Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Croissance et décroissance : les donnés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Croissance et décroissance : les donnés

Message  Idriss le Sam 11 Jan - 14:25

Très bonne synthèse, très pédagogique qui pose les donnés du probléme qui se pose aujourd'hui à l'humanité dans son ensemble .





Spoiler:
« Dieu les bénit (Adam et Ève) en leur disant : Soyez féconds et prolifiques remplissez la terre et dominez-la ; soumettez les poissons dans la mer, des oiseaux dans le ciel et de tous les animaux qui se meuvent sur la terre. » (Gn 1,28)
avatar
Idriss

Messages : 3591
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croissance et décroissance : les donnés

Message  Idriss le Jeu 6 Mar - 20:59


Stéphane Horel, La Grande invasion (France, 2011)
Farci aux produits chimiques, c'est ainsi qu'on consomme notre quotidien le plus banal. Incrustés dans les plastiques, les détergents et les grille-pains, nichés dans les aliments, les boîtes de conserve, les jouets, les shampooings, ils sont invisibles et partout à la fois. Y compris dans nos corps.
La société de consommation et la magie pétrochimique se baladent partout dans nos intérieurs sous des noms strictement inconnus et parfaitement barbares. Phtalates, retardateurs de flammes bromés, parabènes, bisphénol-A ont pour fâcheux inconvénient de cambrioler notre intimité hormonale : ce sont des perturbateurs endocriniens. Pour les scientifiques, cette imprégnation chimique n'est pas étrangère au développement des maladies dites modernes ? du cancer du sein à l'obésité.
Pour raconter cette grande invasion, des chercheurs reconnus, des animations en papiers collés et des archives commerciales des années 1950-60 ? allégorie de la frénésie du progrès ?, le tout bien relevé par un ton décalé et plein d'humour
avatar
Idriss

Messages : 3591
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croissance et décroissance : les donnés

Message  serge lellouche le Jeu 6 Mar - 22:24

Croissance/Décroissance : les données sont parfois si simples...
Je vous propose ce petit test extrêmement simple cher Idriss ^^ , ci dessous, dans cette petite illustration parue dans le dernier numéro de La Décroissance. Je fanfaronne d'autant moins que mes résultats personnels à ce test sont proprement consternants et affligeants.  :refl::o :cry:   
Je pense que si l'on faisait ce test à grande échelle, ses réponses (malheureusement évidentes) indiqueraient par elles-mêmes à la fois le désastre civilisationnel et spirituel qu'a représenté la société de croissance, et l'urgence de renouer, sous le regard de Dieu, avec une forme de dignité humaine, d'amour et de sensibilité à la vie (plutôt qu'au plastique) par la décroissance...
 ;) 


Yahvé Dieu modela encore du sol toutes les bêtes sauvages et tous les oiseaux du ciel, et il les amena à l'homme pour voir comment il les appelerait : chacun devait porter le nom que l'homme lui aurait donné. L'homme donna des noms à tous les bestiaux, aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes sauvages, mais, pour un homme, il ne trouva pas l'aide qui lui fût assortie. Genèse 2, 19-20
avatar
serge lellouche

Messages : 1538
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croissance et décroissance : les donnés

Message  -Ren- le Ven 7 Mar - 9:26

Un peu mal dessinées, ces feuilles, même si l'immédiateté de la reconnaissance des marques à gauche valide d'office ce test ! ;)
je propose : érable, frêne, ? , chêne, charme, ?

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15177
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croissance et décroissance : les donnés

Message  Idriss le Ven 7 Mar - 19:48

-Ren- a écrit:Un peu mal dessinées, ces feuilles, même si l'immédiateté de la reconnaissance des marques à gauche valide d'office ce test ! ;)
je propose : érable, frêne, ? , chêne, charme, ?

Il est difficile de distinguer la feuille du  charme de celle du  hêtre :
Pour cela il existe un moyen mnémotechnique : "Le charme d'Adam c'est d'être à poil", la feuille de charme à des dents et celle du hêtre un fin duvet...


Donc comme toi je dit érable , frêne ( les chèvres s'en régalent, enfant j'aimais leur en casser des branche pour leur donner)
? : Je dirais un résineux genre sapin ( si si avec de l'imagination en ombre chinoise , tu vois un bourgeon terminal et derrière fièrement dressée un pigne de pin )
Le chêne , le charme et en dernier un arbre ,cela peut être à peu prêt n'importe quoi comme c'est très mal dessiné, même du hêtre pourquoi pas !
avatar
Idriss

Messages : 3591
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croissance et décroissance : les donnés

Message  -Ren- le Sam 8 Mar - 1:44

Idriss a écrit:Pour cela il existe un moyen mnémotechnique : "Le charme d'Adam c'est d'être à poil", la feuille de charme à des dents et celle du hêtre un fin duvet
La formule me fut transmise de façon différente : "être à poil charme Adam" :lol:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15177
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croissance et décroissance : les donnés

Message  serge lellouche le Dim 9 Mar - 14:38

Idriss a écrit:"Le charme d'Adam c'est d'être à poil"

 ^^ 













avatar
serge lellouche

Messages : 1538
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croissance et décroissance : les donnés

Message  Idriss le Sam 15 Mar - 21:33


SEMENCES : LES GARDIENS DE LA BIODIVERSITÉ (Allemagne, 2013)


L’agriculture mondiale dépend essentiellement aujourd’hui de cinq multinationales de l’agrochimie, qui s'enrichissent en obligeant les paysans à utiliser les semences qu'elles ont sélectionnées. Résultat : des fruits et légumes de plus en plus normalisé. Aujourd'hui, producteurs, éleveurs, chercheurs et citoyens à s’insurgent : il faut redonner aux paysans le droit et la possibilité de sélectionner, de multiplier et d'échanger leurs semences agricoles. Les variétés de fruits et légumes anciennes et nouvelles pourraient ainsi rejoindre nos assiettes et assurer par la même occasion la biodiversité de l’environnement en luttant contre l’appauvrissement et la pollution des sols. Si le 6 mai 2013, une proposition de loi allant dans ce sens a été soumise à la Commission européenne, les lobbyistes des puissants semenciers ne cessent de manœuvrer pour ne pas perdre leur monopole. Inquiètes, petites et moyennes entreprises et exploitations bio se mobilisent plus que jamais…
Source : Arte

http://www.arte.tv/guide/fr/050531-000/semences-les-gardiens-de-la-biodiversite?autoplay=1

avatar
Idriss

Messages : 3591
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croissance et décroissance : les donnés

Message  serge lellouche le Ven 25 Avr - 9:07

Je trouve que cette image traduit parfaitement bien ce qu'est la décroissance, ce qu'elle déteste au nom de ce qu'elle aime, ce qu'elle veut détruire en vue de ce qu'elle cherche à libérer, ce qu'elle veut faire diminuer pour laisser la place à ce qu'elle veut faire grandir... La vie sous l'asphalte, le retour au réel sous la couche épaisse de notre cauchemar!
avatar
serge lellouche

Messages : 1538
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croissance et décroissance : les donnés

Message  Idriss le Mar 22 Juil - 18:31



Dominique Méda - La fin de la croissance

Dominique Méda, vous êtes philosophe et sociologue, professeur à l’université de Paris Dauphine. Après avoir été la directrice du Centre d’études de l’emploi, vous animez aujourd’hui la chaire « Reconversion écologique, travail, emploi, politiques sociales » au Collège d’études mondiales, au sein de la Maison des Sciences de l’Homme. Vos recherches portent sur la place du travail dans notre société ; c’est selon vous une valeur « en voie de disparition ». Vous travaillez également sur les multiples crises que nous traversons : crise économique, crise sociale et crise écologique. D’après vous, elles nous imposent de changer en profondeur notre modèle de développement, et en premier lieu de se départir de l’impératif de la croissance économique. C’est l’objet du livre que vous avez publié en 2013 chez Flammarion, et qui a pour titre  La mystique de la croissance, et pour sous-titre comment s’en libérer. Vous écrivez que : « La croyance selon laquelle la croissance serait la clé de la prospérité et du progrès, et devrait rester l’objectif principal de nos sociétés, est ébranlée. […] On peut avoir de l’emploi, de la démocratie, du confort avec moins de croissance, sans doute sans croissance, ou avec un autre type de croissance que celui que nous avons connu. »
En France, au premier trimestre de 2014, la croissance du Produit intérieur brut (PIB) a été de 0,0%. Ce résultat fait suite à deux années de croissance nulle ou quasi-nulle. Les derniers chiffres du Fonds monétaire international (FMI) prévoient une croissance de 1,0% du PIB de l’ensemble de la zone euro en 2014, ce après deux années de récession. D’autre part, le taux de chômage de la zone euro a été évalué autour de 11,8% en mars 2014 par l’institut Eurostat. La France comptait à la même période 3 millions 350 mille demandeurs d’emploi de catégorie A et près de 6 millions de chômeurs, toutes catégories confondues.

Dominique Méda, ces statistiques confortent vos thèses. Vous écrivez que nous entrés dans un « âge sans croissance ». Vous préconisez une société de la non-croissance. En cela, vous êtes en désaccord avec les nombreuses voix qui en appellent au retour de la croissance pour relancer l’économie ou pour renverser la courbe du chômage. Dans votre ouvrage, vous proposez de faire le deuil de la croissance. Vous jugez que son retour pourrait avoir des conséquences néfastes. La stimulation massive de la production et l’exploitation des ressources naturelles, contredisent les objectifs environnementaux que nous nous sommes fixés. A titre d’exemple, le choix fait par les Etats-Unis d’exploiter les gaz de schiste les a aidés à renouer avec une croissance d’environ 3%. Mais ce mode de développement semble incompatible avec les nouvelles exigences écologiques. Vous faites aussi la critique de ce qu’on appelle la croissance verte. Ce modèle prend en compte les dégradations de l’environnement dans le recensement des richesses. Il passe par le « découplage » de la production et de l’exploitation des ressources naturelles. Des emplois « verts » créés en masse permettraient de résorber le chômage. Mais ce modèle est fondé sur l’espoir d’une révolution technologique à laquelle vous ne croyez pas.
Nous sommes pourtant confrontés à la nécessité de fournir des emplois à un nombre croissant de nos concitoyens. La principale critique qui est faite à la décroissance ou à la non-croissance est justement celle de l’emploi. Une croissance nulle et des suppressions de poste dans les secteurs de production socialement ou écologiquement néfastes, feront inévitablement exploser le taux de chômage. Pour beaucoup, la crise écologique semble donc devoir céder le pas devant l’urgence de la crise sociale et la montée du chômage.
Par conséquent, Dominique Méda, pouvez-vous nous expliquer comment votre modèle de société sans croissance peut tenir ensemble les trois impératifs auxquels fait face la société d’aujourd’hui : endiguer la crise économique, faire baisser le chômage et prendre des mesures d’envergure en matière d’écologie ?


Invités

Dominique MEDA, chercheur et professeur

Michaela WIEGEL, correspondante à Paris de la Frankfurter Allgemeine Zeitung

Jean-Louis BOURLANGES, professeur à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris

Marc-Olivier PADIS, directeur de la rédaction de la revue Esprit
avatar
Idriss

Messages : 3591
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Croissance et décroissance : les donnés

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum