Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Catholiques et Franc-Maçons ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Catholiques et Franc-Maçons ?

Message  lhirondelle le Jeu 30 Juil - 13:26

Il y avait des catholiques et même des évêques dans la franc-maçonnerie avant que le saint-siège ne la condamne. Les catholiques ont dû la quitter et qui est-ce qui y est resté ? Ben, ceux qui ne l'étaient pas !

L'anticléricalisme n'est pas le fait de tous les maçons, ça dépend de leur loge, obédience, etc. Et c'est propre à nos pays. Dans les autres contrées, foi et franc-maçonnerie font bon ménage.

lhirondelle

Messages : 229
Date d'inscription : 08/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Catholiques et Franc-Maçons ?

Message  Xavier le Jeu 30 Juil - 13:56

Il se trouve que j'ai été initié en franc-maçonnerie à peu près au même moment où je trouvais le chemin de l'Église. Bien entendu, j'ai quitté la FM depuis.

Je dois dire que les condamnations de l'Église m'ont paru à cette époque tout à fait justifiées. En effet, avant même que j'en ai connaissance, des choses me paraissaient déjà totalement incompatibles avec ma nouvelle foi chrétienne. Les voici :
:arrow: Le relativisme idéologique de la FM est en contradiction avec le fait de se réclamer d'une vérité. Comme celui qui croit que Jésus est le "chemin, la vérité et la vie" pourrait-il en même temps prétendre que toutes les doctrines religieuses se valent, que nul ne peut prétendre connaître la vérité, etc. ?
:arrow: Le chrétien est un pécheur sauvé et pardonné. C'est par la grâce de Dieu, avec le consentement de sa volonté, que le chrétien chemine vers la perfection. Le franc-maçon est invité à s'auto-construire, par ses propres efforts (ils aiment l'image du temple).
:arrow: L'opposition flagrante à la doctrine de l'Église, notamment au niveau moral.

Bref, il m'a semblé évident - et c'est encore le cas aujourd'hui - qu'on ne peut pas être à la fois un bon fils de l'Église et un bon franc-maçon. De fait, je n'ai jamais croisé de franc-maçon qui allie les deux. Même des francs-maçons autoproclamés "catholiques" manifestent en réalité un lien bien peu catholique avec l'Église. J'en veux pour exemple ce FM qui disait communier (alors que l'Église l'interdit formellement) et lorsque je lui signalais qu'il n'en avait pas le droit, me disait effrontément qu'il ferait bien ce qu'il voudrait de toute façon. Bref, un orgueil à des années-lumière de l'obéissance filiale et de l'humilité.

Cordialement,
avatar
Xavier

Messages : 371
Réputation : 1
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 38
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum