Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Idriss le Mar 19 Nov - 19:49

Pierre Rabhi mériterait sans doute un sujet à lui tous seul...
D'origine algérienne il a un parcourt assez atypique ( converti au christianisme à 16 ans , bien que se déclarant sans religion particulière aujourd'hui....etc) .   http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Rabhi
Cela n' a pas empêché Oumma.com de recommander cette vidéo, qui est une des plus visionné du site, preuve s'il en faut de l’intérêt que porte nombre de musulmans sur le sujet de la décroissance!


Idriss

Messages : 3588
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Anne Josnin le Mar 19 Nov - 20:23

Merci pour ce beau témoignage et ces informations inédites pour moi! J'ai tout à apprendre de ce que vous vivez. Tout cela me réchauffe le cœur: c'est bon de partager avec toi et d'autres musulmans cette recherche commune de nouveaux modes de vie. Ce peut-être l'occasion d'une belle émulation (tu es beaucoup plus loin que moi sur le chemin de la simplicité et de la décroissance :jap: ). Heureuse aussi de découvrir que vous appréciez Pierre Rabbhi!
Connais-tu le blog de Patrice de Plunkett? Il nous donnait en exemple, lors d'une conférence ce vendredi, l'Institut Alexandre Dumas de Montfermeil, pour nous inviter à travailler ensemble, chrétiens et musulmans. Je pense que ton témoignage le toucherait aussi. N'hésite pas à intervenir donc sur le salon des Chrétiens Indignés: tu es le bienvenu :f: ! A bientôt :) 

Anne Josnin

Messages : 411
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Idriss le Ven 22 Nov - 17:35

oumma.com a écrit:Les OGM, non-halal ?
Par Adel Taamalli | le 21. novembre 2013 -

L’un des sujets les plus importants qui soient sur lequel les musulmans doivent absolument se prononcer concerne la sauvegarde de notre environnement commun. Les répercussions néfastes de toute pollution touchent non seulement nos propres sociétés mais aussi celle des autres pays du monde.
http://oumma.com/200961/ogm-non-halal
Spoiler:


Tariq Ramadan affirme souvent que les musulmans d’Europe, installés durablement dans nos sociétés occidentales, doivent prendre conscience de leur citoyenneté à part entière et ne plus se sentir étrangers. Il rajoute régulièrement ensuite que leur propre éthique doit leur donner les outils conceptuels pour se positionner dans le débat public et démocratique.

L’un des sujets les plus importants qui soient sur lequel les musulmans doivent absolument se prononcer concerne la sauvegarde de notre environnement commun. Les répercussions néfastes de toute pollution touchent non seulement nos propres sociétés mais aussi celle des autres pays du monde. L’état dans lequel nous laisserons notre planète pour les générations futures est de notre responsabilité morale primordiale.

Dieu n’a-t-Il pas soumis ce qui compose la nature pour le service de l’humanité ? Et n’est-il pas recommandé à cette dernière d’utiliser sa raison pour qu’il en tire profit, comme lorsque le prophète (PBSL) nous enjoignait de rechercher la connaissance même si pour cela nous devrions aller jusqu’en Chine ?

Or, nous vivons une époque où les scientifiques nous alertent sur les méfaits d’un certain nombre de produits et matières dont se servent les sociétés humaines dans le cadre de leur développement économique et social : OGM, nucléaire, pétrole. Face à eux se dressent schématiquement une minorité aux pouvoirs exorbitants : les multinationales et leurs lobbys qui cherchent à imposer aux législations nationales une actualisation servant leurs intérêts.Prenons le cas des OGM pour montrer en quoi une actualisation de l’éthique musulmane citoyenne est nécessaire.

Les OGM

Les OGM (Organisme génétiquement modifié) sont une technique génétique permettant de modifier l’ADN du vivant par une intervention humaine. Celle-ci est principalement appliquée dans les produits agricoles à destination des animaux domestiques ou de l’homme. L’une des caractéristiques premières de ces produits agricoles génétiquement modifiés consiste en une modification permettant à la plante de résister aux herbicides ou aux insectes qui les dévorent. L’utilisation des OGM permettrait un abandon de l’utilisation des pesticides par aspersion et donc une économie non-négligeable pour les agriculteurs, faisant ainsi baisser le coût de revient de la production agricole et donc, par mécanisme, le prix du panier de la ménagère.

Cependant, ce marché, dominé par la multinationale américaine MONSANTO, est régenté par le brevetage du vivant. Autrement dit, les graines génétiquement modifiées sont la propriété intellectuelle de ceux qui les ont mis au jour, obligeant les éventuels utilisateurs à payer une sorte de droit de licence. C’est la première fois dans l’Histoire que le vivant, et donc la base nourricière des populations, est susceptible de devenir la propriété exclusive de quelques uns, d’où la sonnette d’alarme tirée par les anti-OGM face à cette éventuelle confiscation du bien public majeur de l’humanité, son alimentation.

Autre problème de taille, beaucoup pensent que les OGM peuvent être nocifs pour la santé des animaux et des hommes. Alors que les multinationales prospérant sur le marché se complaisent dans une absence de certitude scientifique sur la question et s’échinent malgré tout à obtenir l’autorisation pour la commercialisation de leurs produits dans plusieurs pays du monde (ce qui n’est plus le cas en France grâce à l’action des anti-OGM), des scientifiques tentent de prouver leur toxicité (voir ci-dessous).

Ainsi donc, la défense de l’accès pour tous à l’alimentation et la préservation de la santé humaine sont deux champs sur lesquels une éthique musulmane citoyenne à son mot à dire en ce qui concerne les OGM. Exposons les pistes de réflexion possibles pour une telle éthique musulmane sur ce sujet.

La propriété du vivant

En tant que musulmans, nous cherchons notre propre éthique principalement dans le Coran et dans les hadiths, mais aussi en fonction d’une sagesse temporalisée à notre époque. Pour prendre un exemple, alors que l’islam n’interdisait pas l’esclavage au moment de son apparition dans l’Arabie du VIIème siècle (cela aurait été hors contexte et inaudible pour une société majoritairement esclavagiste, comme la plupart de celles peuplant la Terre alors), notre sagesse temporalisée implique que nous ne pouvons pas lutter pour son retour, tout simplement parce que son abolition est un acquis universel, au-delà même des différentes civilisations. Notre éthique musulmane nous servant aussi à comprendre l’esprit du Coran (qui appelait à l’affranchissement des esclaves lors de certaines circonstances) qui nous conduit, pour notre époque, à refuser un retour de cette pratique d’un autre âge.

Qu’en est-il de la tentative des multinationales de la mise en coupe réglée de la propriété collective du vivant ? Le Coran nous raconte l’histoire d’un groupe d’hommes qui, se rendant à leurs champs pour y puiser leur récolte, le faisaient en toute discrétion pour ne pas attirer les pauvres. En réponse, Dieu fit qu’une calamité frappa leurs terres, ce qui les fit entrer dans un désarroi profond (Coran : s. 68, v. 17-33). Nous ne devons donc pas laisser nos législations nationales autoriser les OGM à prospérer sur nos terres agricoles tout simplement parce qu’il y a danger à ce qu’un monopole nocif s’installent sur l’alimentation. Et notre sagesse temporalisée à notre époque, se servant de la raison économique, nous indiquerait que si jamais toutes les exploitations utilisaient les mêmes graines de blé ou de maïs génétiquement modifiées, qui nous prémunirait contre une hausse conséquente des redevances que les agriculteurs auraient à payer en échange ?

Dans le contexte actuel de morosité économique et sociale sur fond de crise économique mondiale, ne serait-ce pas là un risque pour notre pouvoir d’achat ? Et quid des pays du Sud dans lesquels la faim règne parmi des populations entières ? Les laisserons-nous être soumis aux diktats des grandes multinationales  qui ne cherchent avant tout que leur profit ?

La nocivité des OGM

Des scientifiques attirèrent l’attention sur la dangerosité éventuelle des OGM sur la santé.

Sans entrer dans les détails, une étude du Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN), une association fondée en 1999 par Corinne Lepage, ancienne Ministre de l’Environnement, a démontré en 2007, par des tests sur des rats, que l’ingurgitation de graines de maïs génétiquement modifiées accroissaient les risques de développement de tumeurs cancéreusesii.

Or les défenseurs des OGM indiquent que ceux-ci sont le meilleur moyen pour lutter contre la faim dans le monde puisqu’ils sont résistants à l’attaque des insectes. Les anti-OGM disent au contraire qu’il faut développer l’agro-écologie, cette pratique agricole qui met à l’honneur les savoirs et savoir-faire des paysans qui se sont développés depuis des siècles, et qui permettent l’utilisation de la nature pour accroître la qualité et la quantité des rendements.

Utilisons note éthique et notre sagesse temporalisée pour montrer en quoi l’agro-écologie est la solution la plus pérenne pour sécuriser notre agriculture. Dans le Coran Dieu dit : « [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font » (s. 16, v. 68). Il est prouvé aujourd’hui que l’abeille, par ces déplacements incessants, est d’une utilité considérable pour la pollinisation des plantes et la préservation de la biodiversité.

Transposons maintenant cette harmonie de la nature observée chez l’abeille dans l’utilisation qu’un paysan peut en faire dans le cadre de son exploitation. L’un des maux qui ronge celle-ci provient de l’attaque des insectes qui dévorent les cultures. Cela oblige les agriculteurs à utiliser des produits chimiques (pesticides) nocifs pour leur santé, sans parler de celle des consommateurs. Ou bien à faire le choix d’OGM résistants aux insectes car possédants dans leur ADN une capacité de production de produits similaires aux pesticides dans leur impact.Beaucoup ont fait au contraire le choix d’utiliser des mésanges, oiseux insectivores efficaces. L’action de ceux-ci préservant les cultures tout en favorisant la biodiversitéiii. Ne serait-ce pas là une analogie évocatrice de rôle de l’abeille tel que déduit dans le Coran ? L’islam ne doit-il donc pas défendre l’agro-écologie ?

Conclusion : les OGM, non-halal ?

Ainsi, à la lumière du Coran et de notre sagesse temporalisée qui utilise notre raison, il est temps que les musulmans poussent à ce que les OGM soient déclarés non-halal pour l’alimentation en général, en donc illégal dans les législations nationales qu’ils contribuent à établir. Car ceux-ci menacent de se répandre partout dans le monde et de modifier les règles de la propriété du vivant. Et tant que nous ne sommes pas sûrs qu’ils ne possèdent aucune nocivité pour l’homme, ils doivent être interdits.

Le principe de précaution doit régner avant tout, celui-ci s’appliquant dans les législations dans le but de préserver l’espèce humaine. Cependant, les musulmans, comme les autres, doivent s’engager immédiatement dans la recherche génétique en se laissant guider par leur propre éthique.

Notes

i « Il fait pousser pour vous, les cultures, les oliviers, les palmiers, les vignes et aussi toutes sortes de fruits » (Coran : s. 16, v. 11)

ii Voir Carine Seghier, « Greenpeace dénonce la toxicité du maïs transgénique MON863 », Actu environnement.com, Mars 2007 (http://www.actu-environnement.com/ae/news/greenpeace_CRII-GEN_toxicite_mais_OGM_MON863_monsanto_2329.php4)

iii Voir page 10, http://www.agroforesterie.fr/documents/Fiche-Biodiversite-CASDAR-agroforesterie-AP32.pdf
avatar
Idriss

Messages : 3588
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  serge lellouche le Ven 22 Nov - 21:19

Utilisons note éthique et notre sagesse temporalisée pour montrer en quoi l’agro-écologie est la solution la plus pérenne pour sécuriser notre agriculture. Dans le Coran Dieu dit : « [Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que [les hommes] font » (s. 16, v. 68).
http://oumma.com/200961/ogm-non-halal

Merci Idriss pour ce texte et pour votre témoignage personnel très touchant. Grande joie de mieux voir tout ce qui relie les religions monothéistes sur ces questions...

J'ai récemment entendu cette émission très instructive... « Regard musulman sur l'objection de croissance » avec Fethallah Otmani et Yamin Makri.
Peut-être connaissez-vous ces auteurs...
avatar
serge lellouche

Messages : 1538
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 46
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Idriss le Sam 23 Nov - 21:00

Bonsoir Serge
Merci pour ce lien fort intéressant...je connaissait plus ou moins Fethallah Otmani et Yamin Makri.
J'ai donc fait une petite recherche:

Fethallah Othmani, porte parole de l'organisme de certification halal AVS, s'exprime maintenant sur le thème du marché halal.
AVS çà je connais , c'est le seul ( avec la mosquée de Lyon peut-être) organisme de certification Halal un tant soit peu sérieux...Il est très réputé chez les musulmans pratiquants....de base. On retrouve cet organisme dans beaucoup d'action "d'éducation" , d'information ... Ethique , AVS n' a pas vendu son âme au marché jusqu'à présent...il résiste mais il ne c'est pas fait que des amis....


Yamin Makri est proche de Tariq Ramadan , des éditions Tawid et fondateur l'union française des consommateurs musulmans des de http://www.ufcm.fr/ nous en avons déjà parlé dans cet rubrique...

Pour le discours dans le lien que tu proposes , Fethallah Othmani ressort presque mot pour mot ce que l'on peu lire dans "promesse de l'Islam" de Garaudy ( 1981) qui fut on s'en souviens un grand ami de l'abbé Pierre avant de se perdre dans des errances révisionnistes...
Il n'en reste pas moins que "promesse de l'islam" est un livre qui conserve un grand intérêt et que je recommande.
avatar
Idriss

Messages : 3588
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Idriss le Sam 31 Mai - 20:27

Reportage entendu ce matin sur France Culture. Nous sommes un peu loin du sujet , pourtant beaucoup de points abordés m'interpelle et recoupe des points abordé dans ce sujet...
avatar
Idriss

Messages : 3588
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Idriss le Mar 30 Sep - 11:46


Jeûner pour la justice climatique, un geste militant qui transcende les religions

Rédigé par Christelle Gence | Jeudi 5 Juin 2014

Un collectif d’associations religieuses et laïques, soutenu par Nicolas Hulot, l'envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète, a lancé, mercredi 4 juin, l’opération « Jeûne pour le climat ». L'initiative encourage à jeûner le 1er de chaque mois à compter du 1er juillet, pour soutenir les victimes du changement climatique et appeler les dirigeants à prendre des mesures concrètes à l'horizon de la conférence sur le climat à Paris en décembre 2015.
http://www.saphirnews.com/Jeuner-pour-la-justice-climatique-un-geste-militant-qui-transcende-les-religions_a18984.html

article:
Jeûner pour le climat ? C’est l'initiative présentée mercredi 4 juin par un collectif d’organisations et de personnalités de diverses traditions religieuses, spirituelles, athées et laïques. Si la pratique peut paraître « à contre-courant, désuète, ou décalée », aux dires de ses promoteurs, ils y voient une double utilité : exprimer leur solidarité avec les victimes du changement climatique et pousser les gouvernements vers l’adoption d’un traité global, contraignant, juste et ambitieux lors du sommet Paris Climat 2015 en décembre prochain.

Actuellement, déjà 40 organisations et 45 personnalités – dont Nicolas Hulot, l'envoyé spécial du président de la République pour la protection de la planète et le président de la Fondation Nicolas-Hulot pour la nature et l'homme, présent pour le lancement de l’opération – soutiennent le mouvement, promu dans une vingtaine de pays.

Une action symbolique...
Le 1er juillet, puis le 1er jour de chaque mois jusqu’en décembre 2015, chacun est invité à jeûner, pour manifester son soutien aux populations pour qui le changement climatique est déjà une réalité. Il s’agit d’un « jeûne libre », qui dure 24 heures ou non, au cours duquel on peut boire de l’eau ou du thé, ou même faire un repas (frugal tout de même) ou encore faire un « jeûne carbone », c'est-à-dire limiter au maximum ses émissions carbone, en se déplaçant à vélo par exemple. Des rassemblements pour des jeûnes collectifs sont déjà prévus dès le 1er juillet, notamment à Paris, Aix, Marseille, Strasbourg, Caen ou Nantes.

« C’est une bonne chose, c’est symbolique », mais « personne n’a la naïveté de penser que ces gestes isolés vont résoudre la crise climatique » prévient Nicolas Hulot. Mais « la petite idée de la sobriété et du jeûne peut porter de grands fruits », estime, lui, François Clavairoly, le co-président du Conseil d’Eglises chrétiennes de France (CECEF) et président de la Fédération protestante de France (FPF). Parce que le changement climatique est le principal défi à long terme pour la planète et qu’il « ne respecte aucune frontière », « un front uni et commun nécessaire », explique Morgane Créach, du Réseau action climat France.

... pour interpeller les politiques

« Il semble essentiel de ramener le plus de voix possible pour alerter les citoyens et les responsables politiques », poursuit-elle, alors que « des signaux répétés », au travers de nombreux rapports d’experts et de la multiplication des catastrophes climatiques, alarment sans cesse sur l’urgence de prendre des mesures concrètes et ambitieuses pour lutter contre le réchauffement climatique. « Personne ne pourra se réfugier derrière l’alibi d’ignorance », a insisté l’envoyé spécial du président de la République. Il s'agit bien d'un « enjeu de civilisation ».

C’est bien là l’enjeu réel de l’initiative : montrer aux dirigeants politiques que des personnes des quatre coins du monde et de toutes confessions exigent une action pour le climat. En ligne de mire, Paris 2015, la grande messe du climat onusienne qui se tiendra dans la capitale. Les promoteurs du jeûne exhortent les responsables politiques à ne pas réitérer les échecs des précédents sommets sur le climat, et à aboutir à des mesures concrètes. Car en limitant l'augmentation des températures en deça de 2°C, les effets du réchauffement climatique pourraient être contenus.

« Nous attendons du monde entier une réduction des émissions de carbone, la mise en place d’un approvisionnement sur le long terme en énergies renouvelables pour un avenir plus sûr (...) et une approche révolutionnaire » pour en venir à bout du problème, a déclaré l’initiateur du projet, Yeb Saño, le négociateur philippin aux conférences de l’ONU sur le climat (voir encadré plus bas).

Jeûner pour la justice climatique, un geste militant qui transcende les religions
Un combat œcuménique en phase avec les valeurs religieuses
Soutenu principalement par des organisations chrétiennes, le jeûne pour le climat est en phase avec les principes des grandes religions, qui trouvent un terrain d’entente sur le sujet. Alors que les religions sont souvent associées aux conflits, le « combat pour la nature » est un « combat universel », « une cause commune qui nous concerne tous », déclare Tareq Oubrou, recteur de la mosquée de Bordeaux.

Pour François Clavairoly, « l’action du jeûne est portée par une dynamique œcuménique. Œcuménisme de la cause, œcuménisme militant, œcuménisme du signe, même si le signe est décalé dans un monde où la frugalité n’est pas à l’ordre du jour ».

La tradition du jeûne n’a pas la même signification selon les confessions. Mais l’idée de modération que la démarche véhicule est en adéquation avec « l’appel à la conversion des modes de vie » formulé par Marc Stenger, le président de Pax Christi France, présent au nom de la Conférence des évêques de France (CEF), rappelant que le changement des modes de vie et de production est aussi un souhait formulé par le pape François et son prédécesseur Benoit XVI. C'est même un « acte de résistance » et une « forme de liberté de dire non » que de ne pas céder à la « tyrannie de la consommation », selon Tareq Oubrou.

Un acte de résistance pour la planète

Nicolas Kazarian, qui s’exprimait au nom de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, souligne qu’il s’agit de « résister au changement climatique en se changeant soi-même ». Des problématiques qui conduisent à s’interroger sur « la compréhension de la nature et de la création », souligne M. Clavairoly, et à repenser « l’Homme comme étant à l’intérieur de la Création » pour Nicolas Kazarian.

F. Clavairoly ajoute qu'en tant que chrétien, le changement climatique constitue aussi un « enjeu de justice ». La Terre est « un don précieux reçu de Dieu » rappelle Marc Stanger, et qu’il est nécessaire « de transmettre une Terre saine aux générations futures ».

L’initiative du jeûne pour le climat n’a pour l’heure pas encore reçu l’appui des organisations musulmanes françaises, mais Ghaleb Bencheikh, président de la Conférence mondiale des religions pour la paix, et Tareq Oubrou la soutiennent à titre personnel. Ce dernier a répondu à l'appel parce qu’il juge que « les musulmans n’accordent pas beaucoup d’importance à l’écologie. » Or, à la différence des autres religions, le Coran n'a pas placé l'Homme au-dessus de la Création. Une raison, selon lui, qui devrait inciter les musulmans à se soucier davantage du sort de la planète.


A l’origine du mouvement

L’acte de protestation de Yeb Saño, négociateur philippin aux conférences climat de l’ONU, alors que son pays venait d’être dévasté par le super-typhon Haiyan, en novembre 2013. Dans un discours à la conférence de l'ONU pour le climat à Varsovie, il a déclaré qu’il ne mangerait pas jusqu’à ce que la conférence débouche sur des mesures qui permettent d’« arrêter la folie » de la crise climatique. D’autres personnes ont jeûné avec lui à travers le monde pour exprimer leur soutien à son combat. Puis des groupes de jeunes, d’écologistes, des groupes religieux les ont rejoints et le jeûne pour le climat a évolué en un mouvement mondial. Six mois plus tard, les organisations et les personnalités cherchent à faire prendre au mouvement de l’ampleur, en appelant chacun à jeûner à partir du 1er juillet, puis tous les 1er de chaque mois jusqu’en décembre 2015.

avatar
Idriss

Messages : 3588
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Roque le Mar 30 Sep - 12:17

Idriss a écrit:Jeûner pour la justice climatique, un geste militant qui transcende les religions
Cher Idriss j'admire ton enthousiasme militant et ton désir de faire quelque chose pour la planète.  :)

Le " vieux " que je suis voit les choses très simplement. Je pratique le jeun régulièrement tout au long de l'année et pas seulement pendant le Carême. Pourquoi ? Pour adresser une supplique à Dieu ... Cela évidemment se vit dans un dialogue solitaire sans effet médiatique, sans effet mécanique sur le climat ...  :)

Je pense, au final, que Son influence est plus puissante que toutes les " communauté internationales " ou tous les " jeuns laïcs sensés " transcender " les religions ". Si le mot " transcendance " a un sens, cela ne concerne certainement ni les grands consensus humains, fussent-ils de bonne volonté, ni les effets de groupe sur le web ...

Roque

Messages : 4366
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Alex_Peace le Sam 4 Juil - 16:40

Bonjour tout le monde !

Ce projet de jeûner pour le climat m'attirait depuis un moment.
J'ai donc décidé de rejoindre le mouvement dans un église à Paris, l'église Saint-Merry.

Je vais d'abord décrire brièvement la manière dont cela c'est déroulé :

Le rendez-vous était le premier jour mois, de 20h00 à 22h00, donc il y a trois de cela.

L’organisatrice commença par annoncer ma présence, vu que j'étais le seul musulman.

Il y eut une distribution de textes, qui étaient des chants religieux.
On commença donc par lire le texte et chanter en même temps ( j'étais plus un simple observateur pendant les chants).

Suivi ensuite quelques minutes de méditation, autrement dit du silence et chacun pensait à sa manière.

Une fois terminé, une personne nous présenta l’encyclique du Pape François.
Cela créa un débat parmi la vingtaine de personnes présentes.

Ensuite, un autre chant religieux.

Enfin, la dernière partie qui consistait à débattre au sujet de l’événement de fin d’année, le COP 21 (le sommet climatique qui aura lieu au Bourget du 1er au 15 décembre).
Quelques très bons projets furent présentés (comme l’installation d’un grand navire dans l’église, pour faire le lien entre l’Arche de Noé - Paix sur Lui - ainsi que les naufrages tragiques qui ont eut lieu en Méditerranée dernièrement; des expositions; « Alternatiba » )

Pour finir, certaines personnes et moi-même échangeâmes nos coordonnées.

J’ai donc beaucoup apprécié cette soirée, et j’ai beaucoup d’espoir pour rassembler un grand nombre personnes, pour s’unir, s’unir dans la différence ;)

J'aimerais bien savoir ce que vous en pensez, avez-vous des questions?

Que la paix soit sur vous,
Alexandre


P.S. : si vous désirez, je peux vous envoyer la feuille des textes de chant qui nous avait été distribuée
avatar
Alex_Peace

Messages : 2
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 29
Localisation : Créteil (Ile-de-France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  -Ren- le Sam 4 Juil - 17:39

Alex_Peace a écrit:Bonjour tout le monde !

Ce projet de jeûner pour le climat m'attirait depuis un moment.
J'ai donc décidé de rejoindre le mouvement dans un église à Paris, l'église Saint-Merry
Grand merci pour ce témoignage ! :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Jeûner pour le climat

Message  Alex_Peace le Ven 4 Sep - 12:51


Bonjour,

Avez-vous déjà discuter à propos de l'idée du "Jeûne pour le climat" ?
Au cas où : il s'agit d'un jeûne qui a lieu tous les premiers jours de chaque mois dans le but de diminuer notre impact écologique sur la planète.

Je participe donc à ce projet, et pour l'instant, je pense que cela se déroule dans des églises.

Pour le premier jour du mois de septembre, une église à Paris accueillait un évêque (on était tout de monde prêt de 200 personnes !).
Ce dernier a fait un discours à propos du climat et a commenté le l'Encyclique du pape François.

Certaines choses m'ont beaucoup marquées et j'aimerais les partager avec vous.
En effet, l'évêque Mgr Eric de Moulin Beaufort avait dit quelque chose de très simple et tellement vrai : et si nous tentions de nous émerveiller plus facilement, des choses qui nous entourent ?
C'est d'ailleurs un passage de l'encyclique qui nous a été distribué pour le réciter tous ensemble, à la fin de la conférence.

Voici cet extrait :

" Prière pour notre terre

Dieu Tout-Puissant qui est présent dans tout l'univers
et dans la plus petite de tes créatures,
Toi qui entoures de ta tendresse tout ce qui existe,
répands sur nous la force de ton amour pour que
nous protégions la vie et la beauté.
Inonde-nous de paix, pour que nous vivions comme frères et soeurs
sans causer de dommages à personne.
Ô Dieu des pauvres, aide-nous à secourir les abandonnés
et les oubliés de cette terre qui valent tant à tes yeux.
Guéris nos vies, pour que nous soyons des protecteurs du monde
et non des prédateurs,
pour que nous semions la beauté
et non la pollution ni la destruction.
Touche les coeurs de ceux qui cherchent seulement des profits
aux dépends de la terre et des pauvres.
Apprends-nous à découvrir la valeur de chaque chose,
à contempler, émerveillés, à reconnaître que nous sommes
profondémment unis à toutes les créatures
sur notre chemin vers ta lumière infinie.
Merci parce que tu es avec nous tous les jours.
Soutiens-nous, nous t'en prions,
dans notre luttre pour la justice, l'amour et la paix. "

Ce passage est universel, parle d'amour, de l'écologie, de justice et d'adoration, cela doit surement être ce pourquoi je l'ai tant apprécié :)

Chers frères et sœurs, que la paix soit sur vous.
avatar
Alex_Peace

Messages : 2
Réputation : 0
Date d'inscription : 02/07/2015
Age : 29
Localisation : Créteil (Ile-de-France)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Idriss le Dim 3 Sep - 18:50

Inès Safi a écrit:Chers tous.
Je voudrais partager mes "sept questions" ci-dessous (datant de 2013). Elles visent à nous inciter, ceux de confession musulmane, à ordonner les priorités et revivifier les sens des traditions et rites, tout en préservant les célébrations.

Cependant, cela concerne tout autant la célébration d'autres fêtes (Noël, Pâques, Thanksgiving) associées à des festins carnivores! Ne pensez-vous donc que nous sommes tous emportés dans le même bateau du consumérisme déchaîné, et que nous devrions changer sa direction, collectivement?


Laissez moi vous rappeler ces statistiques, à titre d'illustration, tout en évitant toute polémique (merci de modérer vos commentaires) et la triste réaction:" je n'ai pas besoin de changer, les autres font pire"!

Selon le rapport "Peak Meat Production Strains Land and Water" de 2014, dans les pays industrialisés, on consomme aujourd’hui 76 kilogrammes de viande par année (167 livres), contre 43 kilos en moyenne dans le monde. Le porc a la "médaille d'or" (le pauvre): 115,15 millions de tonnes par an. Malgré toutes les célébrations de l'Aid, le mouton arrive en dernier, avec 14 Millions de tonnes pour toute la planète par an... C'est colossal, certes, mais les messages de compassion exclusifs envers les moutons risquent de vexer les cochons :D

"Ne faites pas de vos estomacs des cimetières pour les animaux", a exhorté le prophète Mohammed l'exemplaire...

Alors, chers ami(e)s musulman(e)s, tournons le couteau sept fois dans son étui avant de le sortir en plein air...

En nous posant sept questions "réfractaires":

1-La vie de l'animal fut-elle respectueuse de son bien-être élémentaire?

2- Son élevage est-il néfaste à la terre?

3-Sa mort respecte-elle le critère de non-souffrance "réglementaire"?

4-La consommation de viande est-elle bénéfique ou nécessaire?

5-Le prix de la bête n'est-il pas un fardeau monétaire?

6-Ne serait-il pas plus judicieux de le placer dans des projets solidaires?

7-Et si le rituel nous est vraiment si cher, sacrifier un seul par quartier ne serait-il bien plus salutaire, tout en renforçant les liens avec ses pairs?

©️Inès Safi
avatar
Idriss

Messages : 3588
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum