Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

le coran et les homélies pseudo-clémentines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le coran et les homélies pseudo-clémentines

Message  rosarum le Sam 9 Juin - 21:46

une video intéressante sur les liens entre le coran et les textes judeo chrétiens.

avatar
rosarum

Messages : 946
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coran et les homélies pseudo-clémentines

Message  -Ren- le Sam 9 Juin - 21:54

rosarum a écrit:une video intéressante sur les liens entre le coran et les textes judeo chrétiens
Quelle est la source de cette vidéo ?

EDIT : à 0:40, "les orientalistes enseignent en disant" : généralisation qui me gênera toujours...

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15356
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coran et les homélies pseudo-clémentines

Message  rosarum le Sam 9 Juin - 22:00

-Ren- a écrit:
rosarum a écrit:une video intéressante sur les liens entre le coran et les textes judeo chrétiens
Quelle est la source de cette vidéo ?

EDIT : à 0:40, "les orientalistes enseignent en disant" : généralisation qui me gênera toujours...

voici la source avec l'ensemble de la conférence

http://lejardindepierre.free.fr/wordpress/index.php/a-propos/enseignements/a-propos-du-cours-religions-et-civilisations/conference-de-genevieve-gobillot-sur-le-coran/
avatar
rosarum

Messages : 946
Réputation : 1
Date d'inscription : 06/05/2011
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coran et les homélies pseudo-clémentines

Message  -Ren- le Sam 9 Juin - 22:03

rosarum a écrit:voici la source
Mersi braz :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15356
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coran et les homélies pseudo-clémentines

Message  -Ren- le Sam 9 Juin - 22:08

Une présentation de cette conférencière :
Professeur de civilisation arabo musulmane et d’histoire des idées à l’université de Lyon depuis 1993, Geneviève Gobillot a eu comme première spécialité la mystique musulmane des premiers siècles et en particulier le grand théoricien de la sainteté en islam, Al-Hakîm al-Tirmidhî. Depuis douze ans, elle travaille sur les lectures intertextuelles et interculturelles du Coran, dans la perspective de sa conception du rapprochement entre tous les monothéismes (...)
:arrow: http://www.fondationostadelahi.fr/intervenants/genevieve-gobillot/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15356
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coran et les homélies pseudo-clémentines

Message  da_niel le Dim 25 Déc - 1:11


da_niel
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 211
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coran et les homélies pseudo-clémentines

Message  -Ren- le Dim 12 Mar - 16:00

Je viens de réaliser que nous n'avions pas recensé ici cet article de Geneviève Gobillot :
Le Coran, guide de lecture de la Bible et des textes apocryphes

(...) L’attitude du Coran vis-à-vis des ces textes représente une option parmi d’autres qui s’inscrit dans le cadre d’une situation encore instable vers la fin de l’Antiquité Tardive, tous les corpus canoniques, en particulier, ceux des Églises chrétiennes, n’étant pas encore fixés définitivement. En second lieu il s’avère d’ores et déjà impossible de simplifier la question du milieu d’émergence du texte coranique en le réduisant à un cercle exclusivement rabbinique, ou chrétien, ou même judéo-chrétien ou encore gnostique ou manichéen, chacun de ces groupes y étant représentés par un ou plusieurs passages de leurs corpus et de leurs enseignements, tandis qu’à l’époque, ils s’excluaient le plus souvent les uns les autres, comme le remarque d’ailleurs de manière très claire le Coran lui-même. Enfin, pour la question des textes eux-mêmes, il est absolument impossible de souscrire à une conclusion comme celle de Luxemberg pour qui le Coran partirait de la pétition de principe selon laquelle les canoniques seraient tous préférables, dans l’absolu, aux non canoniques qui contiennent les mêmes récits. En réalité, le texte coranique accorde sa préférence au coup par coup en fonction, avant tout, des contenus respectifs de ces textes, celui d’un apocryphe étant susceptible, dans de nombreux cas, de rendre plus fidèlement compte de la Vérité que celui d’un canonique ou d’un deutérocanonique (...)

À partir de ce qui précède il est possible de mieux saisir le fonctionnement du Coran, commentaire, explication, et dévoilement du sens des Écritures, rôle qu’il s’attribue à lui-même de la manière la plus claire :
1. Correction par rejet total d’un contenu (...)
2. Correction d’un sens par modification, cette modification allant parfois dans le sens d’interrogations soulevées auparavant par la tradition rabbinique elle-même, mais aussi par des critiques judéo-chrétiennes, chrétiennes, voire manichéennes (...)

La réponse à la question de l’origine des textes sacrés apparaît alors d’elle-même : les Écritures viennent de Dieu. Leur totalité compose le Livre de Dieu et elles sont, d’une manière ou d’une autre, avec ou sans intermédiaire, dictées par lui et l’écrit est censé être la fidèle reproduction de cette dictée, au point que Dieu peut dire : « Nous avons écrit. » Mais dans divers cas, les scribes les ont déformées en les mettant par écrit. La tâche du Coran est donc d’apporter le véritable texte, pour restituer intégralement le Livre de Dieu qui figure sur la tablette céleste. De ce fait il apparaît que lui-même n’est pas la totalité du Livre de Dieu. Il compose, avec les passages authentiques des autres Écritures, ce Livre de Dieu, mais ce qui le distingue est le fait qu’il apporte les principes qui permettent de distinguer le vrai du faux des Écritures, selon un modèle exposé avec précision dans le Roman pseudo-clémentin, à savoir qu’il faut rejeter tout ce qui peut permettre de porter un regard critique sur Dieu, sur un prophète ou même un personnage juste des Écritures :
Code:
(II, 52, 1-3) « C’est avec raison que, allant au devant des sentiments impies, je ne crois rien de ce qui est contraire à Dieu ou aux justes qui sont mentionnés dans la Loi » (c’est-à-dire la Révélation faite à Moïse).
(II, 52, 1-3) J’en suis persuadé, Adam ne commettait pas de transgression, lui qui fut conçu par les mains de Dieu, Noé ne s’enivrait pas, lui qui a été trouvé l’homme le plus juste du monde entier ; Abraham n’était pas uni à trois femmes en même temps, lui dont la tempérance lui a valu d’avoir une nombreuse postérité : Jacob non plus n’avait pas de rapports intimes avec quatre femmes, dont deux étaient même sœurs, lui qui a été le père de douze tribus et qui a annoncé la venue de notre Maître. Moïse n’était pas un meurtrier et ce n’est pas auprès d’un prêtre des idoles qu’il apprenait à juger, lui qui a été le prophète de la Loi de Dieu pour le monde entier et dont on a témoigné qu’il a été, par la droiture de sa pensée, un intendant fidèle 

(...) Il semble que l’expression choisie comme titre de cette intervention : « guide de lecture » corresponde bien à l’une des fonctions essentielles du Coran. En effet, il ne préconise en aucun cas de changer quoi que ce soit ; littéralement parlant, au texte biblique ou aux textes des apocryphes, sa philosophie étant, à l’instar de celle des Homélies pseudo clémentines, que si Dieu a accepté l’introduction de certaines erreurs lors de la mise par écrit de ces textes, c’est volontairement, afin d’éprouver ceux qui y recherchent les voies de leur salut. Ils sont donc appelés à rester intacts d’autant plus qu’il n’est question, dans le Coran, de la disparition d’aucune communauté monothéiste. Chacun doit être libre d’affronter ses propres textes avec les difficultés qu’ils contiennent, à sa manière et en pratiquant son propre effort de compréhension, qui n’est pas seulement de lecture, mais d’évolution et d’initiation personnelle. De plus ces textes doivent rester intacts pour une autre raison, qui est que les corrections de lecture qu’il en propose puissent toujours être examinées en référence avec les textes originaux concernés. Sans cela, toutes les allusions qu’il leur destine resteraient des coups d’épée dans l’eau. Abrogation ne signifie donc en aucun cas disparition, mais suggestion de lecture pour ceux qui veulent adhérer à la pensée du Coran, croyant qu’elle est vraiment venue de Dieu. Ce livre appelle donc avant tout ses lecteurs à se cultiver et, qui plus est, à se cultiver en s’ouvrant l’esprit, y compris à ce qu’ils ne sont pas prêts à admettre a priori selon leurs origines, à savoir les juifs aux textes des chrétiens, les chrétiens aux acceptions de lecture des juifs, les judéo-chrétiens à celles des juifs et des chrétiens, et tous ceux-là aux pensées des gnostiques, des manichéens et même des Sabéens. En effet, comme nous venons de l’expérimenter à partir de quelques exemples, ceux qui croient en la parole coranique doivent maîtriser les textes et les cultures de tous.

Dans cette optique le Coran se présente doublement comme guide de lecture des Écritures antérieures, Bible et textes apocryphes (...)
:arrow: à lire plus en détail sur https://www.cairn.info/revue-pardes-2011-2-page-131.htm

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15356
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coran et les homélies pseudo-clémentines

Message  da_niel le Lun 13 Mar - 13:27

Un chamelier illettré aurait effectué ce travail, dans une ville que personne ne connaît ? Parce que la question se réduit de facto à confronter les données d'Ibn Ishaq sur Mahomet qui fondent la religion "islam" avec ce qu'explique G.Gobillot, ce qu'elle se garde bien de faire en toute circonstance d'ailleurs. A la limite, c'est comme si elle parlait d'une autre religion, mais surtout pas d' "islam".
C'est symptomatique dans la vidéo. Elle ne tire pas les conséquences logiques de ce qu'elle avance ( et que personne ne la force à dire...) qui sont assez simples : les "musulmans" n'ont rien compris à leur livre, tout ce qu'ils racontent au sujet de leurs origines, même s'ils le croient, est inexact.

da_niel
Carton rouge
Carton rouge

Messages : 211
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: le coran et les homélies pseudo-clémentines

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum