Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

[SD]Isaac ou Ismaël ?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

[SD]Isaac ou Ismaël ? - Page 3 Empty Re: [SD]Isaac ou Ismaël ?

Message  Invité le Lun 19 Aoû - 11:31

Curieusement le dieu de Zoroastre, Ahura Mazda, interdit les sacrifices sanglant en son nom si mes souvenirs sont bons (on respecte toutes les formes de vie qui sont créés par Ahura Mazda parce qu'elles sont créés par Ahura Mazda, se sont des bienfaits, des cadeaux), du moins d'après Zoroastre, qui était perse et non hébreux. Il est antérieur à celui d'Abraham. Et Zoroastre peina à réformer le Mazdéïsme perse de son vivant, surtout qu'il prêchait une religion ou les prêtres avaient peu d'importance, évidemment cela déplaisait. Comme le clergé traditionnel égyptien a vu d'un très mauvais oeil la réforme tentée par Akhenaton. Tout comme les familles sacerdotales ont vu d'un très mauvais oeil les critiques de Jésus, tout comme Socrate fut poussé au suicide par certaines élites qu'il fustigeait, tout comme le Bouddha fut l'objet de complots et calomnies de la part de certains brahmanes dont il dénonçait la corruption, tout comme Martin Luther fut excommunié pour avoir dénoncé la corruption de Rome. Toujours la même chose... 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[SD]Isaac ou Ismaël ? - Page 3 Empty Re: [SD]Isaac ou Ismaël ?

Message  Spin le Lun 19 Aoû - 11:57

Disciple Laïc a écrit:
Curieusement le dieu de Zoroastre, Ahura Mazda, interdit les sacrifices sanglant en son nom si mes souvenirs sont bons (on respecte toutes les formes de vie qui sont créés par Ahura Mazda parce qu'elles sont créés par Ahura Mazda, se sont des bienfaits, des cadeaux), du moins d'après Zoroastre, qui était perse et non hébreux. Il est antérieur à celui d'Abraham. Et Zoroastre peina à réformer le Mazdéïsme perse de son vivant, surtout qu'il prêchait une religion ou les prêtres avaient peu d'importance, évidemment cela déplaisait. Comme le clergé traditionnel égyptien a vu d'un très mauvais oeil la réforme tentée par Akhenaton. Tout comme les familles sacerdotales ont vu d'un très mauvais oeil les critiques de Jésus, tout comme Socrate fut poussé au suicide par certaines élites qu'il fustigeait, tout comme le Bouddha fut l'objet de complots et calomnies de la part de certains brahmanes dont il dénonçait la corruption, tout comme Martin Luther fut excommunié pour avoir dénoncé la corruption de Rome. Toujours la même chose... 
Oui, enfin, ce n'est pas toujours si simple. Zoroastre, je ne sais pas, mais Socrate a été condamné pour des motifs politiques pas si injustifiés que ça (http://bouquinsblog.blog4ever.com/le-proces-socrate-irving-stone), Akhenaton négligeait dramatiquement son travail de chef d'état.

Et donc, pour revenir au sujet, pas simple pour Abraham non plus. D'autant qu'il y a un mélange de plusieurs récits.
Spin
Spin

Messages : 1713
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 67
Localisation : sur le Rhône

http://pagesperso-orange.fr/daruc/

Revenir en haut Aller en bas

[SD]Isaac ou Ismaël ? - Page 3 Empty Re: [SD]Isaac ou Ismaël ?

Message  Invité le Lun 19 Aoû - 12:15

Disons que j'ai grossis le traits pour pointer du doigt une tendance générale. 


Même le personnage d'Abraham a ce que j'en ai compris est maintenant suspecté d'être une compilation de différents personnages, il y a des choses qui ne collent pas au niveau archéologique entre ce qui est dit d'Abraham dans la Bible et ce que l'on de la période. Alors si en plus on se soucie de ses fils...




La question de l’historicité du personnage biblique Abraham a fait l’objet d’un travail scientifique considérable par les archéologues. Jusque dans les années 1980, les biblistes tels que Roland de Vaux défendaient l'historicité de l'époque patriarcale (en) même s'ils n’étaient pas d’accord sur l’époque précise, proposant des dates entre 2000 et 1300 avant notre ère. Ils se fondaient sur quatre arguments traditionnels infondés : « les histoires des Patriarches seraient le reflet des grandes migrations amorrites du début du deuxième millénaire ; les coutumes et les modes de vie des Patriarches s’expliqueraient dans le contexte socio-historique attesté par des documents de l’époque du Bronze moyen ou récent70 ; les noms divins et les concepts religieux de Gn 12-50 garderaient les traces d’une religion pré-yahwiste ; les noms des Patriarches sont attestés au deuxième millénaire ».



L’existence d’archives extraordinairement abondantes (tablettes d’argile) a permis de conclure depuis que le nom « Abraham » se retrouve à différentes époques et en différents lieux de Mésopotamie, sans qu’aucune utilisation particulière à Ur puisse être notée. De plus, les migrations en Mésopotamie sont désormais assez bien connues et aucune ne correspond au trajet du récit biblique, depuis Ur jusqu’en Palestine. Les archéologues constatent également que la géographie de la Palestine à l'époque supposée d'Abraham ne correspond pas au récit biblique (la ville de Beer Sheva ou le nom d'Ur-Casdim n'existaient par exemple pas au xixe siècle av. J.-C.). Abraham ne pouvait pas avoir de chameaux à cette époque car ils n'étaient pas domestiqués. Ces anachronismes et le fait qu'il n'y ait pas d’indications chronologiques dans les récits bibliques rend ainsi inadéquate l’idée d’une période patriarcale.


Le livre de la Bible dans lequel l'histoire d'Abraham est racontée a vraisemblablement été rédigé entre les viie et ve siècles av. J.-C., combinant des récits de provenances diverses réunies par plusieurs rédacteurs. Cela semble traduire une origine tardive par rapport à d'autres figures patriarcales plus anciennes comme celle de Jacob et l'idée d'un personnage ayant vécu au deuxième millénaire est abandonnée par la plupart des chercheurs. La conclusion des études scientifiques est la non-historicité d’Abraham, personnage biblique, donc, et non pas personnage historique.


La Bible propose une lecture théologique de l'histoire, aussi est-il probable que l'auteur sacerdotal des récits d'Abraham ait donné une origine mésopotamienne au patriarche pour en faire un modèle pour le retour d'exil de la Golah (en) babylonienne, qu'il ait décrit sa transmigration en guise de reconstruction identitaire du passé juif et qu'un autre auteur biblique ait élaboré une rédaction universaliste dont le but théologique est de faire entendre la voix du « Patriarche de tous les hommes », visionnaire d'une humanité réconciliée. La légende abrahamique n'est donc pas purement hagiographique et mythique, elle a un caractère patriotique et universaliste, ce qui n'exclut pas la possibilité que cette figure légendaire et que les traditions abrahamiques gardent des « traces de mémoire » de constellations socio-historiques du deuxième et premier millénaire avant notre ère. La question de l'existence d'un personnage réel derrière ces légendes reste cependant sans réponse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

[SD]Isaac ou Ismaël ? - Page 3 Empty Re: [SD]Isaac ou Ismaël ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum