Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

David Drugeon, jihadiste breton

Aller en bas

David Drugeon, jihadiste breton Empty David Drugeon, jihadiste breton

Message  -Ren- le Jeu 3 Avr - 20:58

Sujet qu'en breton je ne pouvais éviter : http://www.letelegramme.fr/local/editions/VA/islam-radical-le-chemin-des-armes-du-vannetais-david-drugeon-03-04-2014-10107412.php
...La discussion a été lancée entre catholiques ici :
http://plunkett.hautetfort.com/archive/2014/04/03/le-djihadiste-de-vannes-un-destin-d-epoque-5338892.html#comments
Extrait du billet :
Patrice de Plunkett a écrit:Ménimur est l'un des deux quartiers sensibles de Vannes, dans le Morbihan (...) En 2002, David Drugeon est élève de 4e à Saint-Exupéry : fils d'un Breton conducteur de bus (...) Les parents divorcent ; David et son frère se convertissent à l'islam. Pourquoi ? On l'ignore. À Ménimur la position de l'islam est reconnue ; est-elle dominante ? Ce n'est pas le cas sur le papier, mais ce l'est peut-être dans le contexte français de 2014 : un désert spirituel où le christianisme apparaît peu.

Le frère de David Drugeon ne persévérera pas dans la voie musulmane. Mais David, si. Et il prendra l'embranchement djihadiste. Du lycée professionnel breton il passe aux écoles coraniques du Caire, puis dans un camp d'Al-Qaida au Waziristan (nord-ouest pakistanais) en 2010. Puis dans un groupe terroriste, en 2011. En 2014, le djihadiste breton a 24 ans et il est en Syrie, parmi la ''légion étrangère'' islamiste (organisée et armée par le gouvernement turc) qui vient d'entrer dans le nord du pays. Les services français communiquent alors son dossier aux médias.

Gloser sur une aventure pareille est un exercice oiseux : trop d'éléments nous manquent pour profiler David Drugeon. Mais on peut raccorder son cas à celui d'autres Français devenus aventuriers du djihad. Souvenez-vous des dix braqueurs du ''gang de Roubaix'' en 1996 : huit musulmans d'origine menés par deux ch'tis convertis, Christophe Caze et Lionel Dumont, formés en Bosnie (1994-1995) par un Algérien d'Al-Qaida... Le jeune Caze, 27 ans, est tué sur l'autoroute Lille-Gand le 29 mars 1996 après l'attaque du groupe par le RAID. Le jeune Dumont sera condamné à 25 ans de prison. Il venait d'une famille ouvrière de Marcq-en-Baroeul ; sa conversion à l'islam (après avoir participé au sein du 4e RIMa à l'intervention militaire de l'ONU en Somalie, 1993) avait fait de lui un aventurier international du djihad, de la Bosnie au Japon et retour à Roubaix. Dumont avait été étudiant en histoire ; Caze, étudiant en médecine (jusqu'en cinquième année). Ces gens étaient loin d'être incultes. Moyennant quoi ils avaient fait le choix de la barbe et de la djellaba dès le début de leur vie universitaire à Lille (...)

Serait-ce le résultat – à la fois – de la mondialisation, de la soif d'aventures lié à certains tempéraments, et de la disparition des références dans notre société ? En ce cas il faudrait analyser le pourquoi de cette disparition.

Mais cette analyse ne suffira pas aux esprits religieux chrétiens. Si David Drugeon ''est allé compenser dans la religion la perte de repères entraînée par le divorce de ses parents'', comme l'envisage Le Parisien, pourquoi n'a-t-il pas eu l'idée d'aller voir du côté des chrétiens ? (...)

Consultons le pape François : ''Ce que tu as découvert, c'est cela que tu dois communiquer aux autres'', nous dit-il (La joie de l'Evangile, § 121). Si nous n'avons pas découvert le contact avec Dieu, nous ne communiquons rien, et nous ne devons pas nous étonner que David Drugeon soit allé voir ailleurs ; c'est-à-dire à la mosquée en sous-sol de la ZUS de Ménimur... (Qui ne le menait pas forcément chez Al-Qaida, d'ailleurs : mais c'est un autre aspect du problème).

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16408
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

David Drugeon, jihadiste breton Empty Re: David Drugeon, jihadiste breton

Message  -Ren- le Jeu 3 Avr - 21:03

Conseil de lecture de notre ami Blaise :
Dans un passé pas si lointain, tous ces jeunes désoeuvrés en quête d’absolu auraient été heureux de mourir pour la France. Aujourd’hui, ils ne veulent mourir que pour l’islam, et pas n’importe lequel (...)

Le socle idéologique, cependant, n’est pas si solide. Les fondations ont parfois été bâties à la va-vite. Les « Mohamed Merah » sont souvent composés à 80 % de goût pour les armes et la guerre et à 20 % d’idéologie extrémiste. Mohamed Merah ne fut pas le premier à avoir souhaité d’abord s’engager dans la Défense, bataillons traditionnels ou légion étrangère.

Dans nos dossiers terroristes, nous en vîmes beaucoup frapper à la porte de notre armée avant d’aller voir du côté d’Al Qaida. Ces jeunes aspiraient avant tout à être embrigadés. Si ce n’était pas par un camp, ce devait être par l’autre. Nos apprentis terroristes islamistes partagent avec tous les terroristes du monde cette passion pour les armes et la bagarre.

Un jeune Corse encagoulé dans le maquis, qui parade lors d’une conférence de presse du FLNC en caressant son arme, a beaucoup plus de points communs avec un jeune jihadiste qu’il ne voudra l’admettre
(...)

Nos terroristes d’extrême gauche, type Action directe, étaient à peu près faits dans le même moule que nos jihadistes du XXIe siècle. Rien n’a changé. L’idéologie n’est pas la même, certes, mais reste une idéologie, c’est-à-dire une raison de se battre, de jouer à la gué-guerre, de trouver un sens à la vie en tuant les autres (...) L’idéologie d’extrême gauche ressemblait également à l’islamisme en ce qu’elle rejetait l’idée d’État-Nation. On n’était pas français ou allemand, on était citoyen du monde, camarade, frère. Aujourd’hui, nos jihadistes ne sont pas français, belges, anglais ou allemands, ils sont musulmans, c’est-à-dire citoyens de l’Oumma islamique, du Califat en reconstruction.

La ressemblance est encore plus frappante entre le terrorisme d’extrême droite et les plus radicaux de nos terroristes islamistes, ceux qui jettent l’anathème, l’accusation d’impiété, ceux que l’on appelle les takfiris et qui s’arrogent le droit de dire qui a le droit de vivre et qui doit mourir. Avec les islamistes les plus radicaux et les plus fascistes des quelques illuminés d’extrême droite, dont le tueur norvégien Anders Breivik et l’Américain Timothy McVeigh sont à ce jour les plus sanglants exemples, le terrorisme confine à la violence pure, à ce stade ultime où l’assassin, tel un Dieu, éradique au seul motif que la pensée pour les uns, le sang pour les autres, seraient impurs. Pour les terroristes d’extrême droite, à l’instar de leurs frères islamistes, l’État-Nation s’efface derrière la fiction de la race et de sa pureté. Les fondamentalistes religieux d’obédience takfiri tuent ceux dont la pureté de l’âme est jugée insuffisante, tandis que les fascistes tuent ceux dont le sang est jugé impur.
http://www.actudefense.com/beaucoup-de-jeunes-djihadistes-frappent-a-la-porte-de-larmee-avant-de-frapper-a-celle-dal-qaida/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16408
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

David Drugeon, jihadiste breton Empty Re: David Drugeon, jihadiste breton

Message  -Ren- le Ven 7 Nov - 12:42

De la Bretagne à la Syrie, le parcours djihadiste de David Drugeon, un jeune Français de 24 ans, semble s'être arrêté mercredi. Ce Breton, converti à l'Islam depuis son adolescence, aurait été tué par un tir de drone, lors d'un raid américain ce mercredi, alors qu'il circulait à bord d'une voiture, côté passager. Devenu un des responsables du groupe al-Qaida, il était depuis plusieurs mois dans le collimateur des services antiterroristes américains et français (...)

David Drugeon était pourtant un gosse sans histoire. Né en 1989 au sein d'une famille de classe moyenne, il est passionné de football. Supporter de l'OM, il fait pratiquement toute sa scolarité à Vannes. Une mère de famille dont la fille était en classe avec lui le décrit comme «un gentil garçon». «Le petit travaillait très bien. On ne comprend pas ce qui a pu se passer dans sa tête». Selon son père, Patrice Drugeon, David s'est converti très jeune à l'islam. «13 ans, vous imaginez ? On était en divorce avec sa maman, mais j'avais de bonnes relations avec David et son frère aussi, il n'y avait pas de problème» (...)

Tout bascule donc en 2002 quand ses parents divorcent. David Drugeon et son frère Cyril se rapprochent de musulmans salafistes, adeptes de l'islam des origines, qui se réunissent dans leur quartier. Il devient «Daoud», s'initie à l'arabe, apprend le Coran. Sur sa page du site internet «Copains d'avant», encore active, il pose en vêtement blanc, l'air sombre. Sur la liste des «pays où je rêve d'aller», il a écrit: «Afghanistan, Algérie, Arabie Saoudite, Ethiopie, Irak, Israël, Maroc, Pakistan, Somalie, Soudan, Syrie». Alors qu'il est en seconde au lycée Alain-René Lesage, ses résultats chutent et l'élève Drugeon ne pense qu'à aller à la mosquée de son quartier. L'année suivante, il part à Rennes, dans un lycée professionnel. Il en est finalement exclu après avoir séché les cours pour faire ses prières quotidiennes (...)

À partir de 2008, il part plusieurs mois en Egypte pour suivre des cours dans des écoles religieuses, où il approfondit sa connaissance du Coran et de l'arabe. De retour en France, il annonce à ses parents qu'il repart en Egypte mais se rend en fait dans les zones tribales pakistanaises. Le 17 avril 2010, il quitte définitivement la Bretagne et rejoint la base d'al-Qaida à Miransha, le fief des talibans et des combattants ralliés à Ben Laden, à la frontière du Pakistan et de l'Afghanistan. Il y reste pendant trois ans et demi et apprend à fabriquer des explosifs auprès de Moez Garsallaoui, un Belge d'origine tunisienne. Ce vétéran de la «guerre sainte» est alors considéré comme un membre important d'al-Qaida en Europe puis dans la zone pakistano-afghane. En août 2011, ce dernier créé une cellule de combattants baptisée «Jund al-Khilafa», dont David Drugeon fera partie. Un mois plus tard, c'est au tour de Mohamed Merah d'intégrer ce groupe très actif (...)

Après la mort de Garsallaoui en 2012, David Drugeon décide de rejoindre la Syrie, nouvelle «terre de djihad», et s'installe dans la région d'Idlib, où il devient un des responsables de Khorosan, un groupe terroriste suspecté de préparer des attaques contre des pays occidentaux. C'est là, au sein d'un convoi de 4x4 pris pour cible par l'aviation américaine, que les missiles pourraient l'avoir rattrapé, selon des sources militaires américaines haut placées citées par des médias. Le jeune homme «faisait partie de nos cibles», a indiqué jeudi à l'AFP un responsable du Pentagone sous couvert d'anonymat. «Je pense qu'on l'a eu» (...)
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/11/07/01016-20141107ARTFIG00123-syrie-le-breton-d-al-qaida-donne-pour-mort.php

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16408
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

David Drugeon, jihadiste breton Empty Re: David Drugeon, jihadiste breton

Message  Idriss le Mar 25 Nov - 20:37

La-Croix a écrit:


Je n'encourage nullement les "modérés" à suivre Daech , mais j'encourage les gens à étudier plus en profondeur l'islam. J'aimerais aussi que le mouvement "soufis" soit victorieux du mouvement "sunnite" mais malheureusement la réalité historique et théologique ne peuvent que accréditer le rôle d'un mouvement sunnite "traditionaliste" ah moins d'une sérieuse réformation.

Alors pour le message et le mouvement kahrajite , cela n'entre nullement dans ce débat étant donné que un Kharajite ne se décrit pas sunnite, or Deach est sunnite et suivent la jurisprudence Malikite et Hanbalite.  Les speudo-savants musulmans ou de mouvement musulmans modéré ne pourront théologiquement pas remettre en cause Deach ni le terrorisme en général malheureusement et cela dans le millieux universitaires beaucoup de gens le savent et c'est pour cela qu'ils doivent faire un choix dans la vision de leurs religieux et que plusieurs personnes notament les chefs politique et les Cheiks sont de mouvement soufis ou de branches philosophique diverses.

Voici d'autres textes encore :


« L’Envoyé d’Allah les fit chercher et les décapita dans les fossés alors qu’ils lui étaient amenés par groupes. Ils étaient 600 à 900. », rapporte l’historien musulman Ibn Ishaq dans sa biographie de Mohamed (« Sîrat Rasûl Allah », c’est-à-dire « Biographie du Messager de Dieu »), écrite entre l’an 740 et l’an 770.

Maxime Hauchard,   né  deux ans après la première guerre du golf,    a grandi dans une petite commune de Normandie, Bosc Roger en Roumois.  Il est issu d'une famille catholique, "une famille sans histoire" témoignent des habitants.
Maxime a 16 ans  depuis qu'il est en age de suivre les programmes TV,  a assisté et enregistré 33.000 meurtres issus de 200.000 actes de violence (bagarres, tortures, scènes de ménage et autres violences quotidiennes).
Comme les enfants de sa génération  Maxime a aussi beaucoup jouer aux jeu vidéo privilégiant les jeux de tir, de bagarre. Virtuellement il a déjà tué des centaines peut-être des milliers d’adversaires virtuels avec toutes sorte d'armes ...
Ayant accès à internet il a aussi visionné comme tous le monde  quelques porno. A-t-il lu beaucoup de livres ? L'école lui a-t-il permis de se forger une culture générale de qualité lui donnant des outils et des bases  en politique en économie en histoire pour appréhender le monde ? On peut en douter! A-t-il eu de grandes conversations avec des adultes, ou au contraire a-t-il été laissé seul,   livré a lui-même dans cette  société très  individualiste ....
Il s'est auto-radicalisé à l'âge de 17 ans. Tout seul, en regardant des vidéos sur YouTube raconte-t-il dans une interview donnée par Skype à des journalistes de BFM TV en juillet dernier.
Quand il est allé en Mauritanie dans une école salafiste il a trouvé les musulmans locaux  trop modéré...

Mais si Maxime , cet enfant de France est devenu le bourreau de Daesh , c'est à cause de la lecture  de hadith banalisant la décapitation!
La-Croix a bien raison d'attirer notre attention sur les danger que représente la lecture de tels hadiths ,  hadiths qui détournent  de bon enfants qui pourtant  grandissent dans un cadre garantissant leur équilibre et leur épanouissement!
Enfin je ne suis pas tout à fait sur!
Avant de vous décharger de vos responsabilités et de prôner une hypothétique "réformation" de ce que vous croyez être l'islam, agissez sur ce que vous pouvez changer!
Vous n'avez pas le pouvoir de réformer l'islam  , mais vous avez le pouvoir de changer la société dans laquelle vous faites grandir vos enfants, nos enfants!
Idriss
Idriss

Messages : 4736
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

David Drugeon, jihadiste breton Empty Re: David Drugeon, jihadiste breton

Message  -Ren- le Mer 26 Nov - 6:47

Idriss a écrit:Avant de vous décharger de vos responsabilités et de prôner une hypothétique "réformation" de ce que vous croyez être l'islam, agissez sur ce que vous pouvez changer
C'est bien pourquoi ce sujet a été ouvert : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t2426-djihadistes-francais-crise-de-l-islam-ou-crise-de-la-republique

...Au fait, qui est l'auteur de cet article de La Croix ?

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16408
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

David Drugeon, jihadiste breton Empty Re: David Drugeon, jihadiste breton

Message  Idriss le Mer 26 Nov - 19:35

-Ren- a écrit:

...Au fait, qui est l'auteur de cet article de La Croix ?

Oups pardon! La croix est le pseudo d'un participant de dialogue islamo-chrétien.
Idriss
Idriss

Messages : 4736
Réputation : 35
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

David Drugeon, jihadiste breton Empty Re: David Drugeon, jihadiste breton

Message  -Ren- le Mer 26 Nov - 20:09

Idriss a écrit:Oups pardon! La croix est le pseudo d'un participant de dialogue islamo-chrétien.
pas très sérieux tout ça... :o

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16408
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

David Drugeon, jihadiste breton Empty Re: David Drugeon, jihadiste breton

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum