Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Pour éclaircir la question de la taqīya

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  -Ren- le Mar 10 Mai - 14:48

La taqīya est une accusation souvent lancée contre les musulmans en général... Et également souvent lancée par les sunnites contre les chi'ites.
Voici le fil pour en débattre.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  Isabelle le Lun 31 Oct - 12:19

http://fr.wikipedia.org/wiki/Taqiya

La taqiya est avant tout la ruse divine contre les méchants

Il ne s'agit pas de mensonge aux non-musulmans...
Les livres religieux leur sont d'ailleurs ouverts à la lecture !
avatar
Isabelle

Messages : 948
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2011

http://fr-fr.facebook.com/pages/Complot-Mondial-Contre-La-Sant%C

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  Mamun le Mar 1 Nov - 10:58

Le cas le plus connu de Taqya dans le sunnisme est celui des morisques des XVI et XVII siècle. Voir dans certaines communautés d'Asie centrale et du Caucase (notamment le cas d'une communauté, convertie au christianisme orthodoxe -suite à l'invasion russe-, et qui deux siècles plus tard, est revenue à l'islam-c'est moi qui déduit la taqya, l'auteur du livre ne parlait pas de taqya, mais ça me paraît évident).
avatar
Mamun

Messages : 560
Réputation : 0
Date d'inscription : 18/09/2011
Age : 39
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  -Ren- le Ven 30 Déc - 16:05

(je vais commencer à vous faire profiter de ma lecture de la semaine :lol: )
Henri Corbin a écrit:
[p.6] Interroger de prime abord un shî'ite sur sa religion (même et surtout s'il est parfaitement instruit de celle-ci) est le plus sûr moyen de le faire se fermer, très courtoisement, à toute question ultérieure, à moins qu'il ne préfère se débarrasser du questionneur en répondant par d'inoffensives fantaisies. Il y a de multiples raisons à cette attitude. On pourrait dire qu'elle est un réflexe hérité de périodes de persécutions acharnées, mais la raison ne serait encore qu'occasionnelle. En fait, l'impératif de la taqîyeh ou kettmân, la «discrétion» (la «discipline de l'arcane»), fut imposée par les saints Imâms eux-mêmes, non pas seulement comme une clause de sauvegarde personnelle, mais comme une attitude commandée par le respect absolu envers de hautes doctrines : n'a strictement le droit de les entendre que celui qui est à même d'entendre et de comprendre la vérité. Agir autrement, c'est livrer à l'indigne le dépôt qui vous a été confié ; c'est commettre, à la légère, une grave trahison spirituelle. D'où un sentiment d'extrême pudeur à l'égard de toutes choses religieuses, une discrétion et une réserve dont la rigueur ne se relâche qu'une fois acquise la conviction que l'interlocuteur professe lui-même une sympathie et une compréhension totales à l'égard de ces choses (...)

[p.116] Le VIe Imâm, l'Imâm Ja'far, fait d'autre part à l'un de ses familiers une déclaration que martèle la répétition du mot sirr, «secret». On en percevra toutes les résonances, si l'on se rappelle que le mot sirr désigne à la fois un secret, une chose cachée, et l'un des organes psycho-spirituels subtils : la pensée secrète, la supraconscience ou transconscience (...)

[p.117] Aussi bien est-ce tout cela qui motive la prescription impérieuse de la taqîyeh, cette «discipline de l'arcane» dont on indiquait ci-dessus qu'elle découle du sens même du «dépôt confié». L'Imâm Ja'far va jusqu'à dire : «Celui qui est sans taqîyeh (celui qui n'observe pas la discrétion, par inconscience ou par refus de l'ésotérique), celui-là est sans religion». Et nous lisons dans le «Livre des croyances shî'ites» (Kitâb al-i'tiqâdât) du grand théologien shî'ite Ibn Bâbûyeh (ob. 381/991) : «Il n'est pas permis d'abolir la taqîyeh jusqu'à ce que paraisse l'Imâm annonciateur de la résurrection (al-Imâm al-Qâ'im), par lequel la religion (dîn) sera manifestée intégralement, de sorte que de l'Orient à l'Occident elle se présentera alors à la façon d'une même religion, ainsi qu'il en fut au temps d'Adam». Il y a déjà là une réponse à ceux qui nient l'ésotérisme. Si l'enseignement des Imâms ne concernait que les explications de la sharî'at, de la Loi et du rituel, comme certains l'ont prétendu ou le prétendent encore, l'impératif de la taqîyeh serait incompréhensible. Tout au contraire, remarque Haydar Âmolî, il s'agirait de choses que l'on proclame, et qu'aussi bien il faut proclamer du haut des chaires des mosquées devant tout le monde. Mais ce n'est évidemment pas cela que visent les propos des Imâms cités ci-dessus (...)
:arrow: http://noorislam1.free.fr/Bibliotheque/IslamIranien.pdf

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  Haydar77 le Dim 8 Jan - 17:05

Bonjour à tous,
As-Salamou 'aleykoum,


Etant chiite, je me permet de rajouter mon petit mot concernant la Taqiya. En complément du texte cité par -Ren- , je vous présente quelques versets du Saint Coran qui mettent en avant le droit d'effectuer la Taqiya :

« Celui qui renie Allah après avoir cru, non pas celui qui le fait sous la contrainte alors que son coeur reste plein de Foi, subira la Colère d'Allah... » _ S16/V106

Dieu autorise donc bien le mensonge dans les cas où un risque est présent.

« Que les Croyants ne prennent pas pour amis des incrédules au lieu de croyants. Celui qui les prendra pour amis aura désobéi à la religion d'Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d'eux. Allah vous met en garde à l'égard de Lui-même. Et c'est à Allah le retour. » _ S3/V28

ou encore :

« Un croyant du peuple de Pharaon qui cachait sa Foi dit... » _ S40/V28
avatar
Haydar77

Messages : 7
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/01/2012
Age : 23
Localisation : Nancy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  HANNAT le Ven 13 Jan - 10:14

Ce qui me dérange, c'est l'aspect militaire de la chose qui mène à ne pas respecter sa parole

Selon cette même charî'a vue par certaines écoles juridiques islamiques (notamment celle des Hanafites), les musulmans ne doivent respecter les traités que si ces derniers sont avantageux pour l’Islam[11]. Cet aspect de la charî'a est basé sur certains hadiths canoniques tels que celui-ci : « Si vous prêtez un jour serment de faire quelque chose et découvrez par la suite que quelque chose d’autre est mieux, alors dénoncez votre serment et faites ce qui est mieux[12] ».

Chez nous, le Juste est celui qui ne se dédie pas, même à son détriment.
voir le psaume 15-4
http://mar.saintebible.com/psalms/15.htm
avatar
HANNAT

Messages : 1086
Réputation : 3
Date d'inscription : 21/10/2011
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  kahwa le Ven 13 Jan - 11:32

Chez nous, le Juste est celui qui ne se dédie pas, même à son détriment.
Il faudrait avoir plus de renseignements là dessus car le Coran ne dit pas qu'on peut changer sa parole à tout moment pour son propre bénéfice.
Je pense qu'il doit y avoir des raisons.

17.34(...)Et remplissez l'engagement, car on sera interrogé au sujet des engagements

8.58. Et si jamais tu crains vraiment une trahison de la part d'un peuple, dénonce alors le pacte (que tu as conclu avec), d'une façon franche et loyale car Allah n'aime pas les traîtres.


8.72(...)Et s'ils vous demandent secours au nom de la religion, à vous alors de leur porter secours, mais pas contre un peuple auquel vous êtes liés par un pacte. Et Allah observe bien ce que vous oeuvrez .

Donc, la parole est importante car Dieu nous demandera des comptes là dessus. On peut rompre un pacte car on craint une trahison mais on voit que dans le verset 8.72, même si le peuple est musulman on ne peut pas rompre son pacte avec un autre peuple.

J'aurai aimé des exemples à ce sujet :
Selon cette même charî'a vue par certaines écoles juridiques islamiques (notamment celle des Hanafites), les musulmans ne doivent respecter les traités que si ces derniers sont avantageux pour l’Islam[11]
A la base si on fait un traité c'est qu'il est en accord avec les principes de l'Islam.

La sourate 9 parle beaucoup des serments, mais elle concerne surtout l'aspect militaire.

kahwa

Messages : 354
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  Invité le Ven 13 Jan - 20:14

-Ren- a écrit:La taqīya est une accusation souvent lancée contre les musulmans en général... Et également souvent lancée par les sunnites contre les chi'ites.
Voici le fil pour en débattre.

Il n'y a rien à débattre, la taqīya, c'est la dissimulation de sa foi pour échapper à la barbarie extrémiste, pour se sauver des persécutions. C'est une question de "non-choix" : c'est soit ça, soit la mort bête et injuste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  -Ren- le Ven 13 Jan - 21:33

Cebrâîl a écrit:Il n'y a rien à débattre
Cebrâîl, on trouve toujours de quoi débattre ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  Enutrof le Sam 14 Jan - 8:09

Cebrâîl a écrit:
-Ren- a écrit:La taqīya est une accusation souvent lancée contre les musulmans en général... Et également souvent lancée par les sunnites contre les chi'ites.
Voici le fil pour en débattre.

Il n'y a rien à débattre, la taqīya, c'est la dissimulation de sa foi pour échapper à la barbarie extrémiste, pour se sauver des persécutions. C'est une question de "non-choix" : c'est soit ça, soit la mort bête et injuste.

La taqya d'autre fois a évolué. Elle n'est plus qu'un simple principe chiite local dans des guerres fratricides.

Pour moi c'est devenu le devoir d'un courant islamique en infériorité, de mentir pour servir ses intérêts politiques, culturels, et son expansion dans le temps, l'espace géographique , et ce de manière pacifique dans des normes et un système propice à cela.

Tout évolue mon cher Cebrâîl. La façon de faire évolue, les principes évoluent, les jeu de cartes ne sont jamais les mêmes d'une époque à l'autre.

avatar
Enutrof

Messages : 286
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/12/2011
Localisation : http://www.youtube.com/user/enutrof2008?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  -Ren- le Sam 14 Jan - 10:03

Sur cette page, nous avons déjà pu voir que la taqya n'avait déjà pas le même sens selon qu'on se rattache à un courant exotérique ou ésotérique...

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  Thomas2 le Lun 16 Jan - 15:24

j'ai trouvé à propos de "taqiya" un "quiz" assez marrant , je crains de ne pouvoir le transposer intégralement par crainte de froisser les sensibilités , donc juste l'extrait qui m'a fait sourire
J’ai compris que la “taqiya” n’était pas une bière mexicaine.

Le reste du "quiz" http://mutien.com/site_officiel/?p=359
(ps : je n'ai pas exploré le reste du site en lien , je ne cautionne donc pas à priori)

Thomas2
Membre banni
Membre banni

Messages : 168
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  -Ren- le Lun 16 Jan - 19:39

J’ai compris que la “taqiya” n’était pas une bière mexicaine
Ce serait bien de comprendre que si la taqîya, dans ses diverses définitions islamiques, n'est pas ce qu'en disent les sites islamophobes qui n'ont que ce mot à la bouche pour rejeter tout élément musulman n'entrant pas dans leur vision de l'Islam :a:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  Thomas2 le Lun 16 Jan - 20:32

Soit,

Néanmoins pour avancer un peu : un musulman qui cite le verset "nulle contrainte en religion" en vue de montrer que l'islam n'est pas coercitif envers les non musulmans , et qui sait que d'autres versets ayant un poids plus important (révélation ultérieure) le contredisent , dissimule bien sa connaissance du coran.
J'appelle cela légitimement de la taqiya.

Thomas2
Membre banni
Membre banni

Messages : 168
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  -Ren- le Lun 16 Jan - 21:21

Thomas2 a écrit:et qui sait que
Tout est dans ces mots ; s'il n'est pas d'accord avec vous sur ce point, si son interprétation est différente, alors votre accusation tombe. Car dire que d'autres passages "ont un poid plus important" N'EST PAS un dogme établi.
(NB: à propos de Lā 'Ikrāha Fī Ad-Dīni, nous avions engagé une étude intéressante sur http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t439p15-sd-qu-est-ce-que-la-religion#10734 )

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  Thomas2 le Lun 16 Jan - 21:33

-Ren- a écrit:Tout est dans ces mots ; s'il n'est pas d'accord avec vous sur ce point, si son interprétation est différente, alors votre accusation tombe. Car dire que d'autres passages "ont un poid plus important" N'EST PAS un dogme établi.
néanmoins l'utilisation de ces règles d'abrogation basées sur l'ordre de révélation est utilisée par la majorité des "savants" musulmans. Parcequ'une minorité le réfute on va balayer le plus important? je vous renvoie à nouveau à ma critique précédente , une difficulté dans la proportion et la mesure.
Il y a des versets , révélés antérieurement , et contradictoires. On en fait quoi ?
Il serait bon une fois pour toute de statuer que les règles d'abrogation ou tout au moins de prééminence (même si je trouve cela inepte , tu veux faire cohabiter des instructions contradictoires et cela va à l'encontre de toute rationalité) , sont majoritairement appliquées par ceux qui traitent de droit islamique. autrement le dialogue devient IMPOSSIBLE.
Nier que certains versets sont "mansukh" c'est nier la réalité de l'islam dans son application , dans son dogme majoritairement reconnu
Si ce n'est pas un dogme ÉTABLI c'est celui le plus admis. Au final , on peut l'intégrer en ajoutant un astérisque , dont je te laisse le soin de la rédaction . autrement autant abaisser le rideau et admettre que le coran c'est ... un n'importe quoi ou chacun se sert selon ses aspirations (et la conclusion n'est pas plus fvorable)


Dernière édition par Thomas2 le Lun 16 Jan - 23:10, édité 1 fois

Thomas2
Membre banni
Membre banni

Messages : 168
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  Enutrof le Lun 16 Jan - 23:08

Thomas2 a écrit:J’ai compris que la “taqiya” n’était pas une bière mexicaine.

Moi qui adore la téquila je trouve ça amusant lool

-Ren- a écrit:
J’ai compris que la “taqiya” n’était pas une bière mexicaine
Ce serait bien de comprendre que si la taqîya, dans ses diverses définitions islamiques, n'est pas ce qu'en disent les sites islamophobes qui n'ont que ce mot à la bouche pour rejeter tout élément musulman n'entrant pas dans leur vision de l'Islam :a:

mon cher Ren le souci d'aujourd'hui est le suivant :
il y a 20 ans les occidentaux ne connaissaient rien du monde arabo musulman à part les débilités comme ci-dessous que tu as du connaitre toi-même :
http://www.youtube.com/v/5UnM_hkcO0g

aujourd'hui même si l'occident après 20H30 dans son monde pro-débilité, ne sait toujours pas où se trouve la Syrie, à côté des mots comme "taqya" ou encore "dhimmi" sont de plus en plus connus. A tord ou raison, il y a une évolution de la société et forcément il y aura toujours des pour et des contres.
avatar
Enutrof

Messages : 286
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/12/2011
Localisation : http://www.youtube.com/user/enutrof2008?feature=mhee

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  -Ren- le Mar 17 Jan - 7:02

Thomas2 a écrit:néanmoins l'utilisation de ces règles d'abrogation basées sur l'ordre de révélation est utilisée par la majorité des "savants" musulmans. Parcequ'une minorité le réfute on va balayer le plus important?
Vous changez de sujet.

Nous étions ici sur la question de l'intention de l'interlocuteur. Si cet interlocuteur, croyant évidemment qu'il n'existe qu'un Islam authentique, le sien, N'ADHERE PAS, en toute connaissance, à cet avis majoritaire sur l'abrogation, vous ne pouvez pas l'accuser de taqîya. Car il n'existe aucune autorité suprême en Islam à laquelle vous référer.

Thomas2 a écrit:Il y a des versets , révélés antérieurement , et contradictoires. On en fait quoi ?
Ce sera à cet interlocuteur de vous expliquer ce qu'il en fait. Mais vous si vous pouvez débattre avec lui de la validité de sa position -ce que je n'hésite jamais à faire- vous ne pouvez cependant l'accuser de dissimulation.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  -Ren- le Sam 4 Fév - 17:05

Je fais remonter ce fil suite aux lectures faites autour de http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1013-la-religion-democratie-cheikh-abu-muhammad-al-maqdisi
Ce musulman -tout en ne parlant pas de taqiya- donne cependant des conseils qui relèvent de ce que les détracteurs de l'Islam nomment ainsi. Je cite donc ses propos ici, afin de montrer que ceux qui pointent ce comportement n'inventent rien (hélas !) :
Abû Muhammad al-Maqdisî a écrit:Nous conseillons les musulmans où qu’ils soient, ceux qui n’ont pas de programme combattif, ceux en confrontation avec les régimes en place mais qui ne possèdent pas les capacités pour se permettre [cette confrontation] et que les conditions ne sont pas encore réunis [pour cela], que le lieu et l’heure ne sont pas encore propices à cet effet ou bien pour toutes autres raisons ; ceux qui réunissent donc ces conditions, sont conscients de leurs [réelles] capacités et du stade qu’ils ont atteints, nous les conseillons en disant :

- De ne pas s’empresser à entrer en confrontation avec les régimes tant qu’ils n’en ont pas les capacités, par cela ils pourraient inciter les infidèles et leurs régimes à vouloir les éradiquer ; qu’ils ne se préoccupent donc pas avec des actions matérielles qui n’offriraient aucun bénéfice et avantage, et qui ne profiteraient pas à l’Islam, à la prédication ou au Jihad ceci aussi longtemps qu’ils n’ont pas encore assez d’expérience et de préparation, que leurs stratégies pour le moment n’est pas en adéquation avec tous cela et que leurs capacités ne leurs permettent pas [cette confrontation] car le Jihad est conditionné aux capacités et à l’état de la préparation. Il est très important ici de citer les mots de Shaykh ul Islam Ibn Taymiyah (Qu’Allah le fasse miséricorde) : «Tout croyant se trouvant sur une terre ou il est oppressé, où à une période ou il est dominé, doit alors appliquer les versets de la persévérance et de l’indulgence au sujet de ceux qui veulent nuire à Allah et à Son Messager parmi les gens du livre et les polythéistes. Et les gens qui en ont la force/ le pouvoir doivent appliquer les versets qui recommandent de tuer les hérauts de la mécréance qui veulent attaquer la Religion, ainsi que les versets sur le combat des gens du livre jusqu’à ce qu’ils payent le tribut avec leurs biens» (...)

Aussi longtemps que vous êtes considérés comme faible vous devez travailler dans le domaine de la prédication ; les actions physiques ne faisant pas parties de votre potentiel ou de vos options (...)
:arrow: http://fatouba-lil-ghouraba.over-blog.com/article-un-conseil-pour-les-musulmans-americains-sheikh-abou-mouhammed-al-maqdissi-75415708.html

NB: notons que les musulmans américains ont, eux, émis une fatwa pour couper l'herbe sous le pied de ce type d'avis, en déclarant que "c'est une obligation pour nous, imams, d'informer tous les musulmans de par le monde que les musulmans du Canada et des Etats-Unis ont une totale liberté de pratiquer l'Islam (...) En fait, les constitutions des Etats-Unis et du Canada sont très proches des principes islamiques des droits de l'homme et de liberté. Il n'y a aucun conflit entre les valeurs islamiques de libereté et de justice et les valeurs canadiennes et états-uniennes de liberté et de justice. Ainsi, toute attaque contre le Canada et les Etats-Unis est une attaque contre la liberté des musulmans canadiens et américains" ( http://blogren.over-blog.com/article-fatwa-contre-le-terrorisme-42593174.html )

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  Thomas2 le Sam 4 Fév - 17:14

-Ren- a écrit:
NB: notons que les musulmans américains ont, eux, émis une fatwa pour couper l'herbe sous le pied de ce type d'avis

que deviendra cette fatwa lorsqu'ils seront en majorité au canada (si il le sont un jour) ?
Un pacte devenu désavantageux pour l'islam peut être simplement rompu lorsque la position de force est atteinte (merci de me rappeler la source coranique que je n'ai pas sous la main)
Avancer par la force et la tromperie , c'est encore une fois à l'opposé de la propagation du message du Christ

Thomas2
Membre banni
Membre banni

Messages : 168
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  -Ren- le Sam 4 Fév - 18:02

Thomas2 a écrit:que deviendra cette fatwa lorsqu'ils seront en majorité au canada (si il le sont un jour) ?
Vous voulez croire que les musulmans forment un ensemble monolithique ; vous avez pourtant leurs divergences sous les yeux...
...Mais bon, il n'y a pas de plus grand aveugle que celui qui ne veut rien voir :a:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  Thomas2 le Sam 4 Fév - 18:07

-Ren- a écrit:
Thomas2 a écrit:que deviendra cette fatwa lorsqu'ils seront en majorité au canada (si il le sont un jour) ?
Vous voulez croire que les musulmans forment un ensemble monolithique ; vous avez pourtant leurs divergences sous les yeux...
...Mais bon, il n'y a pas de plus grand aveugle que celui qui ne veut rien voir :a:
qui t'a dit que je les voie comme un tout monolithique? il n'est nul besoin que TOUS les musulmans réagissent de concert pour que le dessein de l’idéologie islamique continue de progresser selon les règles les plus COMMUNÉMENT admises (puisque le dogme lui même n'est pas centralisé/unifié)
Les divergences ne sont là que pour occuper une certaine presse...
un islam monolithique serait sans danger , car avancerait sans cesse à découvert

Thomas2
Membre banni
Membre banni

Messages : 168
Réputation : 0
Date d'inscription : 13/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  -Ren- le Lun 6 Fév - 8:44

Haydar77 a écrit:
Dieu autorise donc bien le mensonge dans les cas où un risque est présent.

« Que les Croyants ne prennent pas pour amis des incrédules au lieu de croyants. Celui qui les prendra pour amis aura désobéi à la religion d'Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d'eux. Allah vous met en garde à l'égard de Lui-même. Et c'est à Allah le retour. » _ S3/V28
Voici ce que j'ai trouvé à ce propos :
Tabarî a écrit:Si vous [les musulmans] êtes sous l'autorité de non-musulmans et craignez pour vous-mêmes, conduisez-vous avec une apparence de loyauté envers eux, par la parole, tout en conservant votre hostilité à leur égard par devers vous (…) [sachez que] Allah a interdit aux croyants de se montrer amical ou intime avec les infidèles, sauf si les infidèles les dominent. Dans ce cas précis, qu'ils se comportent amicalement avec eux tout en préservant leur religion
...A vérifier cependant, je n'arrive toujours pas à trouver une traduction de ce Tafsir sur le net :?:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  -Ren- le Ven 10 Aoû - 14:36

J'archive ici une réaction en lien avec ce fil :
Yahia a écrit:
Henri Boulad a écrit:en islam, il y a le principe de la taqiya. La taqiya, c’est cette technique, ou cette stratégie de mensonge, de duplicité, pour tromper l’autre si c’est pour le bien de l’islam Et donc c’est non seulement un droit, c’est un devoir, pour tout musulman pour atteindre son but qui est l’islamisation du monde, de mentir, de tromper l’autre, et ceci en toute impunité, si je puis dire.

Cette accusation mensongère est récurrente chez les islamophobes.

Le principe de la taqiyya , exceptionnel chez les sunnites, est principalement utilisé par les Chi’ites. A l’origine, il a été nécessité, comme principe de préservation, par les persécutions massives dont ils ont été victimes de la part des sunnite, et servait à résoudre le problème de pouvoir être fidèle à ses convictions, tout en restant… vivant..(Est-il licite de dissimuler sa profession de foi au pouvoir en en place pour avoir la possibilité à pratiquer le culte véridique ?) « Pour vivre heureux, vivons cachés » A plusieurs périodes de leur existence, les chrétiens et les juifs ont du faire face aux mêmes difficultés, avec le même type de réponse.

Le principe sunnite de base est la sincérité, et l’honnêteté, la taqiyya étant une exception autorisée seulement en cas de contrainte .Le principe, de préservation et nullement offensif, n’est donc pas fondamentalement islamique.

Le développement ultérieur de la Taqiyya chez les chi’ites ou dans le cadre des confréries, a trait à une évolution plus mystique-ésotérique, la vérité suprême, cachée, n’étant pas accessible ou révélable au commun des mortels. De principe de précaution licite, il passe ainsi au statut d’obligation, mais également dans le but de la préservation, cette-fois ci de la Vérité.

Tout cela n’a donc rien à voir ce vaste complot mondial de personnes malhonnêtes et prêtes à toutes les turpitudes, digne du soi-disant Protocole des Sages de Sion, que l’on tente de vous faire avaler.
Qu’il ait ici et là quelques groupes de musulmans égarés qui dévient le concept ainsi, probablement, Pourquoi pas ? On voit bien ici et là des savants Jésuites déformer malhonnêtement la pensée des autres…
:lol:
:arrow: http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1535-henri-boulad-sur-france24#31132

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15156
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  Idriss le Ven 10 Aoû - 16:22

Exemple de "takia spirituelle" en milieu sunnite


Al Amir Abd el Kader dans Extraits de Écrits spirituels (Kitab al Mawaqif) :

Ce que nous allons dire ici relève de l'allusion subtile (ishara) et non de l'exégèse (tafsir) proprement dite.
l'allusion subtile en question :
Spoiler:

Dieu prescrit aux muhammadiens de dire à toutes les communautés appartenant aux "Gens du Livre"- chrétiens, juifs, sabéens et autres: "Nous croyons en ce qui nous a été révélé", c'est-à-dire en ce qui s'est épiphanisé à nous, à savoir le Dieu exempt de toute limitation, transcendant dans son immanence même, plus encore: transcendant dans sa transcendance même; et qui en tout cela demeure pourtant immanent. "Et en ce qui vous a été révélé", c'est-à-dire en ce qui s'est épiphanisé à vous dans les formes conditionnées, immanentes et limitées. C'est Lui que Ses théophanies manifestent à vous comme à nous. Les divers termes qui expriment la "descente" ou la "venue" de la révélation ne désignent rien d'autre que des manifestations (zuhurat) ou des théophanies (tajalliyat) de l'Essence, de Son verbe ou de tel ou tel de Ses attributs. Allah n'est pas "au-dessus" de quiconque, ce qui impliquerait qu'il faut "monter" vers Lui. L'Essence divine, Son verbe et Ses attributs ne sont pas localisables dans une direction particulière d'où ils "descendraient" vers nous.

La "descente" et les autres termes de ce genre n'ont de sens que par rapport à celui qui reçoit la théophanie et à son rang spirituel. C'est ce rang qui justifie l'expression de "descente" ou les expressions analogues. Car le rang de la créature est bas et inférieur alors que celui de Dieu est élevé et sublime. N'eût été cela, il ne serait pas question de "descendre" ou de "faire descendre" [la Révélation] et on ne parlerait pas de "montée" ou d"'ascension " , d "'abaisser" ou d"'approcher".
C'est la forme passive [dans laquelle le sujet réel de l'action exprimée par le verbe reste occulté] qui est employée dans ce verset car la théophanie dont il s'agit ici se produit à partir du degré qui totalise tous les Noms divins. De ces Noms ne s'épiphanisent, à partir de ce degré, que le nom de la divinité (c'est-à-dire le nom Allah), le nom al-Rabb ("le Seigneur") et le nom al-Rahman ("le Tout-Miséricordieux"). [Parmi les témoins scripturaires de ce qui précède] Allah a dit: "Et ton Seigneur viendra" (Cor. 89: 22), et, de même, on trouve dans une tradition prophétique: "Notre Seigneur descend...'' Allah a dit encore: "Sauf si Allah vient" (Cor. 2: 210), etc. Il est impossible qu'un des degrés divins s'épiphanise avec la totalité des Noms qu'il renferme. Il manifeste perpétuellement certains d'entre eux et en cache d'autres. Comprends!

Notre Dieu et le Dieu de toutes les communautés opposées à la nôtre sont véritablement et réellement un Dieu unique, conformément à ce qu`II a dit en de nombreux versets: "Votre Dieu est un Dieu unique" (Cor. 2: 163; 16: 22; etc.) Il a dit aussi: "Il n'y a de dieu qu'Allah" (wa ma min ilahin ila Llahu, Cor. 3: 62). Il en est ainsi nonobstant la diversité de Ses théophanies, leur caractère absolu ou limité, transcendant ou immanent, et la variété de Ses manifestations. Il S'est manifesté aux muhammadiens au-delà de toute forme tout en Se manifestant en toute forme, sans que cela entraîne incarnation, union ou mélange. Aux chrétiens, Il s'est manifesté dans la personne du Christ et des moines, ainsi qu'il le dit dans le Livre. Aux juifs, Il s'est manifesté sous la forme de 'Uzayr et des rabbis; aux mazdéens sous la forme du feu, et aux dualistes dans la lumière et la ténèbre. Et II s'est manifesté à tout adorateur d'une choses quelconque- pierre, arbre ou animal...- sous la forme de cette chose: car nul adorateur d'une chose finie ne l'adore pour elle-même. Ce qu'il adore, c'est l'épiphanie en cette forme des attributs du Dieu vrai- qu'il soit exalté!-, cette épiphanie représentant, pour chaque forme, l'aspect divin qui lui correspond en propre. Mais [au-delà de cette diversité des formes théophaniques], ce qu'adorent tous les adorateurs est un, leur faute consistant seulement dans le fait de le déterminer limitativement [en l'identifiant exclusivement à une théophanie particulière].

Notre Dieu, celui des chrétiens, des juifs, des sabéens et de toutes les sectes égarées, est Un, ainsi qu'il nous l'a enseigné. Mais Il S'est manifesté à nous par une théophanie différente de celle par laquelle Il S'est manifesté dans Sa révélation aux chrétiens, aux juifs et aux autres sectes. Plus encore: Il S'est manifesté à la communauté muhammadienne elle-même par des théophanies multiples et diverses, ce qui explique que cette communauté à son tour comprenne jusqu'à soixante-treize sectes différentes, à l'intérieur de chacune desquelles il faudrait encore distinguer d'autres sectes, elles-mêmes variées et divergentes, ainsi que le constate quiconque est familier avec la théologie. Or tout cela ne résulte de rien d'autre que de la diversité des théophanies, laquelle est fonction de la multiplicité de ceux à qui elles sont destinées et de la diversité de leurs prédispositions essentielles. En dépit de cette diversité, Celui qui s'épiphanise est Un, sans changement de l'éternité sans commencement à l'éternité sans fin. Mais II Se révèle à tout être doué d'intelligence à la mesure de son intelligence. "Et Allah embrasse toute chose, et Il est le Savant par excellence" (Cor. 2: 115).

Il y a donc en fait unanimité des religions quant à l'objet de l'adoration- cette adoration étant co-naturelle à toutes les créatures, même si peu d'entre elles en ont conscience- du moins en tant qu'elle est inconditionnée, et non point quand on la considère sous le rapport de la diversité de ses déterminations. Et nous, musulmans, ainsi qu'II nous l'a prescrit, sommes soumis au Dieu universel et croyons en Lui. Ceux qui sont voués au châtiment ne le sont qu'en tant qu'ils L'adorent sous une forme sensible exclusive de toute autre. Seule connaît la signification de ce que nous disons l'élite de la communauté muhammadiennne, à l'exclusion des autres communautés. Il n'y a pas au monde un seul être- fût-il de ceux qu'on appelle "naturalistes", "matérialistes" ou autrement-qui soit véritablement athée. Si ses propos te font penser le contraire, c'est ta manière de les interpréter qui est mauvaise. L'infidélité (kufr) n'existe pas dans l'univers, si ce n'est en mode relatif. Si tu es capable de comprendre, tu verras qu'il y a là un point subtil: à savoir que quiconque ne connaît pas Dieu de cette connaissance véritable n'adore en réalité qu'un seigneur conditionné par la croyance qu'il a à son sujet, et qui ne peut donc se révéler à lui que dans la forme de sa croyance. Mais le véritable Adoré est au-delà de tous les "seigneurs"!

Tout cela fait partie des secrets qu'il convient de celer à quiconque ne suit pas notre voie. Prends garde! Celui qui les divulgue doit être compté parmi les tentateurs des serviteurs de Dieu; et nulle faute ne peut être imputée aux docteurs de la Loi s'ils l'accusent d'être un infidèle ou un hérétique dont on ne peut accepter le repentir. "Et Dieu dit la Vérité, et c'est Lui qui conduit sur la voie droite" (Cor. 33: 4).




Dernière édition par Idriss le Lun 13 Aoû - 13:46, édité 1 fois
avatar
Idriss

Messages : 3583
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pour éclaircir la question de la taqīya

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum