Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Idriss le Ven 10 Aoû - 20:15

Vivre le Ramadan dans la société de la marchandise dans laquelle nous baignons, c'est aller à contre-courant car nos sociétés voudraient réduire l'homme à une machine à produire et à consommer. La société moderne fait du travail une finalité de la vie, et la recherche des plaisirs dans la consommation le centre de toutes nos préoccupations.

http://oumma.com/13468/ramadan-arme-combattre-consumerisme


Dernière édition par -Ren- le Ven 10 Aoû - 21:01, édité 1 fois (Raison : taille de l'image, et titre plus ouvert compte tenu de la rubrique choisie)
avatar
Idriss

Messages : 3461
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Arnaud LB le Dim 12 Aoû - 15:10

Idriss a écrit:Vivre le Ramadan dans la société de la marchandise dans laquelle nous baignons, c'est aller à contre-courant car nos sociétés voudraient réduire l'homme à une machine à produire et à consommer. La société moderne fait du travail une finalité de la vie, et la recherche des plaisirs dans la consommation le centre de toutes nos préoccupations.

http://oumma.com/13468/ramadan-arme-combattre-consumerisme

Merci Idriss pour le partage de cette règle de vie qui ne se limite certainement pas qu'aux Musulmans mais à nous tous, hommes et femmes de bonne volonté.
Merci pour ce partage interreligieux...


Arnaud LB

Messages : 743
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/11/2011
Age : 42
Localisation : Bretagne, France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Idriss le Dim 12 Aoû - 19:15




Bonjour Arnaud
Oui j'ai bien vu que la rubrique s'appelait chrétiens indignés ...Mais j'ai voulu faire un petit clin d’œil pour vous dire: vous n’êtes pas seul!
Donc nous pourions dire solidarité des " croyants " indigné!
Hier les religions étaient souvent critiquées comme étant "l' opium du peuple" et l'on dénonçait le sabre et le goupillons deux piliers pour maintenir un système d'exploitation au service d'une classe de privilégiés!
Aujourd'hui quand la Religion est foi ( et pas traditions , coquille vide , simple attachent folklorique) elle peut-être au contraire une aide, une enracinement, une ressource où puiser la force de résister à ce système. Notamment en remettant en cause les valeurs d'une société basée sur la consommation , la surconsommation! Et en proposant et valorisants d'autre valeurs alternatives.
C'est peut-être pourquoi le système libéral opère un double mouvement :
D'un coté récupérer le religieux , le marchandiser pour les profits qu'il peu générer .
De l'autre le combattre, le dénigrer pour affaiblir ses capacités à lui résister.

L'islam n'échappe pas à ce double mouvement ! Cet antagonisme y est même exacerbé : d'un coté on veux nous acheter pour mieux nous vendre , de l'autre on veux nous séculariser de force pour nous neutraliser.



" toutes les religions - et même les non-croyants - se divisent en un courant qui pactise avec les injustices tout en se parant d'une apparence de piété, et un courant qui, au nom d'une certaine cohérence de la foi, combat pour la justice sociale parce qu'elle semble émaner d'une exigence divine. Ainsi, la vraie frontière semblerait s'établir non entre musulmans et non-musulmans, mais entre serviteurs de la Justice et oppresseurs injustes"
Farid Esack (Qur'ân, Liberation & Pluralism - An Islamic perspectice of Interreligious Solidarity against Oppression (Oneworld, Oxford, 1997, 288 pp.)





avatar
Idriss

Messages : 3461
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Arnaud LB le Lun 13 Aoû - 0:53

Idriss a écrit:


Bonjour Arnaud
Oui j'ai bien vu que la rubrique s'appelait chrétiens indignés ...Mais j'ai voulu faire un petit clin d’œil pour vous dire: vous n’êtes pas seul!
Donc nous pourions dire solidarité des " croyants " indigné!
Hier les religions étaient souvent critiquées comme étant "l' opium du peuple" et l'on dénonçait le sabre et le goupillons deux piliers pour maintenir un système d'exploitation au service d'une classe de privilégiés!
Aujourd'hui quand la Religion est foi ( et pas traditions , coquille vide , simple attachent folklorique) elle peut-être au contraire une aide, une enracinement, une ressource où puiser la force de résister à ce système. Notamment en remettant en cause les valeurs d'une société basée sur la consommation , la surconsommation! Et en proposant et valorisants d'autre valeurs alternatives.
C'est peut-être pourquoi le système libéral opère un double mouvement :
D'un coté récupérer le religieux , le marchandiser pour les profits qu'il peu générer .
De l'autre le combattre, le dénigrer pour affaiblir ses capacités à lui résister.

L'islam n'échappe pas à ce double mouvement ! Cet antagonisme y est même exacerbé : d'un coté on veux nous acheter pour mieux nous vendre , de l'autre on veux nous séculariser de force pour nous neutraliser.



" toutes les religions - et même les non-croyants - se divisent en un courant qui pactise avec les injustices tout en se parant d'une apparence de piété, et un courant qui, au nom d'une certaine cohérence de la foi, combat pour la justice sociale parce qu'elle semble émaner d'une exigence divine. Ainsi, la vraie frontière semblerait s'établir non entre musulmans et non-musulmans, mais entre serviteurs de la Justice et oppresseurs injustes"
Farid Esack (Qur'ân, Liberation & Pluralism - An Islamic perspectice of Interreligious Solidarity against Oppression (Oneworld, Oxford, 1997, 288 pp.)






Idriss,

Au contraire, j'ai énormément apprécié ce petit clin d’œil musulman! Effectivement, tous les croyants doivent trouver cette conviction commune pour lutter contre ce monde consumériste.
Maintenant pourquoi "Chrétiens indignés"; tout simplement parce que nous sommes un groupe de chrétiens au départ et que nous constatons qu'il est très facile de trouver des chrétiens qui dénoncent les dérives sociétales de notre société mais dès qu'il s'agit de trouver des chrétiens qui se lèvent pour dénoncer les injustices sociales ou écologiques, cela devient plus dure! Ils nous est donc paru important d'interpeler ces chrétiens silencieux devant les questions sociales. Et pourtant, l’Église dénonce ces injustices depuis très longtemps à travers sa Doctrine sociale. En tant que chrétiens indignés nous disons que tous ce qui portent atteinte à la dignité de la personne humaine doit être dénoncé que ce soit sur le plan sociétal ou social. Maintenant, nous pouvons que nous réjouir de voir des musulmans, des juifs et des personnes de d'autres ou sans confessions se joindre avec nous à cette indignation. Nous pouvons que travailler ensemble, c'est une évidence!

Fraternellement

Arnaud

Arnaud LB

Messages : 743
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/11/2011
Age : 42
Localisation : Bretagne, France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  -Ren- le Mer 15 Aoû - 15:21

Pour relancer un peu cette discussion à mon avis riche de potentiel, voici ce que je viens de trouver :
Voit-on, dans le jeûne à caractère chrétien, une contestation de la consommation ? (...) Oui répond Jean-Claude Noyé :
«Le jeûne, s'il est envisagé avec le sérieux voulu, ne peut être que bénéfique tant au plan individuel (pour le corps, l'âme et l'esprit) que sociétal. À mes yeux, le jeûne est en effet une sorte de propédeutique à la sobriété heureuse que nous appelons tous de nos voeux. Aujourd'hui nous comprenons mieux que jamais qu'il est plus que temps de sortir de la société de consommation, laquelle nous asservit tous et nous conduit à une catastrophe écologique, humanitaire et spirituelle. Chrétien, au sens noble et libre du terme, comme l'entendaient Jacques Ellul ou Ivan Illich, ces deux grands inspirateurs de l'écologie politique, je me situe comme un objecteur de croissance. Dans la perspective d'une société de décroissance soutenable, équitable et solidaire, dont je suis intimement convaincu que c'est la seule voie pour sortir de l'impasse, le jeûne trouve toute sa place»
:arrow: http://www.enmanquedeglise.com/article-30098405.html
(bon, je sais, on n'a pas parlé de façon très positive d'Ellul ces derniers temps... :lol:)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  -Ren- le Dim 17 Fév - 8:39

Je fais remonter ce fil car les catholiques ont débuté leur Carême ; or nous partageons avec vous notre cheminement ( http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1784-careme-avec-la-creation ) qui propose ceci dans les "Gestes Concrets" :
Le « scandale Findus », les dérives d’un système où le profit gouverne tout, les gaspillages ainsi engendrés… c’est l’occasion de réfléchir sous le regard de Dieu au sens de cet acte banal : se nourrir. Moins gaspiller, rechercher des filières plus courtes, où l’homme garde plus de place, produire et préparer soi-même. Je choisis d’appliquer l’un de ces changements à un ou plusieurs produits bien précis
Ce scandale médiatisé n'a en réalité rien de nouveau ; mais pour une fois, de nombreux articles sortent pour enrichir notre réflexion, je vais en poster ici. Voici tout d'abord un rappel chronologique :
(...)L'"affaire" de la viande de cheval débute le 17 septembre 2012, quand un inspecteur sanitaire du comté de Newry (Irlande du Nord) constate un problème d'étiquetage et d'emballage sur un stock de viande surgelée. Par hasard il vient de tomber sur l'un des plus grands scandales alimentaires récents.

La viande appartenait à l'entreprise McAdams, petite structure d'import-export basée de l'autre côté de la frontière, en République d'Irlande. Il faut quelques semaines pour que le dossier soit transféré d'un pays à l'autre, puis trois mois aux autorités irlandaises pour remonter la filière.

Le scandale éclate finalement mi-janvier : jusqu'à 29 % de viande chevaline se trouve dans les steaks hachés supposés au bœuf des supermarchés Tesco, Iceland et Lidl. Son origine : la Pologne.

Inquiètes, beaucoup d'usines agroalimentaires en Europe commencent alors à effectuer des tests. Et fin janvier, le français Comigel alerte Findus : ses lasagnes sont contaminées, jusqu'à 100 % dans certains cas (...)

Il ne s'agit pas d'une simple fraude isolée, réalisée par un sous-traitant véreux. L'affaire est plus étendue : trois filières différentes ont, pour l'instant, été mises au jour. La première en Irlande, avec de la viande polonaise ; la deuxième avec Comigel, et de la viande roumaine. La troisième, découverte cette semaine, vient du Royaume-Uni, où les autorités ont procédé à trois arrestations jeudi 14 février (...)

"Cela pourrait être évité si les entreprises agroalimentaires prenaient leurs responsabilités et cherchaient à superviser le tout. Mais l'industrie est sous une telle pression financière que personne ne veut le faire. La tentation de la fraude est évidente", accuse Andy Bowles, directeur d'ABC Food Safety, société britannique qui forme des inspecteurs sanitaires (...)

Cette pression financière n'est pas nouvelle, et le scandale de la viande de cheval n'est pas la première fraude. Au Royaume-Uni, deux autres affaires ont défrayé la chronique ces dernières années. En 2009, on a injecté dans des poulets un liquide dérivé de peaux de porc et de bœuf pour les gonfler. Quelques années plus tôt, on avait fait passer de vieux moutons du pays de Galles pour de jeunes brebis. Si bien que dans le milieu alimentaire, personne ne s'étonne vraiment du nouveau scandale (...)
:arrow: http://www.lemonde.fr/sante/article/2013/02/15/viande-chronique-d-un-scandale-annonce_1833208_1651302.html?xtmc=lasagne&xtcr=4

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  -Ren- le Dim 17 Fév - 8:54

Le problème des intermédiaires :

(...) L'affaire du cheval égaré n'en met pas moins en lumière des fragilités du système. Tout d'abord, il n'y a aucune raison d'utilité objective à ce que, de l'étable à la table, il y ait autant d'intermédiaires pour proposer aux consommateurs des lasagnes industrielles préparées à base d'un mélange de chute de muscles, graisses, collagène qu'on a convenu de continuer d'appeler "viande".

Car peut-être est-ce là une première source de confusion pour le consommateur que d'utiliser le même mot qualifiant pour ce mélange et pour un pavé de rumsteck.

Par ailleurs, cette préparation n'est pas du tout l'oeuvre de l'entreprise qui la commercialise sous sa marque. Cette entreprise met son nom sur un emballage qui contient une préparation faite par quelqu'un d'autre.

Il serait intéressant de connaître la marge bénéficiaire que l'entreprise en question pense mériter pour cette "valeur auto-ajoutée" qui lui semble suffire à justifier de réaliser un profit sans avoir à supporter la moindre responsabilité correspondante.

Pour autant, cela ne signifie pas que les problèmes seront résolus, en supprimant les intermédiaires qui ne servent à rien, au profit de circuits courts. La tromperie ou l'inconséquence peuvent exister à tous les étages.

Mais il est certain que les circuits inutilement longs constituent un facteur aggravant. Plus il y a d'intermédiaires, plus les marges bénéficiaires rétrécissent et plus la tentation existe de recourir à des moyens réprouvés pour réaliser des gains de compétitivité et des profits.

Par ailleurs, la multiplication des intermédiaires est l'une des formes de la "spéculation en filière" qui, dans le meilleur des cas, transforme une pièce de bavette d'aloyau en un simple différentiel de prix.

C'est pire encore pour les marchandises entreposables comme les céréales. Car la phase de spéculation pure entre leur production et leur utilisation tend à s'étendre. Au bout du compte, l'acheteur-utilisateur final ne sait plus si le maïs ou le riz qu'il achète vient des Etats-Unis ou d'une région du Mali dans laquelle sévit une insécurité alimentaire et où des sociétés étrangères accaparent la terre fertile au détriment des paysans locaux.

Ensuite, plus les intermédiaires relèvent de pays différents, plus il y a de risques sanitaires, environnementaux et commerciaux. L'origine géographique des composés d'un aliment préparé industriellement est plus difficile à identifier lorsque les provenances sont diffuses ; les différences de niveau des règles ou des contrôles sanitaires d'un pays à l'autre multiplient les risques ; les dommages environnementaux liés à la multiplication des transports et à l'addition des distances deviennent inévitables ; les dommages commerciaux comme ceux identifiés dans l'affaire du cheval égaré propagent leurs effets sur tout un continent.

Et soyons sûrs qu'il ne s'agit là que d'une petite affaire parmi des dizaines d'autres dont on ne saura jamais rien (...)

Pourquoi refuse-t-on d'indiquer l'origine géographique précise de la viande qui sert à la préparation des lasagnes ? Parce qu'on peut difficilement être précis ? Ce n'est pas parce que c'est difficile à organiser pour certains produits qu'il faut le rejeter pour tous. Quelqu'un sait-il d'où vient le blé qui a servi à faire la pâte des lasagnes ?

Pourrait-on au moins savoir si les céréales que nous consommons viennent de pays riches ou de pays en développement ? Certains consommateurs n'en feraient-ils pas un critère d'achat ?

De qui se moque-t-on lorsqu'on indique sur un pot de miel que celui-ci est issu d'un "mélange de miels originaires et non originaires de la Communauté européenne" ? ! Quelqu'un de sensé ou d'honnête peut-il imprimer cela sur un étiquetage sans mépriser les consommateurs ? (...)
:arrow: http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/02/16/indigeste-viande-de-cheval_1833786_3232.html?xtmc=lasagne&xtcr=1

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  -Ren- le Dim 17 Fév - 9:08

Le problème du "minerai de viande" :
Je ne pensais pas qu’on me mettrait un jour face à la triste et dégoûtante réalité : j’ai mangé des centaines de kilos de « minerai de viande » donc de déchets. C’est un article publié sur Rue89 par Colette Roos qui m’a appris l’existence de ce mot (...)

Constantin Sollogoub est un ancien vétérinaire libéral, sympa, enrôlé par l’Etat pour faire des inspections dans sa région (Nevers). Il nous dit qu’il connaît bien la Roumanie, pour y être allé dans le cadre de son association « Coopération et Échanges vétérinaires » . Selon lui, «au passage», on y trouve surtout des vaches à lait et la viande qui en est issue est de mauvaise qualité.

Constantin Sollogoub se doutait qu’un scandale allait éclater un jour. A propos du minerai, il dit en se marrant : «Ce sont des bouts de machin, de gras notamment. En fait, c’est catégoriquement de la merde. Il y a 40 ans, cette matière allait à l’équarrissage pour être brûlée. Les industriels n’osaient même pas en faire de la bouffe pour chat. Là-dessus, nos grandes maisons auréolées de luxe et de qualité, comme Picard, ont décidé que c’était du gâchis... Avec les progrès de la chimie additionnelle, c’est devenu possible d’en faire quelque chose. C’est presque bon à manger, ça a bonne allure. Ces morceaux sont donc ramassés, mis en bloc et congelés et ils se baladent à droite et à gauche» (...)
:arrow: http://www.rue89.com/2013/02/14/le-minerai-de-nos-lasagnes-cest-carrement-de-la-merde-239612

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  -Ren- le Dim 17 Fév - 9:15

Le problème des conditions de travail :
(...) Ces cubes se déversaient alors sur un tapis roulant, et 2 ou 3 ouvriers dont je faisais partie éliminaient tous les ratés, les formes bizarres, les morceaux trop petits ou trop gros. Ça demandait une grosse concentration, et la cadence était très soutenue. Les cubes passaient dans un autre surgélateur à l’azote, avant de se déverser dans des sacs d’environ 20 kg (...)

Vous pouvez vous en douter, les cadences étaient très dures à suivre, les heures supplémentaires fréquentes et le travail éreintant (...) Les conditions d’hygiène n’étaient guère meilleures. Je passe sur l’odeur de viande écœurante. Le matin quand on arrivait, c’était propre ; mais très rapidement, vu nos activités, on pataugeait dans une boue grasse et sanglante qui recouvrait le sol.

Celle-ci était particulièrement glissante, donc très dangereuse. Pour ne pas avoir à la nettoyer, et donc ralentir la cadence, on aspergeait régulièrement le sol de sel, ce qui augmentait la quantité de boue au fil des heures. Malgré ce sel, je suis tombé plusieurs fois.

Lorsqu’on mettait la viande destinée aux cubes de viande sur les plaques, on avait très rapidement du sang sur tout le haut du corps et jusqu’aux épaules, malgré nos gants qui remontaient jusqu’aux coudes. Ambiance, ambiance...

Enfin, il y a eu cette fois, lors un arrivage manifestement avarié (la viande était violette, verte, jaune, et puait, bien que surgelée), où le patron nous a imposé de trier et d’en garder impérativement 40%. Qu’on se débrouille ! Cette viande a été mélangée à de la viande saine. Et hop ! Ni vu, ni connu, je t’embrouille.

Nous manions des feuilles de boucher sans avoir été formés, nous étions en contact permanent avec des hachoirs, des machines rotatives... Stress, fatigue, objets dangereux ; avec ce cocktail, vous devinez sans doute où je veux en venir. J’ai assisté à plusieurs accidents du travail, plus ou moins graves.

Lors du dernier en date, et celui qui m’a décidé à partir, un de mes collègues (en CDI, moi j’étais intérimaire) a passé la main dans un des monstrueux hachoirs à viande hachée. Il poussait régulièrement la viande à la main quand elle se bloquait. Bien sûr, à chaque remarque, il objectait qu’il « faisait gaffe ».

Cette fois ci, c’était celle de trop. Doigts tout juste reliés à la main par des restes de peau, tendons arrachés et j’en passe. Une catastrophe et des promesses de handicap à vie (...)
:arrow: http://www.rue89.com/2013/02/15/il-fallait-garder-40-de-la-viande-avariee-239652

Et à lire dans les commentaires :
L’abbatoir près de chez moi est la seule boîte du coin qui vous recrute tout de suite pour un travail identique à celui décrit ici, mais pas forcément à temps plein, hein, y a toujours de la place, mais faut pas trop la ramener (...) Un étudiant qui y a travaillé l’été, a laissé une moitié de phalange dans un hachoir en glissant sur le sol poisseux de sang et d’autres matières inconnues, quand le chef est arrivé, sa première réaction fut avant de l’évacuer, de verifier ses bottes, de lui affirmer qu’elles étaient lisses et que c’était de sa faute s’il était tombé. Et ça a marché...
L’industrie agro alimentaire a des méthodes aussi dégueulasses que sa production

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  -Ren- le Dim 17 Fév - 9:20

Un problème à ne pas oublier : nous-même !
La première chose qui m’a frappé, c’est d’entendre Stéphane Le Foll dire à la radio qu’il découvrait « la complexité des circuits et de ce système de jeux de trading entre grossistes à l’échelle européenne ». Mais quelle hypocrisie ! Ce ministre de l’Agriculture, petit-fils de paysan, titulaire d’un BTS d’agriculture, connaît très bien cet univers pour avoir notamment copiné avec Xavier Beulin, le patron de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA)... alors quand il feint de découvrir la lune, il se moque du monde. Il sait très bien comment ça se passe (...)

Mais je n’oublie pas que les consommateurs réclament un prix extrêmement bas pour leur alimentation (rappelons que la part de l’alimentation dans le budget des familles n’a cessé de baisser depuis un siècle). Les gens préfèrent avoir trois téléphones portables plutôt que de payer le juste prix pour une nourriture qui les maintiendrait pourtant en bonne santé
:arrow: http://www.rue89.com/rue89-planete/2013/02/16/produit-de-la-viande-comme-fabrique-des-bagnoles-239697

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  -Ren- le Dim 17 Fév - 9:22

Et enfin, annexe "savoureuse"...
L'annonce résonne étrangement, en plein scandale de la viande de cheval : la Commission européenne a indiqué, jeudi 14 février, que les poissons d'élevage pourront à nouveau être nourris avec des farines de porc et de volailles à compter du 1er juin. Ce mode d'alimentation avait été totalement interdit dans l'Union européenne (UE) en 2001, après cinq années de crise de la "vache folle" due à une épizootie d'encéphalopathie spongiforme bovine (...)
:arrow: http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/02/15/bruxelles-autorise-le-retour-des-farines-animales_1833351_3244.html?xtmc=lasagne&xtcr=5

Bon appétit ! ...Ou plutôt, "bon jeûne !" ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Idriss le Jeu 28 Mar - 20:37



J'ai reçu les pub de pâques avec toutes ces promos sur l'agneau et le mousseux , les œufs en chocolat .... j'en déduit que le carême doit être bientôt fini!

C'est drôle cette société française déchristianisée , laïcisée sécularisée ( terme plus politiquement correct) n' a gardé du Carême que la grosse bouffe que l'on fait à la fin!?

avatar
Idriss

Messages : 3461
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  -Ren- le Jeu 28 Mar - 20:52

Idriss a écrit:C'est drôle cette société française déchristianisée , laïcisée sécularisée ( terme plus politiquement correct) n' a gardé du Carême que la grosse bouffe que l'on fait à la fin!?
Le consumérisme réduit tout au folklore... et cherche à expurger toute trace de foi pour mieux alimenter la crise de foie.
Ramadan commence tout juste à passer dans cette moulinette.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Idriss le Ven 19 Juil - 13:06


Ramadan : Tu ne gaspilleras point !

Rédigé par Assmaâ Rakho-Mom | Jeudi 18 Juillet 2013

http://www.saphirnews.com/Ramadan-Tu-ne-gaspilleras-point-_a17194.html


Crise oblige, l’anti-gaspi est une tendance mondiale. Ramadan n’échappe donc pas à la règle, et des voix, de plus en plus nombreuses, s’élèvent contre un gaspillage indigne durant ce mois de la modération.

Spoiler:
Selon l'Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le gaspillage alimentaire représente entre 95 à 115 kg par individu et par an en Europe et en Amérique du Nord, tandis qu’il atteint 6 à 11 kg en Afrique et en Asie.

Si la prise de conscience se fait tardive à l’échelle mondiale, elle est plus lente encore s’agissant du gaspillage durant le mois de Ramadan. Certes, des voix commencent à s’élever contre la surconsommation durant ce mois de privation. Mais beaucoup reste à faire.

Les yeux plus gros que le ventre

En août 2011, Els Huybrechts, une Belge vivant à Dubaï, dans les Émirats arabes unis, lançait via Facebook une campagne intitulée « Make Iftar Modest ». Le but ? Lutter contre le gaspillage alimentaire quotidien, que la jeune femme de 36 ans observait alors dans l’émirat durant le mois de Ramadan. « Chaque jour, des tonnes de nourriture sont jetées après l’iftar [repas de rupture du jeûne] », s’indigne-t-elle alors. « Quelle honte quand on sait que Ramadan est synonyme de modestie et de charité ! »

Toujours dans le Golfe, à Bahrein, un écologiste et spécialiste de l’environnement et des déchets, Mohammed Aman, a réalisé en 2012 une étude sur la consommation durant le mois de Ramadan. Les résultats qu’il avance sont effarants. Ainsi, 40 % des plats préparés avant la rupture du jeûne finissent à la poubelle. Car « les gens ont tendance à multiplier par trois la quantité de nourriture qu’ils consomment durant l’iftar », souligne M. Aman, qui estime qu’il y a « entre quatre à six types de plats sur les tables des musulmans durant l’iftar, ce qui signifie que plus de trois d’entre eux seront gaspillés ». Pour Mohammed Aman, il est donc urgent de mettre en place des « campagnes de sensibilisation pour éduquer le public s’agissant des bonnes méthodes de consommation, tout en étant économiques, lors de ce mois sacré ».



Les dépenses alimentaires augmentent de 30 %


Dans l’Hexagone, c’est l’Union française des consommateurs musulmans (UFCM) qui, depuis le Ramadan 2012, encourage les musulmans de France à modérer leur consommation pendant ce mois normalement dédié à la tempérance et à la sobriété. Pour cela, l’association a diffusé des tracts très parlants appelant à moins de gaspillage et à plus de modération.

L’UFCM a également mis à disposition des consommateurs musulmans un tract répertoriant dix conseils pratiques tels que « Refusons les achats compulsifs », « Préférons les œufs à la viande », « Réduisons les emballages » ou encore « Diminuons notre consommation de viande ».

Selon le cabinet d’études marketing Solis, pendant le mois de Ramadan les dépenses alimentaires des ménages musulmans augmentent de 30 %. Un vrai paradoxe donc, quand on sait que, jeûne oblige, seuls deux repas sont consommés dans la journée. Or, toujours selon Solis, les ménages musulmans français dépensent 350 millions d’euros dans l’alimentaire durant le mois de Ramadan. Poste de dépense le plus important, la viande « pèse fortement dans le budget des ménages ». D’où l’insistance de l’UFCM de diminuer de la consommation de viande.

Quand le surplus ne finit pas à la poubelle

Certains, pourtant, dérogent à la règle. Commerçants, entrepreneurs, ils ont choisi de faire don de leurs surplus. C’est le cas, par exemple, de Karim, gérant de la boulangerie Al Bousata, située dans le 11e arrondissement de Paris, qui donne pains et viennoiseries qui lui restent en fin de journée, même hors période de Ramadan. « Au moment de la fermeture, je mets tout dans un sac et je le dépose à la mosquée », explique Karim, qui précise qu’« avec l’arrivée de nouveaux immigrants venus de Tunisie » les besoins se font pressants, car « certains dorment dehors » faute de moyens.

C’est aussi le cas de Salem, qui gère une boulangerie du côté de Ménilmontant (Paris 11e) et qui s’étonne du fait que nous puissions nous poser la question. « Bien sûr » qu’il redistribue son surplus aux mosquées de son quartier. C’est également le cas des autres commerces environnants. Qu’ils soient primeurs, épiciers ou vendeurs de périssables, tous sont farouchement anti-gaspi et refusent de jeter leurs excédents de la journée.

C’est d’ailleurs la même chose du côté des restaurants halal. À Stains (Seine-Saint-Denis), le restaurant La Tribu offre à ses clients, durant le mois de Ramadan, la soupe, les dattes et le lait, et en fin de journée il n’a « rien à jeter ». En effet, « il n’y a pas de pertes parce que nous utilisons des produits frais » exclusivement, nous explique le responsable. À Paris 18e, au restaurant La Palme, « les produits non utilisés durant le service sont donnés à une association » tandis que les restes de plats vont à la poubelle.

Pacte national contre le gaspillage alimentaire

La chasse au gaspillage alimentaire dans les restaurants n’est cependant pas propre à la restauration halal. À Louviers, dans l’Eure, un restaurant japonais, le Fujiyama, fait payer 5 € supplémentaires aux clients ne terminant pas leur assiette. Idem à Paris, où un restaurant asiatique du 15e arrondissement fait payer 2 € supplémentaires quand une assiette est encore pleine.

Loin de l’Hexagone, en Arabie Saoudite, un restaurateur de Dammam, dans l’est du pays, inflige depuis Ramadan 2011 une amende à ses clients ne finissant pas leurs plats ; une amende indexée sur la quantité de restes dans les plats en fin de repas…

Il faut dire aussi que si chez les Anglo-Saxons, quand on va au restaurant, il est coutume de faire emballer ses restes dans ce qu’ils nomment un doggy bag, en France la pratique reste encore très marginale. À Bobigny (Seine-Saint-Denis), la gérante du restaurant Chez Abi nous le confirme : « Sur dix clients, seulement deux vont demander à emporter leurs restes » pour les finir à la maison. « Et même quand on propose de les leur emballer, ils refusent en majorité et laissent leurs restes », ajoute-t-elle. Une mentalité qu’il va falloir faire évoluer !

En France, ce sont pas moins de 20 kg de nourriture que les Français jettent chaque année. Un constat qui a incité le gouvernement à instaurer un pacte national contre le gaspillage alimentaire. Présenté mi-juin par Guillaume Garot, le ministre délégué chargé de l’agroalimentaire, ce pacte entraînera, par exemple, le remplacement de la DLUO (date limite d’utilisation optimale) sur les boîtes de nourriture sèche par la mention « à consommer de préférence avant ». Les supermarchés, quant à eux, qui jettent 750 000 tonnes de nourriture chaque année, devront cesser de ne présenter que des fruits et légumes aux courbes parfaites.

Le 16 octobre prochain se tiendra ainsi la première Journée nationale de lutte contre le gaspillage.
avatar
Idriss

Messages : 3461
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  -Ren- le Ven 19 Juil - 13:45

Merci pour le suivi sur ce sujet qui est vraiment un point de convergence entre nous :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  rosarum le Ven 23 Aoû - 23:03

-Ren- a écrit:Merci pour le suivi sur ce sujet qui est vraiment un point de convergence entre nous :jap:
hum... enfin bon présenter le ramadan comme une arme anti consumeriste me semble un peu utopique si j'en crois cet article.

Comme partout ailleurs dans le monde, le mois du Ramadan est accueilli par une forte augmentation de la consommation, essentiellement alimentaire. C’est ce que confirme l’enquête d’« Ecofine » qui indique que « les achats des musulmans qui observent le jeune se sont multipliés par 2 par rapport aux autres mois de l’année ».

source :  http://www.ajib.fr/2011/08/ramadan-france/
avatar
rosarum

Messages : 945
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  -Ren- le Sam 24 Aoû - 8:28

rosarum a écrit:présenter le ramadan comme une arme anti consumeriste me semble un peu utopique
La question est pour moi similaire à celle de la mercantilisation des fêtes chrétiennes. Je suis de ces chrétiens qui considèrent que leur foi les invitent à m'opposer au consumérisme malgré cette dénaturation - il en va de même du côté musulman (et je suis au premières loges pour le voir, puisque ma femme musulmane est dans cette démarche que tu juges utopique)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  rosarum le Sam 24 Aoû - 10:30

-Ren- a écrit:
rosarum a écrit:présenter le ramadan comme une arme anti consumeriste me semble un peu utopique
La question est pour moi similaire à celle de la mercantilisation des fêtes chrétiennes. Je suis de ces chrétiens qui considèrent que leur foi les invitent à m'opposer au consumérisme malgré cette dénaturation - il en va de même du côté musulman (et je suis au premières loges pour le voir, puisque ma femme musulmane est dans cette démarche que tu juges utopique)
nous sommes d'accord pour ne pas céder à la mercantilisation des fêtes paiennes (nouvel an, fêtes des mères...) ou religieuses (noël, ramadan....).

mais je ne vois pas bien dans le jeune une arme anti consumerisme ni conceptuellement, (le jeune est un effort sur soi, pas contre la consommation) ni pratiquement (les chiffres montrent que cela ne marche pas)
avatar
rosarum

Messages : 945
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  -Ren- le Sam 24 Aoû - 11:16

rosarum a écrit:je ne vois pas bien dans le jeune une arme anti consumerisme ni conceptuellement, (le jeune est un effort sur soi, pas contre la consommation)
Tu le dis bien : c'est un effort sur soi. Sur son être. Donc, par définition, c'est un acte qui s'oppose à l'avoir, et donc à la société de consommation.
C'est une logique inhérente à l'idée de jeûne... Et donc potentiellement commune entre certains chrétiens et musulmans (d'où la présence de ce sujet dans cette rubrique)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 14924
Réputation : 14
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  rosarum le Sam 24 Aoû - 12:27

-Ren- a écrit:
rosarum a écrit:je ne vois pas bien dans le jeune une arme anti consumerisme ni conceptuellement, (le jeune est un effort sur soi, pas contre la consommation)
Tu le dis bien : c'est un effort sur soi. Sur son être. Donc, par définition, c'est un acte qui s'oppose à l'avoir, et donc à la société de consommation.
C'est une logique inhérente à l'idée de jeûne... Et donc potentiellement commune entre certains chrétiens et musulmans (d'où la présence de ce sujet dans cette rubrique)
OK on peut le voir comme çà aussi.
avatar
rosarum

Messages : 945
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Idriss le Sam 24 Aoû - 15:14

Je me souviens d'une conversation avec mon grand-père qui m'expliquait que au moyen age le fait de s'abstenir de manger de la viande pendant le carême touchait avant tout la noblesse, seuls à avoir le privilège de la chasse...etc. Pour le petit peuple , manger maigre durant cette période ne changeait pas beaucoup de leur ordinaire...
Il me semble que pour le ramadan , pour l’immense majorité de musulmans vivant dans des pays sous-développées la question du consumérisme liè au jeune ne se pose toujours pas vraiment....ou pas de la même manière qu'en France ou au Qatar...
Par contre c'est sans doute vrai pour la partie des musulmans ayant accédé à la consommation de masse...surconsommation dans la quantité serai d'ailleurs plus juste .
C'est donc un phénomène assez récent et qui tant à se développer... Du coup il y a un décalage entre les anciennes pratiques du ramadan et les nouveaux mode de consommations à la dispositions ( à la tentation!?) des musulmans jeuneurs. Le soir venu la surconsommation est presque une fatalité dans nos société moderne.
Ai-je été plus attentif cette année , ou est-ce le signe d'une prise de conscience plus globale de la communauté musulmane , mais il me semble que les articles, les prêches, l'humour...remettant en cause ces dérives du ramadan vers la sur-consomation ,n'ont jamais été aussi nombreux. Jeunez plus , priez plus et consommé moins sont des mots d'ordres, un état d'esprit qui prend de l'ampleur....me semble-t-il .
avatar
Idriss

Messages : 3461
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Idriss le Jeu 5 Sep - 21:14


Tribune
Le gigantisme des mosquées met à mal notre pratique de l’islam
Par Fatima Adamou*
Mercredi 4 Septembre 2013
http://www.saphirnews.com/Le-gigantisme-des-mosquees-met-a-mal-notre-pratique-de-l-islam_a17479.html


Spoiler:

Le mois de Ramadan est loin mais une certitude subsiste : c’est désormais le mois du profit pour tout le monde : des commerçants de produits agroalimentaires aux concessionnaires de voitures, des musulmans aux non-musulmans. Le mois de Ramadan rapporte de l’argent. Pour les musulmans, les bénéfices ne sont plus uniquement spirituels mais financiers.

Les dites nuits impairs, et en particulier la nuit du 26 au 27 ramadhân, sont devenues celles où les dirigeants de mosquée doivent faire du chiffre. Elles sont les occasions de récolter de grosses sommes d’argent pour financer des lieux de culte.

Depuis quelques années en France, on voit se profiler cette nouvelle tendance à l’occasion des prières du tarawih. Les responsables des mosquées invitent ou mobilisent des personnes afin d’animer une soirée de sollicitations aux dons afin de financer les constructions de mosquées, davantage spacieuses pour des fidèles de plus en plus nombreux durant les grands rendez-vous du mois de Ramadan ou la prière du vendredi.

En Angleterre, ce même phénomène se produit et s’étend sur les chaînes télévisées musulmanes. Les soirées durant ce mois sont consacrées aux appels aux dons.

Mosquées et chaînes télévisées appliquent les mêmes systèmes : les invités ou les guest stars commencent par rappeler l’importance du don en islam et ses bienfaits. Ils racontent de nombreux hadiths de façon à illustrer leurs paroles ; viennent ensuite les appels aux dons.

Dans les mosquées, les généreux donateurs ne restent pas dans l’anonymat : les animateurs n’hésitent pas à révéler leurs noms et à s’éterniser sur leurs éloges improvisés. Dans certains cas, seuls ces donateurs ont droit aux prières des fidèles présents pour récompenser leurs importantes donations.

À ce rythme, les mosquées durant le mois de Ramadan seront évitées par certains fidèles qui n’ont pas les moyens ou simplement parce qu’elles ne remplissent plus leurs fonctions principales : accueillir les prières en commun.

Durant ces nuits de Ramadan, des fidèles quittent la mosquée avant d’avoir pu prier tarawih, pire certains avant d’avoir accompli la dernière prière obligatoire isha en congrégation tant la collecte d’argent dure.

Les raisons de ces collectes – nobles soient-elles – ne devraient pas devenir centrales lors de ces nuits très spéciales.
Elles sont censées être celles durant lesquelles nos dévotions au Divin, nos demandes de pardon sont multipliées ; et ces collectes réduisent nos temps de prière même si certains imams tentent de rassurer, entre deux promesses de dons, que cela reste une forme de dévotion.

Mais cette marque de dévotion ne devrait pas nous pousser à commettre de fautes, des fautes ou des mauvaises inclinations que nous essayons de corriger durant ce mois de Ramadan.

Ces appels aux dons aux techniques quasi commerciales vont à l’encontre des recommandations de la discrétion dans le don. Ils mettent mal à l’aise ceux et celles qui ne sont pas en mesure de donner. Ils suscitent l’envie, la jalousie et poussent certains par orgueil à faire des promesses de dons qu’ils sont incapables d’honorer.

Ces dérives bien amorcées sont le signal d’alarme pour réfléchir à d’autres moyens de collecte de fonds et aux dimensions des mosquées: le gigantisme de certains projets demande des moyens colossaux.

Il faut vite réfléchir avant que ces nuits de prières ne se transforment en big show et opérations marketing dignes de grandes enseignes.

Finalement, en toile de fond de ces techniques agressives est la volonté de rester indépendant : ne recevoir d’argent ni de l’État ni de riche donateurs étrangers avec les risques d’ingérences que cela comporte.

Chaque musulman-e doit prendre part à la réflexion, chaque idée est importante. Les situations diffèrent toujours d’une région à l’autre, d’une commune à l’autre : les solutions sont parmi les fidèles.

Nous avons jusqu’au mois prochain de Ramadan pour y réfléchir. Ensuite pourrons-nous prier durant ces nuits spéciales pour le succès de ces projets.

* Tutrice de français en Grande-Bretagne, Fatima Adamou est également researcher bénévole à l'association Christian Muslim Forum.

http://www.saphirnews.com/Le-gigantisme-des-mosquees-met-a-mal-notre-pratique-de-l-islam_a17479.html
avatar
Idriss

Messages : 3461
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Anne Josnin le Mar 19 Nov - 14:52

Bonjour Idriss,

ce que tu écris m'interpelle comme chrétienne en recherche d'un mode de vie plus sobre, qui me rapproche de Dieu et de mes frères, en particuliers les pauvres,un art de vivre qui prenne soin de la Création, veille avec délicatesse sur ses êtres les plus vulnérables. Que penses-tu de la décroissance? Connais-tu des musulmans qui cherchent aussi un chemin de simplicité, qui se soucient du respect de la Création que notre société moderne saccage comme elle violente les hommes ?

Anne Josnin

Messages : 411
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Idriss le Mar 19 Nov - 19:56

Bonjour Anne
Oui en effet je suis  me sent très proche des décroissants...Bien que pratiquant avec modération...Salarié je travaille pour rembourser le crédit de ma maison comme beaucoup...je suis donc dans le systéme...Mais  travaillant  dans le bâtiment, je l'ai retapé moi-même , isolant écolo...etc ...je me chauffe uniquement au bois.... Je vie à la campagne , fait un gros jardin  famillale en collaboration avec mon beau-père et mon père, ma femme... activité qui prend de l'ampleur d'années en années
J'ai pas de télé bien sure... mais internet ....
Je te raconte cela juste pour me situer un peu...Je ne suis pas un ultra , ni un dilettante non plus.

Je suis musulman , mais sans doute aurais-je le même style de vie si je ne l'étais pas . Cependant mes choix sont tout à fait en accord avec ma foi...
L'islam politique est souvent réduit à l'islamisme type frères musulmans ( voir Salafi) c'est à dire très conservateur au niveau sociétale et très libéral au niveau économique... pas de réel remise en question de la société capitaliste marchande....Hors il me semble que l'islam politique devrait être décroissant....

Avec des personnes comme Tariq Ramadan ou Eric Geoffroy nous avons déjà un engagement et une pensée qui oriente la spiritualité musulmane du coté de la décroissance.
Tariq Ramadan a participé par exemple à "une rentrée sans marque" il y a quelques années  mouvement très proche des anti-pub et des décroissants institutionnels. Il travaille aussi de plus en plus sur le prima de  l'éthique dans un cadre islamique.
Geoffroy intervient pour lier Islam et écologie  ainsi que sur l'éthique ...

Il y a des personnes plus modestes qui sont engagé dans la sobriété volontaire, notion théoriquement éminemment islamique...Pas besoin de tordre des Hadiths pour faire de notre bien aimé Prophète un exemple , un modèle à suivre dans ce domaine là.

Je me ferais donc ( inch'Allah) un plaisir d'alimenter cette rubrique  avec des notions théoriques et des exemple concrets d'actions qui me semble entrer dans le cadre de la décroissance volontaire dans un cadre islamique. Mais je peux élargir aux autres spiritualités le cas échéant ( il y a rien d'étanche , de cloisonné dans mon esprit sur ce sujet...)

je ne m'étais pas trop étendu sur ce sujet étant dans la rubrique Chrétien indigné par crainte de faire du HS et de intéresser personne...
Mais si on me temps la perche....

Si tu as des questions ou si tu désire orienter la discussion dans une direction particulière n'hésite pas ...

Cordialement


Dernière édition par Idriss le Mar 19 Nov - 21:01, édité 1 fois
avatar
Idriss

Messages : 3461
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Idriss le Mar 19 Nov - 20:49

Pierre Rabhi mériterait sans doute un sujet à lui tous seul...
D'origine algérienne il a un parcourt assez atypique ( converti au christianisme à 16 ans , bien que se déclarant sans religion particulière aujourd'hui....etc) .   http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Rabhi
Cela n' a pas empêché Oumma.com de recommander cette vidéo, qui est une des plus visionné du site, preuve s'il en faut de l’intérêt que porte nombre de musulmans sur le sujet de la décroissance!

avatar
Idriss

Messages : 3461
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le jeûne comme arme pour combattre le consumérisme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum