Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

GOLIAS et consorts: qu'en pensez-vous ?

Aller en bas

GOLIAS et consorts: qu'en pensez-vous ?

Message  Yahia le Mar 4 Déc - 23:12

Je n'ai assez lu que peu d'écho de cette tendance très remuante parmi mes amis chrétiens sur ce Forum: Qu'en pensez-vous au fond ? et des attitudes des chrétiens (catholiques?) hyper-critiques sur l'église ?

http://golias-editions.fr/
avatar
Yahia

Messages : 936
Réputation : 22
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 64
Localisation : Occitanie

http://lectures-orients.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOLIAS et consorts: qu'en pensez-vous ?

Message  Roque le Mer 5 Déc - 0:54

C'est toujours lui qu'on appelle sur France 2 quand il faut cracher sur l'Église catholique. Il était convié à donner son avis sur l'affaire des " logements vides " de l'Église catholique hier au journal télévisé. Un expert du point de vue du service public : laïcité, neutralité et bla, bla, bla .... !

En fait je pense que Golias est très connu, mais c'est une très mince frange anticlericale qui s'y intéresse à mon avis.

Roque

Messages : 5037
Réputation : 23
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 74
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOLIAS et consorts: qu'en pensez-vous ?

Message  -Ren- le Mer 5 Déc - 8:48

Pour ma part, j'ai pu apprécier à sa juste valeur la "qualité" journalistique du travail de Golias le jour où ils ont voulu interviewer le mouvement naissant des Chrétiens Indignés : on leur a dit "non", 2 jours après, ils sortaient un numéro spécial... Bref, leur numéro était écrit avant d'avoir cherché à nous parler (!)
Et quand j'ai pu lire ce qu'ils avaient écrit (à partir de... presque rien, puisqu'on ne leur avait pas parlé), j'ai été mort de rire face au contenu (surtout le parallèle avec le nazisme, ma femme a explosé de rire face à cette comparaison, il n'y a pas plus anti-facho que moi...)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15934
Réputation : 25
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOLIAS et consorts: qu'en pensez-vous ?

Message  Ashen le Jeu 6 Déc - 20:16

Pour ma part j'ai essayé de dialoguer avec eux sur leur forum, sans succès. Impossible à faire bouger ou complément mutique... Je pense que leur fond de commerce est la destruction systématique de l’Église catholique et que si il déroge il perdront leur clientèle d'où cette surdité...
avatar
Ashen

Messages : 12
Réputation : 0
Date d'inscription : 06/12/2012
Age : 58

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOLIAS et consorts: qu'en pensez-vous ?

Message  Roque le Jeu 6 Déc - 23:24

Le parcours de ce journaliste pourrait il expliquer cette haine très ciblée : ancien prêtre, victime d'un prêtre pédophile, etc ... ?

Roque

Messages : 5037
Réputation : 23
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 74
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOLIAS et consorts: qu'en pensez-vous ?

Message  kelevra le Jeu 27 Déc - 0:10

Roque a écrit:Le parcours de ce journaliste pourrait il expliquer cette haine très ciblée : ancien prêtre, victime d'un prêtre pédophile, etc ... ?
Faut-il avoir été violé par un prêtre pour dénoncer la pédophilie d'une partie du clergé catholique ?
Faut-il avoir été prêtre pour se rendre à l'évidence sur la couverture des faits des pédophiles du clergé catholique ?
Et si, tout simplement, ce journaliste cherchait la vérité et voulait nettoyer l'Église du Christ de tous ceux qui se sont montrés indignes de Lui ?
Je ne connais pas bien Golias, pas du tout même. Mais vouloir voir en un détracteur un frustré est un raccourci.

kelevra

Messages : 14
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOLIAS et consorts: qu'en pensez-vous ?

Message  -Ren- le Jeu 27 Déc - 11:07

kelevra a écrit:Et si, tout simplement, ce journaliste cherchait la vérité
Golias est un journal idéologique, la vérité est le cadet de ses soucis...

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15934
Réputation : 25
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 40
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOLIAS et consorts: qu'en pensez-vous ?

Message  kelevra le Jeu 27 Déc - 11:59

-Ren- a écrit:
kelevra a écrit:Et si, tout simplement, ce journaliste cherchait la vérité
Golias est un journal idéologique, la vérité est le cadet de ses soucis...
Ils sont iconoclastes, d'après le peu que j'ai lu...

kelevra

Messages : 14
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: GOLIAS et consorts: qu'en pensez-vous ?

Message  Roque le Sam 29 Déc - 21:20

kelevra, je n'ai pas reproché à Christian Terras d'avoir dénoncé la pédophile dans l'Eglise catholique. A ma connaissance cette affaire a été lancée d'abord par le New York Times à propos du père Murphy protégé par Mgr Weakland, lui-même homosexuel actif et " libéral ", ... et ultérieurement parti avec la caisse de son diocése (400.000 dollars) pour son amant (lequel le faisait chanter voulant l'accuser de viol ... alors qu'ils avaient vécu ensemble pendant 18 ans ! Si Christian Terras avait eu des scoops en France sur ce sujet, la presse n'aurait pas manqué de le signaler !

La revue Golias fonctionne sur quelques vérités de base :

1. Les catholiques sont des papolâtres, épiscopolâtres conditionnés et serviles ;
2. Le peuple catholique a une mentalité d'enfants de choeurs aliénés par le ritualisme et les courbettes aux autorités - sans autre expérience " intérieure " que leur fascination pour leur clergé (en fait c'est Christian Terras lui-même qui semble obsèdé par le mystère des sacristies et de ce qui se passe sous les soutanes) ;
3. Le peuple chrétien est un groupe sociologique de droite enfermé dans son petit monde de curetons et de bonnes oeuvres à l'écart de la vraie vie, des vrais enjeux socio-politiques ;
4. La hiérarchie catholique cacochyme se cramponne à ses privilèges par tous les moyens - y compris mafieux ;
5. L'Eglise catholique a oublié le message évangélique d'origine, représenté par exemple par le théologie de la libération du point de vue de Christian Terras.

Quant à sa recherche de vérité (ah le bon petit gars :) ) ou son nettoyage de l'Evangile, voici un échantillon sur son site qui reprend la pensée d’un certain Gilles Lacroix. Celui-ci suggère que Yves Congar (un grand théologien) aurait dit que les baptisés n’auraient qu’à célébrer l’eucharistie – eux-mêmes – à défaut de prêtres :
Le Père Yves Congar disait au cours d’une conférence donnée à l’Université de Strasbourg en 1970, cette phrase qui m’a été rapportée : « Du moment qu’on a admis des personnes au baptême, on a le devoir de leur assurer l’Eucharistie. Ou on ne baptise pas , ou, que les baptisés passent outre et célèbrent l’Eucharistie. »

« Phrase en l’air », m’ont dit certains. Il est vrai que ce n’est là qu’une phrase rapportée, je n’ai donc pas le texte sous les yeux.

La source est incertaine, mais ce Gilles Lacroix développe - sans hésitation - avec un commentaire assez peu clair de mon point de vue, car il y a du " pour " et du " contre ", mélangés dans ce qu'il écrit. Difficile, au final, de voir où veut en venir l'auteur. :arrow: http://golias-news.fr/article5559.html

Les intervenants du forum de manquent pas de louer l'audace théologique de notre gourou de la déconstruction - reconstruction de l'Eglise catholique :
L’église avance comme vous dites Christian . Mais vers le gouffre , le mieux c’est qu’un tremblement de terre détruise les palais désuets du Vatican , sur ordre du Saint Esprit bien sûr . Une nouvelle église pourrait ainsi renaître de ces cendres.

Christian Terras est mu par quelques idées fixes tout à fait courantes dans le monde de l'athéïsme militant. Comment peut-il se prétendre " catholique " avec ce mélange de mépris, de certitudes négatives sur les catholiques et de rationalisme pur et dur (les prétendus miracles sont la preuve que l'imposture est le fonds de commerce des curés et des papes).

J'ai été très profondément imprégné d'anticléricalisme par mon milieu d'origine. Par expérience, c'est quand j'ai vraiment du faire face a des problèmes vitaux à moi qu'à débuté ce que j'appellerai mon expérience spirituelle. Par conséquent j'ai cessé de me lamenter sur mon Eglise qui va mal, j'ai cessé de tout centrer sur ce qui n'allait pas chez les autres. Je pense que cette attitude constitue un blocage spirituel pour expérimenter la relation avec Dieu. Cette relation à Dieu est aidée par le prière. Mais on ne peut pas vraiment prier tant qu'on est au seul niveau de la cogitation ou de la rhétorique polémique ou lorsqu'on est envahi par les doutes et le ressentiment. De cela, Christian Terras ne semble pas conscient, il se situe pratiquement exclusivement au plan politique et du changement du monde l'Eglise n'étant qu'un " outil " (défaillant) à cette fin. Chez le non-croyant habituel l'indifférence à l'expérience spirituelle en relation avec Dieu et la perception de l'intérêt de l'Eglise uniquement comme " utilité " pour des fins de transformation de la société et de la planète sont constants. Et Christian Terras semble en être là.

Son " Crédo " de base est antérieur à Vatican II : dans l'Eglise se jouerait un affrontement de base : entre les progessistes (lui et son groupe) et les réactionnaires (pratiquement tous les autres surtout ceux qui le contredisent), fondamentalistes liés à l'intégrisme. On peut pas voir sur son site si Vatican II a changé quelque chose dans l'Eglise catholique. A mon avis il s'en fiche complètement et prépare - dans sa tête - un Vatican III ... s'il est encore chrétien dans ce futur hypothétique.


Une vidéo

J'ai été frappé par son attitude dans une vidéo d'une émission de Thierry Ardisson. Elle permet de percevoir le coté " figé, unilatéral et sommaire " de sa pensée (il est contredit pas Jean François Kahn qui n'est pas nécessairement favorable à l'Eglise catholique, mais il n'en tient absolument pas compte).
:arrow: http://www.ina.fr/ardisson/tout-le-monde-en-parle/video/I09155634/debat-christian-terras-et-le-pere-pedro.fr.html

Ce que je vois dans son langage du corps qui est celui d'un homme physiquement assez vigoureux, mais ni détendu, ni ouvert qui colle tout à fait bien avec l'idée que je me fais de lui. Pour moi c'est un idéologue. Il se campe d'emblée épaules tombantes et en avant, les coudes appuyés sur la table parce qu'il est assis sur le bord sa chaise. Il est même littéralement demi-couché et le ventre appuyé contre la table quand la caméra le montre de profil ou même de dos. Cette attitude crispée se majore quand il affirme son point de vue et doit lutter pour s'imposer.

Du fait de sa position, il peut difficilement utiliser ses bras et ses mains parce que les coudes - portant tout le poids du corps - restent toujours appuyés sur la table (à aucun moment il ne se redresse pour être véritablement en appui complet sur son siège (critère de stabilité dans le zen). Les mains sont d'abord jointes, ensuite l'index droit pointé vers le haut sert à affirmer son autorité sur ses contradicteurs (geste de commandement et d'enseignement, donc dans une relation dominant/dominé). A un moment il ébauche même le mouvement de frapper du poing sur la table (et Jean François Kahn se marre finement !) ou des mouvements de la main droite de bas en haut, index et pouce joints, accompagnant chaque affirmation. Ces affirmations sont renforcées voire imposées à l'auditoire (Jean François Kahn regarde ses ongles et s'ennuie visiblement !)

Le débit verbal est une peu précipité comme un militant récitant une leçon apprise par coeur (Besancenot a pratiquement le même débit)

Le visage ne sourit pas sauf très brièvement lorsqu'il s'assied et est présenté tout au début. Il a à ce moment un regard très particulier (yeux écarquillés) qui me fait penser qu'il est - au fond - un grand timide (il a un peu le trac !). Son manque d'aisance dans la position de son corps et son curieux trouble de l'élocution quand il prononce " Ratzinger " plaident également dans ce sens. Je note encore qu'avec son costume du dimanche 1950 (froissé ou trop ample ?) avec ses épaulettes " Al Capone ", il est assez mal fagotté. Il se fout assez largement du l'impression qu'il donne - ce qui n'est pas nécessairement une défaut :)

Le décalage avec le missionnaire slovène (qui se la joue un peu angélique, il est vrai) est assez savoureux. Christian Terras d'ailleurs encaisse assez mal d'être classé parmi les " causeurs savants " complètement coupés du tiers monde par le missionnaire (soit un idéologoque) :)

:arrow: http://www.ina.fr/ardisson/tout-le-monde-en-parle/video/I09155634/debat-christian-terras-et-le-pere-pedro.fr.html