Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

Tariq Ramadan

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  Invité le Lun 2 Juil - 21:45

Idriss a écrit:Ta source critique Metmati Mâamar , les éditions les 12 !!!!Tu es sérieux ?
Pour qui à été responsable de Forum au début des années 2000, une fois par semaine une personne s’inscrivait et au troisième message essayait de vous fourguer des liens vers les éditions le 12! Je les avaient presque oubliés ceux-là! Rafraichi moi la mémoire Metmati Maamar c'est pas ce demi Chiite autodidacte , demi djihadiste takfiriste qui à une lecture littéraliste du Coran et des hadith ! (interdiction d'avoir un Coran en occident dans le le dâr-al-gharb,, si si il y a un hadith qui le dit! Pas construire de mosquée en Occident ....etc )

Ce texte que j'ai mis en lien est bien une critique de Tariq Ramadan. Moi, contrairement à toi, je juge les idées, pas les personnes. Et je le répète : je suis entièrement d'accord avec le contenu de ce texte, peu importe de quelle source elle émane. Et puis je ne connais pas assez bien ce Metmati Maamar pour le qualifier d'emblée de "demi-djihadiste" comme tu le fais. Car le rigorisme ou le littéralisme coranique de certains n'est pas nécessairement synonyme de "pro-jihadisme" (au sens guerrier). Je trouve que tu conclus bien vite. Les médias écrits et télévisés font décidément bien leur boulot.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  Isabelle le Mar 3 Juil - 7:53

Idriss a écrit:
piwi a écrit:Il a des difficultés à répondre par oui ou par non. Ses réponses ont des subtilités que seuls des initiés peuvent comprendre.

ex : sur le sujet de la lapidation il avait dit : vous voulez que je dise que c'est monstrueux ? c'est monstrueux.

Sauf qu'il est possible de dire la phrase "c'est monstrueux" sans avoir dans le cœur l'intention de lier cette phrase avec le sujet dont on parle. On évite ainsi une mécréance claire. Les non musulmans sont content, les musulmans aussi. "Ni vu ni connu je t'embrouille" je ne sais pas si mon message est très clair sur cette subtilité. Je peux essayer de détailler si c'est pas clair.

J'ai pas compris Piwi !
Ton avis à toi sur la lapidation c'est quoi?
Je déclare personnellement et sans ambiguïté que la lapidation c'est monstrueux! En m'exprimant ainsi suis-je coupable d'une mécréance claire selon toi?

Renier une seule loi de l'islam c'est de la mécréance... Bonne idée comme fil à lancer.
avatar
Isabelle

Messages : 948
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/10/2011

http://fr-fr.facebook.com/pages/Complot-Mondial-Contre-La-Sant%C

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  -Ren- le Mar 3 Juil - 7:59

Idriss a écrit:Pour qui à été responsable de Forum au début des années 2000, une fois par semaine une personne s’inscrivait et au troisième message essayait de vous fourguer des liens vers les éditions le 12! Je les avaient presque oubliés ceux-là! Rafraichi moi la mémoire Metmati Maamar c'est pas ce demi Chiite autodidacte , demi djihadiste takfiriste qui à une lecture littéraliste du Coran et des hadith ! (interdiction d'avoir un Coran en occident dans le le dâr-al-gharb,, si si il y a un hadith qui le dit! Pas construire de mosquée en Occident ....etc )
Je découvre ; va falloir lancer un fil ;)

Idriss a écrit:Je ne suis pas Ramadanolatre, j'ai des critiques à faire sur ce monsieur! Mais voilà les attaques qu'il subit, vu d'où elles viennent et vu le niveau, me l'on rendu sympathique !
:jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  Idriss le Mar 3 Juil - 19:31

Cebrâîl a écrit: je le répète : je suis entièrement d'accord avec le contenu de ce texte, peu importe de quelle source elle émane

les notions de relativisme, œcuménisme et de pseudo-universalisme.
Un musulman doit croire que l'islam est la vérité, la religion de Vérité, la seule religion agréée par ALLAH 'aza oua jal. Il doit , en outre, être persuadé que cette religion est supérieure à toute autre, du fait justement qu'elle est la religion de vérité, et donc considérer que tout autre adepte de toute autre religion est dans le faux ou l'erreur (plus ou moins selon la religion considérée). En outre, il doit être convaincu que le seul universalisme valable est celui qui est fondé sur la vérité, c'est-à-dire que seul l'islam est réellement universel, et donc qu'il n'y a aucun idéal supérieur à l'islam



Cebrail
Là c'est moi qui comprend pas ton point de vu ! Te considères-tu comme musulman? Parce que les gens comme Metmati Maamar eux ne le considère pas !
Pas de relativisme tu dis , pas d'oeucuménisme et de pseudo-universalisme et tu assumes ! Donc soit les Alevi sont les seul vrai musulmans soit vous êtes une secte d'égaré entre les deux aucune place pour le relativisme ! Soit tu m'exclues , soit tu t'exclues!

Mais bon même Tariq Ramadan avec son soit disant universalisme t'exclurait pour les conceptions hétérodoxe de ta secte ...

Je dirais que Tariq Ramadan adhère à cette citation , c'est ce qui lui est reproché par ces adversaires de l'autre bord ( ne pas faire de relativisme , c'est à dire faire du communautarisme, ne pas accepter la sécularisation de l'islam, ne pas avoir une bonne compréhension de la laïcité , c'est à dire ne pas accepter l'uniformisation par le bas ....etc)
Ici c'est le contraire qui lui est reproché:
L'argumentation développée pour prouverle sois disant relativisme de T.R est ridicule , tirée par les cheveux...Vouloir en faire à tous prix un un Franc maçon ....les illuminati sont pas loin et les procès en sorcellerie aussi ...
Oui un Roumi, un Hallaj , un 'Adel Kader sont d'authentiques partisan du relativisme ( tout en disant tous de même que la meilleur des religions c'est l'Islam, faut pas déconner non plus! ) mais pas Tariq Ramadan !

Là j'ai une critique à faire à T.R , son mépris pour le soufisme qu'il connait mal ....Mais j'ai le sentiment qu'il a évolué sur certains points de ce coté là!

ll rejette et fustige ce qu'il appelle "l'esprit dogmatique" (ce qui est un refrain habituel des loges). Or, tout musulman est nécessairement dogmatique, dans le sens où l'islam comporte des dogmes (par exemple, la vie après la mort):

Tu adhères à ça Cébraîl!? C'est quoi cette rhétorique à 2 sous? La passion de ferait-elle prendre des sophismes pour de la haute métaphysique!?


Il faut pas lire trop vite car petit tour de passe passe on pourait croire que le franc maçon Tariq Ramadan en rejetant les dogmes nie la vie après la mort !!!!

L'anti-dogmatisme ce n'est pas rejeter les dogmes mais la mauvaise utilisation qui en est fait nuance ... Le dogmatisme c'est la détournement des dogmes à son profit, c'est confondre le moyen avec la fin ( les soufi disent les dogmes sont des clefs pour ouvrir des portes , lorsque tu as ouvert la porte jette la clef...je me permet de faire cette citation à un Alevi qui comprendra sans doute la portée ésotérique de cette sentence et ne la réduira pas à sa dimension exotérique, ce qui serait un non-sens...).


*Tous musulman est nécessairement dogmatique
! C'est pervers comme formulation !

Le musulman et la musulmane doivent croire en Allah, à ses prophètes, ses livres saints, ses anges, au Destin et au Jour du Jugement. N'est pas musulman celui qui ne croit pas à tous ces points sans exception!
On peu et On doit croire en tous çà sans pour autant être forcément dogmatique , sans être par exemple littéraliste ou pratiquer le matérialisme spirituel ...

Tous les musulmans ne sont pas forcément dogmatique , et tous les anti-dogmatiques ne sont pas forcément Franc Maçon ! D’ailleurs le dogmatisme , comme la bêtise , c'est sans doute ce qui est le mieux partagé dans le monde...


Etc.....








avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  -Ren- le Mar 3 Juil - 20:48

Fil sur Mâamar Metmati lancé : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1474-maamar-metmati
(en fouillant un peu sur le site, je vois qu'il est obsédé par T.Ramadan :8s )

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  Invité le Mar 3 Juil - 22:35

Isabelle a écrit:Renier une seule loi de l'islam c'est de la mécréance... Bonne idée comme fil à lancer.
Bonne idée....

-Ren- a écrit:Fil sur Mâamar Metmati lancé : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1474-maamar-metmati
(en fouillant un peu sur le site, je vois qu'il est obsédé par T.Ramadan :8s )
Et il y a de quoi !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  Invité le Mar 3 Juil - 23:07

Idriss a écrit:Là c'est moi qui comprend pas ton point de vu ! Te considères-tu comme musulman? Parce que les gens comme Metmati Maamar eux ne le considère pas ! Pas de relativisme tu dis , pas d'oeucuménisme et de pseudo-universalisme et tu assumes ! Donc soit les Alevi sont les seul vrai musulmans soit vous êtes une secte d'égaré entre les deux aucune place pour le relativisme ! Soit tu m'exclues , soit tu t'exclues! Mais bon même Tariq Ramadan avec son soit disant universalisme t'exclurait pour les conceptions hétérodoxe de ta secte ...

Tu as raison sur le fait que le courant aleviyya-bektachiyya a beaucoup perdu de son sens originel et de sa vitalité. Mais est-ce qu'on ne peut pas en dire autant de l'Islam sunnite ? Qui oserait dire que les savants sunnites actuels sont aussi éclairés que les savants des débuts de l'Islam ? Moi, je dirais plutôt que c'est l'ignorance et l'extrémisme religieux qui y règne : fatwa de meurtre, terrorisme et j'en passe.... Actuellement, le seul courant éclairé et rationaliste de l'Islam est l'Ahmadiyya. C'est pourquoi je m'y intéresse de très près.

Idriss a écrit:Je dirais que Tariq Ramadan adhère à cette citation , c'est ce qui lui est reproché par ces adversaires de l'autre bord ( ne pas faire de relativisme , c'est à dire faire du communautarisme, ne pas accepter la sécularisation de l'islam, ne pas avoir une bonne compréhension de la laïcité , c'est à dire ne pas accepter l'uniformisation par le bas ....etc). Ici c'est le contraire qui lui est reproché:
L'argumentation développée pour prouverle sois disant relativisme de T.R est ridicule , tirée par les cheveux...Vouloir en faire à tous prix un un Franc maçon ....les illuminati sont pas loin et les procès en sorcellerie aussi ...Oui un Roumi, un Hallaj , un 'Adel Kader sont d'authentiques partisan du relativisme ( tout en disant tous de même que la meilleur des religions c'est l'Islam, faut pas déconner non plus! ) mais pas Tariq Ramadan ! Là j'ai une critique à faire à T.R , son mépris pour le soufisme qu'il connait mal ....Mais j'ai le sentiment qu'il a évolué sur certains points de ce coté là!

Il faut un peu arrêter avec cette idéalisation du soufisme. Cette image idéalisée et fantasmée du soufisme a surtout été colportée par des occidentaux en mal d'orientalisme, et qui, pour la plupart, ne connaissent pas grand chose au Coran ; et ça a même fini par gagner les esprits "non-occidentaux". Il faudrait te réveiller : tout ça est bien loin de la réalité ! Car certains courants soufis sont tombés dans le piège de l'innovation, et donc de la rupture avec l'Islam originel. Et cela, à tel point que certains courants soufis n'ont absolument aucune affinité avec l'Islam du Prophète. C'est-à-dire que certains soufis ont développé leur propre méthode d'apprentissage, d'ascèse et d'élévation vers Dieu et sont même allés jusqu'à abandonner la prière et donner plus d'importance à la méthode de leur cheikh qu'au Coran Lui-même ! Ces soufis pratiquent le Dhikr comme les hindous pratiquent leur Yoga. Et certaines sectes soufies sont même tombées dans une sorte de monisme ou de panthéisme spinoziste à la mode bouddhiste. Je t'invite à te renseigner davantage sur ce sujet. D'ailleurs, c'est la raison pour laquelle des livres qui mêlent habilement le Soufisme et l'Hindouisme font leur apparition, faisant parfois des rapprochements et des approximations plus que douteuses. Je peux te citer comme preuve le livre intitulé : "Hindouisme et Soufisme" du philosophe iranien Daryush Shayegan. Voilà un exemple, parmi tant d'autres, de ces syncrétismes dangereux et pervers. Réveille-toi, l'ami !

Idriss a écrit:Tu adhères à ça Cébraîl!? C'est quoi cette rhétorique à 2 sous? La passion de ferait-elle prendre des sophismes pour de la haute métaphysique!? Il faut pas lire trop vite car petit tour de passe passe on pourait croire que le franc maçon Tariq Ramadan en rejetant les dogmes nie la vie après la mort !!!!
L'anti-dogmatisme ce n'est pas rejeter les dogmes mais la mauvaise utilisation qui en est fait nuance ... Le dogmatisme c'est la détournement des dogmes à son profit, c'est confondre le moyen avec la fin ( les soufi disent les dogmes sont des clefs pour ouvrir des portes , lorsque tu as ouvert la porte jette la clef...je me permet de faire cette citation à un Alevi qui comprendra sans doute la portée ésotérique de cette sentence et ne la réduira pas à sa dimension exotérique, ce qui serait un non-sens...).

Le musulman s'en tient toujours fermement à la Parole, au Coran. Mais qu'est-ce que nous dit ce cher "Tariq Ramadan" ? Il nous propose la modernisation de l'Islam (sic), sous couvert de discours religieux, philosophiques et moraux. Personnellement, j'appelle cela du relativisme religieux : un relativisme qui tente de réduire l'influence et les pratiques religieuses au nom de la primauté de la "modernité" sur la Tradition. Eh bien moi, ce genre de discours qui tente d'anesthésier les masses en essayant de diluer la religion aux idées de la "modernité" (libre examen, libéralisme philosophique, religion individuelle etc.), ne me plaît absolument pas. En fait, il suffit de comparer les discours de Tariq Ramadan avec les sermons de la "Khilafah Ahmadiyya" pour se rendre compte de la supercherie "ramadienne". Je t'invite donc à creuser davantage le sujet.

Idriss a écrit:On peu et On doit croire en tous çà sans pour autant être forcément dogmatique , sans être par exemple littéraliste ou pratiquer le matérialisme spirituel ...
Tous les musulmans ne sont pas forcément dogmatique , et tous les anti-dogmatiques ne sont pas forcément Franc Maçon ! D’ailleurs le dogmatisme , comme la bêtise , c'est sans doute ce qui est le mieux partagé dans le monde...

A ceci près que le musulman adhère à la parole de Dieu de tout son cœur. Et en cela, c'est une forme de dogmatisme qui est nécessaire et sain. Par exemple, nous lisons dans le Coran :

- (Rappelle-leur) le moment où Allah dira : Ô Jésus, fils de Marie! Est-ce toi qui as dit aux gens : « Prenez-nous, ma mère et moi, pour deux divinités en dehors de Dieu ? (5.116)
- ne dites pas : Trois. Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Dieu est unique. Gloire à Lui (4.171).


Le musulman est donc nécessairement dogmatique sur la question de la formulation de "l'Unicité d'Allah" : Dieu est Un, et non pas "Trois" (que ce soit trois Personnes ou non, peu importe). Tu peux être sûr que n'importe quel musulman sera dogmatique sur le sujet !

-Ren- a écrit:Fil sur Mâamar Metmati lancé : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1474-maamar-metmati (en fouillant un peu sur le site, je vois qu'il est obsédé par T.Ramadan

Et il a bien raison ! C'est juste que vous ne saisissez pas le pourquoi du comment !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  Idriss le Mer 4 Juil - 19:17

Cebrâîl a écrit:En fait, il suffit de comparer les discours de Tariq Ramadan avec les sermons de la "Khilafah Ahmadiyya" pour se rendre compte de la supercherie "ramadienne". Je t'invite donc à creuser davantage le sujet.

C'est bien ce que je disais: Tu as quelque chose à vendre, il y a conflit d’intérêt .
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  Idriss le Mer 4 Juil - 19:27



Cebrâîl a écrit:Le musulman s'en tient toujours fermement à la Parole, au Coran. Mais qu'est-ce que nous dit ce cher "Tariq Ramadan" ? Il nous propose la modernisation de l'Islam (sic), sous couvert de discours religieux, philosophiques et moraux. Personnellement, j'appelle cela du relativisme religieux : un relativisme qui tente de réduire l'influence et les pratiques religieuses au nom de la primauté de la "modernité" sur la Tradition. Eh bien moi, ce genre de discours qui tente d'anesthésier les masses en essayant de diluer la religion aux idées de la "modernité" (libre examen, libéralisme philosophique, religion individuelle etc.)

Des exemples concrets?

avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  -Ren- le Sam 7 Juil - 12:25

Le HS naissant sur la question (générale) de la lapidation est désormais ici : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1480-sd-la-pratique-de-la-lapidation
Merci de votre compréhension :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  Idriss le Jeu 13 Sep - 19:19

avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  sambion le Ven 28 Sep - 13:28

Tariq Ramadan est en effet un personnalité respectable dans mon pays vu l’accueil qui a été organisé pour lui au Maroc. Mon opinion sur ses interventions reste privé pour moi mais je vais quand même partager une réaction à son égard: En se basant sur l'ensemble des vidéos que j'ai vues sur le net (débat, conférence, solo...) j'ai constaté que cet homme est honnête avec soi même, il est convainquant dans ses propos (parfois non même par des musulmans), je pense qu'il cherche plus à montrer les valeurs de l'Islam plutôt que de chercher l’intérêt personnel (plus ne veut pas dire qu'il ne cherche pas d’intérêt personnel).

sambion

Messages : 5
Réputation : 0
Date d'inscription : 27/09/2012
Age : 37
Localisation : Maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  Idriss le Ven 28 Sep - 19:12

Manifeste pour un nouveau « Nous »
Appel aux occidentaux musulmans, et à leurs concitoyens 2006

Spoiler:
Il y a de quoi être inquiet. Durant ces vingt dernières années la situation des musulmans dans les sociétés occidentales n’a globalement pas été très facile et force est de constater que cela a empiré durant ces cinq dernières années. La guerre contre le terrorisme lancée après le 11 septembre 2001, la répétition des attentats terroristes à travers le monde ajoutée aux multiples tensions dues aux divers problèmes sociaux ou à l’immigration a fini par associer l’islam et les musulmans à l’expression d’une menace pour les sociétés occidentales. La peur s’est installée avec son lot de réactions émotives et irrationnelles, parfois légitimes et compréhensibles, parfois instrumentalisées à des fins politiques ou électoralistes.



Du Canada à l’Australie, en passant par les Etats-Unis et l’Europe, il n’est point une société occidentale qui soit épargnée par les questionnements identitaires, les tensions dues à « l’intégration » et les débats concernant la place des musulmans en leur sein. Ces derniers sentent que l’atmosphère est plus lourde, que la suspicion est de plus en plus répandue et qu’ils sont l’objet de débats politiques pas toujours transparents ni très sains. Les musulmans sont devant une alternative on ne peut plus explicite : soit ils subissent les événements et adoptent l’attitude défensive de la « victime », « minoritaire » et « discriminée », qui se recroqueville ou ne cesse de se justifier ; soit ils font face aux difficultés qui sont les leurs, deviennent sujets de leur Histoire, et décident de s’engager à réformer la situation. Ils peuvent certes se plaindre des traitements qu’ils subissent, critiquer le racisme et les discriminations journalières mais au bout du compte la balle est dans leur camp et rien ne changera vraiment s’ils ne décident de se prendre en main, d’être constructivement critiques, et autocritiques, et de répondre à la lente évolution de la peur par une déterminée révolution de confiance.





Face aux peurs et aux questions légitimes





Ces dernières années ont mis les populations occidentales devant des réalités et des questionnements profonds et difficiles. La présence de plus en plus visible de millions de musulmans parmi eux leur a fait réaliser que leurs sociétés avaient changé, que l’homogénéité culturelle était une donnée du passé, que la question de leur propre identité se complexifiait et que la mixité sociale était un idéal difficile à atteindre a fortiori quand les problèmes sociaux (chômage, racisme, marginalisation, etc.) se multiplient. Cette instabilité (ajoutée à la perception de la présence d’une religion et de cultures « étrangères » ) a produit des angoisses et des questions légitimes même si parfois elles s’expriment dans la confusion : les musulmans peuvent-ils vivre dans des sociétés sécularisées, leurs valeurs sont-elles compatibles avec celles de la démocratie, sont-ils prêts à vivre et à se mêler à leurs voisins non musulmans, peuvent-ils lutter contre les comportements choquants produits en leurs noms (terrorisme, violence domestique, mariages forcés,etc.), peuvent-ils sortir de leurs ghettos sociaux où se répand le chômage, l’insécurité et la marginalité ?



Face à ces questions, les musulmans doivent s’assumer et exprimer la confiance qu’ils ont en eux-mêmes, en leurs valeurs et en leur capacité de vivre et de communiquer sereinement dans les sociétés occidentales. La révolution de confiance que nous appelons de nos vœux passe d’abord par une confiance en soi et en ses convictions : il s’agit de se réapproprier son héritage et de développer à son endroit une attitude intellectuelle positive et critique. Etre capable de dire que les enseignements islamiques appellent essentiellement à la spiritualité, à l’introspection et à la réforme de soi. Affirmer avec force que les musulmans sont tenus par le respect des législations des pays dans lesquels ils vivent et auxquels ils se doivent d’être loyaux : des millions de musulmans prouvent tous les jours que « l’intégration religieuse » est acquise, qu’ils sont chez eux dans les pays occidentaux dont ils ont fait leur le goût, la culture, la psychologie et les espérances.



Face aux peurs légitimes, les occidentaux musulmans ne peuvent pas se contenter de minimiser, voire d’éviter les questions. Il est urgent qu’ils élaborent un discours critique qui refuse la position victimaire et qui dénonce les lectures radicales, littéralistes et/ou culturelles des textes religieux. Au nom même des principes de l’islam, ils doivent s’opposer à l’instrumentalisation de leur religion pour justifier par exemple le terrorisme, la violence domestique ou les mariages forcés. L’avenir de la communauté spirituelle musulmane exigera forcément des institutions de formations religieuses (études islamiques, islamologie, formation d’imams, etc.) établies en Occident et qui puissent répondre aux attentes des citoyens occidentaux. Avec la même attitude critique, il est important qu’ils ne cautionnent pas la confusion ambiante dans les débats de société : les problèmes sociaux, le chômage, la marginalisation et l’immigration ne sont pas des « problèmes religieux » et n’ont rien à voir avec l’islam. Il est impératif de refuser l’ « islamisation des questions éducatives et socio-économiques » : ces dernières exigent des solutions politiques et non religieuses.



L’un des moyens de répondre aux peurs légitimes consistent à déconstruire les problématiques sans déconnecter les différents aspects qui les composent. « Déconstruire sans déconnecter », cela signifie de s’imposer d’abord de distinguer le fait strictement religieux des problèmes scolaires, sociaux ou liés aux migrations puis d’analyser ensuite comment s’établissent les relations de cause à effet sur le terrain sociopolitique. Les citoyens de confession musulmane doivent participer à une meilleure reformulation des questions politiques du jour. Ainsi, le chômage, l’échec scolaire et la délinquance n’ont, comme nous l’avons dit, rien à voir avec l’islam, mais il importe de comprendre quelles sont les causes qui expliquent que ce sont les citoyens et résidents musulmans qui sont les plus frappés par ces réalités. Comment proposer de nouvelles politiques sociales et urbaines qui réformeraient cet état de fait et permettraient la lutte contre la ségrégation, et l’auto-ségrégation, et entraîneraient plus de justice et de mixité sociales ?





La peur instrumentalisée





Le discours qui, hier, était l’apanage des partis d’extrême droites tend malheureusement à se normaliser au sein des partis traditionnels. De plus en plus de leaders jouent la carte de la peur pour mobiliser les électeurs et promouvoir des politiques de plus en plus dures sur le plan de la gestion des problèmes sociaux, de la sécurité ou de l’immigration. En panne d’idées politiques novatrices et créatrices pour promouvoir le pluralisme culturel ou lutter contre le chômage et les ghettos sociaux, ils se contentent d’une rhétorique dangereuse sur la protection de « l’identité » et l’homogénéité culturelles, la défense « des valeurs occidentales » et l’imposition d’un cadre strict « pour les étrangers » avec, bien sûr, l’appareil des lois sécuritaires pour lutter contre le terrorisme. Ces discours politiques jouent sur les angoisses, entretiennent la confusion des domaines et promeuvent une approche binaire des questions sociopolitiques. Ce qui implicitement ressort des termes des débats revient à distinguer deux entités : « Nous, les Occidentaux » et « Eux, les musulmans. », même quand les citoyens sont musulmans et tout à fait occidentaux.



Le retour permanent des mêmes questions dans les débats politiques nationaux (violence, femmes, intégration, etc.) n’est pas innocent et la question de « l’islam » est souvent devenue la balle de ping-pong avec laquelle les partis jouent pour tenter de mettre à mal leurs adversaires politiques et attirer à eux des électeurs. Des propos racistes et xénophobes se généralisent, on relit le passé en niant à l’islam la moindre participation à la formation de l’identité occidentale désormais purement « gréco-romaine » et « judéo-chrétienne », on fait passer des examens aux frontières qui testent arbitrairement la « flexibilité morale » des immigrés et les lois sécuritaires s’imposent naturellement en ces temps de peurs et d’instabilité. Sans oublier les discours et les politiques intransigeants qui finissent par criminaliser les immigrants et les demandeurs d’asile.



Face à ces instrumentalisations, et parfois les manipulations qui en découlent, les citoyens de confession musulmane doivent faire exactement le contraire de ce qui pourrait être la réaction naturelle : plutôt que de se retirer du débat public et de s’isoler, ils doivent se faire entendre, sortir de leurs ghettos religieux, sociaux, culturels ou politiques et aller à la rencontre de leur concitoyens. Le discours de ceux qui instrumentalisent la peur a pour objectif de produire ce qu’ils disent combattre : en accusant en permanence les musulmans de ne pas être intégrés, de s’isoler, d’établir des barrières entre « eux » et « nous » et de s’enfermer dans leur appartenance religieuse considérée comme exclusive, les intellectuels qui mettent en garde contre la « naïveté » des politiciens, « le danger de l’islam » ou de « l’échec » de la société plurielle ou du multiculturalisme sèment la suspicion, créent les fractures et cherchent en fait à isoler les musulmans. Les citoyens doivent établir une critique rigoureuse de ces discours alarmistes qui cachent mal l’idéologie qu’ils promeuvent : c’est au nom des valeurs des sociétés occidentales elles-mêmes qu’il faut combattre la diffusion d’un discours qui normalise un racisme ordinaire, des traitements discriminatoires et la stigmatisation d’une partie de la population. La vraie loyauté citoyenne est une loyauté critique : il s’agit de refuser d’avoir à systématiquement prouver son appartenance à la société et, en connaissant ses responsabilités, de revendiquer ses droits et d’établir une critique de fond des politiques gouvernementales quand celles-ci trahissent les idéaux des sociétés démocratiques.





Un nouveau « Nous »





S’il est une contribution que les occidentaux musulmans peuvent apporter à leur société respective, c’est bien celle de la réconciliation. Confiants en leurs convictions, porteurs d’un discours critique franc et rigoureux et armés d’une meilleure connaissance des sociétés occidentales, de leurs valeurs, de leur histoire et de leurs aspirations, ils sont à même de s’engager avec leurs concitoyens à réconcilier ces sociétés avec leurs propres idéaux. Ce qui compte aujourd’hui, ce n’est point de comparer les modèles de société ou les expériences en entrant dans un débat stérile sur le meilleur des modèles occidentaux (comme on a pu le voir entre les Etats-Unis, le Canada, la France et la Grande Bretagne) mais plus simplement, et de façon plus exigeante et plus stricte, d’évaluer chaque société en comparant les idéaux affirmés et revendiqués par ses intellectuels et ses politiciens et les pratiques concrètes sur le terrain social, les droits humains et l’égalité des traitements (entre les femmes et les hommes, les différentes origines, la couleur de peau, etc.) Il faut soumettre nos sociétés à l’épreuve de la critique constructive qui compare les discours et les actes : cette saine attitude autocritique que les musulmans doivent manifester à l’égard de leur communauté, tous les citoyens doivent la produire vis-à-vis de leur société.



Nos sociétés ont besoin de l’émergence d’un nouveau « Nous ». Un « Nous » qui réunit des femmes et des hommes, des citoyens de toute religion ou sans religion, et qui s’engagent ensemble contre les contradictions de leur société, le droit au travail, à l’habitat, au respect, contre le racisme et les discriminations de toutes sortes ou les atteintes à la dignité humaine. « Nous » représente désormais ce rassemblement et cette dynamique de citoyens, confiants en leurs valeurs, défenseurs du pluralisme de leur commune société, respectueux des identités plurielles et qui désirent, ensemble, se battre au nom de leurs idéaux partagés au cœur de leur société. Citoyens, intégrés, loyaux et critiques, ils s’engagent ensemble dans cette révolution de confiance pour résister à l’évolution de la peur : face à l’émotion et aux réactions épidermiques, voire hystériques, s’imposent la rationalité, le dialogue exigeant, l’écoute et l’approche raisonnable des questions sociales complexes et difficiles.





Local, National





C’est d’abord au niveau local que se joue l’avenir pluriel des sociétés occidentales. Il est urgent de mettre en branle des mouvements nationaux d’initiatives locales où des femmes et des hommes de différentes religions, cultures et sensibilités créent des espaces de connaissance mutuelle, d’engagement en commun : des espaces de confiance. Ce sont les projets communs qui doivent désormais les réunir et donner naissance pratiquement à ce nouveau « Nous » citoyens. Certes les dialogues « interculturels » ou « interreligieux » sont importants et nécessaires mais ils ne pourront être aussi efficaces que l’engagement commun sur tous les dossiers prioritaires : l’éducation, les fractures sociales, l’insécurité, les racismes, les discriminations, etc.



C’est ensemble qu’ils doivent questionner les programmes d’enseignement et proposer des approches plus inclusives des mémoires qui constituent les sociétés occidentales contemporaines. Ces dernières ont changé et l’enseignement de l’Histoire doit intégrer la multiplicité des mémoires et, notamment, les périodes les plus sombres de ladite Histoire (et dont les nouveaux citoyens d’Occident ont parfois été les premières victimes) : avec les Lumières, les progrès scientifiques et les acquis technologiques, il faut enseigner quelque chose de l’esclavage, de la colonisation, du racisme, des génocides, etc. Objectivement, sans arrogance ni perpétuelle culpabilisation. Sous peine de provoquer une compétition des mémoires victimaires blessées, il faut officialiser l’enseignement d’une Histoire plus objective des mémoires qui participent de la collectivité actuelle. Sur le plan social, il faut s’engager à penser une plus grande mixité dans les écoles et dans les villes : des politiques sociales et urbaines plus courageuses et plus créatives sont nécessaires mais les citoyens peuvent déjà lancer des initiatives qui imposent la rencontre dans et par les projets de démocratie participative locale. Les autorités nationales doivent accompagner, faciliter et encourager ces dynamiques locales.



Les sociétés occidentales ne gagneront pas la lutte contre l’insécurité sociale, la violence et la drogue par les seules politiques sécuritaires. Des institutions sociales, l’éducation civique, la création d’emplois locaux et des politiques de confiance sont impératives aux niveaux des villes. Les autorités politiques locales peuvent faire énormément pour transformer les atmosphères de suspicion qui règnent et les citoyens, dont les musulmans, doivent désormais ne point hésiter de frapper à leur porte et de leur rappeler qu’en démocratie c’est l’élu qui est au service de l’électeur et non le contraire. Il est urgent de s’engager dans les affaires nationales et de ne pas se laisser emporter par la passion de la scène internationale. Il demeure néanmoins évident qu’un discours critique sur la gestion de l’immigration s’impose en Occident : on ne peut piller le Tiers-monde de ses richesses et criminaliser celles et ceux qui fuient la pauvreté ou les régimes dictatoriaux. C’est injuste et inhumain : c’est intolérable. Etre et demeurer la voix des sans voix, de l’Irak, de la Palestine, du Tibet ou de Tchétchénie ou encore des femmes maltraitées et des victimes, notamment africaines, du Sida (alors que les médicaments sont disponibles), c’est aussi faire preuve de « réconciliation » au nom des idéaux occidentaux de dignité, de droits humains et de justice trop souvent bafoués sur l’autel des calculs politiciens et des intérêts géostratégiques. Au temps de la mondialisation, c’est la confiance mutuelle au niveau local et l’esprit critique global qui ouvrent la voie à la réconciliation entre les civilisations.



Une révolution de confiance, une loyauté critique, la naissance d’un nouveau « Nous » porté par des mouvements nationaux d’initiatives locales, tels sont les contours d’un engagement responsable de tous les citoyens dans les sociétés occidentales. Parce qu’ils revendiquent les bienfaits d’une éthique citoyenne responsable, parce qu’ils veulent à tout prix promouvoir la richesse culturelle de l’Occident et parce qu’ils savent que sa survie sera au prix d’une nouvelle créativité politique. Les citoyens doivent travailler sur le temps long, au-delà des échéances électorales qui paralysent les politiciens et empêchent l’élaboration de politiques innovantes et courageuses. Lorsque l’élu est dans l’impasse, lorsqu’il n’a plus les moyens de ses idées ; c’est à l’électeur, au citoyen, de revendiquer et de s’approprier les moyens de ses idéaux.http://www.tariqramadan.com/spip.php?article738


Ce texte est de 2006 et colle tellement à l'actualité . Je l'avais zappé et je ne l'ai découvert que récemment .
Oublions un instant qui est son auteur et prenons juste le texte , ce qui est dit!
Je le trouve très juste, très puissant , pertinent . Ce texte remet les choses à leur place en particulier le politique, le social et le religieux...

Bref maintenant on peut aussi le remettre en perspective avec son auteur et y déceler ici ou là des motivations, des intentions . Suspecter telle ou telle manœuvre parce que son auteur aurait tel ou tel caractère, tel ou tel filiation ...etc
On peu se dire aussi que de temps perdu! Qu'elle occasion gâchée! Si en 2006 des musulmans et des non musulmans c'étaient fédérés en nombre pour soutenir ce texte et défendre le point de vu qui y est exprimé alors aujourd'hui en 2012lorsque des affaires comme les caricatures et autre manifestations islamophobe cet autre NOUS aurait peut-être étè en mesure de ce faire entendre et de court-circuité l’instrumentalisation de ces événements par les salafistes!


Dernière édition par Idriss le Dim 17 Fév - 17:48, édité 1 fois
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  -Ren- le Ven 28 Sep - 19:49

Idriss a écrit:Ce texte est de 2006 et colle tellement à l'actualité . Je l'avais zappé et je ne l'ai découvert que récemment .
Oublions un instant qui est son auteur et prenons juste le texte , ce qui est dit!
Je l'avais découvert en 2006 (à l'époque, je suivais l'actualité de T.Ramadan de près), et je m'étais à nouveau penché dessus en 2009 : http://blogren.over-blog.com/article-26309731.html

Comme pour la "Lettre des 138" qui ne vit naître qu'une faible dynamique, j'ai toujours regretté le manque d'écho... Mais après tout, il n'est jamais trop tard ! ^^

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  Idriss le Ven 22 Fév - 22:07



Talbi pense que Tariq Ramadan est farouchement attaché à la chariâa et qu'il en est le défenseur. Son écriture est « d'une fausse courtoisie. Une courtoisie qui banalise le discours», a-t-il dit, au début de son allocution. Il admet quand même que « présent partout dans les médias et les librairies, son prestige est grand » et que c'est « un personnage indiscutablement charismatique ». «Ma religion est la liberté », fut la phrase que Mohamed Talbi a placée en transition de son discours, pour marquer sa différence de ce que représente pour lui Tariq Ramadan. « Nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde. Vous êtes un salafi rigoureux. Vous cherchez avec l'Occident des accomodations. Vos ouvrages sont le contrepoint de ma ligne de pensée », c'est ainsi qu'il s'est adressé à lui avant d'affirmer être pour une laïcité musulmane et coranique. Pendant le mot d'introduction de Talbi, beaucoup de voix dans la salle se sont élevées pour demander à ce que l'on cède enfin la parole à Tariq Ramadan. « Nous sommes venus pour l'écouter lui », disaient-ils. L'islamologue tunisien a tenu à finir ce qu'il avait à dire, devant son homologue égypto-suisse, visiblement surpris et gêné de ses paroles.

Pour Tariq Ramadan, s'adressant à son public, Ramadan a commencé par dire que beaucoup plus qu'être surpris — par la présentation de Talbi —, il était choqué de l'attitude de la salle, dans le sens où même si l'on n'est pas d'accord avec quelqu'un, on se doit de lui être respectueux. Sans transition, Ramadan a dit que les Tunisiens ont une responsabilité historique, celle de porter un projet. «Vous ne vous êtes pas débarrassés d'une dictature pour être passifs », a-t-il ajouté. Il est ensuite revenu aux déclarations de Mohamed Tabli, pour clarifier que dans certains de ses ouvrages, il analyse la pensée d'autrui et cela ne veut pas dire qu'il l'adopte. Concernant la chariâa, « avant de dire que je l'adopte, il faut voir la définition que j'en donne dans mes ouvrages », a-t-il répondu.
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  -Ren- le Ven 22 Fév - 23:31

Merci pour cette vidéo :jap:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Tarik Ramadan

Message  targati le Ven 15 Mar - 17:09


Ce grand professeur dans plusieurs universités en particuleir Anglophone a un seul défaut .
Son seul défaut est d'être musulman . Si non il n a ni double langage ni double visage .
Il répond à des question d'une manière claire et efficace .
Il a beaucoup de livres et il a répété à plusieur reprises que si quelqun souhaite le critiquer qu'il le critique par écris dans un livre ou deux ou 100 .
Il aime les critiques ,mais il est contre les mensonges ou les mauvaises interprétations . Il est donc normal qu'il réagisse contre les mensonges .

targati

Messages : 9
Réputation : 0
Date d'inscription : 12/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  Walid le Sam 16 Mar - 3:24

Sans nul doute l'homme qui a le plus influencé ma pensée et sans qui je ne serais pas celui que je suis aujourd'hui; et je suis certain que c'est le cas de dizaines de milliers d'autres jeunes musulman(e)s pour qui il est un modèle.
avatar
Walid

Messages : 85
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/10/2012
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  -Ren- le Sam 16 Mar - 7:07

Walid a écrit:Sans nul doute l'homme qui a le plus influencé ma pensée et sans qui je ne serais pas celui que je suis aujourd'hui; et je suis certain que c'est le cas de dizaines de milliers d'autres jeunes musulman(e)s pour qui il est un modèle.
Même pour un non-musulman, il peut donner matière à réfléchir... A condition de le lire réellement, bien entendu ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  Idriss le Dim 17 Mar - 15:18

Salam
Juste pour rester vigilant et garder un esprit critique et un minimum d'objectivité!

Un site marocain reproche à Tariq Ramadan de ménager le roi Mohammed VI

http://oumma.com/16111/un-site-marocain-reproche-a-tariq-ramadan-de-menager-r?utm_source=Oumma+Media&utm_campaign=868406de98-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email
Spoiler:
Tariq Ramadan serait-il complaisant avec la monarchie du Maroc, pays où il est régulièrement invité ? C'est en tout cas ce que pense le site marocain Demainonline. Ce site indépendant qui jouit d'une grande audience, et réputé pour son opposition sans concession au Roi Mohammed VI, s'est fendu d'un article "Les leçons et les omissions de « khouna » Tarik Ramadan", dans lequel il précise que l'islamologue ne désigne jamais le roi Mohammed VI dans sa critique très modérée du système marocain.

"Dans un papier intitulé : « Shaykh Abdessalam Yassine : entendre sa voix », posté sur son blog personnel, l’islamologue suisse nous donne encore une fois la preuve de sa grande dextérité. Dextérité de la langue au moment de dire certaines choses et d’éviter de dire d’autres". Des observateurs n'ont pas manqué de rappeler que cette bienveillance de Tariq Ramadan à l'égard du roi Mohammed VI contraste avec sa position sur le régime saoudien, par exemple, qu'il critique régulièrement avec virulence, en nommant explicitement les dirigeants de cette monarchie. http://chooff.fr/1363184299

Ceci dit cela n'enlève rien à l’intérêt des contributions de T.R qui donnent à réfléchir!Il suffit juste de ne pas se dispenser de réfléchir!
Aprés que Tariq Ramadan est des objectifs et pratique une forme de "real politique" sans doute!
T.R à de grandes ambitions, ce qui n'est pas forcément un défaut ....Certain de ses opposants lui reproche d'avoir, par exemple, pour objectif de promouvoir un "Vatican II" de l'islam...
Chiche!
avatar
Idriss

Messages : 3729
Réputation : 33
Date d'inscription : 25/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  -Ren- le Dim 17 Mar - 22:21

Idriss a écrit:cela n'enlève rien à l’intérêt des contributions de T.R qui donnent à réfléchir
...Et réfléchir, c'est justement aussi garder un esprit critique ;)
Simplement, il s'agit d'avoir une saine critique de cet auteur, au lieu de le diaboliser bêtement.

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  Loubia le Mer 20 Mar - 14:41

Tariq Ramadan est un grand intellectuel, honnête, franc, spirituel et pédagogique.
Les polémiques autour de sa personne et de ses propos sont toutes infondées.

Il fait et a fait énormément pour les occidentaux musulmans, son credo est que l'Islam n'est pas incompatible avec les droits de l'homme et c'est le message qu'il fait passer dans ses conférences ou ses articles. Il est contre le légalisme et pour la spiritualité, écouter ses conférences constitue une excellente initiation à l'Islam.

Loubia

Messages : 4
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  sankaras le Jeu 21 Mar - 8:41

Le thème de la première conférence que j'ai écouté de Tariq Ramadan était : "La vie de Malcolm X" puis le deuxième c'était un commentaire du Coran : "l'Amour de Dieu".
Personnellement, j'ai aimé.

C'est sûr "qu'on ne peut pas plaire à tout le monde"... Personne n'est parfait...

(Malcolm X a été assassiné ; Martin Luther King ; Thomas Sankara ; Lumumba ; Um Nyobe ; etc...)
Nous avons la chance de pouvoir comprendre les discours de Tariq Ramadan car ils sont en français... Je prie Dieu pour qu'il puisse s'exprimer le plus longtemps possible... Liberté d'expression pour tout le monde sans exception !

Dieu est Le seul Juge Juste et Sage...

sankaras

Messages : 12
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  Musashi974 le Jeu 21 Mar - 15:15

Outre les nombreuses conférences que j'ai écouté de Tariq Ramadan sur "youtube", j'ai eu la chance de le voir "en vrai" lors de la Deuxième conférence mondiale sur les religions du monde (à Montréal) http://gcwr2011.org/fr/index.htm.

Etaient invité à cette conférence :
Le Dalaï-Lama (Boudhisme)
Deepak Chopra (Indouhisme)
Robert Thurman (Boudhisme et aussi le pere de l'actrice Umma Thurman)
Gregory Baum (catholique)
Professor Steven T. Katz (Juif)
et enfin, Tariq Ramadan, pour représenter l'islam

Et bien je dois dire que ce jour la, Tariq a tres bien représenté la pensée musulmane, et a été à la hauteur du prestige des autres invités.
Personnellement, Les 3 personnes qui m'ont le plus impressionnés sont : Dalai Lama, Deepak Chopra et Tariq Ramadan, tant pour la qualité de leur discours que pour le charisme naturel qu'ils dégageaient (mention spécial à Deepak Chopra qui a fait un discours passionnant sur les connexion entre la religion et la science moderne).

(ps : les vidéos de chacun des intervenants sont disponible sur http://gcwr2011.org/stream.htm, mais c'est en anglais par exemple)
avatar
Musashi974

Messages : 435
Réputation : 5
Date d'inscription : 19/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  -Ren- le Mer 22 Mai - 18:21

Puisqu'on parlait de vidéo... Pour une fois, T.Ramadan en vidéo ;)

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
avatar
-Ren-

Messages : 15396
Réputation : 18
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  sankaras le Mer 22 Mai - 20:06

Merci pour la Vidéo. C'est toujours une "très bonne nourriture spirituelle" d'entendre Tariq Ramadan.

sankaras

Messages : 12
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tariq Ramadan

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum