom d'Evangile de Barnabé pour la bonne raison qu'il n'existait pas encore...

ASHTAR a écrit:Et si nous lançons l'hypothèse que c'est la Bible de Barnabé qui a devancé celle canonique ?
nous pourrons alors formuler que c'est la canonique qui a copié sur Barnabé.

Vraiment nous sommes sur de rien ...
Si, nous sommes sur les éléments de datation que j'ai donné dans mon lien ci-dessus. Eléments que personne n'a contesté.


J'ai cru que tu vas nous apporter une preuve scientifique au carbone 14 ^^

Alors que les canoniques sont pleins d'erreurs je vous propose de lire celle ci par exemple :

C'est justement le cas de la "maison bâtie sur le roc " . Comparons la version de Matthieu et celle de Luc .

Construire sur le roc ( Matthieu 7,24...)

24 “C’est pourquoi, si quelqu’un écoute mes paroles que voilà et les met en pratique, on pourra dire de lui : Voici un homme avisé qui a bâti sa maison sur le roc. 25 L’averse est tombée, les torrents sont venus et les vents ont soufflé ; ils se sont jetés sur cette maison, mais elle ne s’est pas écroulée car elle était fondée sur le roc.

26 “Par contre, si quelqu’un écoute mes paroles que voilà et ne les met pas en pratique, on pourra dire de lui : Voici un homme sans cervelle qui a bâti sa maison sur le sable. 27 L’averse est tombée, les torrents sont venus et les vents ont soufflé ; ils se sont jetés sur cette maison et elle s’est écroulée : ce fut un vrai désastre !”


Construire sur le roc ( Luc 6,47...)
47 “Celui qui vient à moi, qui écoute mes paroles et les met en pratique, je vais vous en donner une image : 48 il ressemble à un homme qui a bâti une maison ; il a creusé profondément et a posé les fondations sur la pierre. Une crue est venue, le torrent s’est jeté sur cette maison, mais il n’a pas été capable de la renverser car elle était bien bâtie.

49 “En revanche, celui qui entend et ne met pas en pratique est semblable à un homme qui a construit la maison à même le sol, sans fondations. Le torrent s’est jeté sur elle et elle n’a pas été longue à s’écrouler : ce fut un vrai désastre.”

Tout le monde a compris , je pense , qu'une maison avec des fondations vaut mieux qu'une maison sans fondations !

On pourrait s'étonner qu'un message si piteusement banal ait pu traverser les siècles ...

Ces textes semblent dire exactement la même chose ...

Penchons nous sur les différences ( en gras dans le texte ) .

Luc conseille de creuser ; certaines traductions ajoutent " approfondir " .

Comme , manifestement , Jésus n'avait pas pour objectif de donner des conseils en maçonnerie , creuser et approfondir concernent l'étude des écritures car si beaucoup de science rapproche de Dieu , peu de science en éloigne .

Etre pratiquant , ce n'est pas seulement respecter certains rites , c'est aussi nourrir notre foi de la parole de Jésus car l'homme ne se nourrit pas que de pain ...
Le message de Luc , c'est qu'il ne faut pas avoir peur de creuser et d'approfondir la parole de Dieu .

Chez Matthieu , c'est la maison et le sable qui attirent mon attention .
Lorsqu'on parle , dans la Bible , de la maison de David , le mot "maison" ne désigne pas une bâtisse , avec ses murs et son toit , mais une famille .
En hébreu , un même mot signifie sable et profane .
Ainsi , la famille chrétienne se fonde sur le sacrement du mariage qui n'est pas une simple formalité mais un engagement ...

Le message de Matthieu , c'est qu'une famille ne se fonde pas sans Dieu .

Le psaume 128 nous le rappelle :


Si le Seigneur ne bâtit la maison,

les bâtisseurs ont perdu leur peine.
http://catechisme-adulte.blogspot.com/2011/01/erreurs-et-contradictions-dans-les.html

Luc
affirme dans son évangile qu'il n'était pas témoin oculaire et qu' il
raconte ce qu' on lui a raconté , ce ne peut être la parole de Dieu:




Luc 1



1.1 Plusieurs ayant entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi
nous,




1.2 suivant ce que nous ont transmis ceux qui ont été des témoins oculaires dès le commencement et sont
devenus des ministres de la parole,




1.3 il m'a aussi semblé bon, après avoir fait des recherches exactes sur toutes ces choses depuis leur
origine, de te les exposer par écrit d'une manière suivie, excellent Théophile,




1.4 afin que tu reconnaisses la certitude des enseignements que tu as reçus.


Si on nous édifient des montagnes de preuves tiré d’évangiles de narrateurs qui n'ont que rassemblé des extraits des histoires de jésus rapporté ça et là plus d'un siècle après la disparition de jésus ; pour discréditer un apocryphe ils n'auront aucune valeurs scientifique toutes mes excuses .
avatar
ASHTAR

Messages : 881
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  Si Mansour le Lun 13 Juin - 20:55

-Ren- a écrit:
Si Mansour a écrit:L’église a donc réfuté l'évangile de Barnabé plusieurs siècles avant la venue du Prophète Mohamed que le salut soit sur lui
L'Eglise n'a pas réfuté avant l'Islam le texte actuellement connu sous le nom d'Evangile de Barnabé pour la bonne raison qu'il n'existait pas encore...

Vous savez fort bien de quoi je parle ..Car l'évangile de Barnabé n'est rien d'autre que la vérité d'un certain temps, bel et bien réfutée par l'Eglise et ce avant l'Islam...Barnabé a écrit un vrai texte dans les premiers temps du Christianisme. Barnabas, Barnabé en français, est en fait connu de toute la chrétienté par le Livre des Actes des Apôtres, chap 4, verset 36 et suite..

"Joseph, que les Apôtres avaient surnommé Barnabé (ce qui veut dire : l'homme du réconfort), était un lévite originaire de Chypre. Il avait une terre, il la vendit et en apporta l'argent qu'il déposa aux pieds des Apôtres." ..Quoi de plus normal puisque la nature divine de Jésus a été remise en cause par plusieurs mouvements Chrétiens et Barnabé n'est qu'un seul parmi une multitude. Barnabé n'est pas une exception mais toute la culture chrétienne reniait la nature divine du Christ et cela d'ailleurs même de nos jours. L'évangile de Barnabé a donc bien existé et bien avant l'Islam il y a beaucoup de références a lui. La Bible de Barnabé est même plus authentique que les 4 canoniques.

L'évangile de Barnabé était en fait reconnu comme canonique jusqu'en 325, et était régulièrement lu dans les églises d'Alexandrie, suivant les premiers Pères de l'Église. Cet évangile échappa à la destruction en 325, parce qu'il se trouvait justement en Alexandrie, et ne put être ainsi amené au concile de Nicée, auquel cas il eût été brûlé. En 382, le Pape St Damas I, en tant que chef du concile de l'Église, approuva la liste des évangiles apocryphes préparée par Athanatius. Cette liste incluait malheureusement "I'Evangelicum Barnabe" en hébreu, de script araméen et exigeait que les autres exemplaires soient restitués au Pape. Les anciens auteurs avaient également mentionné l'évangile de Barnabé dans le "décret de Gelassius" et pourtant l'Église prétendit que l'on ne pourrait jamais connaître son contenu, celui-ci ayant été soit perdu, soit détruit..

Par la grace divine la vérité ne pouvant être totalement enfouie se révèle quand on s'attend le moins. Fra Marino un moine italien l'ami intime du Pape Sixtus V pouvait lire l'hébreu, en script araméen. Lorsqu'il lut l'évangile original de Jésus (sur lui la Paix !), transcrit par Barnabas, en 1585, dans la librairie du Pape, il fut très impressionné. Il traduisit donc l'évangile de Barnabé, en langue italienne, de sa propre main....

Cela n'a en fait rien d'extraordinaire lorsqu'on lit dans l'écriture sainte chrétienne --22-24 : « La nouvelle en vint aux oreilles de l'Église de Jérusalem, et l'on députa Barnabé à Antioche. Lorsqu'il arriva et qu'il vit la grâce accordée par Dieu, il s'en réjouit et les encouragea tous à demeurer, d'un cœur ferme, fidèles au Seigneur ; car c'était un homme de bien, rempli de l'Esprit Saint et de foi. Une foule considérable s'adjoignit ainsi au Seigneur. »Cette foule aurait ainsi joint le seigneur s’il n’appelait pas à un Dieu unique et à croire en la religion d’Abraham et des prophètes venus après lui jusqu’au prophète Mohammed que le salut soit sur lui ?

Vous conviendrez donc avec moi que Si Barnabé appelait à ce que les chrétiens de nos jours croient, il n’y aurait certainement pas eu de foule. Il leur aurait fallu des siècles pour leur expliquer la trinité et autres concepts non admis par la raison même de nos jours. Mais plutôt, il s’adressa à leur prime nature et les a appelés vers la religion vivante, pleine de vérité et de dévotion qui a été révélée à Moïse, Jésus, Mohammed et tous les autres prophètes.....



Si Mansour
Membre banni
Membre banni

Messages : 1067
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/05/2011
Localisation : algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pseudo-évangile de Barnabé

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum