Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Les racines de l'étoile jaune ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ren- le Mer 30 Mar - 21:02

Suite à cette "étoile verte" que certains musulmans veulent faire porter pour protester contre la politique française actuelle ( http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t49p15-campagne-presidentielle-francaise-et-islam#2385 ), je lance ce sujet. Tout le monde a en tête la funeste étoile du nazisme, mais j'aimerai que nous nous penchions non seulement sur elle, mais aussi sur l'historique du marquage vestimentaire institué de la discrimination religieuse.

(j'ai déjà quelques bribes sur le sujet que je compte rassembler ici)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ren- le Jeu 31 Mar - 10:00

Voici quelques éléments en vrac (des notes prises depuis l'année dernière mais pas encore vérifiées :?: ) :
- Au début du VIIe siècle, l'empereur Héraclius aurait imposé aux juifs des vêtements distinctifs
- Dans les premiers temps de l'Islam, le Pacte d'Omar impose aux dhimmis de porter des vêtements distinctifs, et de se ceindre la taille d'une écharpe (jaune > juif, bleu > chrétien et rouge > zoroastrien ? J'ai lu par ailleurs qu'une ordonnance de al-Mutawakkil au IXe siècle prescrivait le jaune aux dhimmis sans distinctions interne ; qu'Harûn ar-Rachid prescrivit des ceintures blanches > juifs, bleues > chrétiens ; qu'au XIIe siècle les almohades imposèrent aux juifs marocains le port de vêtements bleus et jaune ; ou qu'au XVIe, Mourrad III prescrivit un chapeau rouge > juifs, noir > chrétiens)
- Au XIIIe siècle, le concile de Latran aurait prescrit la rouelle en souvenir des 30 deniers de Judas (elle sera imposée en France par St Louis), et le concile de Vienne, le châpeau pointu ; les couleurs peuvent varier, selon les chartes des diverses villes
- J'ai cru comprendre que la Révolution française est àl'oigine de l'abandon de ces pratiques (avant leur sinistre retour nazi...)


Dernière édition par -Ren- le Jeu 31 Mar - 14:29, édité 1 fois

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ahouva- le Jeu 31 Mar - 10:18

Est-il vrai que les chrétiens imposèrent la couleur jaune aux Juifs parce qu'elle est, dans le christianisme, symbole de trahison (d'où un parallélisme avec Judas, régulièrement drapé de jaune dans les œuvres artistiques) ?

Voici quelques représentations de Judas vêtu de jaune :


Peinture du XIIe siècle de la Galerie des Offices de Florence.


Peinture du XIVe siècle de Giotto.


Peinture du XVIe siècle du Caravage.


Dernière édition par Ahouva le Jeu 31 Mar - 10:34, édité 1 fois
avatar
-Ahouva-

Messages : 881
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/03/2011
Age : 31
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ahouva- le Jeu 31 Mar - 10:31

Voici pour la couleur jaune attribuée à Judas :
Lorsqu'un artiste a choisi de désigner Judas, dans les scènes de groupe, l'apôtre qui a trahi son maître pour trente deniers se reconnaît à quelques signes : absence de nombe, bourse à la main ou à la ceinture, visage plus anguleux ou même laid, diablotin sur l'épaule ou animal maléfique à ses côtés et le jaune de son vêtement.
Dans l'art occidental, les couleurs ont souvent un sens symbolique. Elles peuvent faire allusion aux quatre éléments (le bleu est la couleur de l'air, le brun de la terre, le vert de l'eau et le rouge du feu) ou à des qualités morales. Le blanc symbolise la pureté et l'éternité ; le rouge rappelle le sang, la guerre et le feu ; le vert, couleur de la végétation au printemps, affirme l'espérance et l'amour naissant ; le bleu, longtemps couleur neutre, était confondu avec le noir, couleur du deuil, du désespoir, de la mort ; le violet était la couleur de l'affliction.
Le jaune tient une place particulière dans ce code des couleurs : c'est la couleur des traîtres, des chevaliers félons (comme Ganelon qui trahit Roland à Roncevaux) ou des renégats. Entrant probablement en concurrence avec l'or qui a reçu toutes les valeurs positives de vie, d'énergie et de puissance, le jaune évoque le déclin, la maladie et la corruption morale. Rappelant la einte du soufre qui provoque des troubles mentaux et qui fut associé au diable, il est la couleur associée au démon.
C'est donc tout naturellement que le jaune devint la couleur de Judas. On reconnait ce dernier à son manteau jaune, qui le distingue des autres apôtres vêtus de vert, de bleu ou de rouge. On retrouve cette association chez Giotto dans son cycle de la vie du Christ à la chapelle Scrovegni de Padoue et dans certaines miniatures. Caravage peint Judas environné de soldats vêtus à la monde de son époque, portant un pourpoint jaune orangé et, au XIXe siècle encore, Gustave Doré habille Judas de jaune sale.
Depuis l'Antiquité, on faisait de Judas le Juif par excellence, le représentant du "peuple déicide". Au Moyen Âge, on associa sa couleur au signe distinctif qu'on prescrivit aux Juifs de porter pour les reconnaître : une rouelle, une étoile (qui évoque l'Orient) ou une représentation des tables de la Loi. Les nazis qui imposèrent aux Juifs le port d'une étoile jaune ne firent que puiser dans le répertoire des symboles médiévaux.
E. et R. Burnet, Pour décoder un tableau religieux. Nouveau Testament, Paris-Montréal, Éditions du Cerf-Éditions Fides, 2006, p. 72.
avatar
-Ahouva-

Messages : 881
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/03/2011
Age : 31
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ren- le Jeu 31 Mar - 10:41

Pour le principe de la discrimination vestimentaire dans la chrétienté catholique, voici ce que j'ai trouvé dans Wikipedia :!: pour le Concile de Latran IV (1215) :
Dans certaines provinces, les habits des Juifs et des Sarrasins se distinguent de ceux des Chrétiens, mais que dans d’autres, un degré de confusion se produit, de sorte qu’ils ne peuvent pas être reconnus par aucune marque distinctive. Comme résultat, par erreur, des Chrétiens ont des rapports sexuels avec des femmes juives ou sarrasines. De façon que le crime d’un tel mélange maudit ne puisse plus avoir d’excuse dans le futur, nous décidons que les Juifs et les Sarrasins des deux sexes, dans toutes les terres chrétiennes, se distinguent eux-mêmes publiquement des autres peuples par leurs habits. Conformément au témoignage des Ecritures, un tel précepte avait déjà été donné par Moïse
Les références vétéro-testamentaires données sont "Tu ne porteras pas un vêtement tissé de deux fibres différentes" (Lv XIX, 19) et "Une femme ne portera pas des habits d'homme, ni un homme des vêtements féminins (...) Tu ne porteras pas de vêtement coupé dans un tissu de laine et de lin mélangés" (Dt XXII, 5.11)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ren- le Jeu 31 Mar - 14:38

En attendant de trouver une source primaire, voici une synthèse :
Le VIIIè siècle est déjà un tournant, en particulier en Orient. Umar II impose des vêtements différents aux dhimmis, l’interdiction de monter à cheval et de porter une arme. Il impose également le port de signes distinctifs comme la ceinture zunnâr, et l’interdiction de porter de beaux tissus. A la nécessité de distinguer musulmans et dhimmis pour des raisons de sécurité s’ajoute la volonté d’humilier les non musulmans. Il renforce également les contraintes fiscales. Ce durcissement continue sous certains de ses successeurs et aux siècles suivants : sous Yazid II (720-724), puis Harûn al-Rashid (786-809) qui lui aussi insiste sur les vêtements différents, par peur d’une tentative d’influence de l’Empire de Charlemagne…Al Mutawakkil (847-861) exclut les chrétiens de l’administration, et les oblige à porter des capuchons et des ceintures couleur de miel
http://www.histoire-pour-tous.fr/dossiers/95-moyen-age/1722-les-dhimmis-dans-lislam-medieval-22.html :study:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ren- le Jeu 31 Mar - 14:50

Un texte attribué à Al-Maqrîsi (m.1442 ; je ne connais pas, il faudrait tout contrôler) :
Au mois de radjab 700, une catastrophe vint frapper les dhimmîs. Leur luxe, à al-Qâhira et à Misr, était au plus haut point. Ils montaient à l'envie des chevaux fringants et de belles mules couvertes d'ornements somptueux. Ils se revêtaient d'habits magnifiques, et occupaient les emplois les plus importants. A cette époque, un vizir du souverain du Maghreb arriva en Egypte, se proposant de faire le pèlerinage de La Mecque. Il eut une entrevue avec le sultan et les émirs. Tandis qu'il se trouvait au bas de la citadelle, il vit passer un homme monté sur un cheval, et entouré d'un grand nombre d'individus qui avançaient à pied à côté de son étrier. Ils s’adressaient à lui humblement, l'imploraient et lui baisaient les pieds. Lui les évitait, ne faisait aucune attention à eux, les repoussait, en criant à ses serviteurs de les chasser. Le vizir maghrébin, ayant appris que ce cavalier était un chrétien, en fut vivement blessé. Il alla trouver les émirs Baybars et Salâr, leur raconta ce qu'il avait vu, leur en témoigna son mécontentement. Il versa des larmes abondantes, parla des chrétiens avec un extrême mépris. «Comment, leur dit-il, pouvez-vous espérer le secours du ciel, tandis que chez vous les chrétiens se montrent à cheval, portent des turbans de couleur blanche, humilient les musulmans, et les font marcher à pied à leur service» (...) Les cadis se réunirent dans la madrasa al-Sâlihiyya, placée entre les deux palais. On choisit parmi eux, pour la conduite de cette affaire, le grand cadi Shams al-Dîn Ahmad al-Sarûdjî, le hanafite. Ce magistrat manda le patriarche et les évêques des chrétiens. ainsi que le chef religieux des juifs. Après une longue conférence entre eux, il fut décidé que les chrétiens se distingueraient des musulmans en portant des turbans bleus, et les juifs des turbans jaunes (...)

Le courrier qui portait l'ordre relatif aux dhimmî arriva à Damas le lundi septième jour du mois « sha'bân. Les cadis et les principaux personnage s'étant réunis chez l'émir Âqush al-Afram, on leur fit lecture de l'édit du sultan. Le vingt-cinquième jour du mois, on fit crier dans toute la ville que les chrétiens eussent à porter des turbans bleus, les juifs des turbans jaunes, et les samaritains des turbans rouges : on les menaça en cas de désobéissance. Les chrétiens et juifs, dans toute l'étendue de l'Egypte et de la Syrie s'engagèrent à observer le règlement prescrit, et firent teindre leurs turbans. Il n’y eut d’exception que pour les habitants de Karak. L'émir Âqush al-Ashrafi s'excusa de faire observer l'arrêté, alléguant que population de cette ville se composait en majeure partie de chrétiens. En conséquence, les chrétiens Karak et de Shawbak ne furent point astreints à changer la couleur blanche de leurs turbans
:arrow: http://evaristelefeuvre.perso.sfr.fr/culture/elcoa/dhimmi.htm

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re : La question de l'étoile jaune ?

Message  Roque le Jeu 31 Mar - 15:03

Ren : bravo pour tous les textes que tu trouves si rapidement. Tu m'étonne toujours.

Roque

Messages : 4366
Réputation : 20
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 72
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ren- le Jeu 31 Mar - 15:28

Roque a écrit:Ren : bravo pour tous les textes que tu trouves si rapidement. Tu m'étonne toujours
Google is my friend :lol: ...Tout est dans la formulation de la recherche.
Maintenant, tout n'est pas sur internet... Et même dans ce cas, tout n'est pas en français :8s

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ahouva- le Jeu 31 Mar - 15:30

Dans l'article Neck-sealing in early Islam publié en 2005 dans Journal of the economic and social history of the Orient, Chase F. Robinson rapporte l'emploi de sceaux portés autour du cou dans le monde musulman qui visaient à discriminer et à stigmatiser les non-musulmans.

(P. 401) Des textes arabes et syriaques, particulièrement originaires de la Syrie et de l’Iraq des septième et huitième siècles, décrivent l’usage des sceaux en pendentif pour l’application de la capitation qui était imposée aux non-musulmans. Cet article étudie les sources littéraires, historiques et archéologiques, y compris des sceaux qui nous restent, et suggère que à l’origine, les sceaux étaient liés à d’autres pratiques discriminatoires/stigmatisantes, et étaient avant tout symboliques et punitives.
[...]
(P. 434) Bien que le sceau en pendentif pour l’application de la fiscalité soit apparu dans la première période marwanide, il trouve ses origines dans une tradition humiliante, à laquelle les captifs et les esclaves étaient soumis depuis longtemps en Iraq et (apparemment) en Iran préislamiques, le lien symbolique avec l’esclavage et la captivité étant signalé par le marquage et le tatouage et le lien conceptuel entre les contribuables et les captifs étant fourni par l’expérience commune de subordination et de dégradation résultant des conquêtes du premier siècle islamique. Que les Arabes préislamiques pratiquaient le sceau en pendentif est impossible à savoir mais ils l’ont certainement mis en œuvre durant ces conquêtes et c’est au cours de ces conquêtes que les autorités des huitième et neuvième siècles ont ancré la pratique fiscale de leur temps. Comme Løkkegaard l’a souligné, la pratique elle-même est associée à la taxation et, comme nous l’avons vus, également à des recensements ; comme telle, elle peut apparemment être considérée comme le produit de projections exceptionnelles et robustes du pouvoir étatique. Il n’y a pas de preuve évidente de l’usage du sceau en pendentif comme pratique fiscale après le Xe siècle ; après cette période, il semble avoir survécu seulement comme une mesure punitive imposée en temps de persécution.
avatar
-Ahouva-

Messages : 881
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/03/2011
Age : 31
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ren- le Jeu 31 Mar - 15:35

Ahouva a écrit:
y compris des sceaux qui nous restent
Je serais curieux de voir de tels vestiges :?:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ren- le Ven 1 Avr - 7:53

Pour revenir sur ceci :
Ahouva a écrit:
Dans l'art occidental, les couleurs ont souvent un sens symbolique. Elles peuvent faire allusion aux quatre éléments (le bleu est la couleur de l'air, le brun de la terre, le vert de l'eau et le rouge du feu) ou à des qualités morales. Le blanc symbolise la pureté et l'éternité ; le rouge rappelle le sang, la guerre et le feu ; le vert, couleur de la végétation au printemps, affirme l'espérance et l'amour naissant ; le bleu, longtemps couleur neutre, était confondu avec le noir, couleur du deuil, du désespoir, de la mort ; le violet était la couleur de l'affliction
Un détail me gêne tout de même ici : il ne faudrait pas oublier que les couleurs étaient tout de même ambivalentes au Moyen-Âge (le vert peut par exemple symboliser -si ma mémoire est bonne- la maladie et la pourriture...). Mais globalement, la présentation est exacte (même si la rouelle n'a pas forcément été jaune)
Quelques images :

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ahouva- le Ven 1 Avr - 8:31

-Ren- a écrit:J'ai cru comprendre que la Révolution française est à l'origine de l'abandon de ces pratiques
Oui, dans l'ensemble, c'est bien la Révolution française qui est à l'origine de l'abandon de ces pratiques car elle a permis l'émancipation des Juifs d'Europe.

Voici ce qu'en dit l'Encyclopaedia Judaica :
Dans les nouvelles communautés qui se sont établies en Europe occidentale (et plus tard en Amérique) à partir de la fin du XVIe siècle sous des conditions un peu plus libres, le port de l’insigne juif n’a jamais été imposé, même s’il était parfois suggéré par des fanatiques. En Pologne, en partie sans doute parce que les Juifs constituaient un élément ethnique distinct, il était pratiquement inconnu, excepté dans certaines grandes villes sous influence allemande. Similairement, les Juifs de cour d’Allemagne étaient incapables de remplir leur fonction à moins d’être habillés comme les autres. Au cours du XVIIIe siècle, bien qu’il n’y ait eu aucune modification officielle de la politique établie, le port de l’insigne juif a commencé à être négligé dans une bonne partie de l’Europe. A Venise, le chapeau rouge a continué à être porté par des personnes âgées et des rabbins à travers un pur conservatisme.
Dès le XVIIe siècle, il y eut quelques suspensions régionales de ce signe distinctif en Allemagne, ainsi que pour les Juifs de Vienne en 1624 et pour ceux de Mannheim en 1691. Il a été abrogé à la fin du XVIIIe siècle avec l’émancipation des Juifs. Ainsi, le 7 septembre 1781, la « roue » jaune a été abolie par l’Empereur Joseph III dans tous les territoires de la Couronne autrichienne. Dans les États pontificaux en France, le chapeau jaune a été aboli en 1791 après que la Révolution française ait atteint la région, bien que certaines personnes le conservèrent jusqu’à ce qu’il soit interdit par une proclamation officielle. Dans les États pontificaux en Italie, d’un autre côté, l’obligation a été rétablie en 1793. Quand, en 1796/97, les armées de la Révolution française entrèrent en Italie et que les ghettos furent abolis, l’obligation de porter l’insigne juif disparu. Sa réimposition a été menacée mais n’a pas été effectuée au cours de la période réactionnaire après la chute de Napoléon et il semblait que l’Insigne de la Honte n’était plus qu’un sinistre souvenir du passé.
avatar
-Ahouva-

Messages : 881
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/03/2011
Age : 31
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ren- le Ven 1 Avr - 10:03

Ahouva a écrit:A Venise, le chapeau rouge a continué à être porté par des personnes âgées et des rabbins à travers un pur conservatisme
La question du chapeau semble plus ambigüe ; je reprends comme point de départ Wikipedia :!: :
À la différence de la rouelle, le chapeau juif est souvent représenté dans les manuscrits hébreux illustrés, et a été incorporé par des Juifs allemands dans leurs sceaux et leurs blasons, ce qui signifie, qu'au moins à l'origine, il était considéré par les Juifs européens comme «un élément du costume traditionnel, plutôt que comme un élément discriminatoire» (Françoise Piponnier et Perrine Mane, Dress in the Middle Ages, p. 138)
Ailleurs, je lis ceci :
port d’un signe distinctif par les juifs (canon 68) inspirée du code de Omar (...) les autorités civiles imposeront : un chapeau rouge à bout pointu en Allemagne (choisi par les juifs eux-mêmes)
:arrow: http://compilhistoire.pagesperso-orange.fr/Conciles.html#14

...La précision "inspirée du code de 'Umar" va au passage dans le sens de ce qui se profile pour l'Occident chrétien : cette discrimination vestimentaire est la reprise d'une pratique déjà séculaire dans le monde musulman (contrairement aux affirmations telles que "Tout au long de l'Histoire européenne, les différents pouvoirs religieux ou politiques ont, depuis le Moyen-Âge, tenté d'instaurer une politique de discrimination envers les Juifs, comme pour mieux marquer la douleur de leur exil. Dès le Moyen-Age, sont apparus les premiers signes distinctifs. En 1215, le pape Innocent III a publié le décret du quatrième Concile de Latran" :arrow: http://www.aloumim.org.il/histoire/infamie.html)

Par contre, un point important n'a pas été vérifié : les décisions antisémites d'Héraclius (sans doute suite à la reprise de Jérusalem aux Perses ? Ma mémoire est un peu floue...) comprennaient-elles des mesures vestimentaires discriminatoires ? Auquel cas la pratique islamique relative aux dhimmis reprendrait elle-même une idée déjà présente dans la région à l'époque...

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ahouva- le Ven 1 Avr - 13:02

-Ren- a écrit:"inspirée du code de 'Umar"
A ce propos, il semble que les historiens contemporains doutent de l'authenticité de ce document. Le Pacte d'Umar serait une invention tardive de la part de juristes cherchant à donner une justification aux pratiques qui y sont inscrites.
avatar
-Ahouva-

Messages : 881
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/03/2011
Age : 31
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ahouva- le Ven 1 Avr - 13:45

-Ren- a écrit:les décisions antisémites d'Héraclius (sans doute suite à la reprise de Jérusalem aux Perses ? Ma mémoire est un peu floue...) comprennaient-elles des mesures vestimentaires discriminatoires ?
Les décisions antisémites d'Héraclius sont bien intervenues après la reprise de Jérusalem et consistèrent uniquement à encourager le massacre puis l'expulsion des Juifs des territoires sous domination byzantine et à convertir de force les Juifs au christianisme.

L'origine des mesures vestimentaires en territoire musulman ne semble donc pas trouver sa source dans le monde byzantin.
avatar
-Ahouva-

Messages : 881
Réputation : 0
Date d'inscription : 03/03/2011
Age : 31
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ren- le Ven 1 Avr - 15:24

Ahouva a écrit:il semble que les historiens contemporains doutent de l'authenticité de ce document
En effet. Ce code tiendrait plus de la recréation du passé qu'autre chose (tout comme l'entrée de 'Umar à Jérusalem, mais c'est un autre sujet). Si les musulmans l'attribuent souvent à `Umar ibn al-Khattāb (ex : http://qfanar.net/french/covenant.html ), bien des auteurs européens l'ont rattaché à 'Umar Ibn 'Abd al-'Azîz (Omar II, calife omeyyade)

Au fait, voici une version française de ce "pacte" :
Ils ne doivent pas construire de nouveaux monastères, églises ou cellules de moines dans leurs villes et leurs alentours ;
Ils ne doivent pas reconstruire ceux qui ont été détruits ;
Ils de doivent repousser aucun musulman qui souhaite passer trois jours dans une église, et ont l´obligation de le nourrir ;
Ils ne doivent pas héberger d´espions ;
Ils ne doivent pas être secrètement déloyaux envers les musulmans ;
Ils ne doivent pas enseigner le Coran à leurs enfants ;
Ils ne doivent pas faire preuve de polythéisme en public ;
Ils ne doivent pas empêcher les membres de leurs familles de se convertir à l´islam s´ils le souhaitent ;
Ils doivent faire preuve de déférence face aux musulmans ;
Ils doivent céder leurs places assises aux musulmans qui souhaitent s´asseoir ;
Ils doivent se différencier des musulmans par leurs tenues vestimentaires ;
Ils ne doivent pas porter de noms musulmans ;
Ils ne doivent pas conduire sur une selle ;
Ils ne doivent pas porter d´épées ;
Ils ne doivent pas vendre de vin ;
Ils ne doivent pas se couper court la frange ;
Ils doivent se revêtir de leur habit chrétien où qu´ils se trouvent ;
Ils doivent se ceindre la taille d´une écharpe ;

Ils ne doivent pas porter de crucifix ou l´un de leurs livres saints sur le chemin des musulmans ;
Ils ne doivent pas enterrer leurs morts à proximité des musulmans ;
Ils ne peuvent faire sonner leurs cloches que doucement ;
Ils ne doivent pas lire à haute voix dans leurs églises en présence de musulmans ;
Ils ne doivent pas porter de rameaux le dimanche des rameaux ;
Ils ne doivent pas lever la voix pendant le deuil ;
Ils ne doivent pas porter de bougies pendant leurs funérailles ;
Ils ne peuvent pas acheter des esclaves capturés par les musulmans en temps de guerre ;
S´ils enfreignent le moindre de ces interdits, ils ne seront plus protégés, et les musulmans pourront disposer d´eux comme ils disposent de ceux qui leur résistent

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  Yahia le Sam 28 Avr - 21:35

Dans un petit livre intitulé « L'image des Juifs dans l'art chrétien médiéval » par Jean-François Faü, j'ai découvert quelques éléments intéressants.

Dans le monde chrétien du début du Moyen-Age jusqu'au 11° siècle, il n'y avait pas de distinction vestimentaire pour les Juifs,qui vivaient communément avec les chrétiens sans problèmes, malgré les tensions çà et là .( Parmi l'élite intellectuelle chrétienne, la culture juive fut même si influente que l'on assista à certaines conversions -rares certes, mais significatives.)

C'est vers le 11° siècle, à l'époque des premières croisade d'un d'un anti-sémitisme de plus en plus virulent se développa et dont la discrimination vestimentaire décrétée par le le pape Innocent III en 1215 fut une des expressions. Un élément sur lequel on passe trop vite est que les musulmans également étaient obligés de porter un signe distinctif.

La motivation est très claire, je la rappelle :
(le texte est traduit de la même façon chez L.Poliakov-Histoire de l'antisémitisme)
« Dans les pays où les chrétiens ne se distinguent pas des Juifs ou des sarrasins par leur habillement, des rapports ont lieu entre chrétiens et juives et musulmanes, et vice-versa. Afin que de telles énormités ne puissent à l'avenir être excusées par l'erreur, il est décidé que dorénavant les Juifs et les sarrasins se distinguent des autres peuples par leur vêtements »

Le chrétiens ont bien changé, pas vrai Ren ? ':mm:'

On oublie souvent de dire, qu'à la suite de ces phrases se trouvent des lignes interdisant de faire du tort aux juifs : le but clairement discriminatoire de la mesure n'était pas de nuire, officiellement, mais de séparer. Cependant , cela a eu directement et clairement un aspect infamant comme le montrent les signes vestimentaires imposés , outre aux Juifs et aux sarrasins, aux hérétiques, aux prostituées, et aux lépreux.

En France, en Espagne et en Italie, on imposa la rouelle jaune (puis rouge et blanche à un certain moment favorable en France), des exemptions payantes existaient. Dans le Saint-Empire germanique c'était le chapeau pointu de couleur jaune, en Pologne, un chapeau pointu de couleur verte, en Angleterre une tabula (Tables de la loi) etc...

Il faut remarquer que l'iconographie romane n'était pas systématiquement hostile aux juifs : la connotation du « peuple élu » rivalisait avec celle du « peuple déicide » qui l'emporta plus tard. On voit à Vezelay Lamech, tiré du Talmud. On voit sur certaines images l'église et la synagogue, proches parentes, entourer le Christ. Ce qui explique que , après de multiples images dénigrantes, l'on puisse rencontrer – surprise- une image de Jésus habillé d'un chapeau jaune pointu (rencontre d'Emmaüs) , ou encore, plus communément,Saint Joseph habillé de même lors de ses fiançailles avec Marie..., et divers saints bibliques, comme sur la copie de psautier ci-dessous ( Saint Joseph au chapeau jaune en dessous à gauche)
[img][/img]
avatar
Yahia

Messages : 933
Réputation : 22
Date d'inscription : 16/02/2011
Age : 63
Localisation : Europe

http://lectures-orients.over-blog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ren- le Dim 29 Avr - 6:20

Yahia a écrit:Un élément sur lequel on passe trop vite est que les musulmans également étaient obligés de porter un signe distinctif
...Ce qui -compte tenu de ce qui précède, et qui nous montre l'origine musulmane de cette pratique en Europe- n'a rien de surprenant puisqu'il en allait de même dans le monde musulman où les dhimmis portaient des signes distinctifs différents selon leur religion.
Merci en tout cas pour ces précisions.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ren- le Ven 16 Jan - 19:09

Je remonte ce fil pour rapporter ce témoignage musulman du XIIIe siècle sur la discrimination vestimentaire chez les Almohades :
'Abd al-Wâhid al-Marrâkushî a écrit:A la fin de ses jours, Abû Yûsuf ordonna que les juifs qui étaient dans le Maghreb se fissent connaître par une mise qui leur était particulière à eux seuls, en portant des vêtements noirs avec des manches extrêmement larges, allant presque jusqu'aux pieds, et en mettant, en place de turbans, de gros voiles de la plus vilaine forme, qu'on aurait pris pour des housses de chevaux, et qui descendaient jusqu'au-dessous des oreilles. Ce costume se répandit parmi tous les juifs du Maghreb, et ils ne cessèrent de le porter pendant le reste de la vie d'Abû Yûsuf et dans les premiers temps de son fis Abû 'Abdallah. Celui-ci enfin le modifia, les juifs ayant fait auprès de lui toutes sortes de démarches obséquieuses, et ayant fait intervenir tous ceux dont l'intercession, à ce qu'ils croyaient, pouvait leur être utile. Abû Abdallah leur ordonna de porter des vêtements jaunes et des turbans de la même couleur, et ils portent ce costume jusqu'à notre temps, c'est-à-dire en 621 [1224]. Ce qui avait engagé Abû Yûsuf à les séparer et à les distinguer par une mise particulière, c'était son doute à l'égard de leur islamisme : "Si j'étais sûr, disait-il, qu'ils sont de vrais musulmans, je leur permettrais de se confondre avec les musulmans par les mariages"
https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01079944/document (n. 27 pp 72-73)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ren- le Dim 1 Fév - 19:34

Toujours grâce à Relmin, le canon 68 de Latran IV est désormais en ligne en version bilingue commentée : http://www.cn-telma.fr/relmin/extrait30326/

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  mister be le Ven 6 Fév - 10:26

avatar
mister be

Messages : 510
Réputation : 20
Date d'inscription : 25/05/2013
Age : 58
Localisation : Belgique Hainaut

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  Idriss le Ven 6 Fév - 15:51

-Ren- a écrit:
- Au XIIIe siècle, le concile de Latran aurait prescrit la rouelle en souvenir des 30 deniers de Judas (elle sera imposée en France par St Louis), et le concile de Vienne, le châpeau pointu ; les couleurs peuvent varier, selon les chartes des diverses villes

wikipédia a écrit:- Au XIIIe siècle, le concile de Latran aurait prescrit la rouelle en souvenir des 30 deniers de Judas (elle sera imposée en France par St Louis), et le concile de Vienne, le châpeau pointu ; les couleurs peuvent varier, selon les chartes des diverses villes

1227 : le concile de Narbonne proclame le port de la rouelle obligatoire pour les Juifs et l’interdiction pour eux de sortir pendant la Semaine sainte. Les prélats doivent les protéger des humiliations des chrétiens, notamment pendant ladite semaine.
1231 : l'obligation pour les Juifs de porter la rouelle jaune est publiée dans toute l’Espagne. Les Juifs de Castille refusent d’obéir et commencent à émigrer vers les pays musulmans.

suite: http://fr.wikipedia.org/wiki/Rouelle_%28Moyen_%C3%82ge%29


Marquer la différence : l'imposition de la rouelle aux XIIIe et XIVe siècles :

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/medi_0751-2708_2001_num_20_41_1523
avatar
Idriss

Messages : 3588
Réputation : 30
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ren- le Ven 6 Fév - 16:35

Merci pour l'article de Persée :jap:
...Toujours grâce à Relmin, voici le texte latin original de l'ordonnance de St Louis avec sa traduction que je cite ici :
Ludovicus Francorum Rex Baillivis, Vicecomitibus, Senescallis, Præpositis, et aliis ubique potestam a nobis habentes, salutem. Quoniam volumus quod Judæi a Christianis discerni valeant et recognosci, vobis mandamus quatenus, ad requisitionem dilecti nobis in Christo fratris Pauli Christini, de ordine fratrum Prædicatorum, imponatis omnibus et singulis Judæis utriusque sexus signa. Videlicet unam totam de feutro, seu panno croceo, in superiori veste consutam, ante pectus et retro, ad cognitionem, cujus rotæ latitudo sit in circumferentia quatuor digitorum, concavitas autem contineat unam palmam. Si quis Judæus postmodum sine signo inventum fuerit, inventori vestis ejus superior concedatur. Et nihilominus idem Judæus qui sic inventus fuerit sine signo, puniatur usque ad decem libras, ita tamen quod pœna ejus summam non exedat prædictam, et hujusmodi emenda ponatur ad partem per nos, vel de mandato nostro in usus pios. Actum Parisius die Martis ante Nativitatem beati Joannis Baptistæ, anno 1269.

Louis, Roi des Francs, aux Baillis, Vicomtes, Sénéchaux, Prévôts et à tout autre tenant du pouvoir venant de nous, Salutations. Du fait que nous voulons que les Juifs se distinguent des Chrétiens et soient reconnaissables, nous vous ordonnons – sur ordre de notre cher frère en Christ, Paul Christiani, de l’Ordre des Frères Prêcheurs – d’imposer à tous et à chaque Juif des deux sexes, des insignes, à savoir : un cercle en feutre ou en tissu jaune, cousu sur la partie visible du vêtement, aussi bien devant que derrière. Le diamètre du cercle doit être d’une largeur de quatre doigts et sa superficie égale à celle de la paume d’une main. Si l’on trouve désormais un juif sans le signe distinctif, son vêtement supérieur sera cédé à celui qui l’a dénoncé et si le même Juif est retrouvé sans le signe, il sera condamné à une amende pouvant aller jusqu'à dix livres. Fait à Paris, le mardi avant la Nativité de Saint Jean-Baptiste, en l’an 1269.
http://www.cn-telma.fr/relmin/extrait270990/

Pour l'article de Wiki, c'est assez étrange de focaliser sur le port de la rouelle pour le départ des juifs, puisqu'ils devaient porter d'autres signes distinctifs en pays musulmans - les raisons du départ sont évidemment à chercher dans un contexte plus large (HS ici)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  -Ren- le Ven 6 Fév - 16:42

Pour préciser mon message précédent... Les signes distinctifs des dhimmis dans un texte du VIIIe siècle :
Abū Yūsuf in Kitāb al-kharāğ a écrit:Tu as aussi à prescrire qu’aucun d’entre eux ne soit laissé libre de ressembler à un musulman par le costume, la monture et l’extérieur, qu’ils portent tous à la taille la ceinture (zunnār) semblable à un fil grossier que chacun se noue au milieu du corps, que leurs calottes (qalansuwa) soient piquées, que leurs selles portent, au lieu de pommeau, une pièce de bois semblable à une grenade, que leurs chaussures soient garnies de courroies doubles (...)
http://www.cn-telma.fr/relmin/extrait30340/ (avec texte arabe, bien sûr)


_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15160
Réputation : 17
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les racines de l'étoile jaune ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum