Dialogue-Abraham
L'équipe de "Dialogue Abraham" vous souhaite la bienvenue !

Ce forum recherche avant tout une atmosphère cordiale et respectueuse, chacun s'efforçant d'écouter l'autre avec la même bienveillance qui doit accueillir son propre témoignage.

Nous travaillons à nous comprendre mutuellement en vérité, et non à entretenir des conflits.

Nous ne sommes pas parfaits, mais pensons qu'il est possible d'avoir des échanges de qualité sur les sujets religieux.

Puissiez-vous, vous qui venez ici, contribuer à cet effort

[Printemps Arabe] Tunisie

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Jeu 10 Mai - 16:20

Salah Oueslati a écrit:(...) La Tunisie traverse une période charnière de son histoire et la période transitoire actuelle est à cet égard plus que cruciale. C’est aux forces modernistes et progressistes qu’ils appartient de tirer la leçon de leur échec, non seulement en créant la coalition la plus large possible, mais également en évitant les erreurs du passé.

Tout le monde se rappelle de l’optimisme qui a submergé le pays au lendemain du 14 janvier 2011. Grisés par l’euphorie révolutionnaire appelant à la liberté et la dignité, les forces modernistes et progressistes, véritables artisans de la révolution, n’ont pas prêté suffisamment attention, voire complètement sous-estimé, la capacité des groupes islamistes en embuscade à rebondir pour prendre le train en marche et s’emparer d’une révolution qui n’était qu’à ces début. Les financements en provenance des pays du Golfe et la propagande de la chaine de TV satellitaire Al-Jazira ont fait le reste.

Alors que les islamiste quadrillaient le terrain dès le lendemain du 14 janvier 2011, les modernistes ont accumulé des maladresses et des erreurs irréparables : la diffusion du film ‘‘Persépolis’’, des appels à l’instauration d’un système laïc sans un travail pédagogique préalable pour expliquer le véritable signification de cette notion. Aveuglé par une audience réceptive et enthousiaste dans le Grand Tunis et les beaux quartiers de la capitale, ils ont oublié que la Tunisie ne se limite pas à cette région, laissant ainsi le champs libre aux islamistes dans le pays profond (...).

Le parti islamiste Ennahdha continue d’incarner, aux yeux d’un grand nombre de Tunisiens, la défense de l’islam, de l’arabité et des valeurs de la Tunisie profonde. Depuis la révolution, ce parti a réussi à mettre ses adversaires modernistes sur la défensive, les taxant de «mécréants», de «communistes», de «gauchistes athées», de «vendus à l’Occident», «d’ennemi de l’islam», et j’en passe. Le recours à des prédicateurs étrangers rompus aux techniques d’endoctrinement les plus sophistiquées est un autre moyen pour parvenir à cette fin.

L’affaire de profanation des mosquées et du Coran à Ben Guerdane, un acte isolé, commis par un crétin, est tombée à point nommé pour un parti en perte de vitesse. La «Journée du Saint Coran» du 23 mars 2012, instaurée par le gouvernement dominé par Ennahdha, a été pour les islamistes l’occasion rêvée pour instrumentaliser cet incident et en accusant les «laïc d’insulter le Coran».

La décision de l’organisation le Secours islamique de venir en aide aux populations déshéritées n’est qu’un prétexte pour prêter mains forte à ces groupes dans leur conquête de la population tunisienne. Pour les islamistes, tous les moyens sont bons pour combattre l’adversaire y compris le recours à la doctrine chiite selon laquelle «le vrai croyant a le droit de dissimuler sa foi» (...)

L’islam constitue l’un des marqueurs principaux de l’identité tunisienne et ce ne sont pas les années Bourguiba et Ben Ali qui auraient changé quoi que ce soit. Occulter cette réalité relève d’une méconnaissance totale de la Tunisie profonde. Bourguiba en avait fait les frais lorsqu’il s’est permis de boire un verre d’eau en plein Ramadan pour inciter la population tunisienne à suivre son exemple (...)
A partir de ce constat, une nouvelle stratégie s’impose : combattre la propagande islamiste par ses propres armes. Il s’agit pour les progressistes/modernistes de s’ériger en véritables défenseurs d’un islam tolérant, ouvert et compatible avec l’histoire, les traditions et les valeurs des Tunisiens.

La Tunisie regorge de spécialistes de l’islam, de prédicateurs et d’imams qui croient en ces valeurs. C’est à ces derniers que les modernistes/progressistes devraient faire appel pour mener une campagne dans la presse, les médias et surtout sur le terrain. Il s’agit, dans un premier temps, de dissiper le malentendu entre le Tunisien moyen et les partis modernistes/progressistes, et, dans un deuxième temps, mettre les islamistes sur la défensive en les accusant à juste titre de vouloir transformer l’islam en idéologie politique et d’importer cette idéologie de pays qui n’ont rien avoir avec nos traditions et notre culture (...)

La deuxième stratégie consiste à ne pas laisser aux islamistes le monopole de l’action caritative. Les Salafistes égyptiens ont remporté des victoires électorales écrasantes dans les quartiers les plus déshérités des grandes villes, notamment au Caire. Les témoignages montrent que ce succès, ils le doivent à leur capacité de suppléer à l’absence totale de d’État providence et à l’abandon de cette population par le pouvoir Moubarak et par les forces progressistes égyptiennes après la révolution.

La même stratégie est adoptée par Ennahdha dans les quartiers pauvres de la capitale tunisienne et dans les coins reculés de notre pays : venir en aide à des populations qui se sentent abandonnées, méprisées et exclues (...)

Les financements colossaux dont les islamistes bénéficient de la part de leurs bienfaiteurs qataris et saoudiens leur ont permis de construire une stratégie méthodique, subtile et qui a montré son efficacité jusque dans les quartiers défavorisés des villes européennes et nord-américaines. Rien n’est laissé au hasard. La communication des prédicateurs est réglée dans les moindres détails, elle est calquées sur les télé-évangélistes conservateurs américains pour séduire la population jeune. Les similitudes dans la maîtrise des moyens de communication sont frappantes : le prédicateur Majdi Ghanim est l’archétype de cette génération de prédicateurs à l’allure moderne, au tempérament jovial et à l’humour grinçant. Emotion, incantation et humour constituent le cocktail idéal pour mettre en œuvre une technique de communication bien rodée. Mais si la forme a changé, le message reste le même, une vision manichéenne du monde : la lutte du bien contre le mal. Dans cette vision, la théorie du complot constitue l’unique grille de lecture pour expliquer les évènements du monde (...)
:arrow: http://www.kapitalis.com/afkar/68-tribune/9764-tunisie-comment-contrecarrer-la-strategie-des-islamistes.html

-Ren-

Messages : 16447
Date d'inscription : 10/02/2011

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Aâya- le Mar 12 Juin - 13:41

Dans la nuit du lundi 11 juin au mardi 12 juin, des salafistes ont
attaqué un festival artistique au palais de La Marsa et s'en sont pris
aux forces de l'ordre dans la banlieue de Tunis. Des actes qui
interviennent quelques heures après l'appel aux Tunisiens à défendre la
charia par le numéro un d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawihiri.

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120612084534/tunisie-religion-al-qaida-islamtunisie-des-salafistes-s-enflamment-apres-un-appel-d-al-zawahiri.html
-Aâya-
-Aâya-

Messages : 1418
Réputation : 0
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 39
Localisation : Maroc

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Mer 13 Juin - 8:59

(...) Un couvre-feu nocturne de 21h00 à 05h00 du matin a été décrété mardi dans huit régions tunisiennes, dont la capitale Tunis, après des violences impliquant des salafistes et des casseurs lundi et mardi dans plusieurs endroits du pays.

Le couvre-feu est décrété pour le "Grand Tunis" (qui comporte quatre gouvernorats) et les gouvernorats de Sousse (est), Monastir (est), Jendouba (nord-ouest), et Medenine (sud), selon un communiqué des ministères de la Défense et de l'Intérieur.

Plusieurs localités, outre la capitale, ont été le théâtre lundi et mardi d'attaques de postes de police, de sièges syndicaux et de partis politiques, et d'un tribunal par des groupes mêlant membres de la mouvance salafiste et casseurs. Les violences sont apparemment liées à une exposition à La Marsa (banlieue nord de Tunis) qui s'est tenue du 2 au 10 juin, et dont des oeuvres ont été jugées offensantes pour l'islam (...)
:arrow: http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/tunisie-couvre-feu-apres-les-violences-impliquant-des-salafistes_1125950.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Ven 15 Juin - 18:15

Récemment, le leader d’Ennahdha a déclaré que «l’abolition de la peine de mort représente une atteinte aux fondements et aux piliers de l’Islam», mettant ainsi la question au cœur du débat. Qu’en est-t-il de la position religieuse vis-à-vis de cela et quels sont les risques encourus pour la préservation des Droits de l’Homme ?

Dans l’Islam, on parle de «Kassas» (talion), c’est-à-dire que si quelqu’un tue, par préméditation quelqu’un d’autre, le seul châtiment prévu est la mort. Plusieurs versets illustrent cela (...)

Selon le mufti Othmane Battikh, il y a un texte coranique clair qui légitime le recours à la peine de mort, tout en précisant les cas de son applicatio (...) Néanmoins, il attire l’attention sur le fait que le Coran différencie celui qui tue par préméditation et celui qui le fait par erreur. Dans le premier cas, c’est l’application du talion. Dans le second cas, le coupable peut se racheter en appliquant un certain nombre de mesures (...)

Mais même dans le premier cas, c’est-à-dire celui du talion, l’Islam a trouvé le moyen d’alléger la punition en remettant la question entre les mains de la famille du tué, laquelle peut pardonner le coupable ou lui demander une compensation (...)

Reste que si l’on décide aujourd’hui d’appliquer à la lettre le Coran et la Chariâa d’une façon générale, ce serait revenir non seulement, sur les acquis de toute la culture des Droits de l’Homme, mais ouvrir la porte à la restauration des châtiments corporels et des notions comme la polygamie et l’esclavage.

Toute la question est aujourd’hui de savoir s’il faut élaborer une législation basée sur le droit positif, tout en se référant dans la mesure du possible à une lecture réformiste et tolérante de l’Islam, ou s’il faut revenir uniquement à la Chariaâ, sujet à toutes les interprétations, en choisissant celle qui convient le mieux aux humeurs de nos gouvernants dont la référence est religieuse.

Néji Djelloul, universitaire et islamologue, estime que si l’on puise dans le Coran des textes confirmant l’application de la peine de mort, il y en a d’autres qui accentuent la nécessité de préserver la vie (...) Selon lui, comme dans le cas de la polygamie ou de l’esclavage, la lecture «vectorielle» du Coran nous incite à aller vers le bannissement de la peine capitale. «Le texte du talion avait une potentialité libérale qui a été laissée de côté par ces religieux attachés au répressif», insite-t-il.

Du même avis est le philosophe et l’anthropologue, Youssef Seddik, qui estime que l’on a mal compris le verset «C’est dans le talion que vous aurez la préservation de la vie». Car si l’on place le texte dans le contexte de l’époque, ce fut une avancée, puisque pour venger la mort d’une personne, on en sacrifiait, plusieurs. Cela n’est pas valable dans le contexte actuel (...)

L’autre problème que pose la question de la non-abolition de la peine de mort est le risque d’ouvrir la porte au retour de l’application des châtiments corporels, au nom de la Chariâa et notamment d’appeler à l’exécution de gens en vertu d’une fatwa (...) La peine de mort pourrait aussi être une arme pour éliminer les ennemis politiques, en les accusant de porter atteinte aux symboles de la religion et aux valeurs de l’Islam. N’a-ton pas vu le député Sadok Chourou, utiliser le verset 33 de la sourate «La Table», connu sous le nom du «verset» d’El Haraba, contre les manifestants dans les régions ? (...) Autre exemple, celui de cet avocat, qui lors de son plaidoyer dans le procès de Nessma TV, a demandé l’exécution du directeur de la chaine. D’où la nécessité de barrer la route à ces dérives (...)

Fin mai, et lors de la 13ème session ordinaire du Conseil des Droits de l’Homme à Genève, Samir Dilou, ministre de Droits de l’Homme et de la Justice Transitionnelle a déclaré que la question de l’abolition de la peine de mort devrait être l’objet d’un dialogue national (...)

Deux jours après, Mustapha Ben Jaâfar, à l’occasion de la visite de Robert Badinter, membre de la Commission internationale contre la peine de mort, a annoncé : «L’abolition de la peine de mort sera discutée par les constituants qui vont trancher cette question en affirmant le droit à la vie dans un État démocratique» (...)

Ce n’est pas l’avis de Rached Ghannouchi qui n’a pas hésité à lancer lors de la célébration du 31ème anniversaire de la création d’Ennahdha, que «l’abolition de la peine de mort est contraire à la chariâa islamique»

Selon Ajmi Ourimi, membre du bureau exécutif d’Ennahdha, le texte coranique a été clair en parlant du «talion» (kassas). En plus, il y a un consensus chez tous les «fouqaha» (les hommes de religion) sur le maintien de la peine de mort. Ce dernier va encore plus loin, en expliquant que l’objectif du talion n’est pas d’inciter à la mort, mais de préserver la vie. En effet, «en éliminant le tueur, on va peut-être sauver des personnes qui auraient pu être ses éventuelles victimes». Par ailleurs, M. Ourimi indique «qu’il vaut mieux que le coupable reçoit son châtiment dans l’ici-bas que dans l’au delà où il n’échappera pas à la justice divine».

Cette position est étrange de la part d’Ennadhha dont les leaders ont été à plusieurs reprises, sauvés de l’application de la peine de mort, grâce justement au combat des organisations nationales et internationales pour la préservation du droit à la vie (...)
:arrow: http://www.realites.com.tn/peine-de-mort-daun-point-de-vue-religieux-faut-il-praserver-le-principe-du-ataliona-ij,144,26765,1

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Sam 16 Juin - 19:57

Le gouvernement tunisien a levé vendredi soir le couvre-feu instauré mardi dans huit régions et fait preuve d'une fermeté inédite en interdisant toute manifestation islamiste et en bannissant un imam de Tunis qui avait appelé au meurtre d'artistes (...)

Après des appels à manifester pour défendre les «valeurs du sacré» par des groupes salafistes comme par les islamistes du parti au pouvoir Ennahda, le gouvernement avait annoncé jeudi l'interdiction de toute marche ce vendredi, redoutant de nouvelles violences à l'issue de la grande prière de la mi-journée.

Dans la foulée de cette interdiction, Ennahda comme Ansar Al Charia, la plus importante branche de la mouvance salafiste tunisienne, avaient renoncé à leur manifestation, affirmant se conformer à la décision des autorités (...)

A la mosquée Zitouna, la plus ancienne et la plus vaste de Tunis, l'imam Houcine Laâbidi «a appelé au meurtre» des artistes qualifiés de «blasphémateurs» et de «mécréants»

Quelques heures plus tard, le ministère des Affaires religieuses annonçait des sanctions inédites : «Il a appelé au meurtre, c'est irresponsable. Il ne prêchera plus jamais à la mosquée Zitouna», a déclaré à l'AFP Ali Lafi, conseiller politique du ministre des Affaires religieuses (...)
:arrow: http://www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120616100700/justice-tunisie-manifestation-tunistunisie-levee-du-couvre-feu-et-fermete-inedite-face-aux-extremistes.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Ven 22 Juin - 18:25

(...) Depuis plusieurs mois, c'est un imam salafiste qui prêche à la Zitouna. Et le prêche qu'il a effectué vendredi dernier 15 juin a mis le feu aux poudres. Ce jour-là, en effet, Houcine Laâbidi choisit de parler d'une exposition artistique à La Marsa, un quartier aisé de Tunis. Dans cette exposition, une oeuvre en particulier a déclenché les foudres de l'imam : le nom d'Allah formé par une colonne de fourmis se dirigeant vers le cartable d'un écolier. D'autres oeuvres sont jugées "contraires à la décence". C'en est trop pour Houcine Laârbi : il appelle donc les fidèles à "verser le sang des blasphémateurs et des mécréants" (...)

Sitôt le contenu du prêche de Houcine Laâbidi connu, un porte-parole du ministère des affaires religieuses indique que les appels au meurtre de l'imam tombaient sous le coup de la loi, et qu'il serait immédiatement sanctionné. Las : lundi 18 juin, le ministre des affaires religieuses lui-même, Noureddine Khademi, dément son porte-parole : "l’information du limogeage de Houcine Laâbidi est une déformation médiatique, et aucune décision n’a été prise afin de déchoir le Cheikh de son poste à la Zitouna"

Au lieu de faire profil bas, Houcine Laâbidi fait une déclaration qui ressemble à une nouvelle menace : aux journalistes de l'AFP qui l'interrogent, il répond qu'il n'a nullement l'intention de cesser ses prêches, et que "si le ministère des affaires religieuses envoie un nouvel imam, il sera renvoyé tout de suite, car la mosquée Zitouna est une propriété privée. Le ministère des affaires religieuses n'a rien à faire ici"

Cet incident en dit long sur le sentiment d'impunité des salafistes tunisiens (...)
:arrow: http://www.lavie.fr/chroniques/matinale-chretienne/tunisie-valse-hesitation-entre-islamistes-22-06-2012-28767_167.php

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Mar 10 Juil - 19:54

Dimanche, le premier parti qualifié de «salafiste» autorisé en Tunisie, Jabhet al-islah, le Front de la Réforme, a tenu son premier rassemblement public. Un micro-parti, mais appelé à jouer un rôle dans la paysage de l’islam politique.

Depuis plusieurs mois, des militants islamistes radicaux, ont défrayé la chronique. Reconnaissables à leur tenue, pantalon coupés, kamis (tunique longue), barbe et moustache rasée, ils ont rapidement occupé un espace médiatique et politique sous l’étiquette de «salafistes», dans le rôle du génie, turbulent et liberticide, sorti de la boîte de Pandore de la Révolution.

Le mouvement Ansar al Charia (les partisans de la Charia) incarne cette mouvance radicale, prompte à passer à l’action de terrain et qui rejette l’exercice du politique (...)

Le secrétaire général du Front de la réforme, Mohamed Khouja, visage austère, barbe courte et costume gris, ne s’identifie pas à la mouvance salafiste : «Nous sommes salafistes au sens où nous nous référons aux Ancêtres (les salafs), les compagnons du Prophète, les savants qui leur ont succédé. Mais en Tunisie, “salafiste” désigne des gens qui portent une certaine tenue vestimentaire, dont la pensée n’accepte pas le dialogue. Les médias ont fait peur avec ce terme. Mais leurs violences étaient des réactions non-organisées» (...)

«Nous voulons amener ces gens à la politique. Nous voulons essayer de réunir cette jeunesse, de dialoguer avec elle et de l’écouter. Nous voulons leur faire comprendre que pour le moment notre rôle est de bâtir ce pays» (...)«Des gens sont allés en Syrie, en Irak pour mourir. Pourquoi aller mourir à l’étranger ? Il faut vivre ici. C’est plus utile et bien plus difficile de vivre en Tunisie “fi sabil il’lah” [dans la voie de Dieu, ndr] que d’aller mourir ailleurs»

On évoque souvent une wahhabisation de l’islam tunisien, sous l’influence des prédicateurs et de la littérature en provenance des pays du Golfe, auxquels Ben Ali avait d’ailleurs ouvert les portes de la Tunisie.

Contrairement aux idées reçues, le Front de la réforme ne s’inscrit pas dans cette tendance, insiste Mohamed Khouja, il appelle plutôt à la contenir : «Les jeunes n’ont pas trouvé de bonnes références en Tunisie, donc ils se dirigent vers l’Orient. Ce n’est pas leur faute. C’est la faute des oulémas tunisiens. Il faut que les savants malékites prêchent davantage» (...)

«Nous vivons dans un cadre spécifique. La démocratie européenne ne peut pas être appliquée ici. Nous sommes musulmans. On ne peut pas imposer aux gens ce que nous pensons, mais nous faisons en sorte que la demande de la charia soit une émanation du peuple»

Jeribi Ahmed Taha, un jeune militant, décrit le régime islamique qu’il appelle de ses vœux : «C’est le peuple qui choisit ses dirigeants : ils doivent être savants dans la religion, savoir distinguer le hallal du haram mais aussi bien connaître la vie quotidienne des gens. Nous respectons les pensées différentes, mais dans le respect de notre identité islamique. Nous voulons une liberté guidée par le Coran et la tradition du Prophète»

Comme le Hizb et’Tahrir (le parti de la libération), toujours non-autorisé mais qui a réuni 2 000 militants deux semaines plus tôt, la perspective finale est la restauration du califat. Mais là où Hizb et’Tahrir recherche un big bang islamique international, le Front de la réforme veut procéder étape par étape. D’abord la Tunisie, puis le Maghreb, puis les pays arabes enfin tout le monde musulman.

La comparaison provoquera la colère des intéressés, mais le Hizb et’Tahrir est à l’islamisme ce que les trotskystes sont au communisme : ils défendaient l’internationalisation de la révolution, quand Staline visait d’abord l’institutionnalisation du communisme dans un seul pays.

Dans l’espace politique de l’islamisme radical, ce sont donc deux visions concurrentes. Pour l’instant, celle d’Hizb et’Tahrir semble trouver plus d’écho chez les jeunes déçus par le réalisme politique d’Ennahdha (...) «Ennahdha a fait trop de concessions aux partis laïques et aux partis de gauche pour accéder au pouvoir. Il a renoncé à réclamer l’application de la charia, alors que nous refusons de mettre cette exigence de côté. Mais notre projet et nos références sont les mêmes» (...) «Nous, nous revendiquons publiquement l’application de la charia. Alors que pour Ennahdha c’est implicite, parce qu’ils doivent faire des concessions. Mais notre parti sera un soutien pour Ennahdha» (...)
:arrow: http://blogs.rue89.com/tunisie-libre/2012/07/10/tunisie-un-parti-salafiste-pour-quoi-faire-227983

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Mar 10 Juil - 21:20

L'Instance indépendante chargée de réformer l'information et la communication en Tunisie (Inric) a annoncé, mercredi 4 juillet, mettre fin à son travail faute de pouvoir accomplir sa mission, accusant le gouvernement dominé par les islamistes de recourir à "la censure"

"L'Instance ne voit pas l'utilité de continuer son travail et annonce qu'elle y met fin" a déclaré Kamel Labidi, qui dirige l'Inric, accusant "le gouvernement de recourir à des moyens de censure et de désinformation"

M. Labidi a relevé que "depuis que ce gouvernement a pris le pouvoir, nous avons remarqué l'absence de mesures concrètes pour réformer le secteur" des médias. Il a en particulier souligné que le gouvernement dominé par le parti islamiste Ennahda n'avait pas pris en compte le rapport de l'Inric de fin avril, qui notait déjà des "dérives" et appelait à "remédier à la destruction systématique des médias" (...)
:arrow: http://www.lemonde.fr/tunisie/article/2012/07/04/en-tunisie-l-instance-chargee-des-medias-se-saborde-a-cause-de-la-censure_1728931_1466522.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Jeu 12 Juil - 8:57

(...) «Nous avons contacté le ministère de l’Intérieur pour qu’il procède à la fermeture immédiate de ces jardins d’enfants soi-disant islamiques dont le nombre commence à nous impressionner et le contenu de leur programme religieux non fondé nous inquiète au plus haut point. Et le risque est vraiment grand. Car il ne faut pas badiner avec l’enfance. Ces jardins d’enfants fondés par des associations religieuses se moquent royalement de la pédagogie et refusent de se soumettre à la loi. Nous avons été alertés et à notre tour, nous avons pris acte et alerté qui de droit» (...)

La responsable au ministère de la Femme ajoute, sur un ton mitigé, d’espoir et de désespoir à la fois, que ces jardins d’enfants ne disposent même pas de cahier des charges et que rien que pour cela, les gouverneurs devraient faire appliquer la loi, sans qu’ils aient à revenir à leurs supérieurs,. «C’est comme un café, un restaurant ou n’importe quel autre commerce, car ces jardins font au final du commerce, qui ouvrent leurs portes au public sans avoir rempli au moins un cahier des charges… Mais, là, il n’y a rien» (...)

Le 5 avril dernier à la Kasbah, Mohamed Ali Khaldi, représentant du ministère de la Femme, n’a pas nié lors d’un point de presse, le danger qu’encourent ces petits. Il a déclaré que son département «a reçu un rapport à ce sujet et il est en train de coopérer avec le ministère des Affaires religieuses pour trouver au plus tôt une solution». Rien n’a été fait depuis (...)

Depuis qu’Ennhadha est au pouvoir, une pluie d’autorisations a été accordée à des associations islamiques par le Premier ministère. Que répond donc ce ministère ?

Selon la responsable, il faut dresser une liste de ces jardins d’enfants et d’ici la rentrée scolaire prochaine, il va falloir trouver une solution pour assurer qu’ils se soumettent aux procédures légales et aux programmes pédagogiques officiels. «Inchallah. Le Premier ministère nous a promis de mettre de l’ordre dans ces jardins d’enfants qui commencent à nuire à tout le monde», rassure Faouzia Jabeur.

Depuis le début d’été, les jardins d’enfants classiques ont fermé leurs portes. Et ce sont les jardins d’enfants dits islamiques qui en profitent, prennent la relève et rendent service aux parents en gardant leurs petit (e)s. «Habituellement, il y a dans tous les quartiers des kottab (écoles coraniques), qui se chargent d’enseigner le Coran selon les instructions du ministère de tutelle. Mais aujourd’hui, ce sont ces jardins d’enfants qui drainent les petits et à n’importe quel prix», raconte un habitant dans la région de l’Ariana. Le mur de sa maison est mitoyen à celui d’un jardin d’enfants (une sorte de garage) géré par une association islamiste. «Aujourd’hui, on les compte par centaines et le fléau est déjà là en train de miner tout le système éducatif» (...)

Ces jardins d’enfants, qui enseignent souvent la religion selon le dogme wahhabite, complètement étranger à la Tunisie malékite et hanbalite, sont hors la loi. Ils disposent de bâtiments luxueux, de studios ou de garages aménagés avec le strict minimum. Pas de jouets, c’est «haram» (licite), pas de mixité, c’est «haram», pas de chant et de musique, c’est «haram», pas de danse et de jeu, c’est satanique…

«Ici, les fillettes sont voilées de la tête aux pieds et à fond le bourrage du crâne en compagnie d’un personnel qui écorche même les versets du Coran et qui leur raconte n’importe quoi», raconte un autre habitant du côté de Montfleury à Tunis (...)

Selon une enquête menée par nos confrères d’Echourouq, les animatrices sont arrivées à faire peur aux petit(e)s en leur racontant des histoires noires. Du genre : «Si leur maman ne porte pas le voile, elle va avoir des serpents à la place des cheveux». On peut imaginer ce qui peut se passer dans la tête d’un enfant en entendant des sornettes pareilles. Psychiatres et sociologues sont ulcérés de voir des petits traumatisés, qui ne cessent de faire des cauchemars et qui exigent de leur maman de couvrir la tête. Ceci se passe aujourd’hui en Tunisie, et dans plusieurs quartiers, surtout populaires (...)
:arrow: http://www.kapitalis.com/fokus/62-national/10713-tunisie-ces-fillettes-victimes-de-bourrage-de-crane-salafiste.html

...Cet article parle dans son introduction (que je ne cite pas ici) de l'Afghanistan, mais je ne peux m'empêcher de penser aux enfants embrigadés au Mali : http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1470-destruction-des-mausolees-de-tombouctou#29677

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Lun 16 Juil - 10:06

Ces derniers jours, il faut aller sur les réseaux sociaux pour lire des critiques contre des propositions de députées attaquant les droits des femmes. Parmi ces propositions : séparer les espaces publics entre les hommes et les femmes à la mer, dans le métro, à l’école... ou supprimer le droit des femmes d’être présidente. Ces idées, de députées de Ennahda, le parti islamiste au pouvoir, ne font pas l’objet de débat dans les médias où la présence féminine est très faible.

Et pourtant... Personne ne peut contester la forte participation des femmes tunisiennes dans la révolte du 14 janvier 2011 (...) Mais depuis, l’image des femmes dans les médias tunisiens se dégrade. La «diabolisation» est en marche. La première cible a été l’ex-première dame de Tunisie, Leila Ben Ali (...) De leur côté, les femmes politiques sont écartées des médias ou bien attaquées et dévalorisées. Durant la période électorale de l’Assemblée Constituante, la couverture médiatique des activités des femmes politiques en Tunisie était de 6,56 % dans la presse écrite, 8,1% à la radio, et de 10,89% à la télévision (...) Pire : au lieu de donner la parole aux femmes, les médias préfèrent tendre le micro à ceux qui les méprisent (...)

Et même après la période électorale, l’acharnement continue. Lina Ben Mhenni, jeune activiste et blogueuse, connue bien au-delà des frontières tunisiennes pour son militantisme avant et durant la révolution, en a souffert. Ouvertement accusée d’émancipation, ce qui est considéré par des journalistes tunisiens comme un péché, l’activiste qui était pressentie pour le prix Nobel de la paix, était aussi accusée de haute trahison par Chourouk, un quotidien tunisien à grand tirage qui l’accuse de détruire l’image de la Tunisie (...)

D’autres femmes activistes, journalistes ou avocates ont aussi été présentées comme des « malades mentales » ou « profiteuses ». Sihem Ben Sedrine, journaliste et militante des Droits de l’Homme, qui avait mis en cause Lazhar Akremi, ex-ministre délégué auprès du ministre de l’intérieur pour son action, a été, en retour attaquée sur sa personne (...)
:arrow: http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/chroniques-articles-section/chroniques/2016-tunisie-limage-des-femmes-dans-les-medias-post-revolution-se-degrade

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Mer 25 Juil - 20:25

Après la descente de policiers à Ennasr, pour fermer les lieux de restauration (dont certains ont rouvert entretemps, suite à la pression médiatique qui a suivi), les forces de l'ordre ont été réquisitionnées, cette fois-ci, pour fermer les enseignes de restauration rapide qui se trouvent à l’intérieur du centre commercial, Carrefour.

Selon les témoignages concordants des personnes présentes sur place, les policiers sont venus fermer le fast-food appartenant à la chaine «Baguette & Baguette» et «Piazza Navona», situé en face, affirmant qu’ils sont là pour exécuter les ordres qui leur ont été adressés, en application à une circulaire en vigueur. Les policiers auraient de plus affirmé que cette fermeture est également préventive, afin d’éviter que les salafistes ne viennent «tout casser» (...)

Selon plusieurs avocats interrogés, si une telle circulaire existe, ordonnant la fermeture des restaurants, en journée, pendant ramadan, celle-ci n’a aucune valeur légale. Rappelons également que Khaled Tarrouche, porte-parole du ministère de l’Intérieur, avait affirmé que les restaurants avaient la possibilité d’ouvrir dans les zones touristiques et les quartiers commerciaux modernes. Si Carrefour, selon un des policiers sur place, ne constitue pas une zone touristique, qu’en est-il de la définition de «zone commerciale moderne» ? (...)
:arrow: http://www.businessnews.com.tn/Tunisie---Les-policiers-r%C3%A9quisitionn%C3%A9s-pour-fermer-les-restaurants-%C3%A0-Carrefour,520,32504,3

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Dim 29 Juil - 10:51

Les travaux de l’Assemblée constituante progressent et les grandes lignes de la future Constitution commencent à se dessiner. Mais le rôle du chef de l’Etat et la place de la référence religieuse restent des points de conflit (...)

L’ensemble des partis est favorable à un régime parlementaire où le chef du gouvernement est responsable devant le Parlement, comme le déclare Selim Ben Abdesselem, député Ettakatol : «Personne ne veut d’une concentration des pouvoirs entre les mains du Président. Ni un régime présidentiel à l’américaine, ni même un Président fort à la française»

Le choix d’un système monocaméral (avec une seule Assemblée) a fait consensus (...) En revanche, le rôle et le mode d’élection du président de la République constituent un point de blocage entre Ennahdha et les autres partis politiques.

Ennahdha souhaite un régime parlementaire avec un Président faible, comme le justifie Zied Laadhari : «Nous avons souffert de la concentration des pouvoirs entre les mains d’un seul homme. Nous considérons qu’un Président doté d’une légitimité populaire directe, quels que soient les pouvoirs qui lui sont attribués, aura forcément tendance à prendre davantage de poids, d’autant plus qu’en tant que chef de majorité il aura la maitrise de l’Assemblée»

L’autre option, qualifiée improprement de régime mixte, est plutôt un régime parlementaire avec un exécutif bicéphale : un Premier ministre responsable devant le Parlement et président de la République élu au suffrage universel dans le but explique Fadhel Moussa (groupe démocrate) : «De lui accorder la même légitimité qu’au Parlement afin qu’il ait une stature lui permettant d’empêcher les dérives du gouvernement et de la majorité parlementaire. Il serait un garant de l’intérêt supérieur du peuple»

Sélim Ben Abdesselem précise : «Un Président élu par le Parlement serait l’homme d’une coalition de partis, ce serait un Président faible incapable d’équilibrer les pouvoirs. Un Président élu par le peuple serait une personnalité respectée disposant d’une autorité morale» (...)

L’autre bataille dans l’élaboration de la Constitution reste la place de la religion. Ennahdha avait renoncé à y inscrire un eréférence à la charia comme source de droit. Mais les députés les plus conservateurs siégeant au sein de la commission du Préambule, notamment Habib Ellouze, sont revenus à la charge et proposent de donner à l’article 1er, selon lequel «la religion de la Tunisie est l’islam», une valeur supra-constitutionnelle (...)

La question se joue au sein de la commission des Libertés où les députés Ennahdha ont adopté une disposition restreignant la liberté d’expression en ces termes : «La liberté d’expression, d’information, de création et de l’art est garantie, à condition de ne pas constituer un trouble à l’ordre public et aux bonnes mœurs» (...)
:arrow: http://blogs.rue89.com/tunisie-libre/2012/07/29/ou-en-est-la-constitution-tunisienne-228105

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Ven 3 Aoû - 16:10

(...) C’est Selma Mabrouk, membre d’Ettakatol partenaire d’Ennahdha dans la coalition gouvernementale qui a donné l’alerte mercredi soir. Un article du chapitre consacré aux femmes a été mis aux voix au sein de la commission. Deux versions, rapporte-t-elle, étaient proposées.

•La première : «L’Etat garantit les droits de la femme et ses acquis dans tous les domaine. Il est interdit de promulguer des lois pouvant y porter atteinte de quelque manière que ce soit. L’Etat se doit de lutter contre toutes les formes de discriminations ou de violence physique ou psychique contre les femmes»
Elle a recueilli huit voix.
•La seconde, proposée par Ennahdha : «L’Etat assure la protection des droits de la femme et de ses acquis, sous le principe de complémentarité avec l’homme au sein de la famille et en tant qu’associé à l’homme dans le développement de la patrie. L’Etat garantit l’égalité des chances pour la femme dans toutes les responsabilités. L’Etat garantit la lutte contre les violences faites aux femmes»
Elle a recueilli les voix des neuf membres d’Ennahdha, plus celles de deux députés du Congrès pour la République (CPR) et celle d’un indépendant.

La notion de complémentarité soulève une vive émotion. Elle remet en question le principe d’égalité qui était jusqu’à présent la doctrine officielle en Tunisie et intériorisée par de nombreuses tunisiennes (...)

A la notion d’égalité, le féminisme islamique préfère celle d’équité, en se fondant sur le postulat d’une différence biologique. Ce que décrit l’universitaire Abdessamad Dialmy : «Pour l’islam, tel que perçu par le front islamiste, la différence biologique doit conduire, en matière de droits, à l’équité, non à l’égalité des sexes. Mâles et femelles ont des destinées sociales différentes en raison même de leur différence biologique. Pour cette raison leurs droits ne peuvent pas et ne doivent pas être égaux, similaires. A chaque statut sexo-social, des droits spécifiques, à chaque rôle sexo-social, des droits différents»

On discerne encore mal quelles pourraient être les conséquences juridiques de cette approche. L’une des assistantes du centre d’écoute de l’ATFD (Association tunisienne des femmes démocrates) qui reçoit les femmes victimes d’abus observe : «En cas de violence conjugale, les associations islamistes ont tendance à privilégier la cohésion de la famille sur la défense du droit de la femme. Plutôt que de chercher à sanctionner le mari, elles vont plutôt convaincre l’épouse de chercher à apaiser la relation avec son mari»

Le principe de la parité sur les listes électorales, adopté avec l’accord d’Ennahdha, pour les élections du 23 octobre, a mécaniquement profité aux candidates islamistes (45 élues sur 63 femmes, et sur 89 députés nahdhaouis). Certaines de ces élues ont forgé des caractères bien trempés dans le militantisme clandestin à l’époque de Ben Ali.

Les féministes s’attendaient à trouver en elles des alliées. Or les élues islamistes sont les premières à défendre, par exemple, le principe de l’inégalité dans l’héritage, ou à nier la notion de viol conjugal au nom du devoir d’obéissance au mari. Mais leur position s’enracine dans une réflexion élaborée. Réactionnaire peut-être, mais plus proche de celle des ultra-conservateurs occidentaux que d’une caricature façon talibans.

Le drame pour la cause de l’égalité homme/femme en Tunisie est d’avoir été défendue sur la scène nationale et internationale par Leila Trabelsi. Si bien qu’à présent, l’idée d’égalité est associée, dans une partie de l’opinion, à l’ascendant que la régente de Carthage avait pris sur le Président Ben Ali et à ses appétits matérialistes et sans scrupules.

L’autre talon d’Achille du principe d’égalité proclamé pendant des décennies, c’est que son application dans la société est restée très superficielle (...)
:arrow: http://blogs.rue89.com/tunisie-libre/2012/08/03/tunisie-pour-les-islamistes-la-femme-est-complementaire-228134

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Mar 14 Aoû - 8:42

Des milliers de Tunisiens ont manifesté lundi soir à Tunis contre les menaces pesant sur les droits de la femme et contre le parti islamiste Ennahda qui dirige le gouvernement, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Deux rassemblements séparés ont eu lieu dans la capitale tunisienne, l'un autorisé l'autre non.

Le premier a réuni plusieurs milliers de personnes face au Palais des congrès de Tunis avec pour mot d'ordre principal le retrait d'un projet d'article de la Constitution évoquant la complémentarité et non l'égalité homme-femme (...)
:arrow: http://www.lalibre.be/actu/international/article/755163/tunisie-manifestation-pour-les-femmes-et-contre-le-pouvoir-islamiste.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  Simplement humain le Mar 14 Aoû - 20:12

Est-ce que la révolution en Tunisie pour le droit des femmes, à un rapport avec la forte influence de l'islam sur ce pays ?
Simplement humain
Simplement humain

Messages : 181
Réputation : 0
Date d'inscription : 18/07/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Mar 14 Aoû - 20:15

Simplement humain a écrit:Est-ce que la révolution en Tunisie pour le droit des femmes, à un rapport avec la forte influence de l'islam sur ce pays ?
Pourriez-vous préciser votre question ?
Sinon, l'info que je relayait est dans la foulée de celle contenue dans mon message précédent : la remise en question du chemin fait vers l'égalité par l'ajout du passage sur la "complémentarité"

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  Simplement humain le Mar 14 Aoû - 20:21

Sachant que la Tunisie subis malheureusement une trop forte influence de l'islam depuis 1400 ans.
On aurait tendance à croire que -parce que l'islam n'a pas pour nature de respecter la femme pour ce qu'elle est, ni pour son existence (cf: le débat qui existe depuis 1 siècle entre la culture musulmane et les autres culture chez qui elle s'impose)- si la révolution pour les droits de la femme, qui se déroule en Tunisie en ce moment, sont des indicateur que la femme n'y était pas respecter à ça juste valeur parce que l'islam le préconiser jusqu'ici !

Je voulais juste savoir, si j'étais le seul à le penser ou pas.
Simplement humain
Simplement humain

Messages : 181
Réputation : 0
Date d'inscription : 18/07/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Mer 15 Aoû - 7:39

Simplement humain a écrit:si la révolution pour les droits de la femme, qui se déroule en Tunisie en ce moment, sont des indicateur que la femme n'y était pas respecter à ça juste valeur parce que l'islam le préconiser jusqu'ici
Vous vous mélangez les pinceaux... Ces femmes ne manifestent pas contre "l'Islam" mais contre certaines formes d'Islam ; lisez http://dialogueabraham.forum-pro.fr/t1031p105-printemps-arabe-tunisie#30901 !

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Mer 15 Aoû - 11:08

Un bon résumé...
[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 561810_355264401216025_1069616048_n

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Jeu 16 Aoû - 18:55

Même Ben Ali n’est pas arrivé à vider les mosquées (...)

Les salafistes extrémistes continuent d'envahir les mosquées et d'imposer, quitte par la force, leurs rituels wahhabites. Résultat : les Tunisiens, face au silence du gouvernement, ne fréquentent plus les mosquées de crainte d’essuyer des insultes et des coups (...)

On n’a jamais vu ça auparavant dans ce pays musulman. Il a fallu l’avènement d’un gouvernement islamiste pour que… les mosquées se vident des fidèles (...)
:arrow: http://www.kapitalis.com/fokus/62-national/11274-apres-8-mois-de-gouvernement-islamiste-dennahdha-les-mosquees-se-vident-en-tunisie-.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Ven 17 Aoû - 16:12

(...) A la Maison de la Jeunesse à Bizerte, environ 200 personnes affiliées au courant salafiste ont utilisé la violence pour empêcher une manifestation organisée par des associations à l'occasion de la "Journée de Jérusalem" pour dénoncer la présence de certains invités arabes (...)

Le ministère précise être intervenu, dispersant les assaillants à l'aide gaz lacrymogène et arrêtant quatre d'entre eux.

Ces salafistes étaient armés de sabres et de bâtons, ont dit deux des organisateurs, Khaled Boujemma et Slahedine Masri, interrogés par la radio Mosaïque. Selon Béchir Ben Chérifia, secrétaire général de la Ligue tunisienne des droits de l'Homme, la police a attendu une heure avant d'intervenir et de disperser le groupe.

D'après ces témoins, les militants protestaient contre la présence de Samir Kantar, un militant du Front de libération de Palestine (FLP) qui a passé près de trente ans dans les prisons israéliennes avant d'être libéré en 2008 dans la cadre d'un échange avec le mouvement libanais chiite Hezbollah

Ces derniers jours, les salafistes tunisiens sont repassés à l'offensive contre des évènements culturels, bloquant des spectacles jugés contraires à l'islam.

Si ces actions n'ont pas dégénéré en violences, comme en juin lorsque des fondamentalistes attaquaient une exposition d'art près de Tunis, des militants ont empêché la tenue d'au moins trois manifestations en dix jours en pleine saison de festivals et de jeûne du ramadan (...)

Mardi soir à Menzel Bourguiba (nord), d'autres islamistes radicaux ont bloqué la scène sur laquelle le célèbre comique Lofti Abdelli, qu'ils accusent d'offense à l'islam, devait jouer son spectacle "100% halal".

Le lendemain, c'est à Kairouan (160 km au sud de Tunis) que les membres du groupe iranien Mehrab sont empêchés de se produire au Festival international de musique sacrée et soufie. Leur méfait : être chiites (...)

Les forces de l'ordre qui ont dispersé sans ménagement les mouvements sociaux ces dernières semaines se sont montrées plutôt discrètes, n'annonçant aucune interpellation.

Dès lors, certains soupçonnent de complicité les islamistes du parti au pouvoir, Ennahda. "On laisse faire les salafistes" s’est ainsi emportée Leïla Toubel, célèbre dramaturge tunisienne (...)

Ennahda était déjà dans la ligne de mire de défenseurs des droits de l'Homme pour avoir déposé un projet de loi punissant de prison ferme l'atteinte au sacré (...)
:arrow: http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/773826/Festival_de_Bizerte_%3A_contre_la_venue_du_Libanais_Samir_Kantar,_les_salafistes_tunisiens_sortent_les_sabres.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Jeu 23 Aoû - 6:16

Un conseiller régional français d'origine tunisienne a annoncé mercredi qu'il avait porté plainte en Tunisie après avoir été roué de coups à Bizerte, dans le nord de la Tunisie, par des militants islamistes opposés à un festival culturel.

Jamel Gharbi, 62 ans, élu régional socialiste depuis 2010 et chargé de mission à la ville du Mans, dans l'ouest de la France, se promenait en compagnie de sa femme et de sa fille de 12 ans dans le quartier du port de Bizerte, ville dont il est originaire (...)
"Nous avons croisé un groupe d'une cinquantaine de salafistes qui les ont agressées verbalement en raison de leurs vêtements d'été, qui n'avaient pourtant rien de choquant" (...)

Après avoir crié à ses proches de s'enfuir, il a vu les agresseurs sur ruer sur lui et le "frapper à coups de matraques et de gourdins (...) Personne ne m'a secouru. Je n'ai dû mon salut qu'au fait que j'ai réussi à m'enfuir. Si j'étais tombé à terre, ils m'auraient lynché" (...)

Victime de nombreuses contusions et choqué, ainsi que ses proches, M. Gharbi est rentré en urgence en France avec sa famille, après avoir porté plainte et avoir été pris en charge par l'ambassade de France. Le ministre des Affaires étrangères "Laurent Fabius m'a appelé pour me soutenir", a précisé M. Gharbi (...)
:arrow: http://www.lorientlejour.com/category/%C3%80+La+Une/article/774396/Un_elu_francais_dit_s%27etre_fait_tabasser_par_des_salafistes_en_Tunisie.html

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Ven 24 Aoû - 11:19

Des centaines de militants salafistes présumés ont attaqué un quartier de Sidi Bouzid, dans le centre de la Tunisie, dans la nuit de mercredi à jeudi, faisant au moins sept blessés (...)

L’une des victimes, un homme blessé à la jambe et à la tête par une arme blanche, a raconté que plusieurs centaines d’assaillants venus en voiture ont pénétré dans la cité Aouled Belhedi de Sidi Bouzid en pleine nuit, attaquant une quinzaine de maisons de ce quartier populaire.

Des affrontements entre habitants et militants fondamentalistes religieux s’en sont suivis et ont duré plusieurs heures, jusqu'à l’aube, sans que la police n’intervienne.

Une source au sein des forces de l’ordre de la ville a confirmé ces faits à l’AFP sous couvert de l’anonymat, évoquant un «grand nombre» de salafistes. La police n’est pas intervenue pour «ne pas aggraver la situation» (...)

Selon les habitants de la cité, le conflit avec les salafistes a débuté lundi soir lorsque ces derniers auraient tenté d’enlever un homme ivre afin de le punir selon les règles de la charia.

En réaction, des jeunes de la cité ont passé à tabac mercredi trois partisans de cette mouvance religieuse sunnite fondamentaliste (...)
:arrow: http://www.liberation.fr/monde/2012/08/23/en-tunisie-des-centaines-de-salafistes-attaquent-un-quartier-de-sidi-bouzid_841446

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  Roque le Ven 24 Aoû - 12:15

Navrant, mais on espère que les démocrates - musulmans compris - sauront endiguer ces tendances faschistes. On l'a oublié une peu dans cette France qui s'endort ... la démocratie n'est jamais un acquis définitif, c'est un équilibre fragile. Le maintien de la démocratie n'est pas une route pavée de roses, c'est parfois et même souvent une lutte. Bon courage aux démocrates tunisiens !

On a par ailleurs une savante discussion sur la différences entres salafistes et jihadistes. Alors une question : à quelles tendances appartiennent ces salafistes ? Ce ne sont apparemment pas des fondamentalistes " piétistes ", c'est à dire se limitant à un approfondissement de la dévotion, mais des activistes faisant pression sur la société, voire envisageant une " prise du pouvoir " tout court. Sont-ils des subversifs ?

Roque

Messages : 5064
Réputation : 23
Date d'inscription : 15/02/2011
Age : 75
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Dim 26 Aoû - 12:44

(...) Touhami Abdouli, secrétaire d'Etat chargé des affaires européennes, a eu une longue conversation téléphonique avec Monsieur Jamel Gharbi, conseiller régional PS dans la Sarthe, et lui a présenté au nom du gouvernement tunisien des excuses suite aux actes de violence qu'il a subis de la part de certaines personnes appartenant à la mouvance salafiste à Bizerte (...)

Mais pour Jamel Gharbi, les excuses de Tunis n'y pourront rien changer. "Ma demande depuis le premier jour c'est que les salafistes qui ont commis ces actes soient punis. Ma plainte je la maintiens plus que jamais", a-t-il dit. "Moi je demande qu'il y ait réparation, il faut que ces gens soient châtiés, que le gouvernement tunisien condamne les salafistes" (...)
:arrow: http://www.lemonde.fr/tunisie/article/2012/08/25/tunis-s-excuse-aupres-de-l-elu-sarthois-agresse-par-des-salafistes_1751425_1466522.html :top:

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  -Ren- le Mar 28 Aoû - 9:26

Les déclarations de Adel El Aimi, président de l’Association centriste de sensibilisation et de réforme -Al Jamiâa Al Wassatia Li Tawiâa Wal Islah- que certains qualifient de «police religieuse», ne cessent de provoquer l’étonnement des Tunisiennes et des Tunisiens.

La dernière était celle accordée, lundi 27 août 2012, au journal «Assarih» : Adel El Aimi a proposé l’ouverture du débat sur la polygamie.

Le prédicateur a appelé le gouvernement actuel à la nécessité d’abroger le chapitre 18 du Code du statut personnel qui interdit la polygamie. Il a plaidé pour l’application de toute urgence de la loi de Dieu : «La polygamie serait la seule solution aux problèmes de la société tunisienne, lesquels trouvent leur origine dans la déliquescence de l’institution du mariage. Elle permet de lutter contre des problèmes sociaux et des vices tels que l’adultère, le célibat forcé des non-mariées, et même le viol» (...)
:arrow: http://www.investir-en-tunisie.net/index.php?option=com_content&view=article&id=16004

_________________
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
>> Mon blog change d'adresse pour fuir la pub : https://blogrenblog.wordpress.com/ <<
-Ren-
-Ren-

Messages : 16447
Réputation : 28
Date d'inscription : 10/02/2011
Age : 41
Localisation : France

https://blogrenblog.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

[Printemps Arabe] Tunisie - Page 5 Empty Re: [Printemps Arabe] Tunisie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum