Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Soirée sur le thème des conversions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Soirée sur le thème des conversions

Message  -Ren- le Mar 31 Juil - 23:22


(désolé pour la qualité du son...)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15370
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soirée sur le thème des conversions

Message  -Ren- le Jeu 30 Aoû - 17:46

Le témoignage d'un membre de l'association :
Il y a de multiples raisons pour lesquelles des personnes s’engagent dans le dialogue inter-religieux : cela peut être par goût pour le contact humain, par attrait pour l’exotisme, pour redécouvrir sa propre foi à travers l’effet miroir d’un regard extérieur, pour apprendre d’avantage de celle des autres, ou encore pour promouvoir la connaissance et le respect mutuel.

Il y a quatre ans à peine, les questions religieuses m’étaient étrangères, n’ayant pas été baptisé enfant ni reçu d’éducation religieuse.

Alors étudiant en Droit Public, j’ai été amené à étudier le Droit Islamique dans le cadre d’un cours sur les Grands Systèmes juridiques contemporains. Cela m’incita à discuter avec mes amis musulmans pour en savoir d’avantage. J’ai donc étudié, approfondi mes connaissances juridiques en Droit Islamique, puis ait dépassé peu à peu ce sujet pour étudier les penseurs de l’Islam (notamment le courant Mutazilite) et la mystique musulmane. Contrairement à ce qu’on aurait pu croire à ce moment là, je n’ai jamais été dans une démarche de conversion à l’Islam : je développais le désir d’en savoir plus, de mieux connaître mon prochain, de mieux appréhender les enjeux sociétaux liés au fait musulman.

La lecture du Coran m’a appelé à me rechercher sur le plan spirituel. Toujours dans un but culturel, j’ai commencé à lire la Bible. La découverte de l’Evangile eut un effet inattendu : j’eus le sentiment de me trouver confronté à l’indicible, à un mystère qui me dépassait totalement tout en me parlant. Ce fut l’effet d’une déclaration d’amour, un brasier ardent qu’il ne m’était possible ni de définir ni de combattre (je n’avais jamais entendu parler de la Grâce). S’ensuivit une période de solitude et d’errance car il m’était difficile d’en parler dans mon entourage.

Mes pas hésitants ont fini par me faire entrer dans une église puis dans une salle de catéchèse. Mais je restais sans parrain, ni marraine, ni accompagnateur… Afin de mettre fin à cet isolement de fait, je me suis présenté à une réunion Coexister dans les deux semaines qui suivirent. J’avais besoin d’un cadre où je pourrais partager ce que je vivais dans un esprit d’ouverture tout en mettant à profit les connaissances que j’avais pu acquérir grâce à mon intérêt pour l’Islam.

Samuel, président de l’association, a fini par me proposer la charge de responsable du programme de Dialogue Coexister en raison des mes connaissances générales. J’étais encore catéchumène, mais pour moi, la conversion était complémentaire au dialogue. Echanger notamment avec les musulmans dans la sincérité n’a fait que me renforcer dans ma foi autant que j’ai souhaité en apprendre d’avantage sur l’Islam. C’est ce que certains d’entre nous appellent « l’effet boomerang ». Certains s’imaginent qu’on ne peut dire cela sans succomber à une tentation du syncrétisme, d’autres peuvent croire que l’on finira par rejeter sa religion.

Par exemple, lors de mes premiers pas dans le Christianisme, je n’attachais que peu d’importance aux Saints. Cependant, les multiples critiques faites à ce sujet à l’occasion d’un dialogue dans la sincérité m’ont amené à me pencher sur la question, à vouloir dissocier le vrai du faux.

Ainsi, je me découvris une réelle passion pour l’hagiographie. Le dialogue interreligieux a donc contribué à m’affermir dans mon identité, non plus uniquement chrétienne, mais cette fois pleinement Catholique. J’insiste d’ailleurs lourdement sur le fait que le message du programme de Dialogue n’est pas syncrétique. Nous nous devons de dialoguer dans la vérité et le respect.

Le programme de dialogue Coexister a attiré de nombreux convertis dans différents sens. Des personnes aux parcours spirituels atypiques, n’étant pas nés dans leur foi. Finalement, Coexister a assumé de fait le rôle d’accompagnateur spirituel, qu’aucune personne physique de mon entourage n’était en mesure d’assumer.

Ayant été baptisé l’année dernière, j’ai depuis à cœur de parler aux personnes touchées par la grâce qui ignorent quoi faire. La personne que j’accompagne actuellement en catéchuménat est également membre de Coexister.

Avoir la charge du programme de dialogue interreligieux de Coexister est en réalité une part de l’expression même de ma foi. Peut-être s’agit-il d’une voix possible pour devenir, comme le dit Louis Massignon, « des sémites spirituels »
:arrow: http://blog.jeunes-cathos.fr/2012/08/le-dialogue-et-la-conversion/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15370
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soirée sur le thème des conversions

Message  -Ren- le Sam 2 Fév - 17:57

Ils ont un jour prononcé la chahada, ces mots brefs qui valent profession de foi de l'islam (...) Ils se rappellent un décor simple : la petite mosquée de Gennevilliers pour Abdel Raouf, car la grande n'existait pas encore ; celle de Melun pour Bilal ; ou une salle de prière du côté du métro Couronnes, à Paris, pour Amin. Ils racontent la présence d'un ami musulman, simple pratiquant, pas forcément d'un imam –"pas d'intermédiaire avec Dieu", dit Amin. Ils répètent cette phrase qu'on leur a dite si vite : "Ça y est, tu es musulman". Ils dépeignent une religion où il est facile d'entrer. Ils ont alors changé de prénom : Raoul est devenu Abdel Raouf, William est devenu Bilal, David est devenu Amin.

Et, plus ou moins rapidement, ils l'ont annoncé à leurs parents. Abdel Raouf se souvient de son père conciliant : "Tant que tu trouves ton bonheur..." ; de sa mère, fervente catholique, tendue et silencieuse, qui semblait promener au-dessus de sa tête une bulle pensive de bande dessinée dans laquelle son fils apparaissait en terroriste. A sa famille juive, David devenu Amin n'a rien dit tout de suite. Sa mère a remarqué quelque chose de différent. Leurs rapports étaient plus simples, moins tendus. Elle a compris au moment du ramadan. "Tu as changé, je ne suis pas bête, tu t'es fait musulman". Elle a préféré qu'il n'en parle pas à son père, qui a fini par lire la vérité dans la barbe de son fils qui s'allongeait. Finalement, seuls ses deux frères l'ont très mal pris. Chez Baptiste, le père a sorti des "trucs bêtes" ("Alors, tu vas plus manger de porc !"), la mère était au bord des larmes lorsqu'il a demandé qu'on l'appelle désormais autrement. "Elle a eu peur que je change, que je ne sois plus le fils qu'elle a eu". Face à l'émotion de sa mère, Baptiste a expliqué que ce n'était pas obligatoire de changer de prénom. Il est resté Baptiste. "Je ne savais pas qu'on pouvait faire autrement", s'étonne William, devenu Bilal, assis à côté de lui. "Ma mère aussi avait les larmes aux yeux" (...)
:arrow: http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/02/01/m-islam-de-france-les-convertis-face-aux-cliches_1826044_3224.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15370
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soirée sur le thème des conversions

Message  -Ren- le Sam 2 Fév - 18:02

Comme la suite est réservée aux abonnés, voici ce qu'on peut lire sur le blog de P. de Plunkett :
«Islam de France, les convertis face aux clichés» : le titre est prometteur, même si cette (bonne) enquête de Judith Perrignon n'apporte rien de neuf. L'introduction explique : «Devenus très pratiquants, ils récusent tout intégrisme. Mais ne se sentent plus tout à fait à l'aise dans leur pays»

Leur malaise ne vient pas d'un choc de cultures (le consumérisme n'est pas une culture) : ce malaise vient d'un choc de comportements, et ce n'est pas la même chose. «On vit dans un système matérialiste. Il faut que tu possèdes une belle voiture ou les dernières Nike. L'islam, c'est la religion qui ne consomme pas», assure l'un des convertis. (C'est l'idée qu'il s'en fait ; il la nuancerait s'il allait faire un tour à Doha). La journaliste raconte : «il leur suffit de tendre un doigt vers une publicité comme il y en a tant dans les centres commeriaux pour se prétendre protecteurs de la gent féminine. ''Une femme à poil dehors, c'est exactement ce que veulent les hommes, c'est une femme soumise aux instincts des hommes. La femme voilée, on la remarquera pour ses qualités humaines'', prêche Bilal... »

Le même Bilal dit qu'il a «envie de vomir» devant les lapidations en Arabie saoudite, mais «se lance dans une longue exégèse du texte qui met tant de conditions à la lapidation qu'il la rend impossible. Inutile de lui préciser que le texte date du Moyen Äge, musée des supplices et des horreurs [1]. ''Non, c'est la parole de Dieu'', répète ce professeur d'histoire» (...)

La Trinité : notion difficilement « pensable » par nous, parce que proprement divine : Dieu Un et Trois, l'homme n'aurait pas pu inventer ça... S'y confronter n'est pas facile, et beaucoup de catholiques ont perdu de vue cette notion sous la pression de la société pavlovienne (aggravée par la panne de catholicisme des années 1970-1980).

Cette perte de vue s'exprime dans l'article du Monde. Les convertis de l'enquête «ont grandi en banlieue parisienne dans des familles chrétiennes et, un beau jour, ont choisi de devenir musulman» : c'est qu'en réalité leurs familles n'étaient plus chrétiennes, sauf pour les instituts de sondages.

D'où ces témoignages recueillis par la journaliste : «Ils sont comme tant d'autres en France fils de familles chrétiennes où la pratique et la foi s'étiolent. Ils auraient pu tout enterrer définitivement, laisser l'adolescence, la vie, le rap, le foot, les copains, les amours, les galères prendre le dessus. Mais ils ont cherché, comme s'il y avait là une question sans réponse, un espace à mettre en ordre pour avancer […] Ils parlent tous du Père, du Fils et du Saint-Esprit, à croire que la Trinité des catholiques a fait le lit de Mahomet. Ils n'ont jamais compris. ''Le fils de Dieu, je ne comprenais pas'', raconte Issa. Idem pour Bilal : ''Le concept de la Trinité est apparu trois siècles après la mort de Jésus. Je me suis toujours demandé pourquoi quelque chose d'aussi important apparaissait tellement longtemps après.'' Même perplexité chez Abdel Raouf : ''j'avais demandé à un prêtre, il n'avait pas su m'expliquer. Dans le Coran, on croit en une chose, pas en trois. Dieu, il dit : 'Sois' et c'est tout ! Il n'a pas besoin de se réincarner en homme et de repartir comme une fleur...''» (...)
:arrow: http://plunkett.hautetfort.com/archive/2013/02/02/pourquoi-des-francais-se-convertissent-a-l-islam.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15370
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Soirée sur le thème des conversions

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum