Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Farid Esack

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Farid Esack

Message  -Ren- le Mer 22 Jan - 13:19

Idriss et moi n'avons pas caché sur ce forum notre intérêt pour ce musulman sud-africain... Mais nous n'avions pas encore lancé le fil de discussion sur lui !

Considérant qu'il y a urgence à (re)découvrir sa pensée en cette période d'instrumentalisation des tensions entre chrétiens et musulmans, je profite de mon billet de blog du jour pour lancer le sujet. Voici d'abord un court extrait autobiographique :
(...) Je suis un musulman d'Afrique du Sud, appartenant à une petite communauté minoritaire qui a survécu, vécu et prospéré parmi les autres pendant 340 ans. Durant mes années au Pakistan en tant qu'étudiant en théologie islamique, j'ai été marqué par l'oppression subie par les chrétiens dans un pays musulman, et mon implication dans la lutte sud-africaine pour la libération m'a fait comprendre la nécessité de valoriser la religiosité et la spiritualité de l'autre. Les défis de la pauvreté et du Sida auxquels doit en particulier faire face l'Afrique, ceux du consumérisme et de la dévastation actuelle de notre planète et de ses habitants par les forces d'un Dieu sans visage, le Marché, me portent à croire que ma vision de musulman sud-africain sert à deux fins :
   -a- elle permet aux autres de voir comment certains musulmans sont aux prises avec les défis du pluralisme dans un monde d'injustice ;
   -b- elle offre par ailleurs à mes coreligionnaires musulmans un possible chemin théologique permettant d'être fidèle à sa foi et à la voix de sa conscience dans un monde où la vertu n'est clairement pas un monopole de ses coreligionnaires, ni le vice, un monopole de l'autre (...)
http://blogren.over-blog.com/article-reflexion-musulmane-sur-le-rapport-a-l-autre-121996640.html

Les autres billets postés à l'époque du lancement de mon blog :
http://blogren.over-blog.com/article-un-amoureux-dote-de-sens-critique-39978566.html
http://blogren.over-blog.com/article-le-coran-dans-l-enfance-d-un-musulman-42529861.html
http://blogren.over-blog.com/article-sacralite-de-l-arabe-44647751.html
http://blogren.over-blog.com/article-le-coran-est-vivant-46695487.html
http://blogren.over-blog.com/article-le-coran-comme-parole-recitee-48601006.html

Et, pour conclure, la citation préférée d'Idriss : "Toutes les religions - et même les non-croyants - se divisent en un courant qui pactise avec les injustices tout en se parant d'une apparence de piété, et un courant qui, au nom d'une certaine cohérence de la foi, combat pour la justice sociale parce qu'elle semble émaner d'une exigence divine. Ainsi, la vraie frontière semblerait s'établir non entre musulmans et non-musulmans, mais entre serviteurs de la Justice et oppresseurs injustes" (Farid Esack, "Qur'ân, Liberation & Pluralism - An Islamic perspectice of Interreligious Solidarity against Oppression" - Oneworld, Oxford, 1997, 288 pp.)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15400
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farid Esack

Message  -Ren- le Lun 3 Mar - 5:50

Billet du jour... La suite du précédent !
Un extrait qui peut parler à tous :
(...) Outre les temps forts occasionels et largement symboliques telle la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix, le dialogue inter-religieux au niveau local comprend en général un ou plusieurs des éléments suivants :
a) la clarification de quelques lignes directrices basiques pour le prosélytisme ;
b) la promotion de relations de bon voisinage ;
c) l'apprentissage des bases de la religion de l'autre.

Dans ce dernier cas, on est à la limite de l'apologétique, chaque côté ayant à cœur de montrer la meilleure facette de son héritage religieux, et veillant à éviter toute référence au comportement réel de ses adhérents, au cours de l'histoire ou aujourd'hui (...)

A ce niveau, il y a une forme de reconnaissance de l'autre, on lui accorde une certaine valeur que l'on cherche à justifier ("Ce sont de bonnes personnes,ils seraient encore mieux s'ils étaient musulmans"). Bien qu'il y ait une reconnaissance explicite du droit de «proclamer la bonne nouvelle» ou de «da'wa», les participants reconnaissent aussi la nécessité d'en apprendre davantage sur l'autre pour le prosélytisme ou une tolérance religieuse effective. Un certain nombre de musulmans entrent en dialogue avec un malentendu initial : leurs homologues chrétiens habituels seraient engagés dans cette conversation en raison de la nature vacillante de leur propre foi et, par conséquent, représenteraient un terrain fertile pour leur da'wah.

Alors que de nombreux participants dans le dialogue interreligieux commencent à ce niveau, le caractère souvent inachevé aussi bien qu'imprévisible de l'aboutissement de toute expérience d'écoute véritable garantit, pour certains du moins, un changement de leur perception des autres et, par là même, de leurs objectifs dans le dialogue. Quant à ceux qui étaient incapables d'écouter, ils disparaissent en principe après quelques réunions, rejetant l'exercice comme "une perte de temps"

A un niveau plus universitaire, il y a un certain nombre d'intellectuels musulmans qui font partie intégrante du «petit monde du dialogue». Certains d'entre eux, tels que Jamal Badawi, universitaire de Toronto, et Mahmoud Ayoub, universitaire libanais de Philadelphie, croient qu'exposer à l'autre la face intellectuelle de l'Islam, qu'ils représentent, est en soi une invitation à l'Islam. Il n'y a qu'une faible prise de conscience de leur part que cette intellectualisation même du visage de l'Islam est en soi une altération de leur sujet et est, factuellement, un refus d'un islam essentialiste.

Malgré l'objectivité apparente de cette approche, elle est toujours essentiellement caractérisée par un sentiment de supériorité. Tout d'abord, il n'est pas atypique de trouver dans ces milieux l'idée que les partenaires chrétiens ou juifs -les "bons sauvages"- sont en fait des musulmans qui s'ignorent. Cette notion du "musulman anonyme" présuppose que la bonté est synonyme d'Islam, voire exclusive à l'Islam. Beaucoup de musulmans, lorsqu'ils sont face à la bonté, n'arrivent pas à relier cette intégrité à la personne en tant qu'individu ou que chrétien. Au lieu de cela, ils se sentent obligés de passer par l'étape initiale de voir en elle "l'un de nous" (...)
http://blogren.over-blog.com/article-quelle-vision-de-l-autre-122262832.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15400
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farid Esack

Message  -Ren- le Lun 28 Avr - 13:13

J'ai enfin pris le temps de traduire la 3e partie :
Farid Esack a écrit:Au-delà d'un pluralisme aseptisé

J'en viens maintenant au problème du pluralisme désengagé, avant de proposer une voie vers une forme de rapport à l'autre qui ne nourrisse pas seulement le potentiel intellectuel des participants, mais cherche également à découvrir l'humanité de tous dans le contexte d'une lutte plus large pour créer un monde plus humain.

Nous vivons dans un monde où les individus sont de moins en moins au fait des richesses de leurs traditions et de leur culture. Au contraire, le Marché est si omniprésent que l'ensemble de notre soi-disant liberté de choix est orienté dans certaines directions - qui toutes servent en fin de compte le Marché et appauvrissent l'esprit humain.
Bien qu'il faille se garder d'essentialiser une communauté et une culture (surtout en passant sous silence de multiples injustices, allant de la xénophobie à l'homophobie, souvent intrinsèques), la mondialisation et la célébration de la liberté individuelle ne sont en vérité pas idéologiquement neutre (...)

Au-delà des gens du Livre

(...) Se concentrer sur les Gens du Livre comme groupe religieux contemporain à part en croyant qu'il s'agit du même que celui auquel se réfère le Coran pose un certain nombre de problèmes.

Le positionnement coranique envers les Gens du Livre, et même sa compréhension de qui fait partie des Gens du Livre est passé par plusieurs phases. L'on s'accorde cependant à considérer que le terme a toujours été appliqué aux juifs et/ou chrétiens que Muhammad a rencontrés au cours de sa mission. Le Coran naturellement ne portait que sur le comportement et les croyances de ceux des Gens du Livre avec qui la communauté musulmane originelle était réellement en contact.

Employer la catégorie coranique des «Gens du Livre» comme façon générale et simpliste de désigner les Juifs et les chrétiens dans la société contemporaine, c'est occulter aussi bien les réalités historiques de la société médinoise que la diversité théologique entre les juifs et chrétiens d'alors et ceux d'aujourdhui (...)
http://blogren.over-blog.com/article-rapport-a-l-autre-comment-aller-au-dela-122796081.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15400
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farid Esack

Message  -Ren- le Lun 5 Oct - 20:01

Un entretien en version doublée ! C'est suffisamment rare pour être savouré :D


Retranscription ici : http://quartiersxxi.org/farid-esack

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15400
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Farid Esack

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum