Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Le "don de soi"

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le "don de soi"

Message  Materia le Dim 17 Fév - 23:41

-Ren- a écrit: Notre mental n'est pas détaché de la matière, et ma remarque ne pointe pas le passé, mais bien une donnée qui m'accompagnera de la naissance à la mort... Mais je ne m'étendrai pas plus là-dessus ! ;)

Pourquoi le serait il ? :)

Je comprends très bien

Materia

Messages : 1167
Date d'inscription : 02/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "don de soi"

Message  Walid le Dim 17 Fév - 23:45

J'ai peut être mal compris ta réponse.

Nous pouvons pratiquer une religion sans se soucier de son aspect spirituelle et de ses enseignements quand nous "pratiquons" cette religion pour les autres. Je ne parlais pas des actions.

Cependant, dans la compréhension que j'en ai, nous tenons justement compte de l'aspect spirituel de l'acte quand nous le faisons pour les autres.
Agir pour avoir une récompense n'est en rien un progrès spirituel. Mais cela peut par contre contribuer à donner une amorce.
Par contre arriver à nous détacher de l'idée de toute récompense tout en agissant pour le bien d'autrui implique alors qu'il y a eu développement spirituel.
Vois tu mieux ce que je voulais dire ?

Oui mais on ne peut pas vraiment savoir, enfin je ne sais pas si vous croyez en Dieu étant donné que vous êtes bouddhiste (il me semblait qu'ils ne croient en aucun dieux).
avatar
Walid

Messages : 85
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/10/2012
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "don de soi"

Message  Materia le Dim 17 Fév - 23:52

Walid a écrit:
Nous pouvons pratiquer une religion sans se soucier de son aspect spirituelle et de ses enseignements quand nous "pratiquons" cette religion pour les autres. Je ne parlais pas des actions.
Mais à quoi cela sert il de pratiquer une religion dans ce cas ?
La charité, la fraternité, la compassion.
Nul besoin de religion pour cela.
Juste de notre cœur.

Si nous délaissons l'impacte spirituel des enseignements, à quoi bon suivre une religion.
Non ? ^^


Walid a écrit:

Oui mais on ne peut pas vraiment savoir, enfin je ne sais pas si vous croyez en Dieu étant donné que vous êtes bouddhiste (il me semblait qu'ils ne croient en aucun dieux).

J'ai préféré enlever mon choix spirituel car je me suis rendu compte que cela fausse la perception que l'on a des gens.
Je ne suis pas un mot.
Un mot ne me définit pas.
Un mot ne définira jamais une personne.

Je crois cependant qu'il y a un Dieu. Et je crois que les voies pour le trouver sont multiples et que chaque religion aborde un aspect de Lui.


Enfin, pour répondre à ta réponse.
Je pense que nous pouvons savoir. Mais pour cela, il faut rechercher par nous même cette réponse :jap:
avatar
Materia

Messages : 1167
Réputation : 2
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 32
Localisation : Sarthe France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "don de soi"

Message  Walid le Lun 18 Fév - 0:04



Mais à quoi cela sert il de pratiquer une religion dans ce cas ?
La charité, la fraternité, la compassion.
Nul besoin de religion pour cela.
Juste de notre cœur.

Si nous délaissons l'impacte spirituel des enseignements, à quoi bon suivre une religion.
Non ?

Vous ne m'avez pas comprit xD.

Nous pouvons pratiquer une religion sans se soucier de son aspect spirituelle et de ses enseignements quand nous "pratiquons" cette religion pour les autres. Je ne parlais pas des actions.
Je parle de ceux qui "pratiquent" une religion en apparence pour appartenir à un groupe ou ne pas se faire rejeter. Mais je suis d'accord avec vous sur le fond, je répondais simplement à votre question, maladroitement manifestement.

Je pense que nous pouvons savoir. Mais pour cela, il faut rechercher par nous même cette réponse
On ne préfère pas savoir parfois.
avatar
Walid

Messages : 85
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/10/2012
Age : 23

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "don de soi"

Message  Materia le Lun 18 Fév - 0:15

Walid a écrit:

Vous ne m'avez pas comprit xD.

J'en ai bien l'impression, excuse moi ^^
Et ne me vouvoies pas. Je ne suis pas assez vieux pour cela ;)

Walid a écrit:Je ne parlais pas des actions. Je parle de ceux qui "pratiquent" une religion en apparence pour appartenir à un groupe ou ne pas se faire rejeter. Mais je suis d'accord avec vous sur le fond, je répondais simplement à votre question, maladroitement manifestement.
Le regard des autres peut être le plus grand mal ou le plus grand bien pour un esprit humain.
Et pourtant, c'est en réussissant à en faire abstraction que nous pouvons commencer à nous libérer de la souffrance et des états d'esprits perturbant.

Aussi, il convient de régler les problèmes l'un après l'autre.


Walid a écrit:
On ne préfère pas savoir parfois.
C'est tellement rassurant de vivre dans ce que l'on connait déjà. Même si nous en souffrons.
Car la peur d'un bonheur plus grand dont nous nous croyons indigne nous empêche de porter notre regard là où il devrait être.
Si les religions nous enseignent quelque chose, c'est que c'est par l'amour et non la peur que nous nous rapprochons de Dieu.
avatar
Materia

Messages : 1167
Réputation : 2
Date d'inscription : 02/05/2011
Age : 32
Localisation : Sarthe France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "don de soi"

Message  Yahia le Mar 12 Mar - 22:40

Bon sujet, assez peu exploité curieusement.

Cela me rappelle une lecture lointaine, "Franny et Zoey" de J.D.SALINGER, dans laquelle il était reproché au personnage en quête spirituelle, d'accumuler ainsi des richesses spirituelles de manière tout aussi intéressée et equivalente à la celle des gens accumulant des biens matériels.
Cela rebondit sur un autre lecture ancienne d'un philosophe du XVIII °, HELVETIUS, homme fort bon et généreux au demeurant, qui a scandalisé son époque par un livre où il exposait que toutes les actions humaines sont guidées par l'intérêt, fut-il moral ou social ( dans la générosité, par exemple, et la bonne conscience que l'on en tire)

Cela a de quoi perturber, lorsque l'on est soucieux de la sincérité de ses actes. Pourtant je pense la réflexion d'Helvetius parfaitement juste, et incitant à ne pas se glorifier de ses actes. En bon déterministe cela ne me dérange pas. Mais pour certains croyants, cela a également un sens : ne disent-ils pas que tout action revient à Dieu ? que toute générosité en nous ne vient que d'al-Rahîm ? Il ne reste donc à l'homme l'acquisition, le précieux kasb de al-Ash`ari, si mal compris par les mu'tazilites trop pressés ( n'est-ce pas, Mamun ? :mm: ).Il s'agit d'un acquiescement à ce que Dieu crée en nous et seul l'orgueilleux s'attribue le mérite de ses actes, au lieu d'en remercier humblement Dieu. Le déterministe matérialiste que je suis se découvre ainsi "crypto-sunnite" ;)

ET de fait, la philosophie ou la religion, oriente le don de soi, ou à tout le moins, lui donne-t-il un sens. (Pour ma part, je reste très distant de ce que les traditions chrétiennes en donne dans sa connotation sacrificielle, et plus proche des traditions la connotant comme source de vie)

Toujours est-il que; pour ma part, je conçois le don de soi comme une source qui jaillit en soi spontanément ( don de Dieu pour les croyants) dans certains moment d'équilibre humain. Je le prends pour un moment où je rends à mes frères une faible partie de ce qu'il m'ont donné. Ce don de soi n'est donc que le remboursement d'une dette dont on ne peut tirer gloire, et dont le bénéfice est immédiat, par la paix accrue que l'on en tire. Dois-je encore avouer cependant que ces moment d'équilibre et d'équité fraternelles sont trop rares en moi ?





Dernière édition par Yahia le Mar 12 Mar - 22:55, édité 1 fois
avatar
Yahia

Messages : 927
Réputation : 22
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 63
Localisation : Europe

http://lectures-orients.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "don de soi"

Message  -Ren- le Mar 12 Mar - 22:52

Yahia a écrit:Bon sujet, assez peu exploité curieusement
Sujet difficile ;)
Et merci de ta contribution !

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14882
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "don de soi"

Message  Yahia le Mar 12 Mar - 22:56

-Ren- a écrit:
Yahia a écrit:Bon sujet, assez peu exploité curieusement
Sujet difficile ;)
Et merci de ta contribution !

Je viens d'éditer: tu vas sûrement réagir... :o
avatar
Yahia

Messages : 927
Réputation : 22
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 63
Localisation : Europe

http://lectures-orients.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "don de soi"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum