Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Le féminisme islamique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le féminisme islamique

Message  Idriss le Jeu 10 Avr - 19:02

Salam
étrangement il me semble que le sujet n' avait pas encore été ouvert sur le forum!


"Le féminisme islamique se caractérise par une double dimension : c’est à la fois un mouvement critique et un mouvement réformiste porté par les femmes, lesquelles s’inscrivent dans le corpus religieux pour revendiquer leurs droits. Et c’est de la compréhension de ce corpus religieux, qu’elles tirent leur légitimité parce qu’elles s’adressent à des croyants. L’une des priorités des féministes musulmanes est d’aller puiser leur grammaire de justice et d’égalité dans le texte, dans le Coran qui est le cœur et le fondement même de la religion. L’intérêt d’une telle dynamique réside dans le fait de changer les choses de l’intérieur tout en refusant de se voir imposer un modèle d’émancipation de l’extérieur. Ainsi elles défendent : l’égalité des sexes et la justice sociale qui ne peuvent pas être respectés dans un système patriarcal, qui déni le statut d’acteur responsable aux femmes."
Hanane KARIMI ( source: http://www.elkalam.com/Le-feminisme-islamique-une-necessite-pour-le-changement_a149.html)
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Jeu 10 Avr - 19:03

avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Jeu 15 Mai - 19:46

Le féminisme en Islam : combattre la théologie par la théologie
Par Rana Harbi | le 7. mai 2014

Les féministes Islamiques, bien que réclamant l’Islam pour elles-mêmes en démantelant l’édifice du patriarcat religieux, demeurent déterminées à conserver leur foi et leur culture pendant qu’elles appellent avec acharnement à l’égalité des droits.


Peut-on être Musulmane et féministe ? L’Islam et le féminisme peuvent-ils coexister ? Les textes Islamiques sont-ils compatibles avec les droits des femmes ?

Pour les féministes Islamiques, la réponse est oui.

Le féminisme Islamique est un discours féministe qui promeut l’égalité des sexes et la justice sociale dans un cadre Islamique et ce, afin de parvenir à une réconciliation normative entre l’Islam et les droits de la femme.

Selon les féministes Islamiques, l’Islam a évolué de façon à s’opposer aux droits des femmes non pas parce que l’essence-même de cette religion est inconciliable avec l’égalité des sexes, mais plutôt à cause de l’hégémonie des interprétations patriarcales qui ont déformé la loi Islamique. « En s’accrochant à la jurisprudence médiévale, le clergé masculin et les savants conservateurs ont transformé l’Islam en un discours misogyne qui favorise la hiérarchie selon le sexe, » explique à Al-Akhbar Ziba Mir Hosseini, anthropologue juridique Iranienne et l’une des principales universitaires féministes Islamiques.

Au nom de l’Islam et du patriarcat approuvé par l’état, les femmes musulmanes sont confrontées à un grand nombre de pratiques répugnantes et de lois injustes qui à la fois garantissent leur assujettissement et les qualifient comme citoyennes de seconde classe.

« Les féministes Islamiques ne cherchent pas à se soustraire à la religion. Elles contestent ceux qui prétendent que la supériorité masculine est divinement mandatée en démystifiant les interprétations étroites des textes Islamiques approuvées par les conservateurs à travers la rhétorique même par laquelle ils ont été formés, » explique Mir Hosseini.

En se basant sur les méthodes de l’ Ijtihad et le Tafsir classiques (interprétation du Coran et aussi du Hadith qui est le recueil des paroles du Prophète Mohamed QSSSL), l’interprétation féministe reprend le message égalitaire de l’Islam en apportant leurs propres expériences et problèmes en tant que femmes dans leurs lectures des diverses formulations de la Charia.

Certaines femmes contextualisent, d’un point de vue historique, social et politique, des Versets du Coran et des citations du Hadith dans le but de briser et vaincre les interprétations subjectives qui se placent du côté de l’homme et de libérer les Musulmans de la lecture littérale, tandis que d’autres utilisent les outils de la linguistique et de l’anthropologie dans l’espoir de rétablir le principe de l’égalité entre les sexes, déjà inscrit et pourtant ignoré.

En outre, les féministes Islamiques s’attachent également à mettre en évidence des Versets qui confirment clairement l’égalité entre les hommes et les femmes dans le Coran.

suite:

Les hommes et les femmes sont nés du même nafs


Amina Wadud est une musulmane afro-américaine et professeure agrégée des Études Islamique à l’Université du Commonwealth de Virginie. Elle estime qu’il « n’y pas de différence majeure dans la valeur attribuée aux femmes et aux hommes, » car tous deux ont une « valeur intrinsèquement égale, » et « jouissent d’une considération identique ou égale et sont dotés d’un potentiel identique ou égal. »

Pour cela, Wadud cite des Versets du Coran qui démontrent justement que le « véritable Islam » considère l’homme et la femme comme deux entités égales nées d’un seul nafs, c’est-à-dire d’un seul et même souffle vital.

« Ô gens ! Craignez votre Seigneur qui vous a créés à partir d’un seul et même souffle vital. Il lui en créa sa propre épouse et Il dissémina à partir d’eux des hommes en grand nombre et des femmes et craignez Dieu au nom de qui vous vous implorez les uns les autres ainsi que les matrices car Dieu vous observe en permanence. » [4:1]

De même, Sisters In Islam (SIS), une association féministe Islamique fondée en 1987 et qui plaide pour les droits des femmes Musulmanes en Malaisie, utilisent les Versets Coraniques dans leur livre intitulé Unveiling the Ideal : A New Look at Early Muslim Women [Dévoilement de l’Idéal : Un nouveau regard sur les premières femmes Musulmanes] afin de prouver que l’Islam et l’égalité des sexes sont en réalité conciliables.

SIS cite également les Versets [4:124], [33:35], [9:71-72], [16:97], [49:13] et plusieurs autres qui montrent que dans le Coran, les hommes et les femmes sont traités équitablement en ce qui concerne leur relation avec Dieu. Par ailleurs, la même récompense leur est réservée suite à leur bonne conduite et la même punition pour leurs mauvaises actions. « Quiconque a fait bonne œuvre, qu’il soit homme ou femme, tout en étant croyant, Nous lui assurerons certainement une vie agréable (dans ce monde) et Nous leur donnerons leur salaire selon le meilleur de ce qu’ils faisaient. » [16:97]

Selon SIS, il est important de mettre en exergue les Versets qui confirment l’égalité des sexes et de réinterpréter ceux qui recèlent des significations multiples car il est tout simplement insoutenable qu’il existe au 21ème siècle un droit familial Musulman qui « régit les relations entre les hommes et les femmes dans un cadre qui attribue la supériorité à l’époux et la subordination à l’épouse. »

La polygamie est anti-Islamique


Dans les pays à majorité musulmane, la loi Islamique est la source principale de la loi relative au statut personnel et une partie intégrante de la constitution. L’utilisation de l’Islam politique, la croyance que l’Islam doit guider la vie personnelle, sociale et politique, donne la possibilité à l’élite masculine de manipuler la législation de façon à promulguer la supériorité masculine.

Pour Asma Lamrabet, médecin, auteure et présidente du Centre des Études Féminines au Maroc, la montée de l’Islam politique a réitéré la nécessité de démontrer la compatibilité de l’égalité des sexes au sein de l’Islam.

Elle explique à Al-akhbar : « En insistant sur la différence entre la Charia ; fixe et divinement mandatée et la jurisprudence islamique ou Fiqh ; faite par l’homme et modifiable, les féministes Islamiques au Maroc ont été en mesure de déconstruire les interprétations patriarcales du Coran et ont, au bout du compte, réussi à faire pression sur d’importantes réformes juridiques dans le code du Statut personnel Marocain, Moudawana, en 2004. »

Bien que la Moudawana de 2004 soit basée sur la Charia en ce qui concerne la femme, elle [Moudawana] a donné aux femmes des droits équitables à ceux des hommes dans des questions cruciales comme le mariage, le divorce, la garde des enfants, l’héritage, tout en assurant les droits matrimoniaux et en interdisant la violence domestique.

Par exemple, dans le Moudawana, la polygamie est très limitée car elle nécessite l’autorisation d’un juge, une justification exceptionnelle et réelle, l’approbation de la femme, et les ressources économiques suffisantes pour faire vivre les deux épouses et les familles.

La polygamie est l’une des questions sensibles dans l’Islam, car à l’origine prévue dans des circonstances tout à fait exceptionnelles, elle s’est transformée une pratique fréquente et détournée de ses objectifs initiaux par des hommes dont la motivation est la convoitise.

À la lumière de cette question, l’association SIS a publié un ouvrage intitulé L’Islam et la polygamie pour expliquer précisément la polygamie dans l’Islam.

Selon SIS, le problème avec ce verset est le fait de l’isoler « de son contexte et d’en faire une règle universelle ou une injonction morale. »

La première partie du verset [4:3] au sujet de la polygamie, nous dit : « Si vous craignez d’être injuste avec les orphelins, n’épousez que peu de femmes, deux trois ou quatre, parmi celles qui vous auront plu. »

SIS considère que la polygamie peut être autorisée dans le cas où un grand nombre de femmes ont été rendues yatim, à savoir orphelines ou/et veuves en raison de guerres dévastatrices. L’association considère donc le verset comme une déclaration explicite que « la polygamie n’est pas un droit, mais une contrainte avec la responsabilité de veiller à ce les orphelins soit traités de façon juste » .

En outre, SIS estime que les musulmans qui considèrent la polygamie comme un « droit » ont oublié ou délibérément négligé la deuxième partie du verset [4:3] qui affirme : « Mais si vous craignez encore d’être injuste, alors n’en épousez qu’une seule ou une esclave. Cette conduite vous aidera plus facilement à être juste ».

De l’avis du SIS, lorsque « le Coran incite explicitement à une juste conduite envers les femmes et à l’égalité de traitement entre les femmes, il reconnaît également l’impossibilité de vivre pleinement selon ces idéaux, » lesquels rendraient presque impossible la polygamie.

« Vous ne pourrez jamais traiter également toutes vos femmes, quand même vous le désireriez ardemment. Gardez-vous donc de suivre entièrement la pente et d’en laisser une comme en suspens ; mais si vous êtes généreux et craignant Dieu, il est indulgent et miséricordieux ». [4:129]

La violence domestique n’est pas sanctionnée par le Coran


Deux autres sujets sensibles parmi d’autres et abordés par la Moudawana et aussi par les féministes islamiques partout dans le monde, sont la tutelle masculine et la violence domestique.

Selon le Moudawana « les femmes sont les sœurs des hommes devant la loi. » Quand il s’agit de mariage, les femmes ne peuvent pas être mariées contre leur volonté et elles n’ont pas besoin de l’approbation de leur tuteur, père ou frère. En outre, une femme peut demander le divorce si son mari ne remplit pas ses obligations selon le contrat de mariage ou lui cause un préjudice en abusant physiquement d’elle ou en l’abandonnant.

Ces législations contestent ouvertement l’exégèse coranique traditionnelle du verset [4:34], qui a été exploité pour justifier à la fois la supériorité intrinsèque des hommes sur les femmes, et le droit des hommes de battre les femmes.

« Les hommes sont les protecteurs et les garants (qawwamun) des femmes, à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au-dessus de celles-ci, et parce que les hommes emploient leurs biens pour doter les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises ; elles conservent soigneusement pendant l’absence de leur mari ce que Dieu a ordonné de conserver intact. Vous réprimanderez celles dont vous aurez à craindre le manque d’obéissance ; vous les reléguerez dans des lits à part, vous les battrez ; mais aussitôt qu’elles vous obéissent, ne leur chercher point querelle. Dieu est élevé et grand. » [04:34]

Certains concepts misogynes se sont ancrés dans le discours académique islamique à la suite de commentaires sur ce verset venus d’exégètes classiques qui ont sans doute été influencés par le paradigme patriarcal de l’époque médiévale d’où ces commentaires sont issus.

Yusuf al-Qaradawi, le bien connu spécialiste de l’Islam contemporain, affirme dans son livre Le licite et l’interdit dans l’Islam que l’homme a « le droit à l’obéissance et à la coopération de sa femme, » et que s’il ne les reçoit pas, il peut en dernier recours « la battre légèrement avec les mains, en évitant le visage et d’autres zones sensibles. »

Même si le différend sur la première partie du verset et le mot qawwamuna est vif et très critique, il est encore plus intense quand il s’agit de la deuxième partie du verset et du mot idribuhunna.

Laleh Bakhtiar, savante irano-américaine et auteur de plus de 20 ouvrages sur le soufisme, la psychologie et d’autres sujets, a publié une traduction anglaise du Coran en 2007 et a dit avoir passé près de trois mois sur ce verset en particulier.

Au lieu de traduire le verbe racine daraba par « les battre légèrement, » Bakhtiar traduit ce verset clé par « s’éloigner d’elles », soutenant ainsi que idribuhunna, tel qu’il apparaît dans le verset, ne signifie pas « battez-les » mais « quittez-les. » Elle fonde son interprétation sur certains versets où le même mot est utilisé avec des significations et des traductions différentes.

Dans le verset [4:94] , le mot est utilisé pour signifier « aller à l’étranger » ou partir ; « Ô vous qui croyez , quand vous allez à l’étranger (darabtum) pour la cause de Dieu, pesez vos démarches ; que la soif des biens de ce monde ne vous fasse pas dire ... »

Aussi dans le verset [14:24] le mot est utilisé à nouveau, mais avec un sens différent : « N’avez-vous pas vu comment Dieu propose (daraba) en exemple, un bon mot comme un bel arbre dont la racine est ferme et les branches [hautes] dans le ciel ? » Hadia Moubarak , une militante syro-américaine qui défendait les droits des femmes et première femme à servir en tant que présidente de l’Association Nationale des Étudiants Musulmans, a posé six significations possibles pour le verbe daraba et préfère la traduction « pour créer un effet sur elle. »

Les féministes islamiques utilisent également des versets précis afin de montrer comment le Coran condamnent les hommes qui oppriment les femmes ou les maltraitent. L’un de ces versets est le [4:19] ; « Ô vous qui croyez, il ne vous est pas permis de vous constituer héritiers de vos femmes contre leur gré, ni de les empêcher de se marier (quand vous les avez répudiées), afin de leur ravir une portion de ce que vous leur avez donné, à moins qu’elles ne soient coupables d’un crime manifeste. Soyez honnêtes dans vos procédés à leur égard. Si parmi vos femmes, il y en a que vous n’aimez pas, il se peut que vous n’aimiez pas celles dont Dieu a voulu faire un riche trésor. »

Même si les musulmans, hommes et les femmes, commencent à reconnaître la nécessité de revoir et de réinterpréter le Coran afin qu’il s’adapte à leur vie quotidienne, les féministes islamiques ont un chemin long et potentiellement risqué puisqu’elles s’aventurent dans un monde dominé depuis des siècles par des religieux musulmans traditionalistes et conservateurs qui ne se rendront pas sans combattre.

Al-Akhbar - Vous pouvez consulter cet article à :
http://english.al-akhbar.com/conten...
Traduction : Info-Palestine.eu - Claude & Niha

http://oumma.com/202170/feminisme-islam-combattre-theologie-theologie
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Invité le Jeu 15 Mai - 23:07

Idriss a écrit:Le féminisme en Islam : combattre la théologie par la théologie

Reste à faire entendre cela aux plus radicaux, pas évident. :8x:

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Umm Hudhayfa le Mar 16 Sep - 23:44

La femme en islam a des droits nous nous devons de les apprendres.

Umm Hudhayfa

Messages : 2
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  AbouNuh le Dim 9 Nov - 0:57

Umm Hudhayfa a écrit:La femme en islam a des droits nous nous devons de les apprendres.

As salam aleykoum, oui biensur je suis d'accord avec vous. Néanmoins certaine choses ne sont pas tolérables comme le non port du hijab étant donné qu'il est mentionné dans les textes authentiques.

Après on peut faire preuve de tolérance, chacun avance à son rythme , mais il ne faut pas non plus nier une chose évidente.

AbouNuh

Messages : 13
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  -Ren- le Dim 9 Nov - 8:52

AbouNuh a écrit:certaine choses ne sont pas tolérables comme le non port du hijab étant donné qu'il est mentionné dans les textes authentiques
Le Coran ne dit nulle part de "porter un hijab"... :fff:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Dim 9 Nov - 18:52

AbouNuh a écrit:
Umm Hudhayfa a écrit:La femme en islam a des droits nous nous devons de les apprendre.

As salam aleykoum, oui biensur je suis d'accord avec vous. Néanmoins certaine choses ne sont pas tolérables comme le non port du hijab étant donné qu'il est mentionné dans les textes authentiques.

Salam
Très brièvement car le sujet du hijab a sans doute déjà été longuement traité.
Une femme peut porter le hijab et s'inscrire dans une démarche "féministe". D'ailleurs je connait des sœurs qui sont féministes et qui portent le hidjab . La question du voile n'est pas il me semble centrale dans la question du féminisme islamique, c'est le dada des féministes occidentales qui y voient une marque de domination masculine sur la femme.
Hors ce n'est pas le cas d'un point de vu purement  religieux, mais cela le deviens quand les hommes musulmans l'instrumentalisent pour affirmer leur autorité sur les femmes.

Quand à l'authenticité des textes et ce que l'on leur fait dire pour fonder la jurisprudence ....Si le hidjab était si  obligatoire il ne serait sans doute pas obligatoire de le retirer pendant le rituel du hajj à la Mecque.



AbouNuh a écrit:Après on peut faire preuve de tolérance, chacun avance à son rythme , mais il ne faut pas non plus nier une chose évidente.

Le rythme des hommes à ce mettre en conformité avec les préceptes de l'islam concernant les droits des femmes ainsi que leur devoirs et obligations  vis à vis d'elles est d'une telle lenteur en effet que l'on peut se demander si l'on n' a pas reculer depuis l 'époque du Prophète dans bien des domaines. C'est une évidence que l'on ne peut nier et les femmes qui ont fait preuve de beaucoup de patience ( trop?) ont bien raison de vouloir faire avancer les choses.


Dernière édition par Idriss le Dim 9 Nov - 21:27, édité 1 fois
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  -Ren- le Dim 9 Nov - 18:56

Idriss a écrit:Très brièvement car le sujet du hijab a sans doute déjà été longuement traité
Ce forum étant un peu particulier, je n'ai pas souvenir que nous ayons réellement ouvert un fil de discussion nommé "voile islamique" ;  tout au plus a-t-il parfois été évoqué dans la rubrique "Actualité" compte tenu de la paranoïa française en la matière...
Il y a juste un fil lié à un ancien billet d'Aâya, mais c'est sur le Niqab, ce qui est encore, en soi, un sujet spécifique : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t19-blog-niqab
J'ai aussi souvenir d'un fil de discussion un peu provoc remontant à l'origine de ce forum : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t116-de-l-inferiorite-de-la-femme ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Roque le Dim 9 Nov - 20:22

-Ren- a écrit:... je n'ai pas souvenir que nous ayons réellement ouvert un fil de discussion nommé "voile islamique" ...
J'ai un souvenir de ce sujet, mais sans doute sur l'ancien forum.

J'ajoute à ce que dit Ren que l'injonction de " couvrir ses cheveux " n'est certainement pas dans le Coran ... Pourquoi ? Simplement parce que le mot " cheveux " (en arabe naturellement) est absent du Coran.

La question de fond - si je me souviens bien - tourne autour de trois versets du Coran où chaque fois un mots apparaît : hijab (rideau de porte) ou djilbab (caftan couvrant les jambes) ou khimar (voile qui couvre les seins). Mais ces trois mots différents sont uniformément traduits par le mot " voile ".

Cette traduction tendancieuse vise uniquement à bâtir cette " doctrine du voile islamique " - laquelle est donc une interprétation discutable - au seul niveau de la traduction et nécessaire au niveau de la doctrine. Mais il ne s'agit que d'une habile manipulation du sens des mots - à laquelle un musulman respectueux de la lettre du Coran peut tout à fait ne pas souscrire.

Roque

Messages : 4657
Réputation : 21
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 73
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Ishraqi le Dim 9 Nov - 22:07

Roque a écrit:
J'ajoute à ce que dit Ren que l'injonction de " couvrir ses cheveux " n'est certainement pas dans le Coran ... Pourquoi ? Simplement parce que le mot " cheveux " (en arabe naturellement) est absent du Coran.
Selon l'interprétation habituelle, les femmes arabes se couvraient déjà les cheveux de cette façon :

Le verset 24 : 30–31 aurait été révélé pour demander aux femmes de rabattre le khimār sur leur poitrine, et ainsi leur cou, ce qui formerait le hidjab actuel.

Les coranistes pensent parfois que les femmes arabes ne se cachaient pas la poitrine et que ce verset ne ferait donc que leur ordonner de se couvrir les seins. Interprétation très loin d'être convaincante selon moi...
Roque a écrit:il ne s'agit que d'une habile manipulation du sens des mots - à laquelle un musulman respectueux de la lettre du Coran peut tout à fait ne pas souscrire.
Ce n'est peut-être pas l'injonction la plus explicite du Coran, mais c'est loin d'être une manipulation, c'est une interprétation assez logique du texte. C'est de toute façon une sunna extrêmement ancienne et répandue, par conséquent obligatoire en Islam traditionnel.
avatar
Ishraqi

Messages : 530
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  AbouNuh le Dim 16 Nov - 14:53

-Ren- a écrit:
AbouNuh a écrit:certaine choses ne sont pas tolérables comme le non port du hijab étant donné qu'il est mentionné dans les textes authentiques
Le Coran ne dit nulle part de "porter un hijab"...  :fff:

Concernant le port du Jilbeb, je vous recommande de lire le coran avec son tafsir, vous verrez par vous même.

AbouNuh

Messages : 13
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  -Ren- le Dim 16 Nov - 17:24

AbouNuh a écrit:le coran avec son tafsir
A ma connaissance, on ne peut dire "son tafsir" car il n'existe pas UN tafsir du Coran.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Yahia le Dim 16 Nov - 17:31

Je suggère de bannir ici tout propos sur le voile , et pour ceux qui veulent continuer à polémiquer vainement dessus , de faire un post séparé.

Vous vous focalisez sur un point secondaire qui est érigé au rang de symbole de vos luttes idéologiques. Vaine logomachie. Pollution du débat. Degré absolu de la vanité.


Le débat porte donc sur la féminisme en Islam, de la place de la femme dans la société à la lumière des enseignements du Coran, rappellons-le, et cela n'a pas l'air de vous intéresser. Il est vrai qu'il n'y a pas de femme dans ce débat. Parlez plutôt de Mernissi, de Lamrabet, de Nadia Yassine, de Tuksal, des débats autour de la mudawana, et d'autres sujets similaires

Certaines femmes font carrément une théologie de la libération, et ont des pratiques concrètes pour l'appliquer , par exemple au Maghreb, ou en Indonésie.

Voyez ceci par exemple, là ou les femmes dépassent vos vaines querelles :

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/mireille-duteil/maroc-des-femmes-iconoclastes-14-11-2014-1881255_239.php
avatar
Yahia

Messages : 933
Réputation : 22
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 64
Localisation : Europe

http://lectures-orients.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  -Ren- le Dim 16 Nov - 17:43

Yahia a écrit:Le débat porte donc sur la féminisme en Islam, de la place de la femme dans la société à la lumière des enseignements du Coran, rappellons-le, et cela n'a pas l'air de vous intéresser. Il est vrai qu'il n'y a pas de femme dans ce débat. Parlez plutôt de Mernissi, de Lamrabet, de Nadia Yassine,  de Tuksal, des débats autour de la mudawana, et d'autres sujets similaires

Certaines femmes  font carrément une théologie de la libération, et ont des pratiques concrètes pour l'appliquer , par exemple au Maghreb, ou en Indonésie.

Voyez ceci par exemple, là ou les femmes dépassent vos vaines querelles :

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/mireille-duteil/maroc-des-femmes-iconoclastes-14-11-2014-1881255_239.php
Merci pour ce recentrage :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  -Ren- le Lun 17 Nov - 19:04

Au fait, nous avions ce fil de discussion sur Nadia Yassine : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t226-nadia-yassine-et-son-pere

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Mer 3 Fév - 20:54


Prés bonne émission , à voir ou à revoir!
On y voit notamment Fatima Mernissi ( R.A) disparu en 2015...


Dernière édition par Idriss le Mer 3 Fév - 21:24, édité 1 fois
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Mer 3 Fév - 20:55

sourate 4 verset 34. Traduction standard:
Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu'Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu'ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l'absence de leurs époux, avec la protection d'Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d'elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !



rosarum a écrit:


"Le féminisme islamique se caractérise par une double dimension : c’est à la fois un mouvement critique et un mouvement réformiste porté par les femmes, lesquelles s’inscrivent dans le corpus religieux pour revendiquer leurs droits. Et c’est de la compréhension de ce corpus religieux, qu’elles tirent leur légitimité parce qu’elles s’adressent à des croyants. L’une des priorités des féministes musulmanes est d’aller puiser leur grammaire de justice et d’égalité dans le texte, dans le Coran qui est le cœur et le fondement même de la religion


je ne crois pas trop au succès de cette démarche. Outre le verset 4-34, le poids des traditions est trop lourd.
c'est un peu comme l'ordination de femmes prêtres chez les cathos  :lol:

Dr Al 'Ajamî a écrit:

• Première affirmation : Les hommes ont autorité [qawwâmûna] sur les femmes.


La racine verbale qâma signifie principalement se lever, être droit, se dresser, surgir, s’immobiliser, occuper une place, se charger d’une affaire, devoir faire, s’occuper de, savoir faire, soutenir. Le pluriel qawwâmûna qui en découle est une forme intensive du participe actif qâ’im lequel a pour sens connu : qui est debout, qui s’occupe de quelque chose, qui est constant et responsable. Le champ lexical est homogène et la forme qawwâm, plus extensive et protectrice, fait qu’il n’ y a aucune difficulté à comprendre en ce verset : « Les hommes assument les femmes  ». La suite immédiate est explicative : « à raison de ceux que Dieu les avantages (avantager et non pas faveurs pour le verbe faddala) les uns les autres et de ce qu’ils dépensent de leurs biens. »

Cette traduction est littérale et le sens en est apparent : il est tout simplement demandé aux hommes d’assumer matériellement le couple (plus largement peut-être les femmes) du fait qu’ils ont généralement plus de moyens à y consacrer. On note qu’il ne s’agit pas dans la formulation d’un ordre mais d’un constat : lorsque telle est la situation sociale alors vous vous devez moralement de le faire.

Cette lecture directe non interprétative maintient la cohérence coranique.

L’on peut alors légitimement se demander comment l’on a donc pu traduire, c’est-à-dire valider le sens de qawwâmûna par : « avoir autorité sur  ». Les exégètes classiques ont fortement pesé sur le texte et l’ont surinvesti d’une gamme fleurie de commentaires où l’homme est réputé être “supérieur” à la femme, concept dans l’ordre des choses et de l’évidence selon eux.

Cette induction de sens, assenée en boucle sur des siècles, permet aux lecteurs et aux traducteurs inattentifs ou aimablement conscients de leur masculinité de “lire” qawwâmûna comme signifiant « avoir autorité sur ». La lecture n’est point un phénomène objectif mais orienté et « celui qui a autorité sur » ce dit en arabe « qâ’im bi » et non pas « qâ’im ‘alâ » comme le porte expressément le texte coranique. La confusion puise là ses intimes mécanismes et, alors même que « qawwâmûna ‘alâ-n-nisâ’i  » ne peut que signifier « les hommes assument les femmes », le sens voulu par le discours prégnant l’oblitère et impose ce que les hommes ont pensé : « les hommes ont autorité sur les femmes ».

Cet exemple montre sans peine que les mots clef du Coran peuvent servir aisément de caution aux points de vue de certains types de société indépendamment du Message coranique textuellement transmis. Le « sens » du Coran a donc une histoire qu’il nous faudrait savoir envisager.
http://oumma.com/Frapper-sa-femme-avec-le-Coran-1-2
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Sam 13 Fév - 17:54

La première mosquée dirigée par des femmes ouvre ses portes au Danemark
13 févr. 2016

Imams de sexe féminin et prières du vendredi réservées aux femmes, la nouvelle mosquée de Copenhague, gérée par Sherin Khankan, vise à s'attaquer aux «structures patriarcales» de l’Islam... Et les premières réactions ont été assez positives.

Fille d’un père musulman syrien et d’une mère chrétienne finlandaise, la fondatrice Sherin Khankan déplore des «structures patriarcales devenues normales dans nos institutions religieuses», rapporte l’agence de presse française AFP. «Pas seulement dans l’Islam, mais aussi dans le judaïsme, le christianisme et d’autres religions. Et nous voudrions contester cela», poursuit la musulmane.
Ainsi, toutes les activités de la nouvelle mosquée Mariam, située à Copenhague au Danemark, seront également ouvertes aux hommes, sauf les prières du vendredi. En revanche, tous les Imams seront des femmes.
La Danoise, qui est par ailleurs auteure et apparaît souvent dans les médias locaux, explique que la réaction de la communauté musulmane a été majoritairement positive, rencontrant seulement une opposition «modérée» dans certaines franges. Mais selon elle, c’est clair, les critiques proviennent de l’ignorance, la tradition de femmes Imams existant depuis longtemps dans l’Islam.
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  -Ren- le Lun 15 Fév - 19:10

Merci pour l'info ! :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Musashi974 le Dim 27 Mar - 17:29

Conference tres instructive
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  tamar35 le Mar 12 Avr - 20:12

Bonjour,

J'ai le sentiment qu'il est difficile d'être féministe face à un corpus plus ou moins canonique écrit par des hommes dans des sociétés hautement patriarcales.
Je n'ai pas votre érudition mais il me semble que trois "stratégies" sont en oeuvre et que leur existence même démontre la difficulté de faire cohabiter les deux :  
1 - Revisiter la compréhension du texte à l'aide de toutes les sciences du langage et du discours ;
2 - Contextualiser les passages problématiques (mais seulement eux ?) ;
3 - Distinguer au bistouri ce qui est de l'ordre de l'inspiration divine de l'inspiration patriarcale.

Connaissez-vous d'autres pistes ?
avatar
tamar35

Messages : 63
Réputation : 5
Date d'inscription : 08/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  -Ren- le Mar 12 Avr - 20:19

tamar35 a écrit:J'ai le sentiment qu'il est difficile d'être féministe face à un corpus plus ou moins canonique écrit par des hommes dans des sociétés hautement patriarcales
Pour ma part, j'ai la certitude que le fait de ne pas être un homme implique en ce qui me concerne de rester humble sur ce type de sujet...
(sans compter que je ne suis pas musulman...)
(d'un autre côté, en matière de "patriarcat", le catholicisme a une longue histoire à méditer...!)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Mar 12 Avr - 21:23

tamar35 a écrit: Distinguer au bistouri ce qui est de l'ordre de l'inspiration divine de l'inspiration patriarcale.

Les dissection au bistouri se font pour les autopsies sur des cadavres ...Pour ce qui est du Coran c'est problématique car le Coran est vivant. Et si vous ne le tuez pas avec votre méthode , vous risquez de le mutiler atrocement.
De plus le Coran est une révélation divine , passant peut-être à travers un filtre culturel et historique , mais une révélation qui a une unité .

Par contre pour ce qui est des hadiths, si ils ne sont pas dans le Coran il doit bien y avoir une raison! Disséquez disséquez il en restera toujours bien suffisamment.





avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Idriss le Mar 12 Avr - 22:03

tamar35 a écrit:

J'ai le sentiment qu'il est difficile d'être féministe face à un corpus plus ou moins canonique écrit par des hommes dans des sociétés hautement patriarcales.

La difficulté c'est pas d'être féministe, la difficulté c'est de réformer les sociétés. L'inertie des sociétés et de leur patrimoine culturel est phénoménale:
Le Culturel l'emporte presque toujours sur le cultuel. Ou chassez le naturel il revient au galop. Lire sur le Sujet Todd et son travail sur L'Origine des systèmes familiaux qui met en lumière des structures millénaires, structures qui ont une influence jusqu'à nos jour ..

Il faut noter que là ou ne préexistait pas la polygamie par exemple , l'islam ne l' a pas introduit. Les nomades maures sont monogames par exemple ... L’Indonésie qui avait une structure matriarcale en a conservé l'essentiel .

Bref on peut être féministe et croyante et se servir du Coran pour faire avancer sa cause , et certainement plus efficacement dans des sociétés patriarcales, que par une stratégie d'affrontement rentre dedans type agnostique Fémen.

Le féminisme islamique produis des musulmanes fortes, bien dans leur corps et dans leur tête, et qui ne s'en laisse pas conter , n'en déplaise aux féministes occidentales.

Enfin le féminisme n'est pas une fin en soit ! Quel idéal poursuivons nous ? Quel est le but?






avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le féminisme islamique

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum