Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Le féminisme islamique

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Mar 12 Avr - 16:03

tamar35 a écrit:

J'ai le sentiment qu'il est difficile d'être féministe face à un corpus plus ou moins canonique écrit par des hommes dans des sociétés hautement patriarcales.

La difficulté c'est pas d'être féministe, la difficulté c'est de réformer les sociétés. L'inertie des sociétés et de leur patrimoine culturel est phénoménale:
Le Culturel l'emporte presque toujours sur le cultuel. Ou chassez le naturel il revient au galop. Lire sur le Sujet Todd et son travail sur L'Origine des systèmes familiaux qui met en lumière des structures millénaires, structures qui ont une influence jusqu'à nos jour ..

Il faut noter que là ou ne préexistait pas la polygamie par exemple , l'islam ne l' a pas introduit. Les nomades maures sont monogames par exemple ... L’Indonésie qui avait une structure matriarcale en a conservé l'essentiel .

Bref on peut être féministe et croyante et se servir du Coran pour faire avancer sa cause , et certainement plus efficacement dans des sociétés patriarcales, que par une stratégie d'affrontement rentre dedans type agnostique Fémen.

Le féminisme islamique produis des musulmanes fortes, bien dans leur corps et dans leur tête, et qui ne s'en laisse pas conter , n'en déplaise aux féministes occidentales.

Enfin le féminisme n'est pas une fin en soit ! Quel idéal poursuivons nous ? Quel est le but?







Idriss

Messages : 3729
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  tamar35 le Mer 13 Avr - 11:28

@ Idriss

Chez les êtres vivants, la chirurgie est parfois requise... pour le cancer du sein, par exemple, tant qu'on ne sait pas faire mieux.

Je ne juge pas : l'Église Luthérienne qui a adopté le mariage homosexuel n'a sans doute pas l'idée que l'Ancien Testament ou Saint Paul est lettre morte. J'imagine même que c'est leur façon de donner vie à la Révélation chrétienne.

Tout est permis... cela dépend de la foi de chacun. Je ne puis accuser autrui de désinvolture ou de complaisance avec la modernité.
avatar
tamar35

Messages : 63
Réputation : 5
Date d'inscription : 08/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  tamar35 le Mer 13 Avr - 13:11

-Ren- a écrit:
Pour ma part, j'ai la certitude que le fait de ne pas être un homme implique en ce qui me concerne de rester humble sur ce type de sujet...
(sans compter que je ne suis pas musulman...)
(d'un autre côté, en matière de "patriarcat", le catholicisme a une longue histoire à méditer...!)

Pour discuter autour du sujet d’une aliénation, la parole d’un observateur intelligent, attentif, documenté, avisé etc. serait-elle moins légitime que la parole d’une personne aliénée ?
Mais l'humilité n'est pas un vilain défaut, a priori.
avatar
tamar35

Messages : 63
Réputation : 5
Date d'inscription : 08/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  -Ren- le Mer 13 Avr - 16:14

tamar35 a écrit:Pour discuter autour du sujet d’une aliénation, la parole d’un observateur intelligent, attentif, documenté, avisé etc. serait-elle moins légitime que la parole d’une personne aliénée ?
L'observateur peut sans doute questionner... mais écouter, surtout.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  tamar35 le Jeu 14 Avr - 8:28

Salam

Idriss a écrit:
Enfin le féminisme n'est pas une fin en soi !


Je reviens sur l'asymétrie. Je crois que les hommes et les femmes ce n'est pas pareil.

Le féminisme n'est pas une fin en soi mais il est, entre autres, un point de vue pour tenter de distinguer le culturel de l'ontologique, par exemple de faire la part des choses entre ce qui relève du "stéréotype de genre" et ce qui relève de la "nature humaine" telle qu'elle fut voulue et créée, et en définitive d'explorer la spécificité des vocations de chacun en fonction de son sexe... etc.
avatar
tamar35

Messages : 63
Réputation : 5
Date d'inscription : 08/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  LeCoinDuDeen le Jeu 21 Avr - 11:02

Il est évident que les hommes et les femmes sont différents , prenons l'exemple de la tenu de la femme (Jilbab, tunique etc) et celle de l'homme, dans cela on voit clairement la différence. De plus, la femme est très émotionnelle, elle peut réagir plus facilement sur le coup de la passion, cependant elle sont bcp plus autonome et débrouillarde que les hommes pour la plupart.

LeCoinDuDeen

Messages : 17
Réputation : 0
Date d'inscription : 29/02/2016
Age : 24
Localisation : France

http://www.lecoindudeen.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  rosarum le Ven 22 Avr - 7:38

Idriss a écrit:
Bref on peut être féministe et croyante et se servir du Coran pour faire avancer sa cause  , et certainement plus efficacement dans des sociétés patriarcales, que par une stratégie d'affrontement  rentre dedans type agnostique Fémen.

le deux sont nécessaires et que le meilleur gagne


Le féminisme islamique produis des musulmanes fortes, bien dans leur corps et dans leur tête, et qui ne s'en laisse pas conter , n'en déplaise aux féministes occidentales.

je n'y crois toujours pas car le Dieu du coran est patriarcal


Enfin le féminisme n'est pas une fin en soit ! Quel idéal poursuivons nous ? Quel est le but?

le premier objectif est de donner des droits égaux aux deux sexes.
avoir des droits égaux ne veut pas dire abolir les différences naturelles mais ne pas prendre prétexte de ces différences naturelles pour pratiquer une discrimination.
c'est le même principe que pour le racisme qui se base aussi sur une différence naturelle (couleur de peau par exemple)
avatar
rosarum

Messages : 949
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Sam 23 Avr - 3:27


Le féminisme islamique produis des musulmanes fortes, bien dans leur corps et dans leur tête, et qui ne s'en laisse pas conter , n'en déplaise aux féministes occidentales.

rosarum a écrit: je n'y crois toujours pas car le Dieu du coran est patriarcal

Est-ce un constat basé sur l'observation ?
Je m'explique vous ne trouvez pas que les Fatima Mernissi, les Nadia Yassine, Saïda Kada .... comme étant des femmes fortes capable de tenir tête aux traditions patriarcales?  Ou pratiquez vous un raisonnement par récurrence: La culture islamique est imprégné de patriarcalisme donc il ne peut pas exister de musulmanes féministes bien dans leur  leur tête ?

Maintenant les féministes occidentales sont-elles si épanouis et équilibrés que cela?    Badinter Élisabeth la femme de , Sylviane Agacinski femme de ... dans la grande ligné et tradition de Simone ,  la femme de Sartre, une aristocratie d'intellectuelles issue de la grande bourgeoisie  et femmes de ...Question patriarcat toujours prêtes à donner des leçons , mais incapable d'entendre et de ce voir fonctionner !
Spoiler:



Dernière édition par Idriss le Sam 23 Avr - 3:57, édité 1 fois
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Sam 23 Avr - 3:49

Idriss a écrit:
Enfin le féminisme n'est pas une fin en soit ! Quel idéal poursuivons nous ? Quel est le but?

Salam

Pour moi l’oppresseur et l'oppresser sont toute deux victimes de leur héritage culturel patriarcale!
Bien sure il est bien plus confortable d'être un homme qu'une femme dans un tel système , qui nous procure quelque privilèges...
Mais les relations hommes femmes construites sur une mauvaise base empêche l'un et l'autre de s’épanouir.

Le féminisme islamique a donc un but éthique et spirituel de justice , Dieu aime et veut la justice. Dieu est toujours du coté de l’opprimé pas de l'oppresseur. L'islam qui se revendique d' une source divine poursuit nécessairement l'objectif de soutenir l'opprimé contre l'oppresseur, c'est certainement un but du féminisme islamique.

Mais le but ultime du féminisme islamique pour moi c'est d'arrivé à la paix. Un salam nécessaire et indispensable pour que sur des bases apaisés et équilibrés les hommes et les femmes puissent se rencontrer et construire ensemble.

Les hommes ont besoin des femmes et les femmes des hommes . Le féminisme islamique c'est rétablir un équilibre , des relations saines et constructives pour que hommes et femmes puissent s'épanouirent spirituellement .

Car pour l'homme comme a dit Ibn Arabi:
" La contemplation de Dieu dans les femmes est la plus intense et la plus parfaite "


avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Sam 23 Avr - 4:17

Idriss a écrit:
Bref on peut être féministe et croyante et se servir du Coran pour faire avancer sa cause  , et certainement plus efficacement dans des sociétés patriarcales, que par une stratégie d'affrontement  rentre dedans type agnostique Fémen.

Rosarum a écrit:le deux sont nécessaires et que le meilleur gagne


Sauf que le féminisme laïc type femen a une intention hégémonique   comparable au prosélytisme wahabbo-salafiste .
Du coup nos féministes musulmanes se trouvent prises entre deux fronts ...Pour ce qui est de la cause des femmes en général et musulmane en particulier cette compétition  est contre productive voir dangereuse car elle a empêché le développement et l'affirmation du féminisme islamique .
La jeune fille de culture musulmane se trouve finalement à avoir a faire le choix entre renier sa religion et se dissoudre  la société laïque  ou se transformer en Dark Vador  avant de partir en Syrie . Dans les deux cas on ne lui laisse le choix que de se soumettre à des autorités culturellement patriarcale.



https://youtu.be/GM6Ymv11Imw?t=14m1s
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Anoushirvan le Sam 7 Mai - 13:47

Bonjour,

Ce qui lisent l'anglais pourront lire avec intérêt ce papier : http://revolutionpsyche.files.wordpress.com/2011/04/the-male-addressed-quranic-speech.pdf


Il n'est pas très facile à comprendre, mais il explique que la grammaire arabe classique ne concorde pas vraiment avec le Coran, surtout en ce qui concerne l'usage du masculin et du féminin, et malgré toutes les exceptions qui ont été inventées pour faire "coller" cette grammaire avec le Coran.

Pour comprendre pleinement l'article, il faut savoir que la grammaire arabe classique a commencé à être formalisée au minimum un siècle et demi après le Coran par Sibaway, un grammairien d'origine perse. Formalisation qui s'est poursuivie sur plusieurs siècles.
Le texte de base servant à formaliser cette grammaire était naturellement le Coran.

Si j'ai bien compris ce que veut dire l'auteur, la marque du féminin dans le Coran ne serait pas associée au genre (homme/femme), comme en arabe classique mais à un état confirmé/débutant. Mais j'avoue qu'il n'est pas très clair dans son explication.

Néanmoins, il me semble important pour un féminisme qui veut réinterpréter le Coran de tenir compte de ce que la grammaire arabe est postérieure au Coran et influe énormément sur son interprétation.


Anoushirvan

Messages : 256
Réputation : 2
Date d'inscription : 05/05/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Dim 8 Mai - 15:11

http://focus.tv5monde.com/musulmanesdefrance/

Je n'ai lu que les 4 premiers portraits pour le moment : remarquable!
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Musashi974 le Dim 8 Mai - 22:03

http://focus.tv5monde.com/musulmanesdefrance/

Je n'ai lu que les 4 premiers portraits pour le moment : remarquable!

De tres beau temoignage! Merci pour ce partage :poucevert:
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Mar 10 Mai - 15:59

Salam Musashi
Heureux que cela t'ai plu ...J'en ai lu maintenant les 3/4...c'est très instructif et très édifiant !
Alors tous le monde parle de la femme musulmane et surtout parle à leur place c'est très bien de leur donner la parole dans toute leur diversité.
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  indian le Ven 13 Mai - 11:11

Anoushirvan a écrit:Bonjour,

Ce qui lisent l'anglais pourront lire avec intérêt ce papier : http://revolutionpsyche.files.wordpress.com/2011/04/the-male-addressed-quranic-speech.pdf


Il n'est pas très facile à comprendre, mais il explique que la grammaire arabe classique ne concorde pas vraiment avec le Coran, surtout en ce qui concerne l'usage du masculin et du féminin, et malgré toutes les exceptions qui ont été inventées pour faire "coller" cette grammaire avec le Coran.

Pour comprendre pleinement l'article, il faut savoir que la grammaire arabe classique a commencé à être formalisée au minimum un siècle et demi après le Coran par Sibaway, un grammairien d'origine perse. Formalisation qui s'est poursuivie sur plusieurs siècles.
Le texte de base servant à formaliser cette grammaire était naturellement le Coran.

Si j'ai bien compris ce que veut dire l'auteur, la marque du féminin dans le Coran ne serait pas associée au genre (homme/femme), comme en arabe classique mais à un état confirmé/débutant. Mais j'avoue qu'il n'est pas très clair dans son explication.

Néanmoins, il me semble important pour un féminisme qui veut réinterpréter le Coran de tenir compte de ce que la grammaire arabe est postérieure au Coran et influe énormément sur son interprétation.


exact , la notion féminine fait souvent référence à la conscience humaine, âme, esprit... alors que le masculin à la chair, corps, bio et matériel

La relecture de la Genèse et du récit d'Adam et Eve.. en ce sens est fort édifiante :)

indian

Messages : 468
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Sam 3 Sep - 13:55


Femmes et hommes en islam ou de la nécessité d’être pleinement humains

Rédigé par Judith Ijtihad Lefebvre Vendredi 2 Septembre 2016

Lorsque j’ai embrassé l’islam, il y a une dizaine d’années, j’avais bien conscience qu’il existait, au sein de ma nouvelle communauté de foi, une immense diversité de cultures, d’interprétations et de pratiques liées à ce que nous nommons islam. Cette diversité constitue et a toujours constitué à mes yeux une source de richesse inestimable, car elle nourrit le dialogue et l’émulation, en et hors des cercles musulmans.


Où il est question de domination et de résistance


J’avais également conscience qu’il existait, en France comme de par le monde, une contradiction significative entre les principes d’égalité et de justice portés par la Révélation, et les réalités vécues par nombre de musulmanes et de musulmans. Le sort des minorisés, de l’avis de nombre d’entre nous, représente aujourd'hui l’un des enjeux cruciaux de notre présent et de notre avenir, en tant que citoyennes et citoyens comme en tant que communauté de foi.

Les femmes appartiennent, de manière universelle (à toutes les époques et dans toutes nos cultures), à ces catégories dites « minorisées ». Ces catégories minorisées ne forment pas nécessairement un « groupe » numériquement minoritaire : on pensera, par exemple, aux personnes dites « de couleur » sous le régime d’apartheid en Afrique du Sud… ou aux femmes qui, dans certains pays, constituent plus de 50 % de la population nationale. Les minorisés sont en fait des « groupes » dont tout ou partie de l’existence se trouve contrainte par la domination, plus ou moins flagrante, d’un ou de plusieurs « groupes » majoritaire(s)/majorisé(s).

L’existence des femmes se trouve indéniablement contrainte par la domination masculine. Cela signifie non pas que tout et chacun des hommes soit, par nature, un être dominateur, mais bien que nos sociétés se fondent et se développent grâce à l’infériorisation de la classe sociale des individus de sexe féminin par la classe sociale des individus de sexe masculin.

Ce système oppressif, universel, s’appelle le patriarcat. Et ses conséquences sont absolument dramatiques, non seulement en termes de droits humains, mais également en termes économiques notamment. Le patriarcat peut être porté par des discours familiaux, politiques comme religieux. L’islam ne fait pas exception, et nos sources scripturaires, Coran et ahadîth, sont parfois utilisées à des fins d’oppression, des femmes comme d’autres minorités.


Du sexisme universel et de son appropriation par le discours musulman


Un certain discours, notamment, véhicule l’idée que les femmes seraient des êtres humains essentiellement définies par leur statut d’être sexué, tandis que les hommes se trouveraient soumis, bien malgré eux, à des pulsions sexuelles quasi irrépressibles. Ce discours se retrouve dans l’ensemble de nos sociétés, et favorise notamment ce qu’il est convenu de nommer la culture du viol. Lorsqu’une femme est victime de viol, ou de tout autre comportement à caractère sexiste, la première question qui lui est adressée est souvent : « Comment étiez-vous habillée ? » Ou bien encore : « Que faisiez-vous seule à une telle heure, dans tel quartier ? » Comme si les victimes étaient, d’une manière ou d’une autre, responsables de leur agression, quand ce sont les agresseurs qui en sont les seuls et uniques responsables.

Enseigner aux petites puis aux jeunes filles que « la valeur d’une femme réside dans sa chasteté et sa pudeur » relève, selon nous, de cette culture patriarcale universelle. D’un point de vue humaniste, cette position est largement discutable. D’un point de vue islamique, elle constitue un contre-sens pur et simple. Car la valeur des femmes se mesure en réalité au fait que nous sommes des êtres humains à part entière, créées par Dieu exactement telles qu’Il nous a souhaitées. Et cela constitue une raison suffisante pour que l’on nous témoigne le respect et la bienveillance dus à l’ensemble de la Création.

Affirmer, de même, « si une femme veut se faire respecter par les hommes, elle devra commencer par se respecter elle-même, car c’est la façon dont elle se considère que les hommes la considèrent », est non seulement démenti par les faits, mais également absolument contraire à l’esprit de l’islam, qui enjoint chacune et chacun d’entre nous à faire preuve de responsabilité, individuelle et collective. Serait-ce à dire que si nous sommes discriminées, humiliées, battues à mort, c’est parce que nous ne nous respectons pas nous-mêmes ?

La logique islamique ne voudrait-elle pas, à l’opposé d’un tel déni de réalité et d’humanité, que nous enseignions à notre jeunesse, filles et garçons, qu’elles et ils possèdent une valeur intrinsèque, en tant que créatures placées au service du projet divin d’harmonie universelle ?

C’est en tant que tels qu’elles et ils se doivent le respect mutuel. Il nous faut faire nôtre le principe selon lequel nos corps comme nos cheminements spirituels nous appartiennent en propre, et que nul n’est autorisé à y porter atteinte, de quelque manière que ce soit. Il nous faut éduquer notre jeunesse, et nous éduquer nous-mêmes, individuellement et collectivement.

Il nous faut bannir les jugements personnels imprégnés de culture patriarcale universelle pour nous en retourner au message divin, incarné par notre bien-aimé Prophète Muhammad (que la prière et la paix soient sur lui). Car juger autrui, ne serait-ce pas commettre le plus grave des péchés ? Ne serait-ce pas risquer d’attribuer à Dieu des associés, que nous ne sommes pas ? Ne serait-ce pas prétendre être Dieu nous-mêmes ?


Femmes et hommes en islam ou de la nécessité d’être pleinement humains
Appel d’une musulmane fervente à ses frères… et sœurs


Nous, musulmanes de France et d’ailleurs, devons déjà affronter tant d’épreuves au quotidien. En tant que femmes toujours, en tant que racisées parfois, en tant que pauvres souvent. En tant que migrantes ayant bravé ici et là-bas la mort et les humiliations. En tant que femme portant un hijab (ce qui se trouve être le cas de l’auteure de la présente tribune), etc.

Nous, musulmanes de France et d’ailleurs, ne pouvons endurer l’épreuve supplémentaire qu’encore trop de nos frères nous imposent, en affirmant que notre valeur dépend non de notre statut d’êtres humains créées par Ar-Rahmân (le Tout-Miséricorde), mais du bon vouloir des hommes qui se montreront ou non capables de maitriser des pulsions prétendument incontrôlables.

Nous, musulmanes de France et d’ailleurs, avons grandement besoin que nos frères, en religion et en humanité, s’attachent à nous respecter pour la simple et excellente raison que Dieu nous a créés égaux en dignité comme en droits. Nous avons grandement besoin que nos frères s’élèvent avec nous contre le sort honteux qui nous est fait dans nos sociétés, quelles qu’elles soient. Nous avons grandement besoin que nos frères s’indignent, en paroles et en actes, contre les violences, verbales et physiques, que nous subissons quotidiennement, en public comme en privé.

Nous avons urgemment besoin que nos frères et que nos sœurs fassent leur la sagesse du présent hadîth (rapporté par Muslim) : « Que celui d'entre vous qui voit une chose répréhensible la corrige de sa main ! S'il ne le peut pas de sa main, qu'il la corrige avec sa langue ! S'il ne le peut avec sa langue que ce soit avec son cœur et c'est là le degré le plus faible de la foi. »

Pour qu’adviennent des communautés, de foi, de citoyenneté, d’humanité, fondées sur les impératifs universels et islamiques d’égalité, de justice et de solidarité. Et Dieu sait mieux.

****
Judith Ijtihad Lefebvre participe au mouvement international en faveur d’un islam inclusif de l’ensemble de la diversité des musulmanes et musulmans. Militante des droits humains, elle a notamment été membre du Collectif des féministes pour l’égalité (CFPE).

http://www.saphirnews.com/Femmes-et-hommes-en-islam-ou-de-la-necessite-d-etre-pleinement-humains_a22874.html

Salam
Personnellement j'ai trouvé ce texte très beau et très fort.
J'ai trouvé aussi remarquable qu'il ait été publié sur un cite musulman assez généraliste comme Saphir News .
Loin des fondations ou de conseil du culte, des musulmans discutent et réfléchissent sans la tutelle infantilisante de structures étatique encore imprégné de la mentalité coloniale du XXéme siécle !
Ce texte risque de déranger. Mais je ne suis pas certain que les plus dérangés soit des musulmans! Je pense en particulier aux bonnes âmes qui enferment les musulmans et en particulier les musulmanes dans un certain formalisme pour pouvoir se donner le beau rôle de "libérateurs".
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  -Ren- le Lun 5 Sep - 1:42

Idriss a écrit: J'ai trouvé aussi remarquable qu'il ait été publié sur un cite musulman assez généraliste comme Saphir News
D'un autre côté, SaphirNews est un vrai site "généraliste" ; c'est tout de même un site qui n'hésite pas à poster des articles tels que http://www.saphirnews.com/Ensemble-avec-Marie-rassemble-chretiens-et-musulmans-pour-la-paix_a22169.html ^^

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Ven 23 Sep - 11:49


Nadia El Bouga, une sexologue revêtue d’un voile, brise les préjugés devant les caméras de LCI



https://www.facebook.com/177901508894438/videos/1391138704237373/

article oumma.com:
Dans son cabinet blanc et rouge lumineux qui invite à la sérénité et aux confidences en toute confiance, la sexologue Nadia El Bouga reçoit ses patients en consultation sous son voile qui les « rassure », selon ses propres termes, mais qui en étonne plus d’un à l’extérieur.

Cette clinicienne, diplômée d’un cursus médical et universitaire, et féministe dans l’âme, en lutte contre l’oppression de toutes les femmes, sait mieux que quiconque que le couvre-chef qu’elle porte est systématiquement diabolisé et rarement paré de vertus, et que la France, pétrie de préjugés et en croisade contre le voile, n’attendait pas une femme musulmane, la tête couverte, dans le rôle d’une thérapeute de couple.

Briseuse de clichés tenaces et de tabous, Nadia El Bouga, animée d’une force tranquille, exerce son métier avec passion et empathie, développant des approches thérapeutiques sexologiques qui prennent en compte la dimension globale de l’être humain. L'une de ses plus belles réussites étant sans conteste de n'avoir jamais renoncé à sa vocation dans l'atmosphère ambiante si peu apaisée, pour ne pas dire franchement hostile, qui règne en dehors de son cabinet du Val-d’Oise.
Elle a ouvert ses portes aux caméras de LCI, au cours d’un entretien passionnant diffusé le 17 septembre dernier
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Jeu 29 Sep - 12:13

Les femmes en Arabie saoudite


Diffusé sur Arte le samedi 20 août 2016 à 20:00 ( Connaissant la politique d'arte ce reportage risque de ne pas rester en ligne longtemps...)
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  rosarum le Sam 1 Oct - 5:22

Idriss a écrit:
Nadia El Bouga, une sexologue revêtue d’un voile, brise les préjugés devant les caméras de LCI



Dans son cabinet blanc et rouge lumineux qui invite à la sérénité et aux confidences en toute confiance, la sexologue Nadia El Bouga reçoit ses patients en consultation sous son voile qui les « rassure », selon ses propres termes, mais qui en étonne plus d’un à l’extérieur....

porter "le voile qui rassure" n'est ce pas aussi entretenir le préjugé selon lequel la "vraie musulmane" est la musulmane voilée ?
avatar
rosarum

Messages : 949
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Sam 1 Oct - 8:37

rosarum a écrit: porter "le voile qui rassure" n'est ce pas aussi entretenir le préjugé selon lequel la "vraie musulmane" est la musulmane voilée ?

Salam rosarum
Nadia El Bouga t'a répondu il me semble dans l'interview! Mais elle n'est peut-être pas légitime a s'exprimer sur le sujet , c'est à dire "elle-même"...
Retirer le voile ne serait-ce pas entretenir le préjugé selon lequel une musulmane moderne , émancipée et progressiste   est une  musulmane forcément dévoilée ?  
Corolaire du  préjugé selon lequel une musulmane émancipée , intelligente ...etc ne peut être une "vrai musulmane"  ...

Je cite Zemmour: "il n' y a pas de musulmans modérés, il y a des musulmans qui appliquent l'islam à la lettre et des musulmans qui ne l'appliquent pas , mais ces dernier savent qu'ils ne sont pas des vrais musulmans" ...Ce que les occidentaux appellent bon musulmans , l'islam les appelle mauvais musulmans ...

Moi ,mes frères et mes sœurs de cœur , barbus pas barbus, voilée pas voilées , par millions dans le monde nous ne nous considérons pas comme des musulmans de deuxième ordre , bien au contraire . Nous croyons que seul Dieu sait ce qu'il y a dans le cœur de chacun , et nous louons Dieu pour ce qu'Il a mis dans le notre, à Lui seul le mérite...Notre mérite individuel c'est d'avoir conscience de la responsabilité de ce dépôt . A chacun d'estimer les moyens à mettre en œuvre pour le préserver et le faire grandir. Le voile peut-être un moyen comme il peut être au contraire un obstacle ...Il peut être un obstacle par exemple lorsqu'il est soumission à un ordre patriarcal plutôt que obéissance à Dieu ...Il peut aussi être un acte de résistance dans une société comme la notre.

Si le pratiquant vise la duperie avec sa prière, celui qui la néglige volontairement sera plus proche de Dieu
a dit abû l-'Ala' al-Ma'arrî ....Qui est le vrai musulman ici?

Voile, pas voile , il n' y a pas une bonne réponse ...Tous dépend des circonstances .


avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum